ALTER INFO

Le divisionisme, nouvelle stratégie du régime sioniste vis-à-vis de l’Iran


Dans la même rubrique:
< >

L'entité sioniste illégitime, qui est à l’origine des crises et de l’insécurité, au Moyen-Orient, et qui s’est transformée en une tumeur cancéreuse, dans la région, a opté pour une nouvelle stratégie vis-à-vis de la RII, qui consisterait à provoquer le désordre et la discorde, en iran. C’est, récemment, lors de son interview avec le journaliste de Fox News, que Shimon Perez a évoqué cette nouvelle stratégie d’Israël.


irna
Dimanche 3 Décembre 2006

Certes, le divisionnisme, les crises, les massacres d'innocents, les assassinats et les autres crimes contre l’Humanité sont le propre du Sionisme international. Toutefois, la démarche qui consiste à semer la discorde et le désordre, pour renverser la RII, a, déjà, été adoptée, au milieu de la décennie 1990, par les Etats-Unis. Cela n'a donc rien d'une nouvelle stratégie, à l’égard de l'Iran, comme Tel-Aviv l’a évoqué. L’échec des Etats-Unis à parvenir à leurs objectifs vis-à-vis de l’Iran, durant la guerre imposée à l'Iran, par l'Irak, dans les années 80, ainsi que l’échec de leur politique de sanctions contre l’Iran, ont conduit, en fait, les autorités américaines à opter pour une politique qui puisse préparer le renversement à l’intérieur de la RII. En effet, elles pensent qu’en semant la discorde, en provoquant diverses ethnies et en faisant croire à l’incompétence de la RII, elles pourront aplanir le terrain au renversement de la RII. Ne l’oublions pas : c’est, en 1996, que le Congrès américain a ratifié, pour la première fois, l'octroi d'un budget de 20 millions de dollars destiné au renversement de l’Ordre de la RII. Ainsi, la mise à exécution d'un plan divisionniste et d'une campagne d’intoxication, à l’échelle mondiale et régionale, contre l’Iran, a été inclue dans l’ordre du jour des activités des autorités américaines. Et pour parvenir à ses objectifs, Washington n’a, même, pas hésité à avoir recours aux éléments terroristes du groupuscule des Monafeghin, dont la nature terroriste avait été, pourtant, confirmée, par le Département d’Etat américain, et dont le nom avait été rangé sur la liste des groupes terroristes. C’est pour la même raison que les éléments de ce groupuscule terroriste, qui se trouvent en Irak, bénéficient, aujourd’hui, encore, même après l’occupation de l’Irak, du soutien des forces d’occupation. Dans la foulée, la Secrétaire d’Etat américaine a demandé, cette année, une augmentation du budget à 74 millions de dollars, pour accélérer les démarches visant à renverser l’Ordre de la RII. S’inscrit dans le même cadre la mise sur pied d’une antenne, à Doha, ainsi que l’utilisation de mercenaires, de stations de radio et de télévision et de sites Web persanophones. Et n’oublions pas, en passant, les efforts des Américains, pour provoquer des conflits et différends, dans les régions frontalières. Et aujourd’hui, l’Amérique a confié, une partie de ces tâches, dans ce domaine, à son enfant illégitime et terroriste, qu'est le régime sioniste, ignorant, toutefois, que ce régime n’est pas en mesure d’appliquer sa prétendue politique divisionniste envers un pays d'une puissance telle que celle de l’Iran.


Dimanche 3 Décembre 2006

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires