Politique française

Le cumul de trop de Bartolone - INCROYABLE RETRAITE PREFECTORALE DE BARTELONE


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Juillet 2014 - 19:31 Profil bas pour Claude Goasguen



VOCOMIX
Vendredi 23 Novembre 2012

Le cumul de trop de Bartolone - INCROYABLE RETRAITE PREFECTORALE DE BARTELONE
Par la gracia du Président
monsieur Claude Bartolone est un homme heureux. (Né le 29 juillet 1951 à Tunis sous le Protectorat français de Tunisie.)    (sources vérifiées ! : 

http://www.monsieur-biographie.com/celebrite/biographie/claude_bartolone-14522.php )

Par décret, le président de la République, son ami François Hollande, l'a réintégré dans le corps préfectoral --où il ne figurait plus depuis 25 ans.

Un mois plus tard, il pouvait en conséquence prendre sa retraite de préfet honoraire hors cadre et hors classe !

Ses infos sont exactes et vérifiées! 

cliquer, ci-joint, sur le site officiel gouvernemental:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006061224&dateTexte=20091002
 

Résumons la situation financière du camarade :

- Depuis août 2012 : retraité du corps préfectoral.

- Depuis le 10 mars 2008 : conseiller général du canton de Pantin-----------------------------------------(source vérifiée ! : http://fr.wikipedia.org/wiki/Canton_de_Pantin-Est )

- Depuis le 20 mars 2008 : président du conseil général de la Seine-Saint-Denis.-------------------(source vérifiée ! :http://www.seine-saint-denis.fr/Claude-BARTOLONE.html )

- Depuis le 17 juin 2012  : député de la neuvième circonscription de la Seine-Saint-Denis-----(source vérifiée ! : http://petitsmatinsetgrandsoir.wordpress.com/2012/06/26/bartolone-haut-perche-un-jour-rentier-de-la-politique-toujours/ )

  (à savoir, il est député depuis 1981)

- Depuis le 26 juin 2012 : président de l'Assemblée nationale.------------------------------------------------(source vérifiée ! : http://www.assemblee-nationale.fr/14/cri/2011-2012/20120148.asp )


Même en appliquant les plafonds de cumul,on arrive à plus de trente mille euros par mois, cela peut aller.

Plus l’incroyable logement de fonction en qualité de président de l’Assemblée Nationale

Plus le « petit » logement de fonction en qualité de président du Conseil Général du 93


Avec la gauche, la magouille institutionnelle d'Etat est possible ! 
ces élus qui montrent l'exemple à suivre en temps de crise aux français : Yes they can...  et sans état d'âme.

Sarko et sa clique, c’étaient des amateurs, à côté de cette formidable démonstration de savoir-faire  !

Pour votre parfaite information, dans le but "d'améliorer" l'homme et l'humanité et les pratiques institutionnelles de la République, ce mail doit être diffusé largement, seule la lumière dérange et peut faire reculer l'ombre.



Vendredi 23 Novembre 2012


Commentaires

1.Posté par bky le 23/11/2012 09:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils peuvent se le permettre face à une populace inculte, qui passe son temps à parier sur le PMU, le foot, à remplir des stades, a regarder la télé "réalité" ... Le peuple ne mérite que des dirigeants à son image. Comme le dit Allah dans le Saint Coran : وَكَذَلِكَ نُوَلِّي بَعْضَ الظَّالِمِينَ بَعْضًا " [ الأنعام :[129 "

2.Posté par mike le 28/11/2012 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'information alternative est utile, même indispensable, à une condition : que ce soit vraiment de l'info, pas de la désinformation ! Et ici, c'est vraiment le cas :
Il y a un gros bémol dans la description des fonctions politiques de Claude Bartolone : celle qui sont citées sont exactes, MAIS PAS SIMULTANEES !!!
Donc quand il est écrit "depuis le…. Il est…." c'est travestir la réalité, parce que certains sont des postes successifs, non simultanés. Il n'est en fait u[que]u conseiller général et président de l'Assemblée Nationale. Il suffit de bien lire sa fiche sur Wikipedia (citée dans l'article) pour voir ses 3 fonctions actuelles, qui n'en font en fait que deux : Conseiller Général du 93 (depuis 2008), député puis Président de la chambre (2012). c'est tout.

Maintenant à propos des indemnités, "même en appliquant les règles de cumul" est il dit. Là encore, c'est totalement faux et mal exprimé : on applique une seule fois la règle de cumul correspondant à la fonction la mieux rémunérée, pas X fois les règles de cumul pour X fonctions ! Le plafond de cumul d'indemnité est de 1,5 fois l'indemnité parlementaire de base, soit pour un député "simple" 9857 € par mois. Pour le président de l'Assemblée nationale, le total est de 14 270,65 € brut.u[ Il ne peut, s'il est élu d'autre part, les cumuler avec une autre indemnité]u. Il a droit à un logement de fonction (sources Assemblée Nationale et Wikipedia).

Donc la démonstration est fausse, d'ailleurs à propos de l'indemnité qui "dépasse 30000 € par mois" les sources ne sont pas citées… évidemment, puisque c'est faux.

Maintenant, au sujet de l'objet du délit, la retraite de préfet : le lien cité renvoie sur le texte du Décret n°64-805 du 29 juillet 1964 qui dit que c'est le Président de la République qui nomme les Préfets sur proposition du 1er ministre et du ministre de l'intérieur. That's all !

Pour être complet, j'ai fait une recherche sur le JO dans la catégorie "mesures nominatives". Claude Bartolone n'est cité que deux fois :
- Arrêté du 15 juin 1999 portant désignation au Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale
- Arrêté du 19 avril 1997 portant nomination au conseil de surveillance institué auprès de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés

Et puis, de quoi éclater de rire : dans la fiche Wikipédia de C. Bartolone, celle citée par l'article, nulle mention d'un passage par l'ENA ni la Préfectorale. Donc il ne risquait pas "d'y retourner 25 ans plus tard" !!!!

Pour conclure, une précision : je n'ai pas ma carte du PS, je ne connais pas et ne connaîtrai probablement jamais le Président de l'Assemblée Nationale, je suis simplement curieux et avide de VRAIE information, pas d'un salmigondis de "contre-vérités" pour reprendre le qualificatif employé par les politiciens à propos des mensonges.


3.Posté par Gillouc le 27/04/2013 11:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vive le cumul. On comprend qu''ils s''y accrochent sous de faux arguments

Nouveau commentaire :

Politique française | Société

Publicité

Brèves



Commentaires