Proche et Moyen-Orient

Le criminel Maliki ordonne à ses mercenaires de tirer à bout portant sur les manifestants iraqiens !


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 2 Septembre 2014 - 10:28 Pauvre Irak !

Mardi 2 Septembre 2014 - 09:46 Le grand retournement saoudien



Lundi 31 Décembre 2012

Le criminel Maliki  ordonne à ses mercenaires de tirer à bout portant sur les manifestants iraqiens !
L'Organisme patriotique les Sentinelles du Peuple Iraqien (SPI) a affirmé aujourd'hui que le premier ministre iraqien fantoche imposé par les gangsters US, le criminel Maliki a ordonné à ses mercenaires de tirer à bout portant sur les manifestants iraqiens désarmés en révolte.

Selon l'Organisme patriotique citant une source du Parti islamiste sectaire, al Dawa, le criminel Maliki qui s'est accaparé, entre autres, du poste du commandant en chef des armées, a ordonné à ses forces de Mossoul, Samarra, et au corps d'armée al Muthanna, d'exécuter tous ceux qui manifestent ou protestent et de ne pas livrer leur dépouille à leurs familles.

D'autre part, le même organisme indique que des forces spéciales iraniennes, les Bassidji, connues pour leur férocité à massacrer les manifestants à l'intérieur de l'Iran sont arrivées en Iraq pour mater les révoltes anti Maliki.

Les Sentinelles du Peuple iraqien affirme que de grands nombres de ces Bassidji sont entrés dans le pays,  par les postes frontaliers de Bassorah et de Amara. Ces Bassidji, qui ont participé à la répression des manifestations iraniennes contre le régime des mollahs ont été dépêchés en Iraq par les moyens de transport qu'utilisent les pèlerins étrangers qui visitent les lieux saints.

La même source signale que ces forces spéciales iraniennes sont arrivées en Iraq pour réprimer la révolte iraqienne à l'encontre du criminel Maliki qui a mis l'Iraq à feu et à sang, soutenu par les gangsters US et leurs collaborateurs : les mollahs de Téhéran.

Il est à rappeler que les mouvements de révolte des Iraqiens qui rejettent le processus politique se poursuivent et s'étendent sur tout le territoire national. Les manifestants exigent le départ du gouvernement fantoche connu pour être le plus corrompu du monde imposé par les gangsters US à Bagdad et qui a ruiné et divisé l'Iraq.
Traduction Abu Assur


Lundi 31 Décembre 2012


Commentaires

1.Posté par BD le 31/12/2012 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

maliki esclave des americains et des iraniens ...
que le peuple irakien le degage et se venge de saddam ..

2.Posté par gjingis le 31/12/2012 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je ne connais pas assez les positions de maliki ...étant désintéressé depuis la disparition de saddam hussein rahimahou allah
mais par contre .il y a 10 jours de ca les députés irakiens ont demandé l expultion tout court de l ambassade de la turquie...
ni sunite ni chiite ni autre c est ce que proclame le peuple ca se pronance bien mais ...!!! trop bon pour qu il soit vrai , ca ne concorde pas avec la situation actuelle ..
l'initiative aurait été bonne il y a plus de 3 ans en arrière peut etre .....
moi je dirai plutot que ca va tourner mal pour la turquie . c est la fin de l acteur principal .

3.Posté par Rafidi le 31/12/2012 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprend pas ceux qui se prétendent sunnite !
Soit ils nous prennent pour des décérébré soit ils le sont eux même en Syrie et en Libye ils appel l'OTAN ou satan a l'aide et quand c'est pour libérer l'Irak sa devient mal.
Je croit qu'on appel sa de l'hypocrisie et en islam il y a trois sorte de personne, le croyant, le non croyant et l'hypocrite.
Quand saddam tu des chiites c'est bien et quand c'est des sunnites c'est mal.

En conclusion vive Maliki vive Bachar, maudis soit saddam et ceux qui le bénissent.

4.Posté par BD le 31/12/2012 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@rafidi

on s'en fout de ton avis ...saddam a apporté le bonheur aux irakiens meme chiites.
les chiites l'ont trahi ainsi que les kurdes sunnites pour les etats unis ...
de plus ,maliki est un agent des americains ..
ton bachar ,on le delogera et des que la syrie se liberera direction bagdad pour en finir avec les rawafidhs hypocrites ...vous etes une secte d'egarés et ennemi de l'islam ..vous avez trahi Hussein (ra) ,vous etes la corne du diable ;de l'hypocritie

vive erdogan,vive jabhat al nosra ,vive l'emirat islamique d'irak qui continue toujours son bon travai :-)

5.Posté par Saber le 31/12/2012 23:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Rafidi,maudis soit saddam ?
Maudite soit ta secte de crasseux.

6.Posté par BD le 01/01/2013 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci saber

voilà ce que j'essayer de vous dire ...les chiites sont des pourris alors que ce sont des alliés des sionistes ,de meme que l'iran qui soutient ces pourris ...
il y a 1 an et demi je soutenais les iraniens etc ,je n'avais pas cet esprit là de rafidi ou je ne sais quoi ..
aujourd'hui j'ai ouvert les yeux ..ces pourris ont trahi sadam hussein ,le plus courageux des dirigeants arabes et le plus developpé ,il a fait de l'irak un pays developpé mais il a été trahi par les porcs du golf et surtout des saouds ,ils l'ont trompé en le poussant à la guerre contre l'iran et lorsqu'il a compris cette manipulation ,il a voulu ecraser ces traitres à commencer par la prostituée emir du koweit...

7.Posté par Mayday le 01/01/2013 01:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allah yerham Saddam Hussein
quand à ce salaud de maliki qu'il soit degagé de là ce traitre chiite qui fait du mal à l'Irak en tuant des musulmans irakiens ou etrangers venus aider les combattants Irakiens tels ces algeriens condamnés à etre executés ! malki agent de l imperialisme americain et esclave de l iran qui joue là son plus mauvais rôle
Qu Allah sauve less musulmans irakiens honnêtes et sincères des griffes des chiites et des americano-sionistes, Amine

8.Posté par personnel le 01/01/2013 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@BD:

salam deja a tous
et pour Bd je partage certaine de tes analyses. C'est clair que si ce n’était pas certaines de tes interventions, je ne perdrais pas mon temps à lire certains articles. de ce site ni à commenter (même si je commente très rarement).


Il est clair que l'iran cherche à présenter son pays, la perse ainsi que le chiisme (hezbola, syrie, bahrein etc) comme les seuls développes et vrais résistants: ils suivent exactement la même propagande sioniste anti résistants musulmans (autre que chiites ou alliés aux chiites)......il serait intéressant de se pencher sur d'une part:

ce hesbola qui depuis 2006 a fait sa publicité contre israel puis plus rien; au contraire ils ont massacres certains résistants qui ont osé lancer quelques roquettes en soutien au hamas.....par contre le hamas est continuel dans sa résistance meme si a la base ces 2 groupes semblent avoir fais équipe................mais actuellement un chef du hesbola a dit que si les musulmanss les y obligeaient ils n'auraient d'autre cfhoix que de s'allier avec israel: si les musulmans non chiites ou alaouites prennent la Syrie, il affirme que les non chiites auront beaucoup a perdre ( hesbola et iran alliance avec israel).

mais le hesbola avec l'iran même s'"ils ne résistent pas sérieusement: disent voila nos armes ont réussi a "sauver le hamas" : c'est un des interets pour eux d' aider des wahabites, salafi ou freres musulmans qu'ils haissent tant (car hamas se revendique a 200% de hassan al banna, freres musulmans voir aussi abdel wahab (wahabisme) etc)...............

bref bref et pas mal d'autres choses a rajouter.

9.Posté par Png le 01/01/2013 15:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

6.Posté par BD le 01/01/2013 00:10 | Alerter

merci saber

voilà ce que j'essayer de vous dire ...les chiites sont des pourris alors que ce sont des alliés des sionistes ,de meme que l'iran qui soutient ces pourris ...
il y a 1 an et demi je soutenais les iraniens etc ,je n'avais pas cet esprit là de rafidi ou je ne sais quoi ..
aujourd'hui j'ai ouvert les yeux ..ces pourris ont trahi sadam hussein ,le plus courageux des dirigeants arabes et le plus developpé ,il a fait de l'irak un pays developpé mais il a été trahi par les porcs du golf et surtout des saouds ,ils l'ont trompé en le poussant à la guerre contre l'iran et lorsqu'il a compris cette manipulation ,il a voulu ecraser ces traitres à commencer par la prostituée emir du koweit...

---------------------------------------------------------------------------

BD , salam ,

J'ai toujours émis des réserves sur l'Iran et je n'ai jamais été un supporter des mollah tapis dans l'ombre , ceci étant dit je n'irais pas non plus faire de Saddam un héro arabe... Il a joué sur plusieurs tableaux pour finit par envahir l'Iran et faire 2 millions de morts , oui 2 millions d'ames musulmanes des deux côtés et je ne peux oublier...Il est mort en pronancant sa shahada maintenant c'est entre lui et Allah ta3la.

Donc je n'ai aucun idéal ou modéle contemporain et je ne me range derriére aucun parti politique ou groupe religieux , ma référence est le Coran mon modéle est la sunna et mes analyses sont eschatologiques .

La paix sur toi.

10.Posté par Saber le 02/01/2013 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Png, salam khouya, cet intrus ne changera rien au problème musulman dans sa globalité.
Je suis contre toute division dans l'islam mais le traitement réservé aux traitres rawafidh n'a pas besoin d'un dessin. Une petite page d'histoire à lire.

Conférence de San Remo
Article publié le 10/06/2011
Par Lisa Romeo
Au lendemain de la Première Guerre mondiale, les alliés, vainqueurs, s’engagent dans la signature de traités de paix. En avril 1920, la conférence de San Remo, dans le nord de l’Italie, réunit des représentants britanniques, français, italiens, japonais, grecs et belges, afin de fixer le sort des provinces arabes de l’Empire ottoman et de préparer les conditions du traité de paix avec la Turquie prévu pour le mois d’août de la même année, à Sèvres.
Les ambitions françaises et britanniques en Orient

Depuis le XIXème siècle, la France et la Grande-Bretagne étendent soigneusement leurs influences économiques et culturelles sur les provinces arabes de l’Empire ottoman. La France, puissance protectrice traditionnelle des chrétiens d’Orient, s’est particulièrement bien implantée au Liban et convoite la Syrie. Les Britanniques, soucieux de protéger la route des Indes, sont au début du XXème siècle bien établis dans le Golfe et en Mésopotamie. Ils cherchent alors à détacher la Palestine de la Syrie pour éloigner toujours plus leur rival français du canal de Suez. A partir de novembre 1915, les deux puissances, en guerre contre l’Empire ottoman depuis près d’un an, commencent à négocier le partage des terres de l’Empire. Ce sont les accords Sykes-Picot. Ils prévoient la division des provinces orientales en cinq régions composées de zones d’administrations directes françaises et britanniques et de zones d’influences sur le royaume arabe promis au même moment par le gouvernement anglais (correspondance Hussein-MacMahon) au Chérif de La Mecque, Hussein. Ces arrangements ne sont finalement pas respectés et à partir de 1918, les deux puissances victorieuses vont tenter de s’accorder sur leur future présence en Orient, abandonnant progressivement les engagements vis-à-vis des nationalistes arabes. Les troupes britanniques occupent alors l’Irak et la Syrie et sont donc en position de force par rapport à la France qui n’a pas déployé de véritable contingent dans la région. L’armée de Faysal, fils de Hussein, a pour sa part dirigé l’insurrection arabe jusqu’à Damas. L’article 22 du Pacte de la Société des Nations naissante, adopté en avril 1919, prévoit, pour les anciennes provinces arabes de l’Empire, la mise en place d’un système de mandats. Cette formule rompt définitivement avec les idées de sphère d’influence élaborées dans les accords Sykes-Picot et pose le principe de tutelle des populations par des puissances chargées de les porter vers l’indépendance. Il s’agit alors pour la France et la Grande-Bretagne de parvenir à un accord pour délimiter leur zone de domination dans la région. En février-mars, une première conférence, à Londres, marque un premier pas dans les discussions. L’Angleterre y obtient notamment l’élargissement de la Palestine au nord de la Galilée. C’est véritablement à San Remo, un mois plus tard que les deux puissances vont finalement parvenir à un accord.
Les accords de San Remo

Plusieurs questions sont soulevées lors de cette rencontre. La France se voit attribuer un mandat sur la Syrie et le Liban alors que la Grande-Bretagne obtient un mandat sur la Mésopotamie et sur la Palestine. Le vilayet de Mossoul, dont les droits sont abandonnés par la France depuis décembre 1918, est placé sous tutelle britannique contre l’octroi à l’Hexagone d’une participation de 25 % à l’exploitation des gisements de pétrole. Depuis la guerre, les Britanniques ont en effet pu mesurer l’importance stratégique du pétrole. Un monopole européen commence ainsi à se mettre en place sur le pétrole du Moyen-Orient.

Par ailleurs, face aux pressions exercées par la Grande-Bretagne et par l’Italie, la France accepte de renoncer à son droit de protection sur les chrétiens d’Orient qui entravait fortement l’autorité britannique sur la Palestine. Elle cherche cependant à faire valoir les droits des populations arabes et affirme que l’établissement d’un foyer national juif dans le pays, prévu par la Déclaration Balfour de 1917, ne doit pas annoncer la formation d’un Etat juif.

La conférence de San Remo scelle donc le destin des provinces arabes sans prendre en considération les revendications des populations sur place et en oubliant définitivement les promesses d’indépendance faites pendant la guerre. Les réactions ne se font pas attendre dans le monde arabe : une insurrection populaire réunissant chiite et sunnite éclate en Irak. En Syrie, les nationalistes se radicalisent alors que des violences se succèdent en Palestine. Faysal, proclamé roi du royaume arabe de Damas de manière unilatérale par le Congrès arabe le 8 mars 1920, a refusé de se rendre aux pourparlers. Il sait alors que sa position est fortement menacée. Les alliés lui font d’ailleurs comprendre qu’il est sommé de se soumettre aux décisions de San Remo. Quelques mois plus tard, les troupes françaises du général Gouraud mettent fin au royaume arabe de Damas et imposent le mandat.

Ainsi, la France et la Grande-Bretagne s’établissent progressivement dans les anciennes provinces ottomanes entre 1920-1922. Les décisions mandataires de San Remo sont officiellement entérinées par la Société des Nations en 1922.

11.Posté par Png le 03/01/2013 18:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

10.Posté par Saber le 02/01/2013 14:37 | Alerter

Png, salam khouya, cet intrus ne changera rien au problème musulman dans sa globalité.
Je suis contre toute division dans l'islam mais le traitement réservé aux traitres rawafidh n'a pas besoin d'un dessin. Une petite page d'histoire à lire.
-----------------------------------------------------------------

Aleykum salam Saber wa barak Allahu fik khouya pour ce fait histoire

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2883 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires