Sciences et croyances

Le coton Bt de Monsanto détruit la terre et les agriculteurs


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 24 Février 2009

Le coton Bt de Monsanto détruit la terre et les agriculteurs

Image empruntée à 7sur7


Communiqué de presse de l’ISIS, 23 février 2009


      La biosécurité vise à faire en sorte que les OGM ne nuisent ni à l'environnement ni à la santé.


      La terre, sa fertilité et les organismes qui entretiennent sa fertilité, sont un élément vital de l'environnement, en particulier dans le contexte de la production alimentaire et agricole.


      Une récente étude scientifique réalisée par Navdanya, a comparé la terre des champs où du coton Bt a été planté pendant 3 ans avec celle des champs adjacents, plantés de coton naturel ou d'autres cultures. La région couverte incluait le Nagpur, l’Amravati et le Wardha de Vidarbha, ce qui représente les plus grandes plantations de coton OGM en Inde, et le taux le plus haut de suicides de fermiers (4000 par an).


      En 3 ans, le coton Bt a réduit la population d’actinomycètes de 17%. Les actinomycètes sont indispensables pour dissocier la cellulose et créer l'humus.


      La population bactérienne a été réduite de 14%. La biomasse microbienne totale a été réduite de 8,9%.


      Les enzymes bénéfiques, vitales pour la terre, qui rendent les nutriments disponibles pour les plantes, ont aussi été considérablement réduites. Le phosphatase acide, qui contribue à l'assimilation des phosphates, a été réduit de 26,6%. Le nitrogénase, les enzymes qui catalysent la fixation de l'azote moléculaire, a été réduit de 22,6%.


      À ce rythme, une dizaine d'années de culture de coton OGM, ou de tout type de culture génétiquement modifiée dotée de gènes Bt, pourrait entraîner la destruction totale des organismes du sol, laissant la terre morte, incapables de produire la nourriture.


      Dans son dernier communiqué, l’International Service for the Acquisition of Agri-Biotech Applications a déclaré qu’il y a 7,6 millions d’hectares de coton Bt en Inde. Cela veut dire que 7,6 millions d’hectares de terre sont en train de mourir.


      Habituellement, l'impact des OGM sur les organismes du sol n’est pas étudié. C'est une lacune redoutable, car la toxine Bt des cultures comme le maïs MON 810, le coton Bt ou l’aubergine Bt, a un grave impact sur les organismes bénéfiques du sol.


      Le gouvernement de l'Inde cherche à ratifier l’homologation de l’aubergine Bt sans faire l’étude de biosécurité concernant les conséquences sur les organismes du sol. La Commission européenne tente de faire pression sur les pays exempts d'OGM pour introduire le maïs MON 810.


      L’étude de Navdanya, la première à avoir examiné l'impact à long terme du coton Bt sur les organismes du sol, est un appel au réveil pour les organismes de réglementation du monde entier. Elle montre aussi que les affirmations de l'industrie biotechnologique sur l’innocuité des cultures génétiquement modifiées sont mensongères.


      Pour obtenir une copie du rapport de l’étude et pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :


Navdanya
A-60, Hauz Khas
New Delhi – 110 016
Téléphone : 91-11-26535422 / 26532124
Courriel : vandana@vandanashiva.com
Site Internet : www.navdanya.org


Original : www.i-sis.org.uk/BtCottonKillsSoilandFarmers.php
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Mardi 24 Février 2009


Commentaires

1.Posté par konate seydou le 24/06/2009 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j ai été intresse par votre et souhaiterais rester en contact avec vous je prepare mon memoire sur le coton bt. je suis etudiant en sociologie mon contact k_s75us@yahoo.com thanks you

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires