PRESSE ET MEDIAS

Le cinéma turc 'lave l'honneur de la Turquie' dans le sang de GI's Américains


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


"On ne plaisante pas avec l'honneur des Turcs." Telle est la leçon inculquée à coups de pétoire à divers "tortionnaires" américains en Irak par la dernière superproduction turque, sortie vendredi et déjà assurée de séduire un large public par son franc antiaméricanisme.


Zeynel CEKICI
Jeudi 9 Février 2006



L'affront qu'entend laver "La Vallée des Loups - Irak" est celui fait à 11 militaires turcs arrêtés en raison d'"activités suspectes" par une unité de GI's le 4 juillet 2003 dans la ville kurde irakienne de Souleymaniye (nord) et dont les têtes, comble de l'humiliation, ont été recouvertes de sacs de jute. Les protagonistes de cet incident véridique seront relâchés sans plus d'explications deux jours plus tard, Washington et Ankara, pourtant alliés de longue date au sein de l'Otan, s'efforçant depuis lors de racommoder des liens passablement effilochés par ce dossier.

Mais pour les scénaristes du film, décrit par la presse turque comme le plus cher de l'histoire du cinéma national avec un budget de 10 millions de dollars, l'affaire ne saurait en rester là. "C'est une action contre le peuple turc", affirme dès le début du film l'officier commandant le détachement turc, légitimant la vengeance à venir.

Avant d'embrasser le drapeau au croissant étoilé et de se suicider, le militaire va appeler à la rescousse de son honneur perdu Polat Alemdar, le héros d'une série télévisée culte jouant sur la fascination-répulsion qu'exerce en Turquie le monde trouble de la mafia et des milieux ultra-nationalistes.

Dans un Irak du nord reconstitué pour les besoins du film à Gaziantep, au sud-est de la Turquie, le franc tireur des services secrets turcs va poursuivre l'odieux Sam William Marshall (Billy Zane, le méchant de "Titanic"), auteur avec ses soldats d'innombrables méfaits contre la population locale, jusqu'à ce que mort s'ensuive.

Sont pêle-mêle imputés aux unités de l'Oncle Sam le massacre de convives à une noce, l'exécution sommaire de prisonniers irakiens, un minaret et son paisible muezzin "dégommés" à la roquette, ainsi qu'un étonnant trafic d'organes prélevés sur des détenus de la célèbre prison d'Abou Ghraib par un docteur juif américain (joué par Gary Busey, autre "méchant" holywoodien) pour le compte de riches clients à New York, Londres et Tel Aviv.

Certains officiels se sont émus du réalisme du film. "C'est un film extraordinaire, qui va rester dans l'histoire", a prédit le président de l'Assemblée nationale Bülent Arinç, cité par l'Agence de presse Anatolie, lors d'une présentation de gala à laquelle a assisté, entre autres, Emine Erdogan, épouse du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

A l'aune des succès rencontrés en Turquie -qui s'est illustrée par sa vive opposition au déclenchement de la guerre en Irak- par plusieurs romans de politique fiction mettant aux prises gentils Turcs et vilains Américains, "La Vallée des Loups", diffusé dans pas moins de 472 salles, est quasiment assuré de battre des records d'entrées.

Les cinémas de plusieurs villes de province ont déjà annoncé avoir épuisé leurs billets pour les prochains jours, a rapporté Anatolie.

Le film doit aussi être diffusé dans une douzaine d'autres pays, dont l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Russie, les Etats-Unis, l'Egypte et la Syrie. (AFP, 4 février 2006)



Lundi 13 Février 2006


Commentaires

1.Posté par paolo le 20/02/2006 05:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis tres contant d'aprendre que c un bon film mais j'aimerais savoir quant et-il disponible? et ou aller le chercher?merci d'avance

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires