Actualité nationale

Le chef de l'Etat français se défend et ne convainc pas


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Mardi 13 Juillet 2010

Le chef de l'Etat français se défend et ne convainc pas
Pour l'opposition française et de nombreux journalistes politiques français, le chef de l'Etat français n'a pas répondu aux questions soulevées par l'affaire Bettencourt et s'est contenté de répéter ce que d'autres membres de la majorité ont dit avant lui.
Sans surprise, les réponses de Nicolas Sarkozy sur l'affaire Bettencourt, lors de son allocution sur France 2, ont laissé l’opposition française dans son ensemble sur sa faim.

«On continue comme avant, l'auto-persuasion. Le président a parlé de calomnie. On a presque l'impression qu'il est au cœur d'un complot», a déploré Martine Aubry, pour qui «le chef de l'Etat a plus parlé de lui que des Français».»

«Sur l'affaire Woerth, on attendait du président de la République qu'il propose une issue mais ses propos ont été en parfaite résonance avec ce qu'ont déjà dit François Fillon, Eric Woerth et les dirigeants de l'UMP», a dénoncé Benoît Hamon. Pour le porte-parole du PS qui n'a pas mâché ses mots, le chef de l'Etat «est le principal obstacle à l'éclatement de la vérité», dans ce dossier.

Pour Jean-Luc Mélenchon, président-fondateur du Parti de gauche, le président de la République «répète en boucle des formules qui exaspèrent qui poursuit que cet entretien ne change rien à l'ambiance qui plombe sa fin de règne».

Le président français, Nicolas Sarkozy a profité de l’interview donnée lundi soir sur France 2 pour renouveler sa confiance à son ministre du Travail, Eric Woerth le qualifiant « d’homme honnête, compétent, qui vient de subir la calomnie et le mensonge pendant trois semaines».

Le chef de l’Etat français a également abordé la question des «réformes nécessaires de retraite», en réaffirmant le point non négociable du départ à la retraite à l’âge de 62 ans, et en soulignant que grâce à elle, il n'y aurait pas de risque que la France soit engagée «dans la même spirale» que la Grèce ou l'Espagne à cause de l'état de ses finances publiques.

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy est au plus bas depuis son élection avec 33% d'opinions favorables en juillet dans le baromètre de l'institut LH2 pour le Nouvel observateur publié hier.

Le chef de l'Etat perd quatre points par rapport au mois de juin et les opinions négatives augmentent de cinq points pour atteindre 63%.

C'est le quatrième institut de sondage à situer le président de la République, sur fond d'affaire Woerth-Bettencourt, au plus bas taux de popularité depuis son élection.

http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Mardi 13 Juillet 2010


Commentaires

1.Posté par l'insoumission des dignes le 13/07/2010 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

GUILLOTINE POUR TOUS CES FUMIERS!!!!!!!!!!!!!!!!!!

2.Posté par Persona non grata le 13/07/2010 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

+1

3.Posté par serggio le 13/07/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les fossoyeurs de l'etat de droit ,sarko et sa clique ont detruit la françe tout en designant des faux coupables les musulmans et les pauvres !!!sarko et ses sbires doivent etre tous jugés pour toutes les affaires d'ordre national et international....salém

4.Posté par L'inconnu le 13/07/2010 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je vois pas en quoi les musulmans ou quoi que ce soit d'autre lié à ça ont à faire dans cette histoire. "Les musulmans et la pauvres", tu fais quoi de la classe moyenne chrétienne, juive, protestante, bouddhiste ou carrément até? En quoi ces gens là ne sont pas concernés alors qu'ils souffrent tout autant que les pauvres dans cette crise ? Tout ramener à une guerre de religion c'est complètement hors sujet en plus d'être de la démagogie.

Il est question que le gouvernement se mette face à ses responsabilités, que leurs innombrables magouilles en tout genre cessent et qu'ils répondent devant les français, les vrai, quel que soit leurs origines, leurs couleurs ou leurs religions du moment qu'ils se soucient de l'avenir de notre pays. Il est temps d'évoluer, d'embrasser la condition humaine et faire comprendre à nos dirigeants que nous ne souhaitons plus qu'ils parlent en notre nom lors qu'ils agissent de tel sorte, qu'ils comprennent que mentir effrontément ne sers plus à rien et que plus ils continuent leurs petit jeu, plus la tension va monter jusqu'à ce qu'il finisse par être renversés, d'une manière ou d'une autre ...
La fin de ce cycle est proche, l'année 2010 n'est pas finie et pourtant pleine de promesse d'avenir. Mais n'oublions pas, qui veut la paix prépare la guerre, les mois à venir ne seront pas de tout repos.

Bonnes vacances à tous :)


5.Posté par Nabil de Bruxelles le 13/07/2010 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette émission a été insupportable tellement David Pujadas était complaisant à l'égard de son Maitre Sarkozy. Ce dernier comme à l'accoutumé s'est foutu de la gueule du monde en s'adonnant à son passe temps favori : le mensonge!

Pas une seule fois le "journaliste" n'a inquiété le Président. L'affaire Karachi a été occultée -- le plus grand scandale de son mandat -- et comble de l'insolence et du foutage de gueule, sarkozy ose affirmer qu'il n'est pas un homme d'argent!

Même à ce moment précis, ce lèche botte de Pue Jadas n'a pas estimé nécessaire de rétorquer que la première mesure de sa présidence a été d'augmenter son salaire! Et ceci dans un contexte oû l'altruiste Sarkozy invite tous les français à se serrer la ceinture et à travailler plus longtemps. Affligeant!

6.Posté par Mammy le 14/07/2010 00:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui il est revenu sur son fameux salaire mais a oublié de le dire tout haut hein :
19 331,00 €.

Salaire de Chirac : autour de 7000 euros en tant que président.

Pfff j'en mettrais des baffes aux faux journalistes.Pourtant je suis pas super calée niveau politique mais hier, Pujadas en a raté des occasions de coincer M. Sarkozy!!!

Vous auriez-préféré quelle personne en face de notre président?

7.Posté par Dupes le 14/07/2010 00:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mammy
aucun sont tous pareil

8.Posté par Dedieu Jesus le 14/07/2010 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ mammy: ok Chichi se prennait 7000 euros de salaire, mais maintenant il touche 32000 euros de retraite par mois, et c'est sans compter ses investissements . Le fait qu'il ait refusé la guerre en Irak devrait le sauver de la guillotine, mais il n'a rien fait pour nous sortir de la magouille de la dette publique organisée par les banksters...sans parler du reste. Chirac est loin d'etre un saint mais il est moins répugnant que Talonettes.

@ Serggio: les religions ont été inventées pour soumettre et controler le peuple , et bientot , les grands manitous vont nous fabriquer un super show son et lumiére pour l'arrivée de MAITREYA le nouveau messie qui viendra balayer toutes les anciennes religions... Lire l'article suivant
http://educate-yourself.org/cn/projectbluebeam25jul05.shtml


9.Posté par Nabil de Bruxelles le 14/07/2010 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Mammy

Vous auriez-préféré quelle personne en face de notre président?

Des personnes qui posent les vrais questions, celles qui dérangent. Des hommes qui placent l'intérêt supérieur de la nation avant leurs misérables carrières. Journalistes de formation, Thierry Meyssan ou Alain Soral aurait fait l'affaire. Ils se serait fait un plaisir de débattre avec le candidat de l'étranger.

10.Posté par cielétoilé le 14/07/2010 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense bien que c'est surtout Sarkozy qui est visé tandis que Woerth reçoit une série d'attaques en articles de journaux et derrière Sarkozy , c'est la confusion des pouvoirs qui est visée . Il s'est passé quelque chose de grave que nous ne savons pas pour que tout soit sorti ainsi sur la place publique . Sinon le système a tendance à se protéger . De nature, je n'aime pas accuser les gens et préfère attendre les procès mais là , la confusion de pouvoir était évidente et trop importante , mettant en danger la République même . c'est peut-être cela aussi qui a déclenché cette salve . Je pense que les gens n'en ont pas contre l'"homme Woeth" mais bien contre ce glissement de régime très grave et contre ce déni de justice et de négation du droit à la propriété .

11.Posté par cielétoilé le 14/07/2010 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De même cette attaque de la presse a été très grave .

12.Posté par Mammy le 14/07/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Dupes : ben s'ils sont tous pareil, comment se fait-il que l'affaire ait éclatée? Il DOIT exister des journalistes assez coui*** ,ou plutôt courageux on va dire, pour conduire une interview professionnelle digne de ce nom. Seulement ils ne sont pas (re)connus et c'est bien dommage. On a d'ailleurs une part de responsabilité là-dedans : si on gueulait plus fort, si on "prosélytait" plus, la vérité serait peut-être plus répandue. De plus, je rajoute que Sarkozy ne se rend pas compte à quel point le choix de Pujadas l'avait dès le départ discrédité aux yeux de la population un tant soit peu avertie (surtout que ce dernier venait de se faire "agresser" et décerner un collier d'or pour bon cirage de pompes).

@Dedieu : je suis d'accord avec vous, Chichi est loin d'être tout blanc (^^) de même Mitterrand et toutes les personnes qui ont gouverné notre chère France. Mais bon, c'était pour souligner le mensonge flagrant sur le salaire de M. Sarkozy qui, bien que la vérité soit facile à trouver, a encore de beaux jours devant lui. Comment en temps de crise les français peuvent-ils encore gobés ces mensonges alors qu'on leur demande de se serrer la ceinture? Désespérant!
Par contre, en ce qui concerne votre analyse des religions je ne suis pas du tout d'accord. La preuve? C'est la campagne faite actuellement contre l'Islam (celle contre le christianisme ayant déjà réussi son objectif) montre bien que les religions sont un obstacle pour le nouvel ordre mondial qu'ils veulent nous faire vendre. Ne les jugez pas par leur "couverture", j'entends par là non seulement l'image qu'on en donne dans l'éducation ou dans les médias mais aussi celle qu'en donne les "fidèles", mais lisez les textes sacrés sans arrières pensées : vous pourriez être étonné.
De plus, de nombreuses personnes pensent que la finance "islamique" pourrait être une bouée de sauvetage à l'économie actuelle (enfin quelque chose comme ça, je ne suis pas super calée dans ce domaine ^^ ).

@Nabil de Bruxelles : pour Alain Soral je sais pas, mais Thierry Meyssan me semble assez bon pour ce rôle. Bien que je ne le connaisse pas trop, son article sur L'Oréal et les liens avec le nazisme montre que cet homme est assez rôdé pour ce qui est de démasquer les impostures.

13.Posté par cielétoilé le 15/07/2010 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a tous des images faussées par les uns ou les autres : c'est pour cela qu'il faut rétablir les vérités . Je viens de voir une interview de mme Bettancourt mère . Elle a l'air d'une gentille dame . Peut-être que toute cette affaire de dons énormes, de leg à Banier etc n'est qu'une affaire "d'abus de gentillesse" . J'ai vu par le passé un homme gentil qui avait donné la moitié de la propriété de tout son travail (jour et nuit) , de sa réalisation personnelle qu'il avait fait seul à son partenaire de société par gentillesse et sens de partage mais l'autre a tenté de tout lui prendre , bien sûr . La vie est comme ça , vous donnez et on vous vole le reste .

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires