EUROPE

Le camp du NON irlandais accuse Sarkozy de cacher ses plans militaires européens


Dans la même rubrique:
< >


Vendredi 13 Juin 2008

Le camp du NON irlandais accuse Sarkozy de cacher ses plans militaires européens
Un article publié par l’EUObserver, affirme qu’à la veille du référendum sur le Traité de Lisbonne en Irlande, le camp du « non » a accusé Sarkozy de cacher ses plans pour créer une force de défense européenne sous l’égide de l’UE à Bruxelles.

Selon Kathy Sinnott, une parlementaire européenne du Groupe indépendant et démocrate, très engagée pour le « non », le gouvernement français remet la publication de ses plans sur la défense européenne jusqu’au lendemain du référendum. Selon elle, le « livre blanc » sur la défense de l’UE est prêt depuis mai, mais le gouvernement français en a soigneusement retardé la publication. La parlementaire demande que le document soit rendu immédiatement disponible.

Selon elle, le Traité de Lisbonne obligera les Etats membres à consacrer des sommes considérables, ainsi que leur expertise militaire, pour se conformer aux dispositions du traité dont Paris exigera l’application dès sa ratification.

Mme Sinnot souligne que l’Irlande perdra sa neutralité militaire, statut à laquelle le peuple irlandais reste fortement attaché. Elle évoque une clause du traité qui stipule que « les Etats membres devront progressivement améliorer leurs capacités militaires » et ajoute que « même si le Traité de Lisbonne nous donne un droit de veto permettant de refuser l’envoi de soldats irlandais dans tel ou tel point chaud sous le drapeau de l’UE, on n’aurait pas le droit de nous écarter de la course aux armements européenne ».

« Au nom de la solidarité avec les autres Etats membres, nous seront obligés de maintenir en état nos armements, d’envoyer nos experts militaires et d’accroître nos dépenses en la matière. Le contribuable irlandais sera obligé de payer pour l’armement de l’UE. »

Le parti travailliste anglais, un fervent partisan de la ratification du Traité de Lisbonne, a immédiatement voulu répondre aux accusations de Mme Sinnott prétendant que la neutralité irlandaise n’était nullement menacée.

Selon l’EUObserver, un porte-parole du gouvernement français s’est déclaré surpris des déclarations de Mme Sinnott, affirmant que le livre blanc n’était qu’un « exercice interne » et que la France n’avait jamais fixé de date précise. Admettant qu’il devrait paraître en juin, l’idée de retarder sa publication n’avait jamais été envisagée, affirma-t-il.

D’après le journal, la presse française rapporta le mois dernier que le gouvernement irlandais avait explicitement demandé au gouvernement français d’éviter tout débat sur la défense européenne jusqu’à la tenuedu référendum.

Pour creuser le sujet : focus

http://www.solidariteetprogres.org http://www.solidariteetprogres.org



Lundi 16 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par John Doe le 13/06/2008 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sachant que les pays plus puissants que nous sont nos alliés, ou possèdent la dissuasion nucléaire, et que les autres pays ne sont pas assez puissants pour légitimer une course à l'armement, la militarisation de l'UE n'a qu'une cible : nous. Libéralisme pour les entreprises, et un peuple qui marche au pas, bien encadré par la police-militaire.

2.Posté par nada le 13/06/2008 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le voeu le plus cher de la plupart des Européens va être réalisé par le 'Non' Irlandais!

3.Posté par tarzan le 13/06/2008 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Heureusement qu'ils n'ont plus le vote électronique. ils auraient été cuits.

4.Posté par mouemina le 13/06/2008 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mesdames et messiers les français , vous avez voté pour un président porte parole des américains qui ne défend pas du tout vos intérêts mais au contraire un imposteur capable de tout pour satisfaire bush , les néo-cons et compagnie !!

5.Posté par dootjeblauw le 13/06/2008 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ bien vu John Doe
et j'ajouterais protéger les compagnies pétrolières et les pipe-lines dans les pays non-européens et leurs hommes de paille au pouvoir contre d'éventuelles émeutes et coup d'état de "terroristes" (les manifestants)

6.Posté par karine le 13/06/2008 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mouemina,
ça, beaucoup d' entre nous le savaient déjà; mais le PS ne vaut pas mieux...
mais pourquoi y a-t-il eu autant d' abtentions aux législatives, qui sont de loin plus importantes et ,qui plus est, accessibles aux partis "écartés" des présidentielles?

John Doe, les cibles seront l' Iran, le Liban,la Chine...

7.Posté par Népios le 13/06/2008 22:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vrai, Mouemina, et je ne m'en console pas, sauf à penser qu'après tout ce n'eût pas été différent avec Ségolène Royal... Autant de nuance entres eux qu'entre Obama et Clinton, voire Mc Cain... Celui-ci, celle-là... tous à leurs bottes... Pas de solutions ! Sauf à la trouver collectivement.

8.Posté par chai'mah le 14/06/2008 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un Grand BRAVO aux irlandais qui savent dire "NON " quand il le faut...!

9.Posté par chai'mah le 14/06/2008 15:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Vous avez vu juste Népios "post 7...Pas de solutions ! " , c'est dire , combien le monde court à sa perte , placé entre les mains maladroites d'une poignée d'hommes qui " croient le diriger "...

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires