Politique Nationale/Internationale

Le brut se négociera en roubles à partir de 2007 (Novye izvestia)


Le ministère russe du Développement économique et du Commerce envisageait de réaliser la consigne de Vladimir Poutine consistant à ouvrir dans le pays une bourse commercialisant le pétrole en roubles d'ici au mois de décembre.


RIA Novosti
Mardi 11 Juillet 2006



Lundi le chef du Département d'expertise de la présidence, Arkadi Dvorkovitch, a annoncé que ces ventes commenceraient au début de l'année 2007. Toutefois, ce qui retient l'attention des spécialistes, c'est non pas la date, mais le fait qu'une hausse des prix de l'essence en Russie pourrait s'ensuivre.

"Il est difficile de citer des chiffres précis, mais je pense qu'à la première étape les ventes pourraient constituer jusqu'à 5% du marché et guère plus", a indiqué l'expert. Pour celui-ci, les principaux avantages du nouveau système sont la possibilité de procéder à une estimation indépendante de la valeur du pétrole russe, d'avoir une demande supplémentaire d'actifs en roubles et de doter le secteur énergétique russe d'un stimulant efficace dans la formation du marché intérieur.

Pour Maria Belova, experte de l'Institut de l'énergie et des finances, de telles bourses avaient été mises en place au début des années 90, mais elles avaient été fermées peu après. "Les pétroliers s'en étaient servis pour faire connaissance. Une fois cela fait, ils avaient jugé préférable de les déserter pour ne pas révéler la teneur des contrats passés. Finalement les bourses avaient perdu leur raison d'être", a-t-elle raconté aux Novye izvestia.

De l'avis de Maria Belova, pour éviter une "foule de problèmes organisationnels", il serait bon "de laisser la bourse fonctionner à l'essai quelques années". "Il n'y a aucune raison de démanteler le système bien rôdé d'acheminement du pétrole à l'étranger", conclut l'experte.

Andreï Zorine, analyste de la société de placement Barrel, estime que la commercialisation du brut en roubles aura des conséquences mitigées. D'un côté, le prix du pétrole russe pourrait grimper du moment que ses sortes seront vendues séparément. Pour les exportateurs, la chose est avantageuse. Toutefois, sur le marché intérieur l'impact pourrait être négatif parce qu'en formant les prix intérieurs des produits pétroliers, les producteurs auront tendance à s'aligner sur le prix boursier. Si bien que les prix de l'essence en Russie seront les mêmes qu'en Europe", prédit l'expert.


Mardi 11 Juillet 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires