Palestine occupée

Le bateau de "Dignité" arrive pour la 5ème fois à Gaza en brisant le blocus


Dans la même rubrique:
< >

Le Free Gaza Movement envoie le Dignité dans sa cinquième mission à Gaza avec à son bord des représentants de la société civile du Qatar. Le bateau transporte aussi des journalistes, des observateurs des droits de l'homme et des Palestiniens qui veulent rentrer chez eux et ont été empêchés de le faire par l'occupation israélienne.

Par Free Gaza Movement


Samedi 20 Décembre 2008

Free Gaza Movement : “Nous ne demandons pas la permission à Israel »

Le bateau de "Dignité" arrive pour la 5ème fois à Gaza en brisant le blocus
À la veille de ce voyage, le Free Gaza Movement voudrait légèrement corriger les déclarations faites par le Président palestinien, Mahmoud Abbas, dans une interview qu’il a accordée le 11 Décembre au journal Al-Sharq al-Awsat. Dans cet entretien, Abbas a suggéré que nos efforts étaient coordonnés avec les Israéliens - que les Israéliens vérifiaient les passeports des passagers à bord de notre navire et que des fonctionnaires de l'ambassade d'Israël à Larnaca, Chypre, contrôlait notre bateau avant notre départ du port.

Et à la suite de cette intervention, le Président Abbas a déclaré que ce que nous faisions était un "jeu stupide" et que nous ne brisions pas vraiment le siège.

Nous ne coordonnons pas du tout nos actions avec les Israéliens. Israël a grossièrement abusé de son autorité en tant que puissance occupante pour punir collectivement la population de Gaza et en leur refusant des droits de l'homme de base. Donc, nous ne demandons pas la permission à Israël et nous ne soumettons pas à leurs fouilles pour affirmer le droit des Palestiniens à avoir accès au monde extérieur, qui comprend le droit d'inviter et d'accueillir dans la bande de Gaza.

Alors, pourquoi arrivons-nous à passer, tandis que d'autres efforts sont arrêtés par les autorités israéliennes? Parce que nous supprimons le prétexte de la «sécurité» utilisé par Israël pour tenter de justifier ses actions brutales et sa politique inhumaine envers les Palestiniens.

Entre autres choses, nous publions notre liste des passagers, nous partons de Chypre, un pays européen neutre, et nous nous soumettons aux fouilles des autorités portuaires chypriotes pour vérifier que nous sommes ne transportons rien de ce qui pourrait être considéré comme une menace à la sécurité d'Israël. Nous passons des eaux chypriotes aux eaux internationales avant d’entrer dans les eaux territoriales de Gaza, sans entrer dans les eaux israéliennes. Israël se rend compte qu'il ne peut pas nous arrêter sans recourir à la force, parce que nous ne ferons pas demi-tour facilement.

Le Président Abbas était mal informé en disant que nous nous coordonnions avec les Israéliens. Toutefois, Abbas a raison quand il dit que nous ne brisons pas vraiment le siège de Gaza. Les bateaux ne peuvent pas, seuls, briser le siège. Notre espoir est que nous ayons commencé quelque chose sur laquelle d’autres pourront s'appuyer.

Nous avons montré que les efforts concertés de civils ordinaires travaillant ensemble au nom de la justice peuvent affronter et défier avec succès la politique brutale d'Israël et nous espérons avoir inspiré d'autres personnes à briser leur silence sur les crimes de guerre d’Israël dans la bande de Gaza et dans l’ensemble du territoire palestinien occupé.

Avec la judaïsation incessante et rapide de Jérusalem et la violence fanatique du mouvement des colons, avec le racisme pervers des politiciens israéliens, Israël est en train de commettre des violations massives contre la population de Gaza et la Palestine dans son ensemble. Le monde doit résister à cela.

Le Free Gaza Movement continuera à envoyer des bateaux à Gaza pour défier l'emprisonnement par Israel de 1,5 millions de Palestiniens, et nous continuerons à travailler pour la liberté et la justice pour tous les Palestiniens.

Nous n'avons pas besoin de la permission d'Israël et nous ne la lui demanderons jamais. Nous avons besoin que le Président Abbas, le monde arabe et l'ensemble de la communauté internationale se joignent à nous.

Source : http://freegaza.org/
Traduction : MG pour ISM

 
 
 

Le bateau de "Dignité" arrive pour la 5ème fois à Gaza en brisant le blocus
Le bateau "Dignité" est arrivé, aujourd'hui matin samedi 10/12, aux côtes de Gaza, après son cinquième trajet humanitaire à partir de Larnaka en Chypre, dans une tentation pour briser le blocus sévère imposé injustement, depuis plus de 2 ans, contre les habitants innocents de la Bande de Gaza.

Le bateau "Dignité" a apporté des aides humanitaires et des médicaments envoyés par le Qatar, dans un signe de forte solidarité des Qataris avec leurs frères qui sont assiégés dans la Bande de Gaza par un blocus injuste et sans précédant imposé par l'occupation et alliés, notamment la direction égyptienne.

L'Égypte continue de fermer le passage de Rafah, malgré les appels des institutions des droits de l'homme à la nécessité d'ouvrir ce passage pour sauver la vie des habitants de Gaza et mettre fin à leur situation très difficile et catastrophique.

De sa part, le chef de la délégation Qatarie, Cheikh Ayad Al kahtani a salué fortement, après son arrivée à Gaza, le peuple palestinien et surtout les habitants de la Bande de leur patience, leur volonté solide et leur attachement légal aux droits et principes de la nation.

Cheikh Al kahtani a souligné que le peuple du Qatar exprime ses forts sentiments d'amitié, de fraternité et de soutien au peuple palestinien et à sa question légitime, en envoyant une tonne d'aides humanitaires et de médicaments.

Le chef du comité populaire pour la lutte contre le blocus, Djamel Al Khoudri, a salué fortement les efforts déployés par les activistes internationaux, en attirant l'attention de la communauté internationale et les pays arabes à presser sur les autorités occupantes pour lever ce blocus inhumain et honteux.

Il a ajouté qu'un autre bateau libanais va arriver à Gaza, durant les jours prochains, tout en affirmant que tout le monde s'oppose au siège criminel et à la politique de punition collective pratiquée par l'occupation sioniste contre les palestiniens innocents, en soulignant que de hauts responsables, ainsi que des journalistes, des personnalités célèbres, des partis, des solidaires internationaux vont animer des activités humaines contre ce blocus sévère, inhumain et injuste.

http://www.palestine-info.cc


Samedi 20 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires