Sciences et croyances

Le Roundup de Monsanto, lié à la stérilité, trouvé dans tous les échantillons d'urine analysés



Mike Barrett
Jeudi 26 Janvier 2012

Le Roundup de Monsanto, lié à la stérilité, trouvé dans tous les échantillons d'urine analysés


Natural Society, Mike Barrett, 26 janvier 2012


      Une étude récente menée par une université allemande a trouvé des concentrations très élevées de glyphosate, un produit chimique cancérigène que l’on trouve dans des herbicides comme le Roundup de Monsanto, dans tous les échantillons d'urine analysés. La quantité de glyphosate dans l'urine était stupéfiante, chaque échantillon contenant des concentrations de 5 à 20 fois la limite établie pour l'eau potable. Il s’agit juste d’un exemple de plus montrant que les pulvérisations d’herbicides sont, pour le moins, hors de contrôle.



Le glyphosate du Roundup de Monsanto affecte la santé mondiale


      Ces informations arrivent à peine un mois après la découverte de la contamination des nappes phréatiques par le glyphosate du Roundup de Monsanto dans les régions où il est utilisé. Qu'est-ce que cela signifie ? Cela signifie que du glyphosate toxique pollue désormais l'eau potable du monde par l’intermédiaire de la contamination généralisée des nappes phréatiques, puits et sources. Les récents rapports révélant la présence de glyphosate dans tous les échantillons d'urine ne font que renforcer ces anciens constats.


      Monsanto continue à prétendre que ses produits Roundup sont absolument sûrs pour les animaux et les humains. Or, de nombreux écologistes, scientifiques, militants, et même des médecins disent le contraire. Le glyphosate influe radicalement d'une façon négative sur le métabolisme des plantes. Il s’agit d’un poison systémique qui, en entravant la formation des acides aminés essentiels, entraîne l’affaiblissement des plantes qui finissent par en mourir.


      Ce procédé semble avoir été élaboré non seulement pour ruiner le système agricole, mais pour compromettre aussi la santé de millions de gens dans le monde entier. Avec l'invention des cultures Roundup Ready de Monsanto, les super mauvaises herbes résistantes envahissent les terres agricoles et la santé publique est attaquée. En fin de compte, le glyphosate laisse aussi derrière lui des résidus sur les cultures Roundup Ready, ce qui suscite davantage de préoccupations pour la santé publique. Le glyphosate contribue même à la montée en flèche du taux de maladie mentale et d'obésité par l’entremise de la raréfaction de la flore intestinale bénéfique qui contrôle directement ces fonctions. Mais il ne se borne certainement pas à cela.


      Des chercheurs ont testé le Roundup sur des rats mâles adultes à une concentration comprise entre 1 et 10.000 parties par million (ppm). Une à 48 heures après l'exposition, ils ont constaté que les cellules testiculaires des rats adultes étaient endommagées ou détruites. Même à une concentration de 1 ppm, le Roundup était capable d'affecter les sujets testés en réduisant de pas moins de 35% leur concentration de testostérone.



Original : naturalsociety.com/monsantos-infertility-linked-roundup-found-in-all-urine-samples-tested/
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Jeudi 26 Janvier 2012


Commentaires

1.Posté par bky le 26/01/2012 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est la meilleure façon de réduire le nombre d'humains sur terre comme les dajjalistes le prônent depuis des décennies.

2.Posté par Neo le 26/01/2012 15:51 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous vous rappelez du film les fils de l'homme?

3.Posté par franck le 27/01/2012 02:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceci explique en partie pourquoi qu'aux USA une proportion incompréhensible d'hommes de plus de 30 ans sont affligés d'"andropause". Et les cas de jeunes d'une vingtaine d'années seulement présentant les symptôme d'un manque de testostérone est également anormalement élevé.
Aux USA Il y a une épidémie de cas d'hommes présentant des taux anormalement bas de testostérone. Or s'il est normal de constater une baisse de production de testostérone avec l'âge ce phénomène se produit de manière progressive et très étalé dans le temps si bien que la plupart des hommes ne s'en rendent à peine compte. En revanche dans le cas de cette "épidémie" la baisse est massive et survient brutalement si bien que les hommes se sente du jour au lendemain constamment fatigué, déprimé, n'ont plus de libido....

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves

VIDEO
Ghisham Doyle | 22/08/2014 | 2203 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires
1 sur 173


Commentaires