Sciences et croyances

Le Réchauffement Gate


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 24 Mars 2018 - 00:32 Dieu est unique et transcendant



Mercredi 17 Février 2010

Le Réchauffement Gate

Prison Planet, Mark Landsbaum, 15 février 2010


      C’est dur de suivre l’avalanche de mauvaises nouvelles pour les alarmistes du réchauffement climatique. Nous sommes captivés dans l’expectative de la prochaine fraude du camp du réchauffement global


      Voici quelques-uns des tout derniers potins à mettre sur le tapis lors de votre prochain dîner quand quelqu'un vous rappellera qu’Al Gore et le GIEC ont eu le Nobel pour leurs travaux sur le réchauffement climatique.


      ClimatGate - Ce scandale a inauguré la dernière série de révélations, quand la divulgation de milliers de documents de l’Unité de recherche climatique (CRU) d’East Anglia en Grande-Bretagne a montré l’étouffement et le discrédit systématique de l’avis des sceptiques et la mise à l’écart de certains relevés de température, suggérant un parti pris pour défendre la cause du réchauffement. Pourquoi faire des trucs pareils si, comme le défendent les adeptes du réchauffement global, " la science est avérée ? "


      SecretGate - Le gouvernement britannique a établi depuis que quelqu’un chez East Anglia a commis un délit en refusant de remettre les documents sur le réchauffement global, demandés par 95 requêtes faites en vertu de la loi sur la liberté de l’information. Le CRU est l’une des trois agences internationales qui compilent des données de températures mondiales. Si leur affaire est très solide, pourquoi le secret ?


      ChineGate - Une enquête de The Guardian, le quotidien britannique à tendance de gauche, a découvert la preuve que les mesures des stations météorologiques chinoises, non seulement étaient fortement bancales, mais en plus n’ont pas pu être localisées. " Où sont exactement les 42 stations de surveillance des conditions météo dans les régions reculées de la Chine rurale ? " a demandé le journal. L'enquête du journal n’a pas pu trouver non plus la confirmation de ce que les scientifiques chinois ont remis aux scientifiques étasuniens, laissant sans réponse " dans quelle proportion le réchauffement des dernières décennies est dû à des effets locaux de diffusion des villes, plutôt qu’au réchauffement climatique ? " The Guardian soutient que les chercheurs dissimulent les données manquantes depuis des années.


      HimalayaGate - Un officiel de la météo en Inde a admis en janvier que, en tant que principal auteur du rapport du GIEC sur l’Asie, il a volontairement exagéré en affirmant que les glaciers himalayens seront fondus en 2035 afin de pousser les gouvernements à agir. Cette allégation mensongère n'était ni établie sur la recherche scientifique, ni vérifiée par les pairs. Au lieu de cela, elle a été initialement avancée par un chercheur, embauché depuis par une organisation mondiale de recherche sur le réchauffement, qui a admis plus tard que c’était une " spéculation " piquée dans un magazine à la mode. Cette volonté politique, non scientifique, a au moins obtenu quelques fonds de recherche.


      PachauriGate - Rajendra Pachauri, le président du GIEC qui a accepté avec Al Gore le Prix Nobel pour épouvanter les andouilles, a d'abord défendu le scénario de la fonte de l'Himalaya. Ceux qui critiquent [la fonte des glaciers], a-t-il dit, ont pratiqué la " science vaudou. " Après que l’auteur de la supercherie de la fonte glaciaire se soit mis à table, Pachauri a admis avoir fait une erreur. Mais, a-t-il insisté, nous devons toujours lui faire confiance.


      PachauriGate II - Pachauri a aussi affirmé qu'il ne savait pas avant le sommet sur le climat de Copenhague en décembre que la fausse affirmation sur les glaciers himalayens était pure spéculation. Mais le Times de Londres a rapporté qu'un journaliste scientifique de premier plan a déclaré avoir signalé ces erreurs à Pachauri par plusieurs courriels et des discussions avec lui, qui " a décidé de les ignorer. " Obstructionnisme ? Dissimulation ? Pachauri a dit qu'il était " préoccupé. " Eh bien, ce n’était pas une raison de gâcher la fête de Copenhague, où des pays comme l'Inde de Pachauri ont exprimé l'espoir d’arracher des milliards à des pays comme les États-Unis pour lutter contre le réchauffement global en train de faire fonte les glaciers. Il y a maintenant des appels en faveur de la démission de Pachauri.


      SternGate - Une excuse pour imposer des mesures énergiques en faveur du climat dans le monde entier fut le rapport Stern du Royaume-Uni en 2006, une prédiction économique apocalyptique, commissionnée par le gouvernement. Le Telegraph britannique signale à présent que, tranquillement, après publication, " certaines de ces prévisions avaient été édulcorées, car les preuves scientifiques sur lesquelles elles reposaient n’avaient pas pu être vérifiées. " Parmi les affirmations initiales aujourd’hui supprimées, il y avait les plus puissants typhons de ces dernières décennies que le Nord-Ouest de l'Australie ait subi, et la perte de précipitations dans le Sud de l'Australie à cause de la hausse de la température océanique. Ces affirmations exagérées ont fait les gros titres. Plus tard, des reporters ont révélé la vérité. Pourquoi ?


      SternGate II - Un chercheur affirme aujourd'hui que le rapport Stern citait abusivement son travail pour suggérer un lien étroit entre le réchauffement global et une plus grande fréquence et gravité des inondations et des ouragans. Robert Muir-Wood a expliqué que sa recherche originale ne montrait aucune corrélation de ce genre. Il a accusé Stern d’" aller bien au-delà d’une extrapolation acceptable des évidences. " Nous sommes choqués.


      AmazoneGate - Le Times de Londres a exposé une autre grosse boulette : l’affirmation du GIEC, que le réchauffement planétaire allait faire disparaître les forêts tropicales, encore présentée comme scientifique et révisée par les pairs, était fausse. Selon le Times, en réalité cette affirmation " reposait sur une allégation non étayée de militants verts ayant peu d'expertise scientifique, rédigée par deux militants écologistes " et piquée dans un rapport du WWF, un groupe de pression écologiste. La " recherche " était basée sur un article d’une revue scientifique populaire qui ne s’emmerdait pas à évaluer les précipitations. Il étudiait plutôt l'impact de l'exploitation forestière et des brûlis. Le Times signale que l’article original suggérait que " jusqu'à 40 pour cent " de la forêt tropicale brésilienne était extrêmement sensible à une faible réduction du volume des précipitations, mais le GIEC l’a gonflé pour couvrir toute l'Amazonie.


      ÉlucubrationGate - Le Sunday Telegraph britannique a documenté au moins 16 rapports (à ce jour) non révisés par les pairs, du groupe de défense du Fonds mondial pour la nature (WWF), utilisés dans la bible du changement climatique du GIEC, qui exigent le plafonnement des gaz à effet de serre d'origine anthropique.


      RussieGate - Même quand les alarmistes du réchauffement global basent leurs affirmations sur des faits scientifiques, ils trompent souvent. Les enquêteurs du groupe d’experts russe ont évalué des milliers de documents et de courriels divulgués du centre de recherche d’East Anglia et ont conclu que les relevés dans les régions les plus froides de leur pays avaient été omis, ce qui a fait grimper la moyenne des températures d’un demi-degré.


      RussieGate II - Parlant de la Russie, une présentation en octobre dernier à la Société géologique d'Amérique a montré comment les données des cernes des arbres de Russie indiquait un refroidissement après 1961, mais elles ont été tronquées de manière trompeuse et uniquement discutées astucieusement dans les publications du GIEC. Eh bien, au moins les données des cernes ont fait l’objet de rapports du GIEC, bien déguisés et déformés.


      YankeeGate - Si l’on ne peut guère se fier aux Britanniques, les Yankees sont-il plus fiables ? Selon l’expert en informatique E. Michael Smith et le météorologue Joesph D'Aleo, l’US National Climate Data Center a aussi manipulé les données météorologiques. Il y a quarante ans, on comptait 6.000 stations de mesure de la température de surface, mais seulement 1.500 en 1990, ce qui coïncide avec ce que disent les alarmistes du réchauffement global, qu’il y a une augmentation des températures records. La plupart des stations ont été supprimées dans les régions les plus froides, tout comme dans le cas de la Russie, ce qui a entraîné une élévation trompeuse de la température moyenne.


      GlacierGate – Pas beaucoup de continents ont échappé au réchauffement climatique biaisé. Le GIEC a établi ses conclusions sur le retrait des glaciers de montagne des Andes, des Alpes et d’Afrique sur un reportage d'anecdotes de grimpeurs dans un magazine d'alpinisme populaire, et sur la thèse d’un étudiant suisse qui citait des guides de montagne. Évaluation par les pairs ? Battage publicitaire ? Pire ?


      RechercheGATE - Le camp du réchauffement global titube tellement ces derniers temps, qu’il doit avoir pris ça comme une grande victoire quand une enquête du climatologue Michael Mann de l'Université d’État de Pennsylvanie n'a trouvé aucune faute relativement à trois accusations de manquement à la déontologie en recherche climatique. Mais l'université a estimé qu’" enquêter davantage est justifié " pour voir si Mann s’est engagé dans des actions " ayant gravement dérapé des pratiques acceptées dans la proposition, la conduite ou le rapport des recherches ou des autres activités savantes. " Faire l’objet d'une enquête pour une seule fraude représente de nos jours une grande victoire pour le camp du réchauffement global.


      RécifGate - N'oublions pas le prétendu lien entre le changement climatique et la dégradation des récifs coralliens. Le GIEC a cité non pas de la littérature révisée par les pairs mais des articles de plaidoyer de Greenpeace, le groupe de défense affamé de publicité, comme unique source de cette affirmation.


      AfriqueGate – L’affirmation du GIEC, selon laquelle la montée des températures pourrait réduire de moitié les rendements agricoles dans les pays africains, se révèle provenir d'un document de 2003 publié par un groupe d’experts écologistes canadiens, et non pas d’une revue scientifique révisée par les pairs.


      PolderGate - Le GIEC a aussi affirmé que la montée du niveau de la mer compromet 55 pour cent des Pays-Bas. La partie des Pays-Bas sous le niveau de la mer fait en réalité 20 pour cent. La ministre néerlandaise de l'Environnement a dit qu'elle ne pouvait plus tolérer les erreurs des chercheurs climatologues.


      AlaskaGate - Des géologues des études spatiales de géophysique et océanographie et leurs collègues étasuniens et canadiens affirment que les études antérieures ont pour une grande part surestimé de 40 pour cent la perte des glaciers de l'Alaska depuis 40 ans. Ces données incorrectes sont introduites dans les ordinateurs pour prédire un réchauffement futur.


      Pliez cette rubrique et déposez-le à côté de votre serviette de table la prochaine fois que vous aurez Al Gore ou quelqu’un de son acabit pour dîner. Elle devrait rendre la conversation intéressante après le dîner.



Original : www.prisonplanet.com/guide-to-the-climate-scandals.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard




Mercredi 17 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Tartanpion vu que lopssi interdit l'usurpation des noms; que le 17/02/2010 13:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les gens ne savent même pas ce qu'est le GIEC et connaissent à peine al Gore.
On ne peut avoir raison quelque soit les arguments utilisés devant cette bande de zombis dégénérés comme dirait notre ami LLP...
Inutile donc de dîner avec eux. La conversation sera coupée court par un des zombis vous traitant de négationniste et imbécile qui croit toutes les conneries d'internet...
Bien entendu, personne ne prendra une micro seconde pour vérifier ces infos, même si vous leur envoyez les liens. Triste constat.

2.Posté par dan le 17/02/2010 13:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Al Gore a été mandaté par les Super Elites pour créer une responsabilité humaine au réchauffement climatique afin de mettre en place la taxe carbone qui ficelle l'économie mondiale
voir à ce sujet la vidéo d'ALEX JONES - prison planet

3.Posté par IDecius le 20/02/2010 15:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien, très bien! Mais alors, pourquoi ils font ça au juste, le réchauffement et tout le tsoin-tsoin? Pour le pognon? C'est vrai que ça peut développer une industrie considérable, mais pourquoi se priver l'actuelle? pétroliers, etc? Ils sont dépassés? Y a plus de pétrole? Crise énergétique?
Nan mais arrêter vos délires conspirationnistes! Ce qui est à reprocher, c'est cette "mode verte" selon laquelle les industries essayent de se construire une image verte, propre, faut appâter le client soucieux de l'écologie, quoi! C'est effectivement une dérive (capitalisme oblige).
Il n'y a pas de complot. Et pour vos inquiétudes quant à la crédibilité du GIEC, sachez que l'étude du climat est quelque chose de complexe et est loin d'être une science "établie". Mais une chose est constatée: ça se réchauffe depuis l'ère industrielle, d'où l'hypothèse que l'homme y est pour quelque chose.
Et gardez à l'esprit que les rejets de gaz à effet de serre sont aussi quelque chose de malsain pour votre santé, d'où l'intérêt de changez de moyens de production de l'énergie ou de locomotions.

4.Posté par Papa le 22/02/2010 04:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A part les chiffres qu'on vous balance, avez-vous remarqué le réchauffement ? depuis le temps qu'on parle je n'ai rien remarqué, 1,4m de neige à washington dernièrement, ce n'est surement pas un signe de réchauffement mais je me doute que les réchauffistes ont des réponses pour tout et leurs contraire.

5.Posté par numer013 le 22/02/2010 14:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/swf/xc8f2i://

http://www.dailymotion.com/swf/xc8f2i

ALex jones et d'autres sites d'info alternatives sont censurés !!!!!
Une des causes dit Alex serait d'empecher l'information contre le "réchauffement climatique" de circuler. Tout ca pour faciliter la mise en place de la taxe carbone.

6.Posté par numer013 le 22/02/2010 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.dailymotion.com/swf/xc8f2i

le lien fonctionne pas, désolé. Il faut faire un copier coller :(

7.Posté par Valdère le 22/02/2010 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idecius,
excusez- moi mais dire que le réchauffement climatique serait en rapport avec l'ère industrielle n' est absolument pas prouvé,c'est bien ça le problème concernant les pseudo-preuves du GIEC.

Ce type de réchauffement à eu lieu dans l'histoire,en particulier aux alentours de l'an mille,il a même fait encore plus chaud à cette époque et le Groenland vient de Greenland qui à cette époque était recouvert de végétation et d'herbe en particulier.

Derrière ce faux rapport du GIEC, se cache la volonté de l'Oligarchie Financière mondiale et tout particulièrement Britannique d'imputer le réchauffement à l'activité humaine,leur but?
Diminuer drastiquement la population mondiale!

8.Posté par Arthur Gohin le 26/02/2010 20:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

effectivement Valdére, Idecius se trompe: le rechauffement climatique date du debut du 20ème siècle, la production industrielle de gaz carbonique ne commence sérieusement que dans les années 1950.

9.Posté par ishtar le 26/02/2010 21:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en France on a eu un super hiver
comme dit @Papa 1,4m de neige à washington

le rechauffement est une arnaque

10.Posté par IDecius le 28/02/2010 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Valdère et Arthur Gohin:
Je tiens à préciser que j'ai peut-être parlé trop vite en parlant de "réchauffement" climatique, on devrait parler de "bouleversement". Ce qui est indéniable, c'est que depuis l'ére industrielle (je maintiens), les rejets de particules liés à l'utilisation du charbon et du pétrole ont littéralement explosé de façon exponentielle (mais ça, tout le monde le sait), et avec des conséquences aux niveaux climatique et sanitaire encore mal connus mais observées, "mesurées". L'HYPOTHESE (j'peux pas faire plus gros) que l'homme y est pour quelque chose est donc entièrement rationnelle. Ca paraît un peu logique que de crâmer en l'espace de deux siècles ce qui a mis des milliers d'années (charbon) - voire des millions d'années (pétrole) - à se former n'est pas quelque chose d'anodin et peut logiquement avoir des répercussions sur l'équilibre naturel des choses. Et encore je ne parle pas des autres micros particules et aérosols dont on voit les dégâts que ça a engendré.

Alors qu'on me sorte que les scientifiques ne font que de la merde ou le font vraisemblablement pour faire plaisir aux gvts qui justifierait ainsi sa "taxe carbone", je trouve ça osé. Il y a peut-être eu des dérives (faut-il encore regarder que ce n'est pas sorti de son contexte) de la part de scientifiques, mais je pense que s'il y en a eu, ils l'ont fait pour notre bien, et pas pour celui des lobbies (qui ne veulent pas se plier aux exigences environnementales, soit dit en passant).

11.Posté par Valdère le 01/03/2010 19:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idécius
Nous avons besoin du travail de recherche des scientifiques,c'est indéniable!
Il me semble que l'Actualité nous montre le rôle tout à fait pervers des financiers dans tout ce qui touche aux applications de la science (les médicaments et autres vaccins, les OGM et Monsanto,le Nucléaire des AREVA et autres nucléairaucrates,etc...)
Les sciences nous apportent concrètement des solutions aux problèmes qui sont posés à l'homme dans son évolution,et dans tous les domaines cités auparavant les réponses existent.
Cela est largement de la responsabilité des politiques,et donc par conséquent du citoyen de contrôler leurs utilisations !
Ne nous trompons pas de cible,ce qui est mauvais pour l'homme c'est le gros bisness de certains contre tous,et cette histoire de "réchauffement climatique"fait partie de ce bisness,tout cela correspond parfaitement au projet largement eugéniste du"Club de Rome",de l'Oligarchie Britannique et de leurs pendants Etats-Uniens par ailleurs.
Les problèmes environnementaux les plus urgents actuellement concernent le traitement des déchets,de l'eau potable,des problèmes de nutrition dans le monde,mais là vis à vis de ces sujets la classe politique mondiale semble rester muette!
La politique écolo que l'on nous vend est extrêmement nocive pour l'homme et je vous assure que l'ensemble de la classe dirigeante Occidentale se fout littéralement des vrais problèmes liés à l'environnement,ce n'est pas leur problème!
Si c'était le cas nous aurions depuis longtemps les moteurs à hydrogène,à propulsion électro-magnétique,etc....il y aurait réellement des plans de désalinisation des eaux de mer pour répondre aux besoins en eau potable,des plans de dessalages des sols désertiques pour lutter contre la sécheresse et planter de nombreux arbres ,etc....
Ce qui est très grave c'est que beaucoup de gens croient réellement que leur politique écolo-Malthusienne répondra réellement aux problèmes.Là ils se plantent gravement!
Les travaux du GIEC sont faux,Le climatgate est là pour l'affirmer et les indiens sont en train de mettre au point leur bureau d'étude sur le climat,histoire de montrer qu'on n'les prendra plus pour des Gogos!

12.Posté par IDecius le 01/03/2010 20:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ok du point de vue scientifique, on s'est compris.
Du point de vue politique, ils nous enflent, c'est bien connu.
Mais que dire du parti écolo? Devenu Europe-Ecologie? Des charlatans? Ils ont montré les premiers les nécessité d'agir envers l'environnement, ils ont porté les premiers cette couleur verte qu'on nous vend avec des paquets de lessives ou je ne sais quoi. Pourtant on ne les a jamais écouté jusqu'à nos jours. La politique actuelle que nous propose nos actuels dirigeants n'a rien de comparable avec ce que propose les partis écolos. La taxe carbone est une véritable connerie dans l'état actuel des choses, je ne pense pas que c'est le citoyen qui doit payer.
Ce que j'essaie de dire est qu'il y a réellement un problème, mais que celui-ci est tout simplement employé par les lobbies pour faire du profit, ou par les politiques pour se donner une image verte.
Les solutions technologiques ou environnementales que tu décris dans ton message, je les rêve! Mais je pense qu'il ne faut pas oublier d'autres problèmes concernant le climat et la Terre dans son ensemble vivant.
La politique écolo actuelle, de droite, n'est pas écologique dans le sens des (vrais) partis écolos.

Nous sommes donc d'accord sur un point: ils se servent des préoccupations environnementales pour leurs propres intérêts, pas celui de la vie.

13.Posté par Valdère le 02/03/2010 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idecius,
D'accord avec ta conclusion,
mais les écolos nous vantent une politique de décroissance verte,qu'est ce que ça veut dire en définitive? Dans le meilleur des cas c'est plus d'activité moins polluante type taxis à la chinoise(porteur à vélo)par exemple,c'est l'énergie à base d'éolien(infrastructure très chère pour un rendement en flux d'énergie très insuffisant,encore faut-il qu'il y ait du vent) et l'énergie solaire(encore beaucoup plus chère,et le soleil au mieux c'est 8 à 9 heures d'exposition par jours),c'est les voitures électriques(d'où vient l'électricité?)c'est les bio-carburants(c'est un désastre humanitaire grave en remplaçant des milliers de kilomètres carrés de sols liés à l'alimentaire par des bio-combustibles),c'est des obligations d'isolations pour les habitations (certes efficaces mais très couteuse et qui va payer?)etc...et au pire c'est moins d'activité tout court et un retour en arrière sur le plan des technologies, des techniques et des sciences pour finir!
A mon sens,ce sont les scientifiques qui ont posés et qui posent le mieux les problèmes d'ordre environnemental et si ils optent pour le Nucléaire en matière de besoin en énergie en particulier(les nouvelles générations de réacteurs dit de 4eme génération, ça marche toujours 24h/24,c'est beaucoup plus d'énergie à partir de beaucoup moins de matière fissile, sans compter que plus la science avance plus elle amène de nouvelles révolutions par rapport aux procédés existants ainsi que les solutions de recyclage par rapport aux déchets radio-actifs),ce n'est pas pour jouer aux apprentis-sorciers,ni aux vilains conspirateurs,mais bien en étant conscient des enjeux et des problèmes pour y répondre le plus justement et le plus efficacement possible!
L'écologie n'appartient pas à ceux qui la promeuvent bien souvent mais à ceux qui apportent les meilleurs réponses pour l'équipement de l'homme et de la nature.Et j'aurais confiance vis à vis des écolos le jour où ils arrêterons de jouer aux amateurs question scientifique!
Nous avons une très mauvaise image du Nucléaire(les applications militaires,Tchernobil,et la politique des nucléairocrates en sont largement responsables),ça se comprend en fait par ignorance du sujet,c'est pareille pour les OGM qui peuvent être une solution à condition de suivre vraiment la déontologie scientifique,pareille pour la pharmacopée,etc....
Le problème est vraiment d'ordre gestionnaire,et en ce moment nous assistons à la mort du capitalisme,c'est là,à mon sens,où il ne faut pas se tromper de sens mais pour cela il faut pouvoir nous projeter loin dans le temps(pour changer!) et je pense que l'homme dans un futur que j'espère proche, se servira de ses voyages spatiaux et de l'exploitation des planètes du système solaire(hé oui!) pour répondre encore mieux aux enjeux et problèmes d'ordre terrestre!
Enfin tout ceci est très expédié mais c'est ,en tout cas dans les grandes lignes, mon humble point de vue.
Bien à toi

14.Posté par IDecius le 02/03/2010 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis heureux! Heureux de constater et lire quelqu'un qui comprend les véritables enjeux! Du moins ceux qui sont aussi moins point de vue! Très sérieusement, à part le début où j'ai commencé à me dire "hmm il omet quelque trucs" (que je développerai un peu plus loin), et la critique des écolos (on leur doit au moins la présence d'esprit d'avoir voulu agir en premier), le reste est un parfait résumé de ce en quoi je pense! Je me doute très bien que les scientifiques ne sont pas d'apprentis sorcier (voir cet article où je "défend" la cause scientifique vers le milieu des posts http://www.alterinfo.net/LHC-le-grand-collisionneur-de-hadrons-redemarre-revue_a43235.html?com#last_comment )
J'y aspirerai même à le devenir si j'en avais les capacités. Je crois dur comme fer (et encore, ce n'est sûrement pas assez dur!) que seule la science et ses applications pourront être garrant de l'avenir de l'humanité. Je met rend compte de l'entache que rencontre le mot "nucléaire" parmi les gens (on a presque l'impression qu'il est synonyme de mort, destruction, guerre,...). Bref, j'adhère parfaitement à ce que vous développer (même l'exploitation des ressources du système solaire).

Là où je voulais initialement porté attention dans votre message, c'est qu'en effet les solutions proposées aujourd'hui ne sont pas applicables telles quelles. Les bio-carburants ne peuvent marcher pour la raison que vous avez si justement développer, les énergies éoliennes et solaires sont coûteuses et n'offrent (pour le solaire photovoltaïque surtout) que de faibles rendements comparé au nucléaire (vivement la thermofusion!). Les voitures électriques ne sont pas fiables pour la raison évidente qui est "d'où vient l'énergie".
Mais ce serait ne pas comprendre ce que revendique les partis écolos (Europe Ecologie essentiellement, seul parti écolo que je connaisse digne de ce nom en France), ils ont pointé les mêmes problèmes que vous décrivez, ils sont conscients de ceux-ci, et jusqu'à preuve du contraire, en résumant, ils se sont écriés "les bio-carburants issus de l'agriculture et la voiture électrique sont des conneries".

Nous avons un panel de solutions envisageables pour notre avenir, le travail à présent, est de déterminer les quelles sont réellement envisageable sur le long terme. Pourquoi des voitures, des bio-carbus cultivés intensivement? Révolutionnons le transport en commun! Les énergies propres (hors fission nucléaire, propre selon certains, dangereux selon d'autres) sont trop chères? Quand la production de pétrole dégringolera, elles deviendront rentables, ou alors, mettons les moyens pour mieux les développer. L'isolation? C'est peut-être cher mais quelles économies possibles lorsque cela sera fait!

L'enjeu de demain, c'est l'énergie, alors il serait temps de commencer à l'économiser, à trouver d'autres sources de production. Le nucléaire=solution? La technologie des réacteurs à fission est passionnante, mais ne s'envisage pas sur le (très) long terme, une histoire de 300 ans peut-être, dû au fissible qui comme le pétrole, connaitra une fin. La fusion est, selon moi, une solution clairement envisageable, pas de problème d'approvisionnement en Deutérium (isotope de l'Hydrogène, en très grande quantité dans l'eau), pas de problème de radioactivité incontrôlée. Le nucléaire actuel (fission) doit nous servir de "transition" vers la fusion. Je vous l'accorde, la question du nucléaire encontre le malheureux problème que les gens ne savent pas de quoi il s'agit, et n'en retiennent que l'aspect dangereux de la radioactivité.

Vous dites que les partis écolos nous proposent une "décroissance verte", encore une fois, je pense que c'est mal comprendre ce qu'il revendique. Nous l'avons vu, le capitalisme (qu'on croyait à tord inépuisable) nous a montré ses limites, mais aussi une méchante décroissance subie, incontrôlée et momentanée ; ce que propose les écolos, c'est une croissance inscrit dans le durable, pas dans le consommable. On pourrait croire qu'il s'agit d'une décroissance, mais si tel est le cas, elles serait contrôlée et non subie. La croissance indéfini est, pour ainsi dire, fini! "Croissance" ne signifie pas prospérité, "durable", oui!

Bref, vous m'aurez compris, j'ai conscience de ce que vous développer. Et j'estime qu'une véritable politique écolo avec appui des scientifiques et de la Science est tout bonnement ce qu'il y a de préférable pour notre avenir.

Merci d'avoir lu ce post, je sais qu'il était long!

Au grand plaisir de vous lire (si telle doit être la formule sur le web) une nouvelle fois, Valdère !

15.Posté par Valdère le 03/03/2010 13:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me réjouis de voir que vous ne faites pas partie des Nucléo-septiques,ok ,et le débat est intéressant,très bien,mais là où j'ai par contre un problème,c'est bien avec Europe-Ecologie justement .
Daniel Cohn-Bendit se dit pro-libéral,1er gros problème. 2eme point, il à l'air tout à fait à l'aise avec son siège d'Euro-député sans vraiment remettre en question la position non démocratique et absolument décisionnaire de la Commission.3eme point,il ne remet pas en cause la position d'autonomie de la BCE vis à vis des Etats,autant dire qu'il est en parfait accord avec le traité de Lisbonne dont je vous rappelle qu'une large majorité d'électeurs en France l'avait rejeté !
Maintenant,si nous voulons nous inscrire dans une politique du long terme qui prenne en compte les réels besoins des populations avec les exigences de respect du milieu naturel,nous devons absolument sortir de ce système capitalisto-monétariste qui ne fonctionne que par coups spéculatifs et donc,à priori, sans vision du long terme.(là,ne soyons pas dupe ,ils manoeuvrent exactement l'économie pour aller là où ils veulent qu'on aille,enfin ça c'est un autre point)
Et c'est justement là que le bât blesse,car comment promouvoir alors le "développement durable"? A moins,justement ,de s'inscrire dans le programme de reconversion du Capitalisme Financier dans l'Economie Verte.( à ce sujet je vous encourage à lire le terrible et excellent dernier article sur Voltairenet à ce sujet).
D'autre part,mais là au niveau mondial,comment répondre aux exigences de la démographie et de sa croissance,si vous vous inscrivez dans une perspective de décroissance économique au final?Cela sous entend inévitablement que la plupart des Pays du Monde(Afrique,Moyen-Orient,Asie,et les "pays émergents" Chine,Inde etc)n'ont pas voie au chapitre sur le plan du développement économique qui bénéficierait réellement aux besoins de la population?Je sais que ce n'est pas ce que vous pensez et que vous souhaitiez, mais malheureusement je crains que Europe-Ecologie s'inscrive réellement dans cette perspective !
Pour ma part ,je suis et soutiens les idées de Solidarité&Progrès et je vous invite à prendre connaissance de leur ligne politique et de leurs réponses aux enjeux et problèmes mondiaux ,à vous de faire le reste de toutes façons!
A bientôt

16.Posté par Valdère le 03/03/2010 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juste une petite précision concernant le dérèglement climatique,il apparait de plus en plus que l'influence du soleil sur notre planète est prédominent et le cycle dans lequel le soleil entre nous promet de larges et grandes catastrophes,les seismes et tempêtes auxquelles nous assistons en seraient les premières émanations!

17.Posté par duperrier le 03/03/2010 17:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si nous voulons sincèrement préserver notre planète ,primordiale Stopper dans immédiat,, cesser toute déforestation partout dans tout les Pays les arbres sont très bénéfique pour Nous et la Nature ,j'ai rencontré un Ingénieur ,des Eaux et Forêts qui m'affirmait que aujourd'hui il y avait beaucoup plus de forêt sur notre Territoire Français que avant ,Franchement à se demander si elle avait vraiment étudié les cartes, de plus l'état car celle de Fontainebleau est pitoyable ,les Avions rejettent leur surplus de Kéroséne dessus,j'ai protesté contre le massacre des cerfs dans la Forêt de Rambouillet ,elle m'a achevé en me racontant que les cerfs abimaient ,quand ils sont nombreux ,je pense qu'ils mangent les jeunes pousses pour éclaircir les futaies ,Comme ces lierres qui enserrent les arbres les étouffent littéralement ,j'envoie un courriel au Service des Eaux et Forêt ,un très brave ingénieur m'a gentiment répondu que les lierres nourrissaient les arbres ,Nous pouvons dormir tranquille la Nature est protégée par ceux qui ont tout dans le cartable, rien dans la tête ,ce n'est absolument pas de leur faute ,ce sont ces vendus qui oeuvrent dans toute les Ecoles ,de nos Forêt magnifique il ni en a plus le Charme, la beauté comme celle de Tronçais qu'en reste t'il ???,Alors nous pouvons nous attendre encore et encore des Tempêtes ,

18.Posté par IDecius le 03/03/2010 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Valdère

Oui, je conçois aussi que Daniel Cohn-Bendit n'est peut-être pas l'homme qui satisferait pleinement ce en quoi j'adhère, disons qu'il est charismatique et douée d'une certaine sensibilité pour les problèmes environnementaux, mais il reste un politicien. Ne pas oublier non plus qu'il n'est pas tout seul, et que, comme dans tout parti, ils ne sont pas toujours d'accord sur tous les points.
Je me suis renseigné sur Solidarité&Progrès, il est clair qu'ils ne croient pas au réchauffement climatique, ou du moins de la responsabilité de l'homme, mais bon, sans s'attarder là-dessus (nous l'avons déjà fait), je me réfèrerais toujours à ce qu'en pensent la communauté scientifique. Ils prônent le nucléaire, mais comme je l'ai dit dans mon précédent post, nous ne devons pas nous contenter de la fission qui est problématique du point de vue durable et des déchets ; j'imagine cependant qu'il considère la fusion avec enthousiasme. J'aime leur côté analyse et leur intérêt porté à la science et aux nouvelles technologies. J'ai quelque doutes concernant leur penchant politique (droite? voire plus...?). Des idées intéressantes pour l'économie. A développer quand j'en aurais le temps.
Concernant Europe-Ecologie, comme son nom l'indique, ça ne concerne que l'Europe. Même si l'idée que le phénomène puisse s'étendre au reste du monde ne me déplait pas! Comme je l'ai dit, je ne pensais pas à "décroissance économique verte", mais plutôt à redéfinir ce qu'est la croissance. Si vous y voyez le "profit économique" ou matériel, ce n'est pas ma vision des choses, qui se résumerait à stabilité (financière), durabilité, sanité et progrès au sens le plus large, c'est-à-dire humain, scientifique, spirituel, technologique... et cela devra sûrement passer par des bouleversements dans notre conception matérielle du monde, de ses ressources et capacités, mais aussi dans nos façon de vivre tous les jours que je verrais bien plus "sociale" (sans allusion au parti).
Quant aux pays émergents, je me rend compte que les priver des ressources qui nous permises d'accéder là où nous en sommes reviendrait à les priver de développement. Oui, mais seulement dans cette optique financière actuelle. Si nous redéfinissons les priorités qui font notre monde, nous pourrons peut-être parvenir à trouver un système qui satisfasse tout le monde. C'est très utopique, certainement irréalisable vu comme c'est parti...
Le problème de la démographie en pleine explosion devra être l'une des priorités de demain. Je pense que cela vient du fait que l'homme a su s'affranchir des limites naturelles qui modérer notre population, il suffit de voir, pour s'en convaincre, de la démographie animale qui, elle, reste constante (pas exactement en fait, du fait des actions humaines: pêches, chasses, pollution,... qui font jouer du yoyo au nombre de représentants de certaines espèces). Peut-être, et c'est une idée pour le moins révolutionnaire voire immorale aujourd'hui, dev(r)ons nous nous imposer une sorte "d'autorégulation" (contrôle des naissances?) à l'image de certaines populations animales.
Concernant le dérèglement climatique due au soleil, ça ressemble un peu (et même plus) au scénario de "2012"? J'attend des preuves scientifiques de telles influences, sachant que le soleil a une activité cyclique d'environ 11 ans.

19.Posté par duperrier le 04/03/2010 07:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre Drame notre grande Catastrophe c'est d'avoir eu un Con de BENDIS en 1968 qui nous a mis dans les PATTES le NOUVEL ORDRE MONDIAL car il a obéi à la C I A ,le Générale De Gaulle a fait la chaise vide ,très longtemps il ne voulais pas de cette Europe là? nous nourrissons des Traîtres ,sans vergogne toutes les nouvelles Maladies,Allergies Grave ,cette pollution est voulu ,pourquoi concevoir des villes surpeuplées ,les voitures tournent pendant 50 km à 50 à l'heure,des pots d'échappements ,des cochonneries qu'ils mettent dans l'essence,comme dans les Avions avec les Chemtrails,cette nourriture de Demeurés plus rien n'est NATUREL ,et des emballages a ne plus en finir,et des électroménagers qu'il faut changer sans arrêt ,Et ces Pays Africains que nous pillons Angola ça-vous dit l'Hôtel Particulier à la Dulcinée ,et les milliards ,es qu'il n'aurait pas été plus bénéfique pour tous de laisser ces Pays ce développer avec leur PROPRE matière première ,Mais les MESSIEURS Con de bendis n'auraient pas pu s'enrichir ,avec Internet nous faisons nos bureaux au Sénégal Maroc et pourquoi pas dans nos villes de Province pour donner du travail ,et la circulation raisonnable ,ils mettent tous ce bétail dans des clapiers ,nous voyons ,subissons les dégâts ,NOUS PAUVRES CONS PAYONS CES NULS ?CES RAPACES?ET LEURS ESCROQUERIES MONSTRUEUSES

20.Posté par Thomas le 04/03/2010 08:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Y'a bill gate aussi...l'arnaque de l'informatique...

bon OK je sors...

21.Posté par Valdère le 04/03/2010 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idécius
Vous parlez de stabilité financière à juste titre ,de politique du long terme en somme,
c'est très bien,mais si vous ne remettez pas profondément en cause le système actuel,et plus particulièrement,cette économie financière complètement folle,vous ne pouvez pas vous mettre dans de saines perspectives en matière de développement.( S&P est très très clair là dessus !)Je répète que je n'entends pas Europe-Ecologie à ce sujet,c'est grave quand même!
Quand à la démographie,déjà,il faut arrêter le catastrophisme,il n'y a pas de solution dans le Malthusianisme, en réalité nous savons qu'elle se régule d'elle même par l'élévation du niveau de vie tout simplement,notre vielle europe le sait parfaitement!
Les chinois ont eu le droit à l'"autorégulation" imposée par Mao,et saluée par Rockefeller,résultat catastrophique!
Au contraire ,nous devons acceuillir cette population nouvelle avec bien vaillance ,c'est à dire anticiper sur les besoins pour les 10 Milliards d'individus à venir,c'est très faisable!
Apparemment l 'utopie serait plutôt de trouver les hommes/femmes politiques pour nous aider à nous projeter dans ce sens,c'est à dire au final ,avec une vision ambitieuse et positive pour changer d'ambiance!
Sachez quand même qu'aux Etats-Unis ,la jeune représentante du mouvement Larouchiste ,Kesha Rogers,à gagner largement les élections au Texas,cela montre bien,à mon avis,que rien n'est encore tout à fait perdu,affaire à suivre....................




22.Posté par Roca le 04/03/2010 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la taxe carbone n'est rien de plus qu'une sorte de placebo pour le conscience des gens et un moyen pour se remplir les poches pour les politiciens vereux, si vraiment la planete souffre d'un desequilibre de co2 ( gaz naturel sur terre responsable en partie de l'effet de serre naturel sans lequel la terre serait beaucoup plus froide ) aucune masse d'argent ne pourra resoudre le probleme, mais ca peut rendre heureux algore et ses amis et leur banquier suisse

si probleme vraiment il y a nous aurons besoin de recherche et de scientifiques integres non pas une enieme taxe

23.Posté par IDecius le 04/03/2010 23:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"si vous ne remettez pas profondément en cause le système actuel"

Si j'en avais le pouvoir, je le détruirais. Ce système me désole. Mais ça m'étonnerais que cela puisse se faire ; réguler les systèmes financiers serait déjà une grande avancée. Je suis très pessimiste en ce qui concerne notre avenir si ça continue comme ça, et pas seulement au niveau de l'écologie. Si le 21ème siècle ne connaît pas de 3ème guerre mondiale, je me demande quelle autre catastrophe nous en aurait épargné. Je ne prend pas la fiction pour la réalité, mais si n'est rien n'est fait, le manque de ressources ou la difficulté de son accès pourrait coûter très cher en vie humaine. Je sais qu'il y a (théoriquement) assez de nourritures (récoltes...) pour l'ensemble des êtres humains (~7 milliards) et même plus, mais celle-ci est tellement mal répartie rien qu'au niveau de la production que les famines existent encore de nos jours, c'est effroyable de constater ça d'un pays où l'on ne manque de rien.
La Terre pourra sûrement accueillir 10 milliards de personnes, les ressources, si elles sont bien gérées, le permettront. Mais il est certain qu'il y aura une limite.

en réalité nous savons qu'elle se régule d'elle même par l'élévation du niveau de vie tout simplement

Oui, mais combien d'années avant que les pays émergents nous rattrapent? Surtout pour ce qui est du niveau de vie ramené à l'habitant? Avec quelles ressources? Elles se raréfient toujours plus, mes minerais s'épuisent, et revenir au charbon serait bien évidemment une catastrophe.

Je connais l'existence du problème chinois, leur population vieillie, elle est très déséquilibrée au niveau du rapport homme/femme, mais je ne pensais pas à de telles régulations. Celles-ci devront cependant un jour avoir lieu. Prenez l'exemple de l'Afrique! Cette "autorégulation" devrait se faire intelligemment, en prenant en compte les ressources disponibles localement. Rien ne sert d'avoir toujours plus de progéniture si au final elle doit mourir de faim.

Mettons tout de suite les choses au clair avant un éventuel malentendu: je n'ai rien contre la croissance des pays émergents, elle est même légitime et je les y encourage. Mais je veux insister sur le fait qu'il sera très difficile de maintenir beaucoup plus d'êtres humains à un niveau de vie tel que le notre.

Pour revenir politique, je m'orienterai volontiers du côté "Zeitgeist", peut-être en avez vous déjà entendu parler. Sinon, prenez le temps un jour de voir ce film:

http://smartshare.sitemaroc.com/streaming/zeitgeist2.php

Certains le critiquent en mentionnant des sociétés telles que celles, fictives, de "1984" ou "Le meilleur des mondes". C'est le seul risque que je redoute vis-à-vis d'un système tel que "Zeitgeist". Voir aussi "The Venus Project":
http://www.thevenusproject.com/ (qui m'a assez déçu, on dirait une école de design...). Mais dans l'idée, en approfondissant et en éclaircissant (modifier?) certains points, c'est l'utopie devenue réalité!

Peut-être que la ressource de demain par excellence sera l'innovation.

@duperrier

et des électroménagers qu'il faut changer sans arrêt

Judicieuse remarque! C'est l'un des points du système actuel qui m'écœure. Capitalisme oblige...

@Roca

si probleme vraiment il y a nous aurons besoin de recherche et de scientifiques integres non pas une enieme taxe

C'est surtout des hommes politiques intègres dont nous avons besoin, les scientifiques, dans leur grande majorité le sont déjà.

24.Posté par Saber le 04/03/2010 23:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


LE CLIMAT SELON TF1

25.Posté par dan le 05/03/2010 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@ idécius --- je ne voudrais pas vous enlever vos illusions mais force est de reconnaitre que ce ne sont pas les politiques qui dirigent le monde

vous citez ""le meilleur des mondes """ de huxley -il s'agissait en quelque sorte d'une programmation des individus et ne croyez vous pas que nous y sommes?

tout est programmé par des groupes qui s'entrecroisent et appliquent à travers leurs réseaux leurs projets morbides

26.Posté par Valdère le 05/03/2010 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idécius
Quoi que vous fassiez le problème actuel ,le plus urgent, reste financier,et S&P propose très clairement de passer par un nouveau Bretton-Woods(Sarko en a parlé mais rien n'est fait,c'est du Blabla avant-élections!) pour remettre en places les lois Glass-Steagall sur le plan international et le rétablissement de la parité fixe entre monnaies.
Pour ça il faudrait sortir de l'Euro(ce qui n'est pas forcément impossible,vu l'état actuel et l'ampleur des dettes publiques directement causées par les actions spéculatives des"marchés financiers "internationaux)et rétablir les monnaies nationales,(Sachez que le gouvernement français a établi un plan B de sortie de la zone Euro,cela se ferait au sein de l'axe Germano-Russe)tout cela en remettant en place une banque nationale pour chaque pays,sous contrôle citoyen.

les grands axes du nouveau Bretton Woods seraient:
Le crédit productif public organisé par des accords entre Etats,à long terme et faible taux d'intérêt,pour équiper l'homme et la nature;
La banqueroute organisée des établissements spéculateurs pour dégager le terrain;
L'élimination de la bulle des produits dérivés;
Le rétablissement de la parité fixe entre monnaies;
Un protectionnisme intelligent contre les pratiques de dumping financier.

Par ailleur les lois Glass-Steagall sont le moyen de séparer les banques d'affaires et les banques de dépôt pour protéger l'épargne des déposants en empêchant les spéculateurs de jouer avec;

Pour cela ils proposent de nommer une commission d'enquête parlementaire dotée de réels pouvoirs d'instruction,à l'image de la Commission Pecora de Franklin Roosevelt,pour juger les banquiers,permettre à chacun de connaître le dessous des cartes et créer ainsi une base populaire de soutien à un changement politique.

Maintenant pour ce qui est des besoins alimentaires ,ils proposent de doubler la production agricole mondiale et arrêter la dépendance des prix par rapport aux spéculateurs des "marchés internationaux" et rétablir un juste prix pour les producteurs et les consommateurs.Tout ceci ,évidemment, en arrêtant les cultures
assassines de Bio-carburants dans les pays concernés et en les remplaçant par des cultures répondant aux besoins alimentaires des populations concernées.

Quand au développement des pays émergents et les problèmes en ressources minières(que vous posez tout à fait justement par ailleurs),c'est un des grands enjeux pour l'humanité et ses capacités en matière d'innovation.
Là ,une fois de plus,je pense que les réponses existent et existerons encore davantage à l'avenir si nous prenons vraiment les problèmes dans le bon sens.
Un des avantages de la conquête spatiale sera justement de répondre de la meilleure façon aux enjeux terrestres et l'extraction, par exemple,de l'Helium3 sur la surface de la lune nous laisse entrevoir de nouveaux champs et possibilités pour le développement en énergie notamment.
Oui je connais Zeigtestmouvement,et je suis leurs propositions(je n'adhère pas),mais vous savez,ce qui fera demain,à condition d'éviter de tomber dans un nouvel âge des ténèbres,sera certainement le résultat de nombreuses collaborations entre projets et mouvements de toutes sortes,il faudra beaucoup d'intelligence et d'ouverture d'esprit pour corréler toutes ces propositions et actions.
Pour ma part,comme vous l'aurez compris,je suis et j'adhère à Solidarité&Progrès,je trouve leurs propositions vraiment pertinentes et profondes. Cela ne manque pas de bouleverser mon ancien champs de compréhension ,et me demande un approfondissement réel sur le plan des connaissances scientifiques,historiques,philosophiques et même artistiques,je trouve cela extrêmement enthousiasment et je souhaite réellement voir une vraie curiosité éclairée se propagée dans la population plutôt que l'obscurantisme,évidemment!

27.Posté par IDecius le 06/03/2010 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Dan
je ne voudrais pas vous enlever vos illusions
C'est pourtant ce que vous avez la prétention de faire.

mais force est de reconnaitre que ce ne sont pas les politiques qui dirigent le monde
Ah bon? Qui donc alors?

vous citez ""le meilleur des mondes """ de huxley -il s'agissait en quelque sorte d'une programmation des individus et ne croyez vous pas que nous y sommes?
Non, je ne pense pas que nous y sommes.

@Valdère

Bon, il se trouve que vous vous y connaissez nettement plus que moi sur ce qui touche à l'économie.
Comme cela va dans le sens de la régulation des marchés, j'imagine que ce qu'ils proposent n'est pas trop mal.
Personnellement, je verrais bien une suppression pure et simple du capitalisme, mais je ne me fais guère d'illusion quant à la faisabilité d'une telle chose...

Pour ce qui est des ressources, l'Hélium 3 serait effectivement une ressource appropriée pour répondre à nos besoins énergétiques ; à condition toutefois de parvenir à développer les technologies nécessaires pour son extraction, transport, et exploitation, ce qui risque de prendre -au bas mot- un bon demi-siècle, sans compter les tensions qui pourraient naître autour d'un tel filon. Pour autant, je n'en pense pas moins que ce serait un pas de géant vers notre indépendance vis-à-vis des matières fossiles polluantes et épuisables à court terme. Cela risque, effectivement d'être une étape majeure de notre expansion spatiale. Encore faut-il y mettre les moyens, et ce n'est malheureusement pas chose faite...

Cela m'a fait plaisir de communiquer ainsi avec vous le temps d'une petite semaine, mais malgré tout, les semaines qui arrivent seront chargées pour moi.
Je vous souhaite une bonne continuation de votre côté de l'écran! En espérant vous retrouvez un de ces quatres dans les commentaires!
Comme vous l'avez dit, les solutions existent. Ne nous reste plus qu'à savoir comment en tirer profit, pour finir, je ne peux qu'être d'accord avec vous:

un approfondissement réel sur le plan des connaissances scientifiques,historiques,philosophiques et même artistiques,je trouve cela extrêmement enthousiasment et je souhaite réellement voir une vraie curiosité éclairée se propagée dans la population plutôt que l'obscurantisme,évidemment!

++

28.Posté par Diapason le 15/03/2010 21:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La Taxe Carbone, c'est bien là le but, car sur elle, il vont souffler leur nouvelle bulle, la plus rentable de toutes, et spéculer à qui mieux mieux. Nous aurons ainsi en temps réel un authentique indice de destruction en évolution constante, et une apothéose très certainement. Il est aujourd'hui presque unanimement reconnu que le phénomène du réchauffement concerne bien l'ensemble de notre système solaire, et n'est en rien cantonné à notre bonne vieille Terre. Ça se réchauffe sur Mars et là haut, il n'y a qu'une bagnole, et elle est électrique !!! Toutefois, pourquoi manquer la si belle occasion de pouvoir à la fois soutirer de l'argent à tous les pollueurs que nous sommes, pour revendre ensuite ses droits à polluer à prix d'or à des industries nécessiteuses, d'une part, et faire usage plus discrètement, en accablant l'activité solaire, d'armes sismiques de nature à infléchir la conduite des gouvernements encore "émancipés". Il semble que la pratique soit en vogue, ce dont j'attends confirmation, mais Chavez a bien accusé nommément les Etats-Unis, en citant les données de la marine russe stationnées à proximité d'Haïti lors du récent séisme, de les avoir déclenchés à l'aide de systèmes Pamir et/ou Haarp. C'est la grande lessive qui commence. Préparez-vous pour l'essorage !

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires