RELIGIONS ET CROYANCES

Le Ramadan montre que de plus en plus de Cisjordaniens se tournent vers Dieu


Dans la même rubrique:
< >

Reportage réalisé en collaboration avec Wael Al-Ahmad à Jénine et Atef Saad à Naplouse


Par Wafa Amr


Wafa Amr
Vendredi 5 Octobre 2007

 Le Ramadan montre que de plus en plus de Cisjordaniens se tournent vers Dieu
Il y a cinq ans, les restaurants à Ramallah restaient ouverts toute la journée et servaient de la bière pendant le Ramadan.
Cette année, l'alcool été pratiquement totalement retiré des menus et beaucoup de restaurants sont fermés pendant les heures du jeûne.

Le changement met en lumière ce que certains voient comme une tendance : confrontés à une économie stagnante, aux combats entre les factions rivales et le peu d'espoirs de paix avec Israel et d'indépendance, des milliers de Palestiniens semblent se tourner vers Dieu.

Les preuves sont irrégulières et anecdotiques, et pour certains, c'est un peu sous la contrainte.

Mais Huda, 24 ans, qui a refusé de donner son nom de famille, a déclaré que ses amis ne pouvaient à peine le croire quand elle, une jeune Palestinienne libérale, a décidé d'observer le jeûne.

"Je ne suis pas une fanatique mais j'ai en moi certaines croyances religieuses et j'ai voulu essayer de jeûner cette année," dit-elle. "Mes amis sont étonnés de ce changement soudain."

Tous les Palestiniens ne se sont pas tournés vers la religion : en effet ce que beaucoup voient comme une politisation de l'Islam par les factions, dont la guerre dans la bande de Gaza a donné au Hamas le contrôle de l'enclave en juin, en éloigne certains des mosquées.

Mais le professeur d'université, Marwan Abu Khalaf, 50 ans, dit que le nombre de jeunes hommes qui vont à la Mosquée juste à côté de chez lui a fortement augmenté.

"J'ai prié régulièrement ces 10 dernières années et je peux dire qu'il y a eu une augmentation du nombre de jeunes hommes qui viennent prier d'environ 25%," a déclaré Abu Khalaf à Reuters.

En Cisjordanie, dans les villes traditionnellement conservatrices comme Hebron, Qalqilya ou Tulkarem, les femmes portent en général le foulard.
Mais certains disent que la montée du Hamas dans la Bande de Gaza et dans les grandes villes de Cisjordanie comme Naplouse a incité plus de femmes à porter le voile et les hommes à se laisser pousser la barbe.

A Ramallah -- le centre économique de la Cisjordanie et pendant des années une ville laïque prospère -- certaines femmes adoptent une robe plus modeste. Peu portent des jupes courtes ou des chemises sans manches dans le centre de Ramallah tandis que de plus en plus portent un foulard et des robes longues.

"Les femmes qui portent des jupes courtes se sentent déplacées ou sont harcelées par les commentaires des hommes dans les rues", dit Eman Hammouri, le directeur du Centre des Arts Populaires de la ville.


AUGMENTATION DE LA FOI

Le Fatah et le Hamas essayent d'exploiter la nouvelle piété des Palestiniens. Le Hamas a utilisé les mosquées et les écoles pour propager ses opinions politiques tandis que le Fatah a utilisé les prières du vendredi dans la Bande de Gaza pour protester contre l'autorité du Hamas.

Certains Palestiniens disent que les groupes militants utilisent la religion comme excuse pour imposer leur volonté aux gens.

Osama Khalaf, le propriétaire de Darna, l'un des restaurants les plus connus et les plus à la mode de Ramallah, dit qu'il a arrêté de servir de l'alcool pendant le Ramadan par crainte de représailles des groupes armés laïcs qui utilisent la religion pour renforcer leur pouvoir.

Khalaf dit que les Musulmans de Cisjordanie ainsi que les Chrétiens, qui représentent environ 2% des Palestiniens, deviennent de plus en plus religieux alors que leurs conditions de vie deviennent de plus en plus difficiles. Les gens portent de plus en plus de crucifix et la fréquentation des églises augmente.

"Non seulement les Musulmans deviennent de plus en plus religieux," dit Khalaf. "Mais la minorité chrétienne applique également bien plus rigoureusement le Christianisme comme réaction à cet environnement de plus en plus religieux."



CONFLITS INTERNES

Le mois dernier, dans la salle d'attente d'un médecin, une femme qui portait le hijab et avait couvert son visage d'un voile noir a hurlé sur la secrétaire parce qu'elle regardait des videos de musique arabe à la télévision -- beaucoup de Musulmans les considèrent comme étant interdits par l'Islam.

"Ceci ne s'était jamais produit dans ma clinique," dit le docteur, qui a demandé à rester anonyme.

Certains analystes disent qu'un nouveau sentiment de désespoir a pu inciter de plus en plus de Palestiniens à chercher du réconfort dans la religion.

Fatigués de la corruption de la faction laïque du Fatah qui a dominé la scène politique pendant des décennies, les Palestiniens ont élu un gouvernement du Hamas aux élections parlementaires de 2006, en espérant que le groupe islamiste débarrasserait la politique locale de la corruption.

Le Hamas a pris le contrôle de la Bande de Gaza plus conservatrice en juin après des confrontations violentes avec le Fatah, incitant le Président Mahmoud Abbas à virer le gouvernement et à nommer une nouvelle administration soutenue par le Fatah.

Malgré une nouvelle avancée vers la Paix avec Israel initiée par les Etats-Unis, les différends internes et la séparation entre Gaza et la Cisjordanie ont, pour la plupart des Palestiniens, miné les espoirs d'un Etat palestinien indépendant, au moins pour l'instant.

"En l'absence d'alternatives, ils se tournent vers Dieu pour une stabilité et une sécurité spirituelles" a déclaré Mahmoud Habbash, le Ministre de l'Agriculture dans le gouvernement soutenu par le Fatah en Cisjordanie.

Source : http://wap.alertnet.org/
Traduction : MG pour ISM


Jeudi 4 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par boddhisatva le 05/10/2007 11:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bon article, qui aurait été plus complet et plus impartial si on parlait de la police des moeurs qui a été créée, et qui sanctionne tout conrevenant au ramadhan.
celui qui fume en cachette est immediatement arreté.
le probleme quand on oblige les gens, c'est que la sincérité en prend un coup, et on ne peut plus distinguer la sincérité de l'hypocrisie.

2.Posté par salma le 10/10/2007 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le problémes des "musulmans"est qu'ils se foutent eux-mêmes dans la merde
ils utilisent la religions à des fin politique et ne sont mêmes pas uni entre eux
comment défendre la palestine si au sein du pays deux clans se font la guerre
on oublie l'ennemi qui est israel et on s'attarde pendant que les israeliens avancent

3.Posté par redk le 10/10/2007 12:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salma la je crois que tu depasse les bornes,ca veu dire quoi "le problémes des "musulmans"est qu'ils se foutent eux-mêmes dans la merde
ils utilisent la religions à des fin politique "? de quels droit tu parle des musulmans en general? ne melange pas le monde musulman et les chefs d'etat qui les gouvernes, si tu es toi meme musulmane sache que en ecrivent cela tu ne rend pas service a la comunauté,la seul fin politique pour un musulman c'es celle que hallah soubhanou nous demande de fair etre soumis a lui et suivre les 5 pilliers qu ils nous a accordés dans sa grande misericorde,le jour du jugement dernier hallah soubhanou pesera nos pechés et nos bonnes actions.

ps salma je n'es rien contre toi,juste que tu sache moderés tes propos ma seur bonne fin de ramadan a toi et les internautes du cite

4.Posté par Kain le 12/10/2007 22:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salma, il n'y a pas deux clans musulmans qui s'affrontent, il y a un clan (Fatah) accepté par Israel comme interlocuteur et un autre (lui musulman le hamas) qui malgré son succès aux élections n'est pas reconnu comme interlocuteur (et pour cause !!).

Redk a raison, modère tes propos. Qui "fout la merde", sûrement pas ceux qui vivent comme des rats dans une prison à ciel ouvert depuis 60 ans. Mais bien leurs geôliers. Et cela tout le monde le sait.

5.Posté par Mireille, d'ISM-France le 13/10/2007 01:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salma, si tu veux vraiment voir qui fout la merde, va faire un tour en Palestine.

6.Posté par salma le 16/10/2007 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est bon arrêtez vos conneries!!!!
ici je ne parle pas du peuples musulmans mais des dirigeants "musulmans"!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je connais bien l'histoire du hams et du fatah!!!!cependant ils doivent quand même dépasser cette guerre civile pour vaincre l'ennemi réel!!!tous deux savent que c'est une stratégie d'israel mais faiut dire ce qu'il en est ils ont plus d'interêts particuliers!!!!
vous pensez pas que si les musulmans(les dirigeants musulamns aux yeux du monde international)souhaitaient mettre fin à cette guerre ils l'auraient fait??une union entre l'arabie saoudite les émirat le maghreb l'egypt la jordanie et j'en passe!!!mais ils ne le souhaitent pas ils ont des intérêts perso!!!donc avant de montez en l'air réfléchissez!!!

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires