Sciences et croyances

Le Qur’an, Un Livre Divin sans plagiat, une pure évidence !


Pendant longtemps, les chrétiens a l’esprit fermé théorisent sur le Qur’ān des inepties.
«Nous avons imputé à l’Alcoran une infinité de sottises qui n’y furent jamais ».
Ainsi s’exprimait le polémiste français Voltaire dans son ‘’Dictionnaire Philosophique’’ (1764).


Kader Tahri
Samedi 13 Octobre 2018

Le Qur’an, Un Livre Divin sans plagiat, une pure évidence !
Dans leurs attaques contre le Qur’an, ils lui ont inventés des sources chrétiennes et juives en donnant des preuves qu'ils croient évidentes. Par conséquent, ils essaient de trouver des excuses et leur clairon de désespoir est que le Qur’ān a été "plagié" dans des sources judéo-chrétiennes. Ils vont lui trouver même des sources dans la pensée grecque. Pour puiser à toutes ces sources, il aurait fallu au Prophète de l’Islam connaître l’hébreu, l’araméen, le syriaque, le grec et surtout disposer d’une bibliothèque immense composée de tous les écrits de l’époque etc.…


Pourquoi le Qur’ān aurai-t-il besoin de plagier quoique ce soit ?
Pourquoi, faut-il que le Qur’ān s’inspire de récits tout en sachant qu’ils sont faux ?

Il serait important de préciser que le Qur’ān, que cet Occident islamophobe combat avec acharnement, sans aucune juste cause, contient 6236 Versets répartis en 114 Sourates/chapitres.

26 Versets traitent du Jihad ;
38 Versets traitent du Combat ;
06 Verset traitent de la levée en masse.
Ce qui fait en tout 70 Versets, de tous les 6236.

Le reste du Corpus, soit les 6166 Versets, traitent et organisent inséparablement, la vie terrestre dans tous ses secteurs et celle de l’Au-delà. Or, seulement 228 sont consacrés à des prescriptions juridiques, parmi lesquelles 70 concernant la famille, 70 le code civil, 13 la juridiction et la procédure, 10 le droit constitutionnel, 10 l’ordre économique et financier, 25 les relations internationales, 30 le code pénal.
Au total 3% de tout le Qur’ān concerne le droit et 0,05% le pénal.
C'est pourquoi nous pouvons dire que la quasi-totalité du Qur’ān traite la foi et la raison, c'est à dire la voie droite qui signifie les finalités à chercher pour accomplir la volonté D’ALLAH.

Depuis quelques décennies on parle de miracles scientifiques du Qur’ān : des propos émis par le Qur’ān et confirmés des siècles après par des découvertes scientifiques. Ces miracles du Qur’ān viennent en seconde position et se situent au niveau du contenu. Le premier miracle du Qur’ān se situe au niveau de la forme, c’est-à-dire le style du texte qui est unique et qui avait émerveillé les Arabes contemporains de la révélation, amoureux de l’art oratoire et de l’éloquence. En même temps, il doit satisfaire aux autres attributs que chaque sourate du Qur’ān comporte, rimes, rythmes, dispositifs rhétoriques, phonétique et son décrit comme une «symphonie inimitable» par des linguistes renommés.

«Le Qur’ān représente un livre inimitable».

Aucun Arabe, poète ou prosateur, n’est jamais parvenu à s’exprimer dans le style du texte coranique.

Le miracle du Qur’ān n'est pas un phénomène subjectif. C’est plutôt objectif.

Prétendre un quelconque plagiat est un non-sens, en interprétant les travaux de Gallien par une traduction et une transmission sans avoir pour autant constaté une quelconque similitude avec les citations du Qur’ān, alors que Hunayn ibn Ishaq al Ibadi était médecin, c’est assez réducteur et trop simpliste comme argument.

Certes Gallien fut un grand et honnête homme, mais pas autant à ce qu’il faut accorder en comparaison à Avicenne ou à Al Razi, les Musulmans avaient hérité de nombreux manuscrits grecs et entrepris d'importantes traductions, par contre et avec l’Eglise, les Chrétiens en avaient été privés jusqu'au XIIe siècle pour retrouver la redécouverte de l'héritage grec, et en particulier grâce aux Musulmans.

Un jour une personne en guise d’attaque, me disait que les Musulmans n'ont rien inventé, tout leur venait de Grèce. Je lui expliquais que leur mérite n'en serait que plus grand de nous avoir transmis tant de choses importantes qui venait de leurs aînés et non d'eux-mêmes, ainsi Avicenne devint la principale autorité dans le domaine biologique et médical, et certains tentèrent d'assimiler l'ensemble de cette pensée nouvelle dans leur œuvre, ou encore il faut voir en paradoxe tout ce que l’Occident chrétien a tenté d’effacer du savoir transmis par les musulmans, qui ne pouvait connaître essentiellement la médecine grecque sans les travaux d’Avicenne et la philosophie d’Aristote par ceux d’Averroès.

Alors que cet occident manifesta une réserve, voire une hostilité envers le savoir Musulman, l’Église avait alors pris le relais et se chargeait d’élaborer l’introduction d’éléments bibliques dans l’esprit des Chrétiens tout en interdisant les écrits musulmans qui représentaient une survivance de religion préjugée païenne et aujourd’hui encore, on entend cette fausse idée que les Musulmans n'ont fait que transmettre le savoir grec et n'ont rien innové, alors que pendant de longs siècles le monde occidental n’a pu ni acquérir ni transmettre le savoir en question, mais il était bien plongé dans un obscurantiste état d’esprit.!
Quelle mauvaise foi !
Le plus marrant, c'est qu’on accuse le monde "Musulman" d'occulter la "science médicale" Grecque, alors qu'en fait, c'est l'inverse qui se produit: on véhicule partout les mêmes préjugés prêtant à la civilisation grecque une brillance et une apogée qui est plus que douteuse, à part leur art pour s'approprier des connaissances précédentes, Les grecs n’avaient ni papier ni imprimerie et il n’existe nulle trace archéologique de leurs livres au nombre fabuleux.

Les Grecs n'ont donc pas inventé l'alphabet qu'ils ont repris des phéniciens avec lesquels ils commerçaient et qu'ils l'ont complété des voyelles (vers -900), Pour la société grecque, le citoyen, c'est le soldat. Il faut ajouter que l'existence de l'esclavage valorisait par contraste la liberté et une certaine égalité, des citoyens/soldats. Une des raisons de la prospérité grecque aura été en effet l'augmentation de l'esclavage, bien plus grande qu'ailleurs (jusqu'à 60% de la population). Les Grecs ont fait des horreurs bien plus que les autres.

L’histoire nous apprend que la génération des penseurs grecs a effectué un séjour en Egypte pour s’y former auprès des prêtres de l’Ecole des Mystères, au point d’en faire leur modèle de référence, Avoir étudié à Alexandrie était presque un diplôme, ainsi la source commune à tous ces penseurs grecs est la science égyptienne.

C’est l’Egypte du temps des pharaons qui a civilisé la Grèce. Les Grecs eux-mêmes disent avoir appris en Egypte et avoir beaucoup reçu de l’Egypte, en particulier toutes ces nouvelles sciences et toutes ces philosophies étranges : la géométrie, l’astronomie, les mathématiques, la théologie, la médecine, la philosophie, la morale, la sagesse. Sans compter qu’à leur retour en Grèce, ils étaient trop souvent, comme Platon et Aristote, persécutés par les autorités d’Athènes qui leur reprochaient de véhiculer dans le pays des idées étrangères.

Les Grecs se livrèrent à un véritable pillage littéraire des écrits égyptiens à la suite de l’invasion de l’Egypte par la Grèce. Les penseurs grecs n’ont fait que copier et compiler des écrits égyptiens disponibles dans la bibliothèque d’Alexandrie. Par ailleurs, signalons que cet héritage des Grecs aux Occidentaux ne s’est sûrement pas effectué en ligne directe, mais quelques siècles plus tard par l’intermédiaire de savants musulmans que certains penseurs chrétiens tentent de reléguer au rang de traducteurs alors que leur apport à l’Occident a été déterminant.

Pendant plusieurs années pour l’Occident, il a surtout été question de réduire les "Musulmans" à un rôle de simples transmetteurs. Remettre en cause l’histoire ça c’est déjà vu, on veut en quelque sorte redorer le blason d’une Europe qui voudrait être chrétienne et seule héritière du savoir grec.
Donc comment dans ces conditions l’Occident serait en mesure d’avouer détenir un savoir hérité de l’islam ?

Quant à Gallien, bon Médecin, à qui l’église tout en tolérant sa prétendue théorie lui a signifié que : l'homme n'est pas un singe. !!!
Il sectionne en public et transpose ses constatations animales à l’homme, source de ses erreurs, on nous a toujours dit, qu’il était un étudiant bien doué :
À l'âge de 14 ans, Gallien est philosophie. !!!!!!!!!
A l’âge de 26 ans, il était déjà médecin et savant !!!!!!!!!
Hourra ! Pour une biographie de glorification d’un simple médecin grec à l’ère chrétienne, faite sous l’impulsion de thèses d’idéologies pour s’inventer une image de tolérance de l’Eglise ouverte à la Science.

Si Gallien a autant imprégné son temps et l'histoire de la médecine, c'est plus de par sa personnalité que par la médecine elle-même. Il ne s’agit ni plus ni moins que d’une personne qui interprète la Médecine à sa guise, selon ce que son esprit lui dicte, alors que la médecine est une législation bien définie qui repose sur des principes clairs et qui possède des sources exclusives et définies. La théorie de Galien n'a pas été toujours exempte des influences de la magie et que Gallien lui-même s'exposa à l'accusation de charlatanisme.

On nous dit que Gallien avait probablement écrit environ cinq cents textes sur la médecine, la philosophie et l'éthique, dont la plus grande partie fut détruite en l'an 192 lors de l'incendie du Temple de la Paix à proximité où ils étaient conservés.

Quatre vingt trois ouvrages restent considérés comme authentiques, les restants sont d'origine douteuse, Cette destruction de ses ouvrages l’obligea à réécrire les derniers 7 livres, car aucune copie ne subsistait. Il s’agit d’un manuel de dissection, en quinze livres, qui explique comment procéder pour la dissection de telle ou telle partie, chez l’animal vivant ou mort. Les ouvrages de Galien furent traduits au IXe siècle par des intellectuels Musulmans qui émettent à un grand doute à ses conclusions.

La version grecque des derniers livres n’a pas survécu, mais elle reste connue par une traduction arabe, revue par Hunayn ibn Ishaq al Ibadi (809 873) médecin et scientifique Musulman, qui avait enrichi le domaine de l'ophtalmologie. On peut suivre ses développements dans l’étude de l’œil humain grâce à son livre novateur, «Dix traités d’ophtalmologie».

En traduisant en syriaque et en arabe l'héritage de la science grecque et en ajoutant plus de 100 œuvres originales, Hunayn ibn Ishaq al Ibadi a réussi non seulement à préserver, mais également à transférer et à enrichir le savoir existant en assurant sa transmission aux générations futures, tout en faisant de l’arabe une langue de la science d’une importance capitale.

Par ailleurs, il sera important de préciser quant à la nature religieuse de Hunayn ibn Ishaq al Ibadi qu'il n'y avait aucune preuve que Hunayn était un Chrétien nestorien, mais par sa qualité de savant au service de l‘Islam, Hunayn ibn-Ishaq a sans aucun doute donné un exemple rare à un véritable érudit. Il a maintenu de très hautes normes morales et éthiques dans son comportement professionnel.

La première remise en cause importante du dogme de Gallien est le fait de Ibn-Al-Nafis, grand médecin et grand penseur Musulman, auteur de 300 à 400 traités de médecine, il dénonça fortement la théorie de Gallien. Sans pour autant oublier de mentionner le médecin et savant Al Razi et sa réfutation sur les travaux de Gallien, spécifiée dans son Livre Les Doutes sur Gallien.

Ce qui nous amène à dire, qu’après ces mises en doutes, aucun médecin musulman n’avait tenu compte des travaux de Gallien dans ses études.

Du coté des Chrétiens ll faudra attendre le XVIe siècle pour que André Vésale dit Andreas Vesalius fit des observations qui permirent de corriger des notions erronées qui prévalaient depuis Gallien, et constate rapidement des erreurs dans les descriptions de Gallien et comprend qu’elles s’appliquent au singe et non à l’homme. Du fait que la dissection des corps humains était interdite dans la Rome antique, Gallien avait disséqué à leur place des singes et avait transféré le modèle animal à l'homme. Vésale entreprend la rédaction d’un traité d'anatomie destiné à corriger plus de deux cents erreurs de Gallien. L’église qui est plutôt hostile et pour retarder les progrès de la médecine l'accuse et le condamne au bûcher, Vésale fut sauvé par Philippe II qui commua la peine en un exil définitif.

Reconnaître l’immense «dette» de l’Europe vis-à-vis de l’Islam, revient aussi à admirer le génie créateur des Musulmans, qui ne furent jamais des élèves passifs, inhibés, improductifs. Si on les compare aux autres civilisations, les penseurs Musulmans sont rationnels.

En exemple les musulmans avaient appris la fabrication du papier en provenance de Chine, mais ils ont pris la décision d'utiliser le lin comme matière première pour le papier, plutôt que l'écorce de mûrier ou toute autre matière organique. L’acquis du savoir chinois et la nouveauté dans l'utilisation du lin ont fourni un matériau d'écriture plus économique que le parchemin et plus durable que le papyrus.

C'est à partir d’un savoir rationnel des musulmans que le reste du monde a appris à fabriquer du papier à partir de lin.

À l’exception de la fabrication du papier, la reliure est l’art du livre islamique le moins étudié historiquement, nous pouvons avancer que les artisans musulmans ont mis au point des formes de reliure caractéristiques dont la plupart étaient fonctionnelles, protégeant le papier et l'encre, certaines étant décoratives, parfois de très haut niveau.

Alors on comprend que contrairement à une idée répandue pour colporter des propos mensongers qui n'ont qu'une portée idéologique perverse, celle de nier la réalité, les savants Musulmans ne se contentèrent pas de recueillir l’héritage grec et les traditions persanes, chinoises et hindoues. Ils développèrent l’observation scientifique et confrontèrent les concepts avec l’expérience, c’est toutefois à partir d’une vision souvent bien savante et plus réaliste, ce qui rendit possible de nouvelles perspectives et de nouveaux schémas expérimentaux.
Stupéfiant….d'entendre ces arguments complètement fondés sur des faits et réalités historiques et scientifiques.

Cependant que cela plaise à nos détracteurs ou non, il y a eu une civilisation multi-ethnique et multiconfessionnelle qui d’Andalousie aux confins de l’Asie, qui avait réussi la synthèse de toutes les connaissances de l’époque, qu’elle a retravaillée et diffusée gratuitement et elle a pour nom : la civilisation musulmane.

En final je défends l’Islam d'abord pour ses valeurs humaines, ensuite pour ma culture, surtout à voir les attaques des Chrétiens contre cet Islam, alors que je constate également que le dogme Chrétien est insultant pour les musulmans ainsi ce n’est plus la peine de se cacher en invoquant la tolérance.

Ce qui est étrange, c'est qu’avec ces prêtres, diacres ou abbés prétendument spécialistes en Islam, ces charognards, se cachent toujours derrière leur «christianisme modèle». Toutefois, il est à se demander pourquoi ces penseurs religieux, particulièrement versés dans les Saintes Écritures, avec un grand savoir en théologie, qui en savent beaucoup sur l’Islam, le Qur’an et les Musulmans, ne savent finalement presque rien sur la période cachée de 18 années sur la Vie de Jésus Christ
C’est dire que il y a ceux qui ne pourront jamais comprendre la parabole de la Paille de Jésus.

Que ces religieux puissent un jour trouver une falsification dans le Qur’an, qu’ils fassent un signe !
Serait-il utile de préciser que beaucoup de religieux Chrétiens depuis Jean Damascène se sont cassé la figure et certains ont finis par se convertir à cette merveilleuse religion.
Conclusion malheur à ceux qui se confient à des religieux imposteurs et acolytes occidentaux qui se font rattraper au jour le jour par l’exactitude de l'histoire, une histoire débarrassée des mythes glorifiant l’exception occidentale ou justifiant les préceptes de mépris et de domination des autres peuples.


http://kadertahri.canalblog.com/


Samedi 13 Octobre 2018


Commentaires
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

58.Posté par Ali le 21/10/2018 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY

Merci infiniment pour votre temps! J'ai compris d'ou venait mon erreur!

JazakaAllah

57.Posté par samion le 21/10/2018 08:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Concernant les "écrits", les "Livres Saints", la "foi","révélation", "l'anathème", autant de "mots" triturés dans tous les sens au point de les vider de leur substance .... un autre et pas des moindres tour de passe-passe, savamment et lumineusement illustré :

voici la référence :

http://www.alterinfo.net/Un-Aveu-qui-derange_a21918.html -- la jalousie et l'envie sont de vilains défauts. La tentation de plagier, de se substituer ne vaut que par le mensonge. L'intention étant déjà formulée et avouée.

la lettre-préface de Jérôme de Stridon à Damase Ier serait un aveu de falsification des textes, il peut être affirmé qu'il le soit et il l'est en réalité.

On y constatera l'envie, le désir de se donner une sorte de "transcendance", de "religiosité" . Une odeur vile de transfuge et vulgaire (vulgate) mimétisme s'y dégage, une sorte de copie sans conformité ni authenticité actuelle.
On y ressent surtout au delà des mensonges coutumiers, une frustration à imposer sa ... "volonté" à un moment où l'on se rend compte que le Coran affirme toujours avec véhémence et sans relâche, " point de contrainte en religion' et que la foi en Dieu continue à porter ce message.

Il faut vraiment vouloir le faire. A cette même époque, à ce même moment, s'opère étrangement, un intérêt tout particulier des Empires sur le pèlerinage à la Mecque.

Il s'agit désormais de l'intérêt sécuritaires de ces Empires de s'occuper des Lieux Saints et lorsqu'il est question d'archives d'Etats, les faits parlent d'eux-mêmes et à tous les temps de conjugaison possible de l"histoire.

Analyses comparatives ou analyses croisées, l'histoire est finalement actuelle où le passé et le présent se rejoignent et ne font qu'un.

il faut le faire, http://nuxeo.edel.univ-poitiers.fr/nuxeo/site/esupversions/a1c223a3-4aca-47b2-be25-5c4e971be3e8

on y trouve ... Nous avons estimé que notre aire géographique devait s’adapter à ce nouveau contexte en empruntant cette « flexibilité spatiale » aux tenants de l’histoire connectée ...

tiens .. histoire connectée ? " flexibilité spatiale " mais dans quel sens ? "nouveau contexte" ?

ça à l'air d'aller dans tous les sens

voyons

56.Posté par YYY le 20/10/2018 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore merci, Madame Abdelaziz, de nous faire partager votre savoir.
in sha al-Lah ni'ma 'ouqbaa ddar.

http://www.alterinfo.net/Le-Qur-an-Objectifs-et-Morale_a49742.html
http://www.alterinfo.net/Le-Jihād-en-Islam-1-2_a82276.html
http://www.alterinfo.net/Le-Jihād-en-Islam-2-2_a82515.html
http://www.alterinfo.net/TERREUR-TERRORISME-et-TERRORISTES_a82018.html

55.Posté par samion le 20/10/2018 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Zeinab Abdelaziz

Merci pour ces références Madame, vos analyses sont lumineuses et d'une actualité évidente.

54.Posté par YYY le 19/10/2018 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

Vous faites erreur, c'est le verset 111 sourate 6 Al An'am

S1 V1 Sourate Al Fatiha
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

S6 V111 Sourate Al An'am Les bestiaux / Ce qui est Na'am min al-Lah
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ

وَلَوْ أَنَّنَا نَزَّلْنَا إِلَيْهِمُ الْمَلَائِكَةَ وَكَلَّمَهُمُ الْمَوْتَىٰ وَحَشَرْنَا عَلَيْهِمْ كُلَّ شَيْءٍ قُبُلًا مَّا كَانُوا لِيُؤْمِنُوا إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّـهُ وَلَـٰكِنَّ أَكْثَرَهُمْ يَجْهَلُونَ

un sens Zeinab Abdelaziz
111) Même si Nous Faisions Descendre les Anges vers eux, et que les morts leur parlaient, et que Nous leur Rassemblions toute chose devant eux, ils n'auraient jamais eu foi, sauf si Allah le Voulait. Mais la plupart d'entre eux ignorent.
112) De même, Nous Fîmes à chaque Prophète un ennemi : les démons des humains et des djinns, les uns inspirant aux autres, par orgueil, des enjolivures de paroles. Si ton Seigneur l'Avait Voulu, ils ne l'auraient pas fait. Délaisse-les donc et ce qu'ils controuvent.

Vu que vous ne faites pas les liens, vous ne pourrez pas comprendre. un mot isolé ne peut avoir de sens.

Si je vous demande de définir ''sauf '', vous savez parfaitement que le sens du mot ''sauf'' change suivant la phrase et le contexte. Vous vous emmêlez les pinceaux.
''sauf / excepté ça'' ou ''sauf / rien que ça'' , vous comprenez ?

Je vous disais au 48.Posté et en rappel ci dessous.

إِلَّآ أَن / illa an / si ce n'est que pour / sauf pour arrivé à /...

illa / excepté ça, rien que ça, sauf, ...
an / pour, afin de, ça, lequel, ...
il faut saisir le sens dans le contexte, ça peut aussi vouloir dire:
illa an / sans cela, sauf ça, que par ça, ...

53.Posté par Ali le 19/10/2018 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY

JazakaAllah

Alors quelle différence entre:
6:11

مَّا كَانُوا۟ لِيُؤْمِنُوٓا۟ إِلَّآ أَن يَشَآءَ ٱللَّهُ

et

7:20

مَا نَهَىٰكُمَا رَبُّكُمَا عَنْ هَٰذِهِ ٱلشَّجَرَةِ إِلَّآ أَن تَكُونَا مَلَكَيْنِ

Dans les deux cas nous avons إِلَّا أَن et pourtant ça ne semble pas signifiait la même chose.

52.Posté par Zeinab Abdelaziz le 19/10/2018 14:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ à tous les intervenants,

Vu l’étendue des discussions, je me permets de vous proposer la lecture des sujets suivants, puissent-ils mettre les points sur les i en ce qui concerne le Qur’ān, le Jihād et le Terrorisme.

http://www.alterinfo.net/Le-Qur-an-Objectifs-et-Morale_a49742.html

http://www.alterinfo.net/Le-Jihād-en-Islam-1-2_a82276.html

http://www.alterinfo.net/Le-Jihād-en-Islam-2-2_a82515.html

http://www.alterinfo.net/TERREUR-TERRORISME-et-TERRORISTES_a82018.html

51.Posté par Kader le 19/10/2018 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin

Je me suis donné la peine de consulter plus longuement vos sources citées, et je relève ceci:

Les Arabes, victorieux, firent prisonniers de nombreux Chinois et récupérèrent ainsi le secret. Il est probable qu’ils connaissaient l’usage du papier bien avant cette date et qu’ils l’utilisaient eux-mêmes après l’avoir bien amidonné et poli. Ils comprirent rapidement l’intérêt de ce nouveau support tant dans la sphère religieuse que dans celle des sciences et techniques. Samarcande devint le tout premier centre de production du monde musulman. Par ailleurs la fabrication fut améliorée en incorporant à sa préparation des chiffons.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Papier

Aux papiers chinois, fabriqués à partir de fibres végétales, succèdent les papiers arabes approvisionnés par les cultures locales de lin et de chanvre, les papetiers arabes utilisent le chiffon. Blanchies puis effilochées, les fibres sont écrasées. Cette opération réalisée à la main ou au marteau-pilon en Chine fait progressivement appel à une meule actionnée par l’énergie humaine puis animale. Ce début de mécanisation se traduit par l’apparition de moulins à papiers en Afrique du Nord puis en Europe.
https://defipapiers.ecofolio.fr/ressources/docs/lhistoire_du_papier_0.pdf

Vous auriez dû lire vos sources !!!!

Cependant je reste d’accord pour dire également que :
Il n'y a rien de plus profond chez l'homme que la foi en Dieu ?

50.Posté par samion le 19/10/2018 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il faut vraiment le faire, celui qui est responsable de millions de morts actuellement dans le monde arabe et musulman, celui qui agit avec une effroyable implacabilité à travers le monde et la vie des peuples veut changer le sens du mot djihad.(vile stratégie et risible)

il affaiblit la majorité, la muselle et s 'acharne à mettre en avant la minorité (vile manipulation), Il s'acharne à vouloir effacer l'histoire littéraire, scientifique, religieuse, sociale ... (vile ignorance). Les arabes et musulmans n'ont peut-être pas inventé beaucoup de "choses", certes, ils ont reçu un Miracle, qui à ce jour est inaltéré et est un fait inaltérable. Une preuve intangible. Le défi est toujours d'actualité.
Le Coran et la foi seront toujours du côté de l'authenticité telle qu'exprimée lors de la Révélation. La foi en Dieu continuera à s'exprimer, il s'agit là d'une Promesse.

Après avoir détruit la presque totalité des 15 siècles de vestiges historiques, il s'acharne désormais à vouloir effacer la "mémoire collective islamique". (vile pensée). Le croyant sait et saura par sa foi en Dieu, se souvenir de simples 3 lettres. K F et R pas un texte, pas un mot .. 3 lettres dont le sens est ancré dans l’âme, le cœur. Dieu en est le Seul Garant.

Donneur d’illusions et prestidigitateur, on ne formate pas l’âme et le cœur humain. Dieu est Lumière.

49.Posté par yamin le 19/10/2018 05:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Qur’an, Un Livre Divin sans plagiat, une pure évidence !

bismi Allah ar-Rahman ar-Rahim (arabe : "بسم الله الرحمن الرحيم "
SOURATE 6
AL-AN˒AM (LES BESTIAUX)(1)
165 versets
Pré-hég. n°55

https://youtu.be/fNIctFgLSrk

54. Et lorsque viennent vers toi ceux qui croient à nos versets (le Coran), dis: «Que la paix soit sur vous! Votre Seigneur S’est prescrit à Lui-même la miséricorde. Et quiconque d’entre vous a fait un mal par ignorance, et ensuite s’est repenti et s’est réformé... Il est, alors, Pardonneur et Miséricordieux».

55. C’est ainsi que Nous détaillons les versets, afin qu’apparaisse clairement le chemin des criminels.

56. Dis: «il m’a été interdit d’adorer ceux que vous priez en dehors d’Allah». Dis: «Je ne suivrai pas vos passions: car ce serait m’égarer, et je ne serais plus parmi les bien-guidés».

57. Dis: «Je m’appuie sur une preuve évidente de la part de mon Seigneur, et vous avez traité cela de mensonge. Ce (le châtiment) que vous voulez hâter ne dépend pas de moi. Le jugement n’appartient qu’à Allah: Il tranche en toute vérité et Il est le meilleur des juges.

58. Dis: «Si ce que vous voulez hâter dépendait de moi, ce serait affaire faite entre vous et moi.» C’est Allah qui connaît le mieux les injustes.

59. C’est Lui qui détient les clefs de l’Inconnaissable. Nul autre que Lui ne les connaît. Et Il connaît ce qui est dans la terre ferme, comme dans la mer. Et pas une feuille ne tombe qu’Il ne le sache. Et pas une graine dans les ténèbres de la terre, rien de frais ou de sec, qui ne soit consigné dans un livre explicite.

60. Et, la nuit, c’est Lui qui prend vos âmes, et Il sait ce que vous avez acquis pendant le jour. Puis Il vous ressuscite le jour afin que s’accomplisse le terme fixé. Ensuite, c’est vers Lui que sera votre retour, et Il vous informera de ce que vous faisiez(17).

61. Et Il est le Dominateur Suprême sur Ses serviteurs. Et Il envoie sur vous des gardiens(18). Et lorsque la mort atteint l’un de vous, Nos messagers (les Anges) enlèvent son âme sans aucune négligence.

62. Ils sont(19) ensuite ramenés vers Allah, leur vrai Maître. C’est à Lui qu’appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges.

63. Dis: «Qui vous délivre des ténèbres de la terre et de la mer?» Vous l’invoquez humblement(20) et en secret: «S’Il nous délivre de ceci, nous serons du nombre des reconnaissants.

64. Dis: «C’est Allah qui vous en délivre ainsi que de toute angoisse. Pourtant, vous Lui donnez des associés».

65. Dis: «Il est capable, Lui, de susciter contre vous, d’en haut, ou de dessous vos pieds(21), un châtiment, ou de vous confondre dans le sectarisme. Et Il vous fait goûter l’ardeur [au combat] les uns aux autres.» Regarde comment Nous exposons Nos versets. Peut-être comprendront-ils?

66. Et ton peuple traite cela (le Coran) de mensonge, alors que c’est la vérité. Dis: «Je ne suis pas votre garant(22).

67. Chaque annonce arrive en son temps et en son lieu. Et bientôt vous le saurez.»

68. Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions à propos de Nos versets, éloigne-toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion. Et si le Diable te fait oublier(23), alors, dès que tu te rappelles, ne reste pas avec les injustes.

69. Il n’incombe nullement à ceux qui sont pieux de rendre compte pour ces gens là. Mais c’est à titre de rappel. Peut-être craindront-ils [Allah].

70. Laisse ceux qui prennent leur religion pour jeu et amusement, et qui sont séduits par la vie sur terre. Et rappelle par ceci (le Coran) pour qu’une âme ne s’expose pas à sa perte selon ce qu’elle aura acquis, elle n’aura en dehors d’Allah, ni allié ni intercesseur. Et quelle que soit la compensation qu’elle offrirait, elle ne sera pas acceptée d’elle. Ceux-là se sont abandonnés à leur perdition à cause de ce qu’ils ont acquis. Leur breuvage sera l’eau bouillante et ils auront un châtiment douloureux, pour avoir mécru.

71. Dis: «Invoquerons-nous, au lieu d’Allah, ce qui ne peut nous profiter ni nous nuire? Et reviendrons-nous sur nos talons après qu’Allah nous a guidés, comme quelqu’un que les diables ont séduit et qui erre perplexe sur la terre, bien que des amis l’appellent vers le droit chemin (lui disant): - «Viens à nous». Dis: «Le vrai chemin, c’est le chemin d’Allah. Et il nous a été commandé de nous soumettre au Seigneur de l’Univers,

72. Et d’accomplir la Ṣalāt et de Le craindre. C’est vers Lui que vous serez rassemblés».

73. Et c’est Lui qui a créé les cieux et la terre, en toute vérité. Et le jour où Il dit: «Sois!» Cela est(24), Sa parole est la vérité. A Lui, [seul,] la royauté, le jour où l’on soufflera dans la Trompe. C’est Lui le Connaisseur de ce qui est voilé et de ce qui est manifeste. Et c’est Lui le Sage et le Parfaitement Connaisseur.

74. (Rappelle le moment) où Abraham dit à ˒Azar, son père: «Prends-tu des idoles comme divinités? Je te vois, toi et ton peuple, dans un égarement évident!»

75. Ainsi avons-Nous montré à Abraham le royaume des cieux et de la terre, afin qu’il fût de ceux qui croient avec conviction.
سورة الكَوْثَر

Sourate al-Kawthar (L’Abondance)



بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِیم

إِنَّا أَعْطَیْنَاکَ الْکَوْثَرَ ﴿١﴾ فَصَلِّ لِرَبِّکَ وَانْحَرْ ﴿٢﴾ إِنَّ شَانِئَکَ هُوَ الأبْتَرُ ﴿٣﴾




Sourate al-Kawthar (L’Abondance)

La Sourate 108 : Al-Kawtar « L’abondance » est composée de trois versets

L'abondance sourate -108 -
Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux
(basmala)
1- C’est Nous qui t’avons octroyé l’abondance *
2- Alors prie ton Seigneur et sacrifie
3- Celui qui te hait n’aura jamais de prospérité


بِسْمِ اللِّه الرَّحْمَنِ الرَّحِيمِ

« Bi-smi-Allâhi ar-Rahmâni ar-Rahîmi »

Le sens particulier que le « Basmalah » prend ici est directement lié à la sourate, à l’Annonce divine qui est faite dans cette sourate. C’est par

le Nom de Dieu (Allâh) – qui est la Vérité regroupante nominale, le Nom le plus Grandiose Seigneurial – déterminé par la Miséricorde absolue la Toute-Miséricordieuse, la Très-Miséricordieuse

(ar-Rahmâniyyah, ar-Rahîmiyyah), suite à l’apparition regroupante (ou synthétique) divine, au repliement (qabid) et au déploiement (basat) du Très-Miséricordieux, du Tout- Miséricordieux, qu’a lieu la descente du Don de l’Abondance au Prophète Mohammed(s).

48.Posté par YYY le 18/10/2018 23:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

'' à moins que vous ne deveniez '' c'est pas juste.

ad'i Lah, asta'isou bi-Lah min shaytan a'rajim et écoutez systématiquement la psalmodie en même temps que vous voulez faire une traduction proche: http://tanzil.net/#7:20

un sens: S7 V20) Et il a suggéré aux deux, le Shaytan, de ce qui a fait commencer ça aux deux; ce qui ne se montre pas chez eux deux, issu du mauvais donné aux deux et il (shaytan) a dit : pourquoi vous a t'IL Interdit à vous deux, votre Éducateur aux deux, en Excluant-Interdisant précisément cet arbre, si ce n'est pas que pour que vous ne soyez pas des anges ou que vous ne soyez pas tout deux d'entre les immortels-éternels.

Les deux ont voulu devenir des anges ou être des immortels. En écoutant le waswas de shitan ainsi ils ont gouté de l'arbre défendu. Ils ont désobéi et c'est à ce moment qu'a commencé ''leur mauvais donnés / saouatahoum'' soit le début du regret et de l’angoisse en prenant conscience que leurs ''malheurs-mauvais-punitions / libasahoum'' et aussi que leurs ''vêtements / libasahoum'' leur ont été retirés et ...

إِلَّآ أَن / illa an / si ce n'est que pour / sauf pour arrivé à /...

illa / excepté ça, rien que ça, sauf, ...
an / pour, afin de, ça, lequel, ...
il faut saisir le sens dans le contexte, ça peut aussi vouloir dire:
illa an / sans cela, sauf ça, que par ça, ...

wa al-Lahou a'lamou tawilou al-Qoran

47.Posté par samion le 18/10/2018 22:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jean Roche

A Samion : ça m'ennuie de vous le dire parce que manifestement vous tentez de disqualifier le djihad offensif...

Je ne tente de disqualifier rien du tout. Je parle de sens général et de texte interprété sans ou par traduction interposée.

- Faire partir ce djihad des Ommeyades, c'est contre la vérité historique ..., je ne fais pas partir le djihad des Ommeyades.

Connaissez-vous seulement cette histoire ? leur histoire ? connaissez-vous les raisons de cette expansion et ce qui l’a permis. Dans les relations entre les peuples de l’époque ?
Que l’on puisse l’attribuer à un défaut de compréhension ou d’interprétation d’un texte serait vide de sens et à jamais incomplet, une étroite analyse qui mène à d'étroits postulats.
Que l’on puisse comprendre et expliquer la sociologie des peuples à travers uniquement la linguistique et la langue serait aussi vide de sens et à jamais incomplet, une étroite analyse qui mène à d'étroits postulats.

Dieu donne la victoire à qui Il veut et la retire à qui Il veut. Le verset 26 du chapitre 3 ne me fera pas dire un contre-sens (mais je le pourrai en toute ignorance de sens)

Dis: «Ô Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent.

Sion n’a pignon sur rue que par la Volonté de Dieu et les Saouds ont la mainmise sur le territoire sacré de la Mecque et Médine par cette même Volonté.

- Faire partir le Chiisme de ce que vous dites, ce n'est pas ce que disent les chiites eux-mêmes, et je ne vois pas pourquoi je les croirais moins. Pour eux, ...

Il s’agit bien d’une divergence au sujet de l’interprétation d’un verset du Coran, rien de dogmatique et rien qui ne justifie un schisme, Dieu étant le Suprême Juge et ils le savaient à l'époque, ils en était conscients.
Un prétexte toutefois bien opportun pour faire resurgir les veilles dissensions et rivalités au sein des tribus mecquoises.
Le dit-chiite fait la profession de foi requise par l’islam, Il se présente comme une école juridique.
Pour le reste, il faut bien dramatiser la situation et le tribalisme a pris de nouvelles formes. Il n’en demeure que le chiite est ultra minoritaire et ainsi il restera, n’en déplaise au clergé iranien fort de ses quelques pétrodollars sur un compte ne se trouvant même pas sur son territoire.

- Quant au Coran qui aurait été préservé depuis le début, ce n'est pas non plus ce que disent tous les chiites, et ils ont des arguments. Et même des sunnites pieux (autant que je puisse en juger) comme Youssef Seddik

Le seul argument que le croyant doit avoir est que le Coran est préservé de toute falsification, le Coran l’affirme et le défi est toujours lancé, quoi qu’en pensent certains chiites ou sunnites d’ailleurs. A ma connaissance, il n’est pas interdit d’exprimer ses doutes et ses interrogations. Le Coran n’est pas une propriété et a été révélé pour l’Humanité.

Il y a beaucoup de secteux aussi.

46.Posté par Jean Roche le 18/10/2018 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les pays suivants (et je ne garantis pas l'exhaustivité) prévoient la peine de mort pour apostasie :
Afghanistan
Arabie Saoudite
Iran
Mauritanie
Pakistan
Soudan

Ailleurs peut trouver une peine de prison (par exemple au Maroc) ou le divorce obligatoire pour l'époux ou l'épouse d'une personne apostate (Egypte).

45.Posté par Arthur Gohin le 18/10/2018 21:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kader
Puisque vous insitez lourdement dans l'erreur voici mes références:

" Les premiers vestiges d'un papier grossier, découverts sur l'ancien limes des Han, remontent en Chine au IIème siècle avant notre ère "
" Trouvé en 2006 à Dunhuang (province du Gansu), le papier porteur d’un message le plus ancien connu à ce jour est daté de 8 av. J.-C., sous la dynastie des Han Occidentaux (-206 — 25)6. Il s’agit d’un fragment de lettre dont le papier est fait à partir de fibres de lin, sur laquelle une vingtaine de sinogrammes anciens ont été déchiffrés.
La composition du papier en Chine ne comporte pas de riz mais consiste pour l'essentiel de fibres de lin, d'une certaine proportion de fibres de bambous et d'autres composants qui permettent de varier les papiers à l'infini, en couleur éventuellement."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Papier

" Le papier est né en Chine vers la fin du IIIème siècle avant l'ère chrétienne, sous le règne de l'empereur Chiuangdi (dynastie des Qin). "
" Qui connaît Tsaï Loun, ministre chinois de l'Agriculture ? Pas grand monde, sans doute. Pourtant, c'est lui qui, après la naissance en Chine vers la fin du IIIe siècle avant l'ère chrétienne, codifie l'art de fabriquer le papier, en 105 après J.-C., en préconisant d'utiliser des fibres issues de bambou, des écorces de mûrier et surtout du lin et du chanvre. "
http://cerig.pagora.grenoble-inp.fr/dossier/papier-materiau/page01.htm

" On a longtemps attribué au marquis Cai Luan, haut fonctionnaire de la Cour des Han, l’invention du
papier, au Ier siècle de notre ère. Mais en 1986, la découverte d’une carte géographique dans une
tombe près de Tianshi (Chine) permet d’établir l’existence du papier au IIe
siècle avant notre ère ! "
https://defipapiers.ecofolio.fr/ressources/docs/lhistoire_du_papier_0.pdf

Vous pouvez vous faire une idée en lisant les textes complets. Le lin est clairement un composant majeur du papier chinois. Wikipedia est le mieux référencé de tous.

Ensuite, Anatole France n'est pas Dieu que je sache, il peut dire ce qu'il veut j'ai le monde entier et surtout ma conscience pour me forger une opinion propre. De plus un athée sarcastique pour les questions religieuses et autres n'est pas bien placé pour parler de la qualité profonde des civilisations.
Il n'y a rien de plus profond chez l'homme que la foi en Dieu n'est-ce pas ?

44.Posté par Kader le 18/10/2018 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur Gohin
L'histoire du papier débute au IIe siècle En 105, Cai Lun, haut fonctionnaire attaché à la cour impériale, décrit avec précision un procédé de fabrication du papier à partir de fibres de mûrier, qui servira de référence durant des siècles (Pas de Lin).
Se substituant aux lamelles de bambou ou de bois et à la soie, le papier devient un support d'écriture, en Chine (culture, administration, etc.).
Sa fabrication est transmise au Moyen-Orient par des ouvriers chinois faits prisonniers par les Arabes à la bataille du Talas en 751. Vers 790, les premiers papiers sont fabriqués à Bagdad à l'époque du calife Harun al-Rashid. Le procédé utilisé exploite le lin et le chanvre mais aussi, rapidement, la mécanisation de l'écrasement des fibres dans des moulins à papier.
En Occident, c'est à partir du Xe siècle que l'utilisation du papier, introduit par l'Espagne des Omeyyades, se propage au détriment du parchemin.

Pour le reste de votre commentaire, je vous invite à lire cette citation d’Anatole France :
«Monsieur Dubois demanda à Madame Nozière quel était le jour le plus funeste de l'Histoire de France. Madame Nozière ne le savait pas. C'est, lui dit Monsieur Dubois, le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l'art et la civilisation arabe reculèrent devant la barbarie franque. » (La Vie en Fleur, 1922)

43.Posté par Kader le 18/10/2018 19:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En se basant sur ce verset le Qur’an défend ardemment la liberté de conscience en islam.

Nulle contrainte en matière de religion”,

Le Qur’an fait de la liberté de conscience un principe primordial et une règle qui s’imposent à tout le monde. Selon le Qur’an, personne ne peut obliger un individu à embrasser l’islam par la force et la violence, comme il n’existe aucune autorité sur terre suffisamment légitime pour punir celui qui décide de s’en détourner.

Sourate 18.verset 29] «Et dit: La Vérité procède de votre Seigneur. Que celui donc qui veut qu‟il devient croyant et celui qui veut qu‟il devient mécréant»

C'est-à-dire Libre à vous! !

La foi est basée avant tout sur une liberté simple et essentielle, celle de croire ou de ne pas croire. Elle est l’affirmation d’un choix personnel, d’un rapport direct et réfléchi avec la foi et ne porte atteinte à personne, aussi le croyant est appelé à monter sa bonne volonté à la croyance des signes de Dieu.

Sourate 10.100
« Il n’appartient nullement à une âme de croire si ce n’est avec la permission d’Allah. Et Il voue au châtiment ceux qui ne raisonnent pas

Dieu réalise ce qu’il veut, dirige qui II veut et égare qui II veut, tout est régi par Sa science, Sa sagesse et Son équité. «i[Aucune âme ne peut acquérir la foi sans la grâce de Dieu»
C’est par la Grâce de Dieu que le fidèle peut vivre avec un fond intérieur limpide, satisfait de Dieu et de la vie, l'âme apaisée. Car la corruption du cœur par les ressentiments est un mal difficile à juguler.
La Foi se retire rapidement du cœur atteint, tel un liquide coulant d'un récipient percé.

Voilà pourquoi la Grâce de Dieu est nécessaire car l'Islam regarde le coeur avec beaucoup de gravité. En effet, le coeur noirci pervertit les bonnes actions et assombrit leur fraîcheur et leur éclat. Quant au cœur rayonnant, même quand ses oeuvres sont peu nombreuses, et lui accorde beaucoup de bien et surtout la Grâce

Néanmoins, l’Islam n’accepte pas que la religion soit un jeu dans lequel chacun y entrerait aujourd’hui comme il lui plaît et en sortirait demain comme il lui plaît, ainsi que l’ont fait certains Juifs qui disaient :

«Croyez à ce qui a été révélé aux croyants quand le jour pointe et, le soir, reniez-le. Peut-être les détournerons-nous de leur religion» Sourate 3 Verset 72

Tout ceci dépend de la grâce de Dieu lorsque croyant ou croyante, reçoit un bienfait, il ressent la faveur divine. Mais quand le cœur se fait malade, son allié la raison se trompe de lecture..
Quant aux autres questionnements, serait-il utile de signaler que la croisade dite évangélique est faite sous le prosélytisme en Terre Musulmane, avec une discrétion qui s’inscrit à la clandestinité en y distribuant, sous le manteau, une documentation biblique en langue française et même en Langue Arabe et certaines de ces manœuvres sont le plus souvent suspectes. Le spectacle du missionnaire chrétien prêchant en terre musulmane la figuration vaticane de la religion de Jésus est quasi quotidien auprés de jeunes musulmans que L’Eglise catholique est devenue celle de l’enfouissement avec une nouvelle version de conversion qui est offerte aux candidats :

i[Jésus leur délivré une Nationalité (Européenne) et une allocation contre une conversion dûment attestée par l’Eglise

En conclusion, je citerai l’exemple des Mongols installés dans un territoire de l’Islam se font musulmans grâce au travail d’initiation des maîtres soufis.
Très puissants, les mongols adhèrent à l’islam, portent le turban et se mettent au service de cette religion. Ce fut l’œuvre de modestes maîtres soufis ne portant ni épée ni bouclier agissant avec leur sincérité pour seule arme.
Les Mongols se sont convertis et ils avaient plus de mérite que tout autre, parce qu’ils étaient militairement vainqueurs et que rien ne les y obligeait à le faire.

42.Posté par Ali le 18/10/2018 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY

J'aurai une dernière question, plutôt d'ordre grammatical et/ou syntaxique
en 7:20, le passage suivant:

مَا نَهَىٰكُمَا رَبُّكُمَا عَنْ هَٰذِهِ ٱلشَّجَرَةِ إِلَّآ أَن تَكُونَا مَلَكَيْنِ أَوْ تَكُونَا مِنَ ٱلْخَٰلِدِينَ

traduction standard: "Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre que pour vous empêcher de devenir des Anges ou d'être immortels!"

Y'a t-il une autre traduction possible par rapport à إِلَّآ أَن ?

Si on oublie un instant les exégèses et la tradition, d'un point de vue purement grammaticale, pourrait-on traduire également par :"Votre Seigneur ne vous a interdit cet arbre à moins que vous ne deveniez des Anges ou d'être immortels!" Avec un ne explétif.

41.Posté par Arthur Gohin le 18/10/2018 14:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Autre chose encore.
Je me suis donné la peine de vérifier : les chinois utilisaient le lin comme matière première pour le papier bien avant les arabes. Désolé pour l'auteur de l'article, mais là encore l'âge d'or de la civilisation arabe n'a rien inventé.
Régulièrement des auteurs prétendent cet âge créatif, alors qu'il n'a accompli de percée dans aucun domaine. Il a simplement bien assimilé et développé ce que d'autres civilisations ont apporté.

40.Posté par YYY le 18/10/2018 13:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

corrigé leur Educateur
a ceux qui font de la ratatouille en langue soutenue qui génère des nœuds et des imbroglios...

Sourate Al-Baqara S2 V26
26) Certes, Allah ne se gêne point de citer en exemple n'importe quoi : un moustique ou quoi que ce soit au-dessus ; quant aux croyants, ils savent bien qu'il s'agit de la vérité venant de la part de leur Seigneur / la Vérité vient de la Vérité vient de leur Éducateur / al haqou min Rrabbahim ;
quant aux infidèles, ils se demandent : « Qu'a voulu dire Allah par un tel exemple ? » Par cela, nombreux sont ceux qu'Il égare et nombreux sont ceux qu'Il guide ; mais Il n'égare par cela que les pervers,

26) Certes, Allah ne s'embarrasse pas de fournir en exemple un moustique ou ce qui est plus infime. Quant à ceux qui devinrent croyants, ils savent que c'est la Vérité de leur Seigneur / la Vérité vient de leur Éducateur / al haqou min Rrabbahim ;
et quant à ceux qui devinrent mécréants, ils disent: « Qu'A Voulu, Allah, par cela?» C'est un exemple avec lequel IL Fourvoie énormément et Guide énormément; mais IL ne Fourvoie que les pervertis,

Sourate Ghafir S40 V33
Un sens Zeinab Abdelaziz
le jour où vous vous écarterez en tournant le dos, vous n'aurez nul sauveteur contre Allah : car celui qu'Allah Condamne au fourvoiement n'a aucun guide».

( n'a aucun guide / fa-ma la-hou min had / فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ / ainsi d' avec quoi, à lui, issu de la guidée ; il n'y a rien pour lui issu de la guidée / had)

39.Posté par samion le 18/10/2018 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas besoin de contextualiser. Le libre arbitre est la volonté de Dieu sur Sa Création, l'Homme.

La terre, les anges et d'autres créatures n'ont pas cette faculté et sont soumises.

« les humains sont les vrais auteurs de leurs actes, mais Allah en est le Créateur. L’humain c’est le croyant, le mécréant, le bon, le mauvais, le prieur, le jeûneur… Les humains possèdent une puissance et une volonté qui déterminent leurs actes, mais Allah demeure le Créateur de cette puissance et de cette volonté.

C’est à ce propos que le Très Haut dit : «Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, (Lui), le Seigneur de l' Univers » (Coran, 81:29)

On peut donner le sens qu'on veut à une suite de mots ou à un texte, c'est la particularité des clergés et ce qui les distingue.

38.Posté par Jean Roche le 18/10/2018 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Samion : ça m'ennuie de vous le dire parce que manifestement vous tentez de disqualifier le djihad offensif et que je ne peux que vous y encourager, mais historiquement votre argumentation ne va pas :
- Faire partir ce djihad des Ommeyades, c'est contre la vérité historique (en tout cas ce qu'a retenu la mémoire collective islamique). Avant le premier Ommeyade, Mohawiyah, la toute première génération de musulmans avait conquis et soumis par les armes un territoire allant du Maghreb à l'Afghanistan. Allez-vous soutenir que ça s'est fait seulement en se défendant la mort dans l'âme contre de lâches agressions ?
- Faire partir le Chiisme de ce que vous dites, ce n'est pas ce que disent les chiites eux-mêmes, et je ne vois pas pourquoi je les croirais moins. Pour eux, ça a commencé juste après la mort du Prophète, sans même attendre ses obsèques, avec la désignation précipitée d'Abou Bakr comme calife. On a alors amené Ali à lui faire allégeance, ce qu'il a fini par faire pour préserver l'avenir, avec une telle brutalité qu'à un moment Fatima s'est trouvée coincée dans une porte et en a fait une fausse couche.
- Quant au Coran qui aurait été préservé depuis le début, ce n'est pas non plus ce que disent tous les chiites, et ils ont des arguments. Et même des sunnites pieux (autant que je puisse en juger) comme Youssef Seddik ont pu s'inscrire en faux. Voir par exemple http://bouquinsblog.blog4ever.com/nous-n-avons-jamais-lu-le-coran-youssef-seddik://

37.Posté par Jean Roche le 18/10/2018 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour la liberté de conscience, il y a aujourd'hui une seule religion au nom de laquelle on interdit de la quitter, y compris sous peine de mort à l'échelle de pays entiers. Une seule religion aussi au nom de laquelle on prétend décider, à l'échelle de pays entiers aussi, quelles autres religions sont acceptables ou pas.

Je sais qu'on a fait pire au nom du Christianisme, mais on lui en a fait passer l'habitude. Comment ? En partie en faisant pour lui ce que j'essaie à mon tout petit niveau de faire pour l'Islam.

Et désolé, vous ne m'avez pas convaincu, je persiste à voir des versets où c'est l'Homme qui décide de croire ou de ne pas croire, et d'autres où c'est Allah qui décide de faire croire ou ne pas croire. Je ne vois pas quelle contextualisation pourrait annuler ce constat.

36.Posté par samion le 18/10/2018 09:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

20.Posté par Jean Roche le 15/10/2018 18:17

Je ne doute pas du caractère fascinant et brillant du Coran, de la virtuosité dans les effets rhétoriques, dans le maniement des rythmes et sonorités, etc. Mais encore une fois, si on peut en tirer des choses tellement divergentes, même sans qu'il y ait besoin de traduction... enfin, peut-être que "clair" est aussi une mauvaise traduction pour 26:195 et ailleurs ? De toute façon on n'a jamais pu faire vivre durablement une religion, donc une communauté, sur la seule base du Coran.



Votre commentaire est juste et pertinent. Mon avis est que la perplexité se situe aussi du côté du traducteur ou de toute autre personne qui étudie et souhaite se représenter le Coran, tenaillé entre signifiant et signifié, sens et valeur.

Le même est vrai pour tout travail de traduction et avec toutes les langues. Ce n'est pas une particularité vernaculaire de l'arabe, il y a certes des spécificités que l'on retrouve dans chaque langue.
Ferdinand de Saussure l'expose bien dans son cours de linguistique général, 1972.

vous écrivez ".... si on peut en tirer des choses tellement divergentes, sans même qu'il y ait besoin de traduction", c'est encore juste et on peut le montrer à tout moment, si l'on veut voir que les gouvernements saoudien et iranien ont lâchement justifié à leur peuple respectif et aux autres communautés (arabophones ou non) l'invasion américaine en 2003 sur l'Irak et tous les autres massacres qu'ils ont perpétrés depuis ... avec simplement quelques versets du Coran assortis d'une explication bien étoffée.

Il en est ainsi depuis les Zommeyades en passant par les Zottomans puis désormais les Saouds.

Le premier schisme de l'Islam et qui perdure à nos jours entre "sunnites" et "chiite" fut une divergence au sujet d'un verset du Coran - entre personne d'une même communauté, de même tribu, de même famille, ayant les mêmes ancêtres .. ayant reçu la même Révélation et ayant eu l'extrême privilège de partager la vie quotidienne du Prophète, psl.

le Coran, miracle en soi, n'a pas besoin des hommes. Il a été déposé, texte et sens dans le coeur d'un Homme, psl. Le verset 9 du chapitre 15 devrait convaincre toute âme que le Gardien du Texte est Seul Allah, texte inaltéré depuis 15 siècles. Depuis et dans sa pureté lumineuse de la Révélation à nos jours.

Mais l'homme se fait arrogant et se montre ignorant à en devenir gardien du sens. Quelle prétention.

Le-Qur-an-Un-Livre-Divin-sans-plagiat-une-pure-evidence-, le défi a été lancé de produire un seul verset, voilà 15 siècle.
Il me semble que ce soit toujours d'actualité.

Chapitre 52 verset 33-35
Chapitre 11 verset 13-14
Chapitre 2 verset 23-24

Chapitre 11 verset 14 : S’ils ne vous répondent pas, sachez alors que c’est par la science d’Allah qu’il est descendu, et qu’il n’y a de divinité que Lui. Etes-vous soumis ?

35.Posté par Arthur Gohin le 18/10/2018 08:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis fondamentalement opposé à l'usage du mot "Allah" à la place du mot "Dieu" dans le témoignage de la foi en Lui quelle que soit cette foi.
Le prophète Mohammed reconnait pleinement que Jésus est envoyé de Dieu, alors pourquoi parler comme si Dieu n'était pas le même pour tout le monde ? Comme si les deux révélations seraient distinctes alors que Mohammed estime être le continuateur final de la même révélation.
Les anglicans qui parlent français ne disent pas "God" mais bel et bien "Dieu". Les chrétiens arabophones ne disent pas "Dieu" mais "Allah". Et ainsi de suite; le mot "Dieu" se traduit dans chaque langue par un mot différent et non pas dans chaque religion par un mot différent.
Il y a dans cet usage du mot "Allah" en français une volonté forcenée de ne pas reconnaître la base commune de la foi en Dieu, de déclarer le non musulman comme ignorant.

Si vous voulez que l'on s'intéresse au Qur'an, commencez par enlever cette barrière fondamentale de vocabulaire, sans quoi votre djihad contre les erreurs des autres contient lui-même une erreur humaine capitale.
Moi personnellement je me dispense de tout livre saint pour l'écoute de Dieu par la conscience morale.

34.Posté par YYY le 18/10/2018 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jean Roche
Des parties de versets mises bout à bout façon patchwork pour égarer c'est connu, c'est les pratiques des hasbara. Votre ratatouille montre que vous êtes obstinément ténébreux.

Début du verset 29 de la Sourate Al Kahf / La Caverne S18 V29
Et dit : la Vérité vient de votre Éducateur Rrabbakoum
Que celui donc qui veut qu'il devienne croyant et celui qui veut qu'il devienne mécréant"
Que celui donc qui veut qu'il devienne croyant / ainsi le croit que la Vérité vient de votre Éducateur Rrabbakoum celui qui le veut, et celui qui veut qu'il devienne mécréant, ainsi qu'il ne le croit pas que la Vérité vient de votre Éducateur Rrabbakoum
Nous avons préparé pour les injustes un Feu dont les flammes les cernent. Et s'ils implorent à boire on les abreuvera d'une eau comme du métal fondu brûlant les visages. Quelle mauvaise boisson et quelle détestable demeure!

S10 V100: il ne peut être, pour une Nafs que si elle croie, c'est qu' excepté, par (do40:33) le Pouvoir-Vouloir Al-Lah et IL génère le supplice sur ceux qui ne raisonnent pas, ne reconnaissent pas

il n'y a aucune contradiction !!!

Sourat Younous / Jonas (le poisson l'avala) S10 V100
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ
وَمَا كَانَ لِنَفْسٍ أَن تُؤْمِنَ إِلَّا بِإِذْنِ اللَّـهِ ۚ وَيَجْعَلُ الرِّجْسَ عَلَى الَّذِينَ لَا يَعْقِلُونَ
Un sens Zeinab Abdelaziz
100) Et il n'appartient à nulle âme de croire, sauf selon le Vouloir d‟Allah, et Il Inflige
le supplice à ceux qui ne raisonnent point.

Un sens proche:
il ne peut être / wa ma kana / وَمَا كَانَ
pour une Nafs (soi-même) / linafsin / لِنَفْسٍ
que si elle croie / ane touminouna / أَن تُؤْمِنَ
c'est qu' excepté qu'avec le Pouvoir-Vouloir d' Al-Llah / illa bi-idzni Llah / إِلَّا بِإِذْنِ اللَّـهِ
et IL génère (rrijsa: rijj et sa / supplice ) sur ceux qui ne raisonnent pas, ne reconnaissent pas / وَيَجْعَلُ الرِّجْسَ عَلَى الَّذِينَ لَا يَعْقِلُونَ

100)il ne peut être, pour une Nafs que si elle croie, c'est qu' excepté par *(S40 V33) le Pouvoir-Vouloir Al-Lah et IL génère le supplice sur ceux qui ne raisonne pas, ne reconnaissent pas

idz : idz-ni Llah, il faut **(S5 V110) pour comprendre car ''vouloir / shaa'' ;
idz / quand
007-_Al Maida S5 V109 à V 116_'alimou rouyoub_ vie et miracles 'Isae et protégé du mal des Bèni Israaiila_les apôtres mouslimoun
** https://archive.org/details/Mohamed_Mahmoud_Tablaoui_uP_bY_mUSLEm/007-16-...._up_by_muslem.rm


*Sourate Ghafir S40 V33
Un sens Zeinab Abdelaziz

le jour où vous vous écarterez en tournant le dos, vous n'aurez nul sauveteur contre Allah : car celui qu'Allah Condamne au fourvoiement n'a aucun guide».

( n'a aucun guide / fa-ma la-hou min had / فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ / ainsi de avec quoi, à lui, issu de la guidée ; il n'y rien pour lui issu de la guidée / had)

33.Posté par Vildavia le 18/10/2018 00:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jeanroche
je ne peux m'empêcher de rappeler que c'est dans le monde musulman que c'est le moins respecté.??? Ah bon, avez vous analysez les autres religions ou sectes...? , bouddhisme, mormons, christianisme, judaïsme et j'en passe, est ce de l acharnement, du mepris,
Nulle contrainte en religion
quiconque décide d’accepter l’islam est libre de le faire, et quiconque décide de continuer sans adhérer est tout aussi libre de le faire. Nul ne devrait jamais être menacé ou harcelé de quelque façon que ce soit s’il ne souhaite pas embrasser l’islam.
Sourate 16 verset 125 Appelle à la Cause de ton Seigneur par la sagesse et la bienveillante exhortation,
et discute avec eux de la façon la meilleure. Certes, ton Seigneur Est Plus-Scient
de celui qui se fourvoie de Sa Voie, et Il Est Plus-Scient de ceux qui sont guidé.

32.Posté par Jean Roche le 17/10/2018 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Zeinab Abdelaziz et Vildavia : Pourquoi me renvoyez-vous sur le Christianisme ? Il est ce qu'il est, vous ne m'apprenez d'ailleurs rigoureusement rien. Enfin, cela ne répond pas à cette question de la contradiction que je crois voir entre deux assertions coraniques telles que traduites ci-dessus, "Que celui donc qui veut qu'il devienne croyant et celui qui veut qu'il devienne mécréant" et "Il n'appartient à nulle âme de croire, sauf selon le Vouloir d'Allah".

31.Posté par Vildavia le 17/10/2018 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jeanroche celui qui cultive l'ignorance récolte l'égarement, un peu d'histoire ne vous ferait pas de mal, comme stipule Madame Abdelaziz, concernant le concile de nicé, fabriqué et tissé tel une toile d'araignée afin de duper

Ce texte est complété lors du concile suivant, en 381, à Constantinople, qui ajoute ce qui est relatif à :

Nous croyons en un seul Dieu, Père tout-puissant(blasphème il est Dieu et non le père) créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses
visibles et invisibles, et en un seul seigneur Jésus Christ, le fils de Dieu, l'unique engendré, qui a été
engendré du Père avant tous les siècles (blasphème)lumière de lumière, vrai dieu de vrai dieu, engendré non pas créé,
consubstantiel au Père, par qui tout a été fait ; qui à cause de nous les hommes et à cause de notre salut est
descendu des cieux, s'est incarné de l'Esprit Saint et de la Vierge Marie et s'est fait homme ; a été crucifié
pour nous sous Ponce Pilate, a souffert et a été enseveli, est ressuscité le troisième jour selon les Ecritures
et est monté aux cieux, siège à la droite du père et reviendra en gloire juger les vivants et les morts : et sonrègne n'aura pas de fin ; et en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et donne la vie, qui procède du père, qui avec
le père et le fils est co-adoré et co-glorifié, qui a parlé par les prophètes : en une seule sainte Eglise,
catholique et apostolique. Nous confessons un seul baptême pour la rémission des péchés ; nous
attendons la résurrection des morts et la vie du monde à venir. Amen.

Puis en 589, au concile local de Tolède, on rajoute : « ... qui procède du Père et du Fils … ». Cet ajout est
adopté au siècle suivant en Gaule. Ce n’est qu’en 809, au concile d’Aix-la-Chapelle que la formule va être généralisée, et seulement au 11e siècle qu’elle sera officiellement approuvée par l’Eglise catholique.
"La secte Catholique Romaine est la plus grande ennemie de l'Église chrétienne", dit J.T.
Mueller (La doctrine chrétienne) "en effet, tous les chrétiens vivent, se meuvent et reçoivent
leur être de la doctrine de la justification par la foi. L'eglise de Rome a tué physiquement des
milliers d'hommes à cause de leur fidélité à la doctrine de la justification par la foi, et
spirituellement des millions d'autres en leur enseignant à se confier dans leurs œuvres. La
vicieuse doctrine de la justification par les œuvres atteint son plus haut degré de corruption
lorsqu'elle est présentée par les Jésuites qui enseignent que les transgressions les plus
manifestées cessent d'être des fautes et deviennent des bonnes œuvres lorsqu'elles sont
ordonnées par les supérieurs de l'ordre... C'est de cette manière que le pape, l'homme du
péché et le fils de la perdition, et tous ceux qui le suivent accomplissent des bonnes œuvres".
La Bible anglaise des Jésuites
Les décrets du Concile de Trente établirent la voie à suivre pour des siècles à venir. Ils
indiquèrent le front de la bataille que le catholicisme livrait contre la réforme. Premièrement il
fallait que la bible soit discrédité afin de détruire l'enseignement et la doctrine protestante, ce
qu'ils firent vers 1880 (approximative)en produisant nombre de nouvelles versions issues de la critiquetextuelle néologique et humaniste.
Depuis l'ouverture des sessions du Concile de Trente en 1545, jusqu'à l'apparition de la
première bible jésuite en 1582, quarante années s'écoulèrent dans lesquelles les Jésuites se
préparèrent en s'instruisant dans cette science particulière de subversion. La première attaque
sur la position des Réformateurs(transgresseur) concernant la bible devait être déclenchée. Ces scorpions
venimeux réalisèrent très rapidement qu'en semant la confusion sur l'origine et l'authenticité
des Écritures, que la certitude des réformateurs sur ces choses qui confondirent la Papauté,
pouvait être dévalorisée afin qu'elle soit négligée et abandonnée. Avec la temps, la Réforme
serait brisée et balayée par le vent de l'indifférence, engendrant une multitude d'apostasiés,
comme nous voyons de nos jours avec les sectes Évangéliques modernes. La bataille de la
Réforme passa de l'Allemagne en Angleterre. Les principes de la Réforme gagnèrent beaucoup
de terrain en ce lieu, grâce à la nouvelle Bible de Tyndale qui libérait les consciences de
l'esclavage de la Papauté. Ainsi les érudits Jésuites produisirent une Bible anglaise dans le but
de supplanter celle de Tyndale et semer la confusion.



Sourate 112
Dis : « Il Est Allah, l‟Unique,
2 Allah vers Lequel on se dirige,
3 Il n‟A point Engendré, et n‟A point Été Engendré,
4 et n‟A jamais Eu personne comme émule ».
Sourate 109
Dis : « O vous, les mécréants,
2 Je n‟adore pas ce que vous adorez,
3 ni vous, vous n‟adorerez ce que j‟adore.
4 Ni moi, je n‟adorerai ce que vous avez adoré,
5 ni vous, vous n‟adorerez ce que j‟adore.
6 Vous avez votre religion, et j‟ai ma religion ».

30.Posté par Zeinab Abdelaziz le 17/10/2018 12:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 25 Jean Roche


Ce méchant commentaire ne révèle que votre manque de savoir, hélas. Je vous propose de lire d'abord l'avant-propos et l'introduction de ma traduction du Qur'ân, pour saisir la raison de toutes ces différences qui se trouvent dans les traductions, car cela est parti du temps de Pierre le Vénérable, au XIIe siècle, au temps de la Reconquista.

Ensuite, de jeter un coup-d'œil sur la centaine d'articles qui se trouvent en mon nom, sur ce site, pour voir avec quelle agressivité le Vatican mène un combat double-face pour éradiquer l'Islam. Double-face, car d'un côté il prone l'amour du Christ, (qui n'a point prêché tout ce que mène cette clique qui va, tambour battant pour évangéliser le monde), et qui n'a jamais dit de le faire ou l'élever au grade d'un Dieu.

Lisez un peu l'histoire , vous verrez que Jésus a été déifié au premier Concile de Nicée, en 325, réunit par l'ordre de l'empereur Constantin. Ce qui veut dire que jusqu'à cette date, l'Eglise et ses adeptes n'avaient pas de Dieu.

Le fait d'avoir inventé et imposé le Saint-Esprit au second concile de Constantinople en 382, puis le promouvoir à la troisième personne d'une Trinité qui fut imposé par le feu jusqu'au XVIe siècle, en brûlant Michel Servet à petit feu, sur un bûcher, pour le renier son livre de sept chapitres sur les erreurs de la Trinité.

Le Christianisme que vous défendez, sans le dire, a été tissé à travers les papes et les conciles, il n'a rien de révélé. Par contre, l'Islam n'a été Révélé que pour mettre à nu toutes les falsifications commises, par les deux précédents monothéisme, judaïsme et christianisme, à travers les siècles. Mener le monde vers le Vrai Monothéisme, la Transcendance absolue de Dieu/ Allah, (contraction de l'arabe الإله Le Dieu, est le Message de l'Islam.
.

29.Posté par Jean Roche le 17/10/2018 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Vildavia : vous m'excuserez, je trouve ça parfaitement contradictoire :
"Que celui donc qui veut qu'il devienne croyant et celui qui veut qu'il devienne mécréant"
et :
"Il n'appartient à nulle âme de croire, sauf selon le Vouloir d'Allah".
Encore un problème de traduction ?

28.Posté par Zeinab Abdelaziz le 17/10/2018 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ 24 Vivaldia


Excusez le retard avec lequel je vous remercie pour votre appréciation qui réchauffe un cœur si proche de son terminus. . .

27.Posté par Vildavia le 17/10/2018 10:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

https://youtu.be/dlr548VO3fI
https://youtu.be/yNvUZrEsvPk

26.Posté par Vildavia le 16/10/2018 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jeanrocheA vous de croire ou de ne Pas croire
le Coran nous parle que toute volonté est assujetti à la volonté Divine et que cette volonté Divine dépend de l'état du coeur de chacun, à chacun de l'accepter ou non
"Pas d'enrôlement forcé en Islam, car la droiture s'est certainement démarquée de l'égarement, ainsi celui renie l'extrémisme tout en croyant en Dieu, a sûrement saisi l'appui le plus ferme, qui ne souffre aucune fissure, et Dieu est Audient et Omniscient.

même le prophète Mohamed saw s n'avait aucun pouvoir sur les conversions.

Sourate 10 verset 99
Et si ton Seigneur Voulait, tous ceux qui sont sur la terre, en totalité, seraient
devenus croyants. Est-ce toi alors qui vas forcer les hommes à être croyants ?
Al-lah dit "à vous votre religion à moi la mienne"
S18.v29] Et dit : « La Vérité procède de votre Seigneur. Que celui donc qui veut qu‟il
devienne croyant et celui qui veut qu‟il devienne mécréant
S 10 verset
100 Et il n‟appartient à nulle âme de croire, sauf selon le Vouloir d‟Allah, et Il Inflige
le supplice à ceux qui ne raisonnent point.
101 Dis : « Méditez ce qu‟il y a dans les Cieux et la terre. A quoi serviraient les Signes
et les avertissements à des gens qui ne sont pas croyants ?

Et par cette omniscience Al-lah connait ceux qui sont disposé à croire en lui et il les guide vers la voie de la croyance en lui.

25.Posté par Jean Roche le 16/10/2018 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à Vildavia : "Nulle contrainte en religion", je ne peux m'empêcher de rappeler que c'est dans le monde musulman que c'est le moins respecté.

24.Posté par Vildavia le 16/10/2018 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je tenais également à remercier Madame zeinab Abdelaziz pour remarquable travail ainsi pour sa traduction du Qoran en français, pour les francophone.

23.Posté par Vildavia le 16/10/2018 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@jeanroche
Nul contrainte en religion, juste un rappel
j'appelle à se rapprocher de Dieu Al-lah je n'appelle pas à s'investir dans une quelconque communauté sectaire (fabriquer),mais au contraire,de prier notre créateur directement sans passer par quiconque, de lire et obéir au Qoran (seul livre qu'Al-lah a préservé de toute altération) sans passer par quelqu'un qui va vous dire ce qu'il faut en comprendre (secte) Al-lah suffit pour tout, il est le Savant et il dispense une part de Savoir aux croyants sincères, Al-lah guide, inspire, rend ses versets clairs pour les bons croyants et les rends incompréhensibles pour ceux qui ont une maladie dans le coeur. Il est (Qoran) universel sans barrage de langue, descendu pour l'humanité, malgré la complexité des racines qui sont erronés par des traducteurs occidentaux...contrairement à ce qu'on dit, le Qoran est très simple à comprendre dans les grandes lignes. Al-lah dit dans le Qoran que l'ensemble des versets ayant trait à ce qu'on doit faire ou ne pas faire sont clairs à comprendre et très explicites, alors que les versets plus controversés traitent de sujets plus complexes qui ne font pas office de lois. Physique, univers, mathématique etc.. Méditer, Al-lah est généreux en miséricorde quelle amour.
Une fois que tu aura lu le livre divin Qoran et que tu l'auras compris dans son sens littéral et non pas selon les interprétations des exégétes musulmans, tu verras à quel point la Loi de Dieu est parfaite, juste et pleine de sens, et à quel point les lois de l'Islam d'aujourd'hui n'ont plus rien à voir avec celle du Qoran,(les Hadiths écrase le livre sacré) nos prophète (paix sur eux) tous prêcher la parole divine, de croire en un Dieu unique sans association... J'ai expérimenté il y a quelques annees cela moi-même les (Hadiths), contredisant le Qoran, alors qu'il est pleinement détaillé, Al-lah n'a rien omis d'omettre,... et crois moi la différence est comme le jour et la nuit et je n exagère pas et sans éloge, simple et j'essaie d'être cohérente, j'ai mal, et mon coeur est meurtrie de ce qui se passe,.Iblis et ses apôtres jouent un rôle important afin d'égarer le plus d'humains possible, et se jour là il ne vous sera d'aucun recours. La Guidée ne vient que de d Al-lah et de LUI ,SEUL.

J'appelle à faire le bien et à repousser le mal, non pas dans l'apparence, mais de façon sincère, car Al-lah voit le mal et le bien que vous faîtes et vous rétribuera pour cela. Ce ne sont pas les autorités religieuses qui disent qui est un bon croyant et qui ne l'est pas, ces gens la n'ont aucune place dans la relation du croyant avec Dieu. Ces gens la sont plutôt les garants de l'égarement et du shirk/association, car ils sont eux mêmes l'objet de l'association en s'autoproclamant les intermédiaires entre Al-lah et les croyants, en se donnant le droit d'interpréter les versets d'Al-lah tout en interdisant aux croyants de le faire, et en s'élevant au dessus des croyants .... de mêmes les juifs pharisiens se comportaient à l'époque de Jésus fraudeur, transgresseur menteur ils ont trompé et ça continue, pour toutes les religions egarer le plus de monde par le contact de satan qui à ciel ouvert ne se cache plus de leur divination lucifer/iblis/Jéhovah/shiva temps de nom donner quel abomination supercherie


@yyy qu Al-lah te donne satisfactions pour ton travail


Dieu seul à la connaissance.

22.Posté par Kader le 16/10/2018 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jean Roche
Ceci relève de la spéculation, car rien, je dis bien rien ne vient étayer ces hypothèses, dont le but étant de démontrer que le Qur’an reste un livre peu clair, je dirai simplement que le Qur’an n’est pas un manuel, ni un livre d’histoire.
C’est un message qui se veut interactif, qui veut provoquer la réponse libre et joyeuse de celui qui entame une lecture avec lui. Tout juste un texte de communication de Dieu vers l’homme, qui permit également la communication de l’homme vers Dieu.

C’est dans ce sens que je plaide toujours à ce que les barrières pédagogiques pourraient être cassées si on présentait le Qur’an à l’occident tel qu’il a été conçu et tel qu’il est adapté par les musulmans, à savoir un Livre et une parole authentique de Dieu.

La Sunnah, disions donc que la Sunnah explicite le Qur’an ou le confirme. Tout ce qu’elle comporte de plus par rapport au Qur’an est une législation de la part du Prophète ( paix et bénédiction sur lui ) à laquelle nous devons nous conformer sans exception. Il ne s’agit pas là de lui donner un rang plus élevé que le Qur’an mais tout simplement l’obéissance au commandement d’Allâh d’obéir à Son Messager.

Quant aux versets coraniques cités dans votre commentaire, je pourrai préciser leur clarté :
Sourate 1.11
Dans cet exemple, le texte coranique n’est pas supposé être une extension des récits historiques mais témoin d’un ensemble de manifestations appliqués sur l’une des sourates les plus courtes, cette approche apporte déjà des éléments intéressants à la vie, Par cette Sourate nous comprenons que le Qur’an décrit en réalité l’idée de la punition infernale, pour ceux qui n’ont pas pu accéder à la croyance.

Sourate 5.32.
Le Qur’an nous apprend quant à l’interdit du meurtre, qu’il reste un caractère solennel en même temps que tout à fait particulier puisqu’il est énoncé sous la forme d’une prescription divine faite aux Fils d’Israël [verset 32] et qu’il est précédé du récit du meurtre d’Abel par Caïn.


21.Posté par YYY le 15/10/2018 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

Sourate Al 'Araf S7 V27 (un sens proche)
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ
يَا بَنِي آدَمَ لَا يَفْتِنَنَّكُمُ الشَّيْطَانُ كَمَا أَخْرَجَ أَبَوَيْكُم مِّنَ الْجَنَّةِ يَنزِعُ عَنْهُمَا لِبَاسَهُمَا لِيُرِيَهُمَا سَوْآتِهِمَا ۗ إِنَّهُ يَرَاكُمْ هُوَ وَقَبِيلُهُ مِنْ حَيْثُ لَا تَرَوْنَهُمْ ۗ إِنَّا جَعَلْنَا الشَّيَاطِينَ أَوْلِيَاءَ لِلَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ

O enfants d' Adama / يَا بَنِي آدَمَ
non ''il vous fait faire des disputes entre vous'' / la yaftina-nna-koum (radicale fitna) / لَا يَفْتِنَنَّكُمُ الشَّيْطَانُ
le diabolique Satan / shshaytanou
comme / kamaA / كَمَا / comment
il a sorti / akhraja / أَخْرَجَ / est sorti
vos parents / abaway-koum / أَبَوَيْكُم
mmina / de elle / مِّنَ
jannati / 'la' Jardin -'la' Paradis / الْجَنَّةِ
tanazi'ou / fut arrachés - enlevés / يَنزِعُ / ils ont été sorti
'anhouma / à eux deux / عَنْهُمَا / de chez eux les deux
leur vêtement aux deux / لِبَاسَهُمَا / ce qui les ''punis / li-basa'' (voir S16 V112)
pour leur faire voir / لِيُرِيَهُمَا / pour qu'ils voit - leur faire voir
le mal / saou donné aux deux / سَوْآتِهِمَاۗ / saw / la valeur ai donné aux deux

Donc il en est que lui il vous voit, lui et ses suppôts - adeptes / qabiilou-hou depuis des espaces-endroits non vous vous ne les voyez pas / إِنَّهُ يَرَاكُمْ هُوَ وَقَبِيلُهُ مِنْ حَيْثُ لَا تَرَوْنَهُمْ
'' Ainsi Nous / In-Na '' générons nous des diables chefs-alliés pour ceux qui ne croient pas / إِنَّا جَعَلْنَا الشَّيَاطِينَ أَوْلِيَاءَ لِلَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ / Ainsi il en est généré par nous le diabolisant aux chefs-alliés de ce qui ne croient pas.

O enfants d' Adama
Non qu' il ne vous fasse pas faire des disputes entre vous, le shaytanou, comme il a sorti vos parents du Jardin-Paradis, comment ils ont été sorti du Paradis
-fut arrachés-enlevés à eux deux leur vêtement pour leur faire voir le mal donné aux deux ''saou atihima''
-ils ont été sortis les deux de chez eux ce qui les ''punis / li-basa'' pour qu'il voit les deux la valeur donnée aux deux ''saw-ati-hima''

Donc il en est que lui il vous voit, lui et ses suppôts - adeptes / qabiilou-hou (qabal) depuis des espaces-endroits non vous vous ne les voyez pas
Ainsi Nous / In-Na '' générons nous des diables chefs-alliés pour ceux qui ne croient pas
Ainsi il est est généré par Nous des diaboliques chefs-alliés à ceux qui ne croient pas.

Wa Al-Lahou 'alem tawilou al Qor-an

20.Posté par Jean Roche le 15/10/2018 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne doute pas du caractère fascinant et brillant du Coran, de la virtuosité dans les effets rhétoriques, dans le maniement des rythmes et sonorités, etc. Mais encore une fois, si on peut en tirer des choses tellement divergentes, même sans qu'il y ait besoin de traduction... enfin, peut-être que "clair" est aussi une mauvaise traduction pour 26:195 et ailleurs ? De toute façon on n'a jamais pu faire vivre durablement une religion, donc une communauté, sur la seule base du Coran. Il a toujours fallu une Sunna ou son équivalent chiite ou autre.
Peut-on qualifier de "clair", au moins en français, un texte qui a constamment besoin de compléments extérieurs à lui-même, et qu'il ne donne pas, pour être utilisable ? La Sourate 111 ne peut avoir de sens que si on sait ce qu'ont fait Abou Lahab et son épouse pour mériter cette condamnation, et le Coran ne le dit pas.Autre exemple (il y en a tant qu'on veut), 5:32 résume en deux mots dont un très vague (que l'on traduit par "désordre", "corruption", "sédition"...) les exceptions à l'interdiction générale d'homicide. Peut-on dire que c'est "clair" ?
Les traductions, fidèles ou non, sont d'ailleurs plus claires puisqu'elles indiquent entre crochets ou parenthèses des choses qui ne sont que sous-entendues dans le texte, sans lesquelles on ne peut comprendre.

19.Posté par Kader le 15/10/2018 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Jean Roche
Vous dites : il faut arrêter de dire que ce texte est clair, même s'il le dit lui-même quelque part.

Selon certains érudits musulmans et non musulmans le Qur’an demeure sans aucun doute le texte arabe le plus difficile à traduire. Une oeuvre d’une extrême finesse et complexité, le Qur’an se caractérise à la fois d’une simplicité des mots et d’une complexité du flux verbal.

On peut aisément constater, par sa simplicité et sa clarté extrême, le vocabulaire coranique ménage chez tout lecteur du Qur’an un effet majeur. La puissance du Verbe, donne au Qur’an un atout enchanteur et une incomparable beauté. C'est le seul miracle revendiqué par les musulmans qui constitue la preuve quant à son origine divine.

C'est ainsi que Labid ben Rabi'a, un grand poète arabe anti-islamique, quoique idolâtre, fut saisi et s'avoua vaincu ; il dit : « De mes vers, je n'ai plus aucune souvenance, car ma mémoire toute entière a été absorbé par les versets du Livre révélé»
Il continuera à écrire des poèmes, mais au service de la foi.

Walid ibn al-Mughira, qui incarnait l'orgueil littéraire de son époque, exprimait ainsi son opinion sur le « L’envoûtement du Qur’an » : « Ce que j'en pense ? disait-il à Abu Jahl qui l'interrogeait,
«je pense que rien ne lui ressemble, il est quelque chose de trop élevé pour être atteint» (Malek Bennabi)

Toute traduction est ainsi problématique dans son essence même, sans compter les traductions orientées et je citerai l’exemple du caractère «haineux» des premières traductions médiévales en Europe, comme le montre si bien Pierre le Vénérable. Voilà ce qu’il écrivit :«Qu’on donne à l’erreur mahométane le nom honteux d’hérésie, ou celui infâme, de paganisme, il faut agir contre elle, c’est-à-dire écrire pour «combattre l’ennemi sarrasin».»

En final Au contraire, je trouve le Qur’an très clair, et tout le monde peut aisément s'identifier à son discours.

@ YYY,
je citerai que certaines catégories grammaticales peuvent poser des problèmes et on peut imaginer la perplexité du lecteur francophone devant par exemple les deux traductions suivantes du verset 16 de la Sourate 84:

fa lâ ’uqsimu bi l-chafaq
Non je jure par le crépuscule !

Edouard Montet traduit par
« Je ne jurerai pas par le crépuscule »,

La traduction de la PGDRSI s’en tient au mot à mot, puisque lâ est traduit par « non »:
« Non!... Je jure par le crépuscule ».

Il va sans dire que les deux traductions fournissent des informations tout à fait contradictoires! Le cas échéant, ne serait-il pas plus prudent d’ignorer complètement l’existence de cette particule problématique, plutôt que de la traduire de façon erronée!

Tel fut le choix de Noureddine Ben Mahmoud qui se contente de traduire le verset comme suit:
« Je jure par le crépuscule ».

Quant à Jacques Berque, il a traduit la particule par une interjection marquant l’exclamation:
«Oh! j’en jure par la rougeur du couchant ».

D’autres ont proposés la traduction suivante:
(Certes, j’en jure par le crépuscule)

18.Posté par YYY le 15/10/2018 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

En écoutant attentivement la psalmodie jointe, vous comprendrez in sha Al-Lah.
Sourate Al Hashr/Le Rassemblement et Al Al-Mumtahina/ Faiseur-ant de quoi ''hina'' (hnina ou hanan ou hana tel la douceur-choyer et non pas l'éprouvée)''
S59 V11 à S60 V6
https://archive.org/details/Mohammad_Mahmoud_Tablaoui_uP_bY_mUSLEm/372-5-10-2004_up_by_muslem.mp3

remarquons: Les muslimins ex : de Palestine (et pas qu'eux) qui au jour d’aujourd’hui se rassemblent (hashr) pacifiquement et se rendent à la Mosquée Al Aqsa pour prier Al-Lah, ceux qui résistent contre l'envahisseur assassin et ceux qui sont tués car ils nomment le nom d'Al-Lah à la cause d'Al-Lah car ils sont simplement debout / bi-anfousihim en tant que muslimin et dans le monde entier..., ceux là, ils ne sont pas des combattants armés mais c'est des résistants, '' 'inda-houm darajatahim 'inda al-Lah''.

Sourate Nisaa S4 V95
بِسْمِ اللَّـهِ الرَّحْمَـٰنِ الرَّحِيمِ
لَّا يَسْتَوِى ٱلْقَـٰعِدُونَ مِنَ ٱلْمُؤْمِنِينَ غَيْرُ أُو۟لِى ٱلضَّرَرِ وَٱلْمُجَـٰهِدُونَ فِى سَبِيلِ ٱللَّهِ
Non pas même valeur celui qui sont ''étant resté-assis'' d'entre les croyants excepté celui qui à une faiblesse-handicap-affection par rapport à ceux qui ''faiseur faisant venu-guider-diriger / moujahidin'' pour la cause d'Al-Lah
بِأَمْوَ ٰلِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ
avec leur biens et soi-même / wa anfousi-him
فَضَّلَ ٱللَّهُ ٱلْمُجَـٰهِدِينَ
la précellence - primauté - abondance d'Al-Lah est aux '' faiseurs faisant étant venu-guider-diriger / fazzala Al-Lah moujahidin ''
بِأَمْوَ ٰلِهِمْ وَأَنفُسِهِمْ
avec leur biens et eux-même / wa anfousi-him
عَلَى ٱلْقَـٰعِدِينَ دَرَجَةًۭ
au dessus des ''faiseurs-faisant-étant resté-assis'' en des paliers / étages / grades / darajat''
وَكُلًّۭا وَعَدَ ٱللَّهُ ٱلْحُسْنَىٰ
et à chacun promesse d'Al-Lah le mieux / Al housni (awi al hasanat)
وَفَضَّلَ ٱللَّهُ ٱلْمُجَـٰهِدِينَ عَلَى ٱلْقَـٰعِدِينَ أَجْرًا عَظِيمًۭا
la précellence – la primauté – l'abondance d'Al-Lah
est aux '' faiseurs faisant venu-guider-diriger / fazzala Al-Lah al moujahidin ''
au dessus des ''étant resté-assis / al qa'idin '' d' une récompense incommensurable / ajran 'azima

17.Posté par Zeinab Abdelaziz le 15/10/2018 07:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

9.Posté par Kader le 14/10/2018

Bonjour Kader,

Merci pour votre confiance et pour votre estime.

Comme vous n’avez mentionné qu’Alterinfo comme référence, ne contenant que des articles en français, je me permets d’ajouter les deux qui suivent puissent-ils vous être utile en quoique ce soit :

http://saaid.net/daeyat/zainab/index.htm , une page en français et en arabe, groupant livres, essais et articles, offerte par ce grand site qui groupe une cinquantaine d’auteurs ; et mon site personnel, qui est encore en formation, hélas, http://www.zeinababdelaziz.com/

16.Posté par Zaheer le 15/10/2018 06:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce que les lecteurs oublient souvent c'est la polysémie d'un mot, en l'occurrence le mot jihad (et ses variantes. Comme nous l'ont si bien expliqué @Kader Tahri et @Jean Roche, jihad se traduit logiquement par ceux qui luttent/les combattants par opposition à ceux qui restent chez eux dans le verset 94 et 95 de la sourate an Nissa.
Comme @Kader nous l'explique avec le mot dharaba, Jihad (et ses variantes avec sa radicale) peut notamment prendre un sens plus imagé comme au verset 109 de la sourate al an'am.
Ce n'est pas un hasard que le mot jihad est classé sous différentes catégories comme le Jihad du cœur, le Jihad de la langue et le Jihad de la main.

15.Posté par YYY le 15/10/2018 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@kader

Daraba masala : frappant d’un exemple, selon vous c’est risible en Français !?
Voilà un exemple frappant !!!

14.Posté par YYY le 14/10/2018 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

Je ne sais pas, peut-être ''calamité''

Sourate al A'raf S7 V22
Ainsi les flattant/dallal-houma tout les deux avec de la ruse-perfide / bi-rourrour- / فَدَلَّاهُمَا بِغُرُورٍ
des lors qu'ils ont goûté de l'arbre a commencé / badat ça à eux deux / la-houma leur ''calamité ? / saouaatouhouma'' à chacun des deux / فَلَمَّا ذَاقَا الشَّجَرَةَ بَدَتْ لَهُمَا سَوْآتُهُمَا (le 'ou' marque de l'actant c'est ''sou'' qui est principale de atouhoum )
et prendre conscience / وَطَفِقَا / commença
le regret-crainte-angoisse(l'actant) / yakhçifouna ( khaçafa ex: khaçafni / il m'a ému-peiné ) / يَخْصِفَانِ
sur chacun d' eux / عَلَيْهِمَا
d'avec des feuilles du Jardin-Paradis / مِن وَرَقِ الْجَنَّةِ
et appela les deux L' Éducateur Educant les deux / وَنَادَاهُمَا رَبُّهُمَا
est-ce que Je ne vous Ai pas interdit-prévenu tout les deux de ne pas / anha-kouma 'an / أَلَمْ أَنْهَكُمَا عَن
vous deux de vous approcher-joindre l'arbre / تِلْكُمَا الشَّجَرَةِ (shsha-jarat / quelque chose en découle-cours)
et Ai Dit a vous deux qu'ainsi en est a-shshaytan est pour vous deux un ennemi déclaré / faisant-faiseur-a paraître /
وَأَقُل لَّكُمَا إِنَّ الشَّيْطَانَ لَكُمَا عَدُوٌّ مُّبِينٌ

Dans le verset 27:
libasan : les vêtements qui ne couvre pas que la nudité, mais du froid et du soleil... (souffrance)
li-basan : ce qui a fait le ''tord'' comme quand on dit ex: hamdou lil Lah la bas.

Souou et saaou et sou-a / mauvais-mal
Saoui sawia / valeur
Sawiya / avec de la valeur honorable bonne
Taswa / sa valeur

fourouj / la nudité (radicale faraj regarder de manière insistante-négative ex: faraj fi ha; ex: hafdat Maryama fouroujaha)

(Pour ceux qui ne sont pas arabisant c'est peut-être un peu compliqué à lire)

13.Posté par Kader le 14/10/2018 21:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le verset que vous avez cité dans votre précèdent commentaire nécessite un petite précise, et selon la traduction de Hamidullah
Le verset en question mentionne :

4-95-Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux – sauf ceux qui ont quelque infirmité – et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence sur ceux qui restent chez eux. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense;

Vous voyez, cher ami, que c’est plus clair, le verset en question note la différence entre ceux qui combattent dans le sentier d’Allah et ceux qui refusent de lutter et restent chez eux exception faite pour ceux qui présentent une quelconque incapacité à sortir pour le combat (Maladie infirmité)

Par ailleurs il faut noter que certaines catégories grammaticales peuvent poser des problèmes aux traducteurs surtout si elles sont absentes dans la langue cible
A l’exemple du verbe daraba a été complètement pris hors contexte dans le verset suivant où il fait partie de l’expression arabe
«daraba mathalan »

wadrèbe lahum mathala lhaya:ti d-dunya: (sourate 18, verset 45)

Lorsqu’il a été traduit par «frapper un exemple» (Hamidullah) plutôt que par
« donner/citer/évoquer... un exemple ».
Il va de soi que «frapper un exemple» est plutôt risible en français!.

12.Posté par Ali le 14/10/2018 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@YYY

Donc ni en 7:20 سَوْءَٰتِهِمَا ni en 7:22 سَوْءَٰتُهُمَا ni en 7:26 سَوْءَٰتِكُمْ ne devraient être traduit par "nudité"?

Mais alors par quel mot peut-on le traduire?

Cordialement.

11.Posté par YYY le 14/10/2018 17:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Kader

La traduction de Mme Zeinab Abdelaziz est une bonne référence à mon avis, c'est néanmoins qu'une traduction mais qui préserve un sens correct du message. Elle conseille de lire plusieurs traductions.
Il est difficile de traduire l'arabe en une autre langue. Le sens des mots (la radicale) se perd dans les traductions, donc il faut revenir à une lecture en arabe et l'écouter en arabe pour saisir la puissance du message d'Al-Lah.

D'autre part,
la défense n'est pas un soulèvement de masse et ça c'est du français.

Al muslimin ont quitté Makka vers Yathrib sans combattre, quittant tout, suivant Rasoul Al-Lah, c'est après al hijra à Yathrib qu' Al-Lah ''adzana / a appelé'' (traduit par autorisé et comme pour l'adzan / appel à la prière la radicale adzan / oreille-auditif) à la défense et aussi au retour vers Makka.
Ainsi ceux qui sont attaqués, tués, massacrés...car muslimin ont le droit-devoir de se défendre en s'organisant.

Résister aux agresseurs pour la cause d' Al-Lah et non, pour la cause d'une nation ou d'un royaume ou d'un clergé au droit successoraux...
L'adage ''si on te donne une claque tend la joue gauche...'' n'est pas d’occurrence.
Il y a également le choix de al hijra pour pratiquer millata Ibrahim ailleurs.
Il faudrait se réveiller et s'organiser, je ne sais pas comment, est-ce peut-être déjà trop tard ? S30
Wa Al-Lahou a'lam

10.Posté par YYY le 14/10/2018 15:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ali

Sou-a-ati-hima / سَوْءَٰتِهِمَا / le mauvais-est- est donné - à eux deux ('him à eux intiment' et 'houm à eux' là le 'a' marque le duel des genres, notamment masculin et féminin)
Sou-a / le mauvais-mal-souffrance-difficulté-est... cad ce qui est ''douni fil dounia'' (douni / autre de Dounia), le travail pour se nourrir et se vider... et l'enfantement...

a souou : tout le mal physique...
a saa : psychique, l’angoisse, peur, souffrance...douleur

Sourate Al-A'raf S7 V20
فَوَسْوَسَ لَهُمَا الشَّيْطَانُ لِيُبْدِيَ لَهُمَا مَا وُورِيَ عَنْهُمَا مِن سَوْآتِهِمَا وَقَالَ مَا نَهَاكُمَا رَبُّكُمَا عَنْ هَـٰذِهِ الشَّجَرَةِ إِلَّا أَن تَكُونَا مَلَكَيْنِ أَوْ تَكُونَا مِنَ الْخَالِدِينَ

Et a suggéré / waswasa à eux deux le chaytan / فَوَسْوَسَ لَهُمَا الشَّيْطَانُ
de ce qui a fait commencé 'ça à eux deux / la-houma' / لِيُبْدِيَ لَهُمَا
ne se montre pas chez eux deux / مَا وُورِيَ عَنْهُمَا
issu du mauvais donné à eux deux / مِن سَوْآتِهِمَا
et il(chaytan) a dit : pourquoi a interdit à vous deux votre Éducateur à vous deux excluant précisément cet arbre / وَقَالَ مَا نَهَاكُمَا رَبُّكُمَا عَنْ هَـٰذِهِ الشَّجَرَةِ
si ce n'est pour ne pas que / إِلَّا أَن
vous soyez tout les deux des anges / تَكُونَا مَلَكَيْنِ
ou que vous soyez tout les deux immortels - éternels / أَوْ تَكُونَا مِنَ الْخَالِدِ

Par le weswes chaytan a donc poussé les deux à désobéir à Al-Lah, cela en leur faisant croire à de belles choses pour égarer ce qui fut, notre passage ici-bas n'est que l'épreuve afin trouver encore mieux un Paradis sans chaytan et pour l' éternité. In sha Al-Lah

la nudité / fourouj

Si vous avez saisi du plus , merci de partager.

Wa Al-Lahou a'lam.

006-15 1994_Sourate Az-Zamur Groupes S39 V61 à V75 et Sourate Ar-Rafir Le Pardonneur S40 V1 à V3
https://archive.org/details/Mohamed_Mahmoud_Tablaoui_uP_bY_mUSLEm/006-151994_up_by_muslem.rm

9.Posté par Kader le 14/10/2018 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher YYY, vous dites :

’Wa Al-Lahou yahهdi li-man ya-sha wa a'lamou tawilou Al-Qor'an’’

Tout à fait, et sans chercher à vouloir être un fin théologien, mais J’estime en simple musulman être en droit de penser à apporter mes simples contributions, je tiens à vous dire que mes sources fiables pour ce genre d’études sur le Qur’an sont principalement tirées de l’article de Mme Zeinab ABDELAZIZ
http://www.alterinfo.net/BIBLE-et-TERRORISME_a124727.html
Une véritable auteure et Intellectuelle qui mérite une grande confiance en ses écrits.

Par ailleurs, à l’instar d’autres versets, il est tout à fait clair que le Verset de Sourate 22: 39-40 reste à mon avis un meilleur exemple de soulèvement ou de la levée des masses. !

Qu’Allah nous aide à bien comprendre !!!!!

1 2
Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires