ALTER INFO

Le Prince Charles combat toujours énergiquement les géants des OGM


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 7 Octobre 2008

Le Prince Charles combat toujours énergiquement les géants des OGM

Le Prince Charles anime encore le débat avec ses idées fortes


The Independent, Geoffrey Lean, 5 octobre 2008


Lors d'un discours provocant devant un auditoire indien, le Prince se fait l’écho de Gandhi dans une attaque cinglante contre « le commerce sans moralité. »


    Il y a moins de deux mois, le Prince Charles a fait l’objet d'une avalanche de critiques de la part de scientifiques, politiques et commentateurs salariés, pour avoir exprimé une fois de plus son inquiétude sur les cultures et denrées alimentaires génétiquement modifiées [1]. Il a été copieusement accusé d’ignorance et de passéisme, d'être trop riche pour avoir à se soucier de la faim, et même d'essayer d'améliorer la vente de ses propres produits biologiques. Selon une rumeur, Gordon Brown aurait même été irrité par son intervention.


    Pourtant, le Prince a répondu en intensifiant sa campagne, rendant son discours encore plus anti-OGM, le délivrant en vidéo jeudi dernier au groupe de pression indien Navdanya depuis le centre de conférence Sir Howard Albert Memorial Lecture. Et faisant comprendre qu'il allait continuer, il a déclaré :

    Ce n’est pas parce que c’est bon pour ma santé que je continue à pencher ma vieille tête de 60 ans au-dessus d'un précipice de plus en plus dangereux, mais précisément parce que je crois foncièrement que, à moins de travailler avec la nature, nous ne pourrons pas rétablir l'équilibre nécessaire à notre survie sur cette planète.


    Fidèle à sa parole, il s’est plongé directement dans le plus controversé et émotif de tous les débats sur les cultures et les aliments génétiquement modifiées, mettant l’accent sur les suicides de petits agriculteurs. Ils se sont suicidés par dizaines de milliers en Inde après être devenus endettés [2]. Il y avait des suicides longtemps avant l’arrivée des cultures génétiquement modifiées, mais les militants disent que cette technologie a fait empirer les choses car ces semences plus chères n’augmentent pas le rendement en rapport [3].


    L'industrie de la biotechnologie dément fermement cela, mais deux rapports officiels suggèrent que ça « pourrait » être un lien possible.


    Le Prince Charles n’a exprimé aucun doute dans son discours, prononcé à l'invitation du Dr Vandana Shiva, fondatrice de Navdanya, l'une des principales défenderesses du rôle de la biotechnologie dans ces suicides. Il a parlé de la « tragique réalité de l’effroyable taux de suicides chez les petits producteurs en Inde, qui découle en partie du raté de nombreuses variétés de cultures génétiquement modifiées. »


Vandana Shiva


    Une grande partie de la controverse entoure les affirmations de fiasco du coton génétiquement modifié de Monsanto appelé Bollguard. Cette compagnie de biotechnologie raconte que « des agriculteurs en Inde ont eu de la réussite » avec lui, et cite une enquête à l'appui. Ses adversaires produisent leurs propres preuves qui montrent le contraire.


    Mais le Prince Charles n’en est pas resté là. Élargissant son offensive, il a déclaré que « toute culture génétiquement modifiée contaminera inévitablement les champs voisins, » rendant impossible le maintien de l'intégrité biologique des cultures naturelles. Pour la première fois dans l'histoire, cela conduirait à « un système agricole d’un homme qui détruirait en réalité celui d'un autre homme » et « transformerait cette question entière en problème moral. » Il a cité le Mahatma Gandhi qui a condamné « le commerce sans moralité » et la « science sans humanité. » Il a ajouté :

    Nous devons certainement nous demander si, au moins du point de vue préventif, il ne serait pas sage de garder certaines régions du monde vierges de toute agriculture à base d’OGM.


    Le Prince a attaqué l'affirmation selon laquelle « les aliments génétiquement modifiés sont maintenant essentiel pour nourrir la planète, » disant que la preuve avait montré que les cultures modifiées ont un rendement « généralement plus faible [3] que leurs homologues naturels. » Il a les a qualifié de « mauvais tournant sur la route de l'alimentation mondiale viable et durable » et de « distraction risquée et coûteuse, détournant l'attention et les ressources loin des solutions naturelles et perpétuelles, comme les variétés de cultures qui se comportent bien dans les systèmes à faible niveau d'intrants qui, à leur tour, ne dépendent pas des combustibles fossiles. » Il existe des preuves solides « montrant que la population mondiale grandissante peut être bien mieux nourrie à long terme par les systèmes agricoles qui exploitent la terre dans les tolérances environnementales. »


    Il a ajouté que des recherches récentes ont montré que les techniques de l'agriculture biologique augmentent le rendement au Brésil de 250 pour cent et au quintuple en Éthiopie, tandis que la plus grande étude international sur les produits agricoles, dirigée par le professeur Bob Watson, aujourd'hui directeur de la recherche au Ministère de l'Alimentation, de l'Environnement et des Affaires Rurales, soutient l'agriculture biologique plutôt que génétiquement modifiée pour s’attaquer au mot faim.


    Kirtana Chandrasekaran des Amis de la Terre, a déclaré :

    Le Prince Charles a raison sur le fait que les cultures génétiquement modifiées et l'agriculture industrielle bénéficient aux grandes compagnies, et non pas à l'alimentation des plus pauvres de la planète.


Original : www.independent.co.uk/environment/green-living/charles-targets-gm-crop-giants-in-fiercest-attack-yet-951808.html
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info



Notes de traduction


[1] Voir Le Prince Charles pense que les OGM risquent d'occasionner la pire catastrophe écologique qu'il soit :

http://www.alterinfo.net/Le-Prince-Charles-pense-que-les-OGM-risquent-d-occasionner-la-pire-catastrophe-ecologique-qu-il-soit_a22769.html


[2] Voir Chronique d'une catastrophe planifiée, suicides en masse de fermiers indiens : ce qui se profile à l’horizon :

http://www.alterinfo.net/Chronique-d-une-catastrophe-planifiee,-suicides-en-masse-de-fermiers-indiens-ce-qui-se-profile-a-l-horizon_a4451.html


[3] Voir Le grand fantasme des cultures d'OGM est mis à nu :

http://www.alterinfo.net/Le-grand-fantasme-des-cultures-d-OGM-est-mis-a-nu_a19072.html



Jeudi 16 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par bernard 01 le 07/10/2008 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bientot une association avec josé BOVE.

2.Posté par alex le 07/10/2008 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis agreablement surpris par ce discourt.Je ne savais pas que le Prince Charles etait une personnalite aussi courageuse,c'est peut etre le signal d'une prise de conscience plus general contre les ogm et une meilleure consideration de la faune et la flore par nos elites.

3.Posté par Intellecterroriste69 le 08/10/2008 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En espérant qu'il ne défende pas simplement ses intérêts financiers qui lui restent encore en Inde, ce qui semble douteux.

L'OGM a des rendements, comme dit dans l'article, inférieurs aux autres cultures. On ne peut pas replanter des semences d'une année à l'autre, car il y a dégénérescence de la plante (Bizarre non?) Le producteur est donc condamné à racheter annuellement des semences pour pouvoir "vivre"!

Bref, pour faire du fric, on s'accapare le vivant; il suffit d'ailleurs de voir combien de boites privées se mettent au clonage d'espèces animales en voie de disparition!

On vivra peut être un jour dans un monde où Bayer vendra la girafe et le rhinocéros, carrefour la perdrix, etc... C'est ça je crois qu'on appelle la finance, on crée de nouvelles terres de marchés, afin de dégager toujours plus de fric. On est en plein dedans, regardez la recherche spatiale, on sait pertinemment que d'ici quelques décennies on fera du voyage organisé dans l'espace, ils font donc tous la course pour savoir quel pays aura le droit de facturer le billet 100000$, ou gèrera le transport de matières premières depuis une autre planète... Aller toujours plus loin pour trouver toujours plus de fric...

Cordialement...

4.Posté par Outsider le 08/10/2008 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ohoh, très intéressants.
C'est là un adversaire bien différents des autres pour les multinationales de l'agro-alimentaire. Ils vont avoir énormément de mal à le saborder.

5.Posté par verner02 le 17/10/2008 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Charles va à contre courant des intérêts de ses ''augustes ascendants'' !!!...
Mais ce n'est guère étonnant...Depuis son enfance je pense qu'il a, comme tout être humain, des '' comptes à régler'' ! ( Qu'on ne m'accuse pas de faire ici de la psycho de super marchè !) avec probablement un sens aigü du devenir et de l'immense responsabilité de la Couronne d'Angleterre sur les décisions néfastes et mortifères qui sont prises en lieu et place des pays hier colonisés par elle, entre autres...

Si E.II ne cède pas la couronne à son Prince de Galles de fils, il faut peut-être voir dans cette visite en Inde et ses discours princiers contre les OGM ''l'une des raisons'' qui est une serieuse entorse aux perspectives mondialistes invoquées dans d'autres pages que celle-ci !

Charles nous réserve encore bien des surprises, à suivre...

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires