Palestine occupée

Le Président libanais accuse Israël



Jeudi 24 Juillet 2008

Le Président libanais accuse Israël
Le Président libanais, Michel Sleimane, a affirmé que les divergences interconfessionnelles s'étaient nettement apaisées, accusant le régime israélien de vouloir montrer que la coexistence pacifique interethnique et interreligieuse serait impossible au Liban. "Or, a ajouté le Président Sleimane, le pays a réussi à présenter un modèle qui prouve le contraire." Il a accusé, ensuite, le régime sioniste de nourrir le conflit interconfessionnel, rappelant que ce dernier s'était fixé comme objectif de ternir l'image de marque du Liban. En effet, la diversité confessionnelle au Liban le distingue, quelque peu, des autres pays. Cette diversité est, pourtant, considérée comme le talon d'Achille de l'intégrité territoriale et de l'unité du Liban. On se souvient de la guerre civile qui a déchiré le pays, 15 années durant. Cette guerre civile a été un moyen entre les mains des ennemis du peuple libanais. Le régime sioniste a toujours cherché à semer la division interconfessionnelle au Liban. Les phalangistes libanais étaient un des instruments qu'utilisait Israël, tout au long de la guerre civile. Il a alimenté les phalangistes en armes et en argent, en vue de les mettre au service de ses intérêts. Le régime sioniste, qui tente de justifier l'occupation de la Palestine, en falsifiant les enseignements du judaïsme, a toujours apporté son soutien aux extrémistes chrétiens, au Liban, afin qu'ils s'y emparent du pouvoir. Une partie de cette politique était perceptible, à l'époque de l'occupation du sud Liban et du soutien du régime israélien aux miliciens d'Antoine Lahad. Les déclarations du Président Sleimane contre la politique destructrice du régime sioniste, n'est pas sans lien avec les démarches coordonnées des Etats-Unis et d'Israël, au Liban, qui, de part leur ingérence, ont tout fait pour attiser les divergences entre le gouvernement de Fouad Siniora et l'opposition, pour retarder l'élection d'un Président, afin de prolonger la crise, dans ce pays, en vue d'y maintenir leur influence.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 24 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par breco le 24/07/2008 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

N'abusez pas de la liberté d'expression défendue par ce site pour faire une propagande éhontée !

2.Posté par Michel mouffieh le 24/07/2008 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Liban modèle parfait du multi-confessionalisme et de la tolérance religieuse... on croit rêver... les nouveaux supplétifs de Damas voudraient faire croire que c'est Israel qui attise les conflits religieux au pays des Cèdres alors que druzes, chites, maronites et sunnites s'étrippent joyeusement depuis des siècles... Le problème libanais est avant tout un problème socio-économiques et les laissés pour compte de l'ex suisse du Moyen Orient veulent leur part du gâteau et du pouvoir...

3.Posté par zzz le 24/07/2008 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est simple quand les syriens les protegeaient les libanais vivaient en armonie des que les usa et israel les ont fais sortire avec leurs magouilles a deux doits de la guerre civil grace au hesbolah ceci n a point abouti sans conter les agressions repeté sans succet et maintenant que les libanais redemande la protection des syrien accepter par ce dernier ils revivront en armonie . bien a vous

4.Posté par saadia le 24/07/2008 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

Votre propagande dépasse la limite du tolérable !

5.Posté par djamel le 24/07/2008 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@breco,
Il n'y a pas de propagande et vous êtes mal placé pour nous "définir les limites" à ne pas franchir quand il s'agit de dénoncer les crimes et le génocide que subit le peuple de palestine et occasionnellement celui du Liban.
Le jour où le révisionisme et le négationisme incluera d'autres peuples et pas seulement les juifs, la liberté d'expression aura du pain sur la planche et tous les bien-pensants et autres intellectomanes de l'extrême-droite et les conservateurs de tout poil seront cordialement invités à nous éclairer de leur lumière.

6.Posté par veve le 24/07/2008 14:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@djamel:génocide que subit le peuple de palestine???? donnees verifiables :500000 palestiniens en 1950 , 5 millions de nos jours.On n est pas au djamel comedy club!!

7.Posté par Mohamed le 24/07/2008 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

zzzz,
C'est simple nous Libanais, n'avons jamais vecu en Harmonie. Les premiers responsables sont les FRancais et Anglais, qui ont cree un etat sur des fausses base, pour sauvegarde leurs interets.

Les Syriens, Iraniens et Israeliens n'ont fait que mettre de l'huile sur le feu.

8.Posté par nina le 24/07/2008 15:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

9.Posté par redk le 24/07/2008 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

djamel la blague foireuse de veve ont la connais déjà, le ou la sioniste à l'air de si connaitre en génocide avec leurs ex associé génocidaire nazis auquelles il ont données un sacré coup de mains dans leurs besognes macabre !!

10.Posté par gpes le 24/07/2008 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A zzz...tu ferais mieux d'aller te recoucher!! toi et ta pseudo protection syrienne, qui ns a tant fait du mal. Et dire que le gros quinquin (moallem) ns demande de patienter, pour les prisonniers libanais, quelques temps puisque ns avons pu patienter 30 ans!! sais tu que depuis votre occupation "propectrice" que vous aviez 80000 ouvriers hautement qualifiés au liban. Si ns considerons que chaque jour, 50000 de ces ouvriers travaillaient à raison de 20 $ par jour, qu'en dépensant 2 $, pour le liban ce sont 18 $ qui partaient pour la syrie"soeur"soit 900000$ chaque jour, s'ils travaillaient à raison de 300 jours par année c'est 270 000 000$ et ce durant 25 ans et là je suis généreux!!compte non tenu du pillage d'électricité. Tu vois je prefere encore me battre avec mes concitoyens, plutot que de subir l'assujetissement d'un peuple primitif...gouverné par des dictateurs..

11.Posté par saadia le 24/07/2008 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On a ici l'exemple même de ce qu'est la liberté d'expression. des soit disant modérateurs qui gardent ce qui correspond à leur propagante haineuse et destructrice, et supprime ceux qui n'ont pas la mêm vue que le troupeau...

un exemple de democratie, et de ce que prévisage la propagante des anti libanais

12.Posté par saadia le 24/07/2008 17:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cher Redk.

Il me semble que dans ce forum, on a le droit et le devoir d'exprimer son opinion, mais pas de distiller de la haine comme tu le fais.

fais un effort pour ecrire et te faire comprendre, avec precision, connaissance des dossiers. Sinon tu discrédites tous les arabes

13.Posté par gpes le 24/07/2008 17:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A saadia, je n'ai fait qu'énumerer certaines assertions qui sont la manifestation indiscutable du comportement de nos voisins...sans y integrer une "propagande haineuse"(là j'ai l'impréssion d'assister au retour du soviet suppreme)

14.Posté par veve le 24/07/2008 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gpes, le meme que celui de libnannews?Salam.Jc et pdtr ca te dit kkchose?

15.Posté par djamel le 24/07/2008 18:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai pas que ça à faire mais s'il faut répondre à notre mathématicien ,en l'occurence Veve, je lui dirai que ses chiffres sont trompeurs et que les 500000 personnes prises comme "base" de calcul sont loin de représenter le million d'expulsés. A moins qu'il veuille nous faire admettre que 500000=1 000000 auquel cas je lui demanderais d'être moins expéditif et de nous développer sa théorie.
Par ailleurs, les guerres ont depuis les temps anciens joué en faveur du taux de natalité de sorte que l'instinct de survie dicte à l'Homme d'empêcher l'extinction en procréant . Il n' y a qu'à voir le taux Palestinien, l'un des plus élevés au monde et ce la en dépit (et grâce ) à la guerre, talonné par celui des juifs ultra-orthodoxes (Cqfd)
Mais les chiffres ne sont rien devant le réalité et comme l'a si bien dit quelqu'un: Les statistiques sont comme une femme nue qui montre tout sauf l'essentiel.

16.Posté par veve le 24/07/2008 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


@Djamel.Alors prenons le probleme autrement..A moins que L afp soit aussi sioniste!!.Elle affirme que depuis 60 ans il y a eu 60000 victimes .Comparaison helas macabre avec les autres conflits du 20e siecle: elle suppose à tort que le bilan du conflit israélo-arabe est parmi les plus lourds en termes de vies humaines.

Pour mettre le bilan des affrontements israélo-arabes en perspective, l'un des coauteurs de la présente, Gunnar Heinsohn, a compilé des statistiques permettant d'établir un classement des conflits intervenus depuis 1950 en fonction du nombre de victimes humaines. Le conflit israélo-arabe n'apparaît, en gras, que très bas dans ce classement:

Conflits intervenus depuis 1950 et ayant fait au moins 10.000 victimes*
1 40.000.000 Chine communiste, 1949-76 (tueries pures et simples, famines provoquées, goulags)
2 10.000.000 Bloc soviétique: fin du stalinisme, 1950-53; post-stalinisme, jusqu'en 1987 (essentiellement les goulags)
3 4.000.000 Éthiopie, 1962-92: communistes, famines artificielles, génocides
4 3.800.000 Zaïre (Congo-Kinshasa): 1967-68; 1977-78; 1992-95; 1998 à nos jours
5 2.800.000 Guerre de Corée, 1950-53
6 1.900.000 Soudan, 1955-72; 1983-2006 (guerres civiles, génocides)
7 1.870.000 Cambodge: Khmers Rouges 1975-79; guerre civile 1978-91
8 1.800.000 Guerre du Vietnam, 1954-75
9 1.800.000 Afghanistan: tueries soviétiques et intestines, talibans 1980-2001
10 1.250.000 Pakistan occidental, massacres au Pakistan oriental (Bangladesh 1971)
11 1.100.000 Nigeria, 1966-79 (Biafra); 1993 à nos jours
12 1.100.000 Mozambique, 1964-70 (30.000) + après le retrait du Portugal 1976-92
13 1.000.000 Guerre Iran-Iraq, 1980-88
14 900.000 Génocide du Rwanda, 1994
15 875.000 Algérie: contre la France 1954-62 (675.000); entre les islamistes et le gouvernement 1991-2006 (200.000)
16 850.000 Uganda, 1971-79; 1981-85; 1994 à nos jours
17 650.000 Indonésie: marxistes 1965-66 (450.000); Timor oriental, Papouasie, Aceh, etc. 1969 à nos jours (200.000)
18 580.000 Angola: guerre contre le Portugal 1961-72 (80.000); après le retrait du Portugal (1972-2002)
19 500.000 Brésil contre ses Indiens, jusqu'en 1999
20 430.000 Vietnam, après la fin de la guerre en 1975 (propre population; «boat people»)
21 400.000 Indochine: contre la France, 1945-54
22 400.000 Burundi, 1959 à nos jours (Tutsis/Hutus)
23 400.000 Somalie, 1991 à nos jours
24 400.000 Corée du Nord jusqu'en 2006 (propre population)
25 300.000 Kurdes en Iraq, en Iran, en Turquie, années 1980-1990
26 300.000 Iraq, 1970-2003 (Saddam Hussein contre des minorités)
27 240.000 Colombie, 1946-58; 1964 à nos jours
28 200.000 Yougoslavie, régime de Tito, 1944-80
29 200.000 Guatemala, 1960-96
30 190.000 Laos, 1975-90
31 175.000 Serbie contre Croatie, Bosnie-Herzégovine, Kosovo, 1991-1999
32 150.000 Roumanie, 1949-99 (propre population)
33 150.000 Liberia, 1989-97
34 140.000 Russie contre Tchétchénie, 1994 à nos jours
35 150.000 Guerre civile libanaise, 1975-90
36 140.000 Guerre du Koweït, 1990-91
37 130.000 Philippines: 1946-54 (10.000); 1972 à nos jours (120.000)
38 130.000 Birmanie/Myanmar, 1948 à nos jours
39 100.000 Nord Yémen, 1962-70
40 100.000 Sierra Leone, 1991 à nos jours
41 100.000 Albanie, 1945-91 (propre population)
42 80.000 Iran, 1978-79 (révolution)
43 75.000 Iraq, 2003 à nos jours (troubles intérieurs)
44 75.000 El Salvador, 1975-92
45 70.000 Érythrée contre Éthiopie, 1998-2000
46 68.000 Sri Lanka, 1997 à nos jours
47 60.000 Zimbabwe, 1966-79; 1980 à nos jours
48 60.000 Nicaragua, 1972-91 (marxistes/autochtones, etc.)
49 51.000 Conflit israélo-arabe de 1950 à nos jours
50 50.000 Nord Vietnam, 1954-75 (propre population)
51 50.000 Tadjikistan, 1992-96 (laïques contre islamistes)
52 50.000 Guinée Équatoriale, 1969-79
53 50.000 Pérou, 1980-2000
54 50.000 Guinée, 1958-84
55 40.000 Tchad, 1982-90
56 30.000 Bulgarie, 1948-89 (propre population)
57 30.000 Rhodésie, 1972-79
58 30.000 Argentine, 1976-83 (propre population)
59 27.000 Hongrie, 1948-89 (propre population)
60 26.000 Indépendance du Cachemire, 1989 à nos jours
61 25.000 Jordanie, gouvernement contre palestiniens, 1970-71 (Septembre Noir)
62 22.000 Pologne, 1948-89 (propre population)
63 20.000 Syrie, 1982 (contre des islamistes à Hama)
64 20.000 Guerre sino-vietnamienne, 1979
65 19.000 Maroc: guerre contre la France, 1953-56 (3000) et au Sahara occidental, 1975 à nos jours (16.000)
66 18.000 République du Congo, 1997-99
67 10.000 Yémen du Sud, 1986 (guerr

MODERATION

Donc vous justifiez les crimes contre les Palestiniens en démontrant que d'autres crimes existent contre d'autres peuples. Mais en quoi l'existence récurrentes des crimes contre l'humanité viendraient justifier les crimes contres les Palestiniens ?
Quel genre de mentalité avez-vous donc ?

17.Posté par veve le 24/07/2008 18:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@djamel sur les expulses:


Selon un journaliste palestinien chevronné, qui s'exprime dans un quotidien palestinien, les Arabes devenus des réfugiés en 1948 n'ont pas été expulsés par Israël, mais sont partis de leur plein gré pour faciliter la destruction d'Israël. Ce sont les Etats arabes qui ont eu l'initiative de ce départ, en promettant aux gens qu'ils pourraient revenir dans leurs foyers après la défaite d'Israël. L'article, paru dans Al-Ayyam, conclut que ces Etats arabes sont responsables du problème des réfugiés arabes.

La clé de voûte de la propagande palestinienne de langue anglaise est le mythe selon lequel Israël a expulsé d'Israël des centaines de milliers d'Arabes et créé le problème des réfugiés. Mais, ces dernières années, Palestinien Media Watch (PMW) a démontré qu'il y avait, chez les Palestiniens, une volonté croissante d'en accuser les Etats arabes et non Israël.

Ci-après, cinq déclarations accusatrices - à commencer par l'article le plus récent - qui comprennent des témoignages de réfugiés eux-mêmes, confirmés par des dirigeants palestiniens.

Il est clair qu'il y a une volonté [palestinienne] grandissante d'accuser les dirigeants arabes, ce qui corrobore la relation historique israélienne des faits.


1. Jawad Al Bashiti, journaliste palestinien de Jordanie, écrit dans Al-Ayyam, du 13 mai 2008.

« Si vous me rappelez une vraie cause parmi tous les facteurs qui ont causé la "Catastrophe palestinienne" [l'établissement d'Israël et la création du problème des réfugiés], je vous rappellerai qu'elle existe encore… Les raisons de la Catastrophe palestinienne sont les mêmes que celles qui ont produit et produisent nos Catastrophes aujourd'hui.

Au cours de la Petite Catastrophe, à savoir, la Catastrophe palestinienne, il s'est produit ce qui suit : la première guerre entre les Arabes et Israël a commencé et l'"armée arabe du Salut" est venue dire aux Palestiniens : 'Nous sommes arrivés parmi vous pour liquider les Sionistes et leur Etat. Quittez vos maisons et vos villages: vous y reviendrez en toute sécurité, au bout de quelques jours. Quittez-les afin que puissions accomplir notre mission (détruire Israël) de la meilleure manière, et ainsi vous ne souffrirez aucun dommage'. Il devint clair, déjà alors, que le soutien des Etats arabes (contre Israël) était une grande illusion. Les Arabes ont combattu comme s'ils voulaient causer la "Catastrophe palestinienne". »

[Al-Ayyam, 13 mai 2008].



2. Mahmoud Al-Habbash, journaliste palestinien au quotidien officiel de l'Autorité Palestinienne (AP), Al-Hayat Al-Jadida, du 13 décembre 2006.

« Les dirigeants et les élites nous ont promis, au début de la "Catastrophe", en 1948, que l'exil ne durerait pas plus de quelques jours, ou quelques mois, et qu'ensuite, les réfugiés reviendraient dans leurs foyers, que la plupart d'entre eux n'avaient pas quittés avant de faire confiance aux promesses fallacieuses [1] faites par les dirigeants et les élites politiques. Par la suite, les jours ont passé, puis les mois, les années et les décennies, et les promesses se sont perdues sous le déferlement de la succession des événements… »

[Al-Hayat Al-Jadida, 13 décembre 2006].


3. Asmaa Jabir Balasimah, une femme qui a fui Israël en 1948, Al-Ayyam, 16 mai 2006.

« Au commencement de l'été de l'année de la "Catastrophe", nous avons entendu des bruits d'explosions et de tirs. On nous a dit : 'Les Juifs ont attaqué notre région: il vaut mieux évacuer le village et y revenir quand la bataille sera terminée'. Et effectivement, parmi ceux d'entre nous [qui fuyaient Israël], certains avaient laissé la marmite sur le feu, d'autres avaient abandonné leur troupeau [de moutons], et d'autres avaient laissé leur argent et leur or derrière eux, croyant qu'ils reviendraient quelques heures plus tard. »

[Al Ayyam, 16 mai 2006].



4. Le fils d'un homme qui avait fui en 1948, Télévision de l'Autorité Palestinienne, en 1999.

Un téléspectateur arabe appelait la chaîne de l'Autorité Palestinienne pour citer son père qui avait dit qu'en 1948, le responsable du secteur arabe avait donné l'ordre à tous les Arabes de quitter la Palestine, sous peine de passer pour des traîtres. En réaction, le député Ibrahim Sarsur, alors Chef du Mouvement Islamique en Israël, avait maudit ces dirigeants, reconnaissant ainsi la version israélienne des faits historiques.

« Monsieur Ibrahim [Sarsur], je m'adresse à vous en tant que musulman. Mon père et mon grand-père m'ont dit que, durant la "Catastrophe" [en 1948], notre responsable du secteur arabe, avait décrété que quiconque restait en Palestine et à Majdel [près d'Ashkelon, dans le sud d'Israël] était un traître. »

Réponse d'Ibrahim Sarsur, alors chef du Mouvement Islamique en Israël, et aujourd'hui député :

« Celui qui a donné cet ordre interdisant [aux Palestiniens] de rester ici, en porte la culpabilité durant sa vie et [jusque] dans l'au-delà, au travers de l'histoire et jusqu'au Jour de la Résurrection. »

[Télévision de l'Autorité Palestinienne, 30 avril 1999].



5. Fuad Abu Higla, [journaliste] palestinien chevronné, Al-Hayat Al-Jadidah, 19 mars 2001.

Fuad Abu Higla, qui écrivait alors régulièrement dans le quotidien officiel de l'Autorité Palestinienne, Al Hayat Al Jadida, a rédigé, avant un Sommet arabe, un article critiquant les dirigeants arabes. L'un des échecs qu'il évoquait, au nom d'un prisonnier, était qu'une génération antérieure de dirigeants arabes les avait "forcés" à quitter Israël en 1948, imputant à nouveau la responsabilité de la fuite aux dirigeants arabes.

« J'ai reçu d'un homme détenu dans la prison d'Acre, une lettre destinée au Sommet arabe : 'Aux rois et présidents [arabes et musulmans], la pauvreté nous tue, les symptômes nous épuisent et nos âmes quittent nos corps, et pourtant vous en êtes encore à chercher le moyen de nous fournir de l'aide, comme quelqu'un qui cherche une aiguille dans une botte de foin, ou comme les armées de vos prédécesseurs qui, au cours de l'année 1948, nous forcèrent à quitter [Israël], sous le prétexte d'évacuer les civils des champs de bataille…" Alors, que va faire votre Sommet à présent ? ».

[Al Hayat Al Jadida, 19 mars 2001].



Conclusion

Il ressort clairement de ces déclarations qu'il y a une reconnaissance générale, parmi les Palestiniens, du fait que les dirigeants arabes portent la responsabilité de la fuite massive des Arabes hors d'Israël, en 1948, et qu'ils ont été la cause du problème des "réfugiés". De plus, le fait que cette information soit confirmée par des personnes publiques et des réfugiés, dans des médias de l'Autorité Palestinienne elle-même, confirme que cette responsabilité est bien connue – même si, pour les besoins de la propagande, ses dirigeants continuent à accuser publiquement Israël de "l'expulsion".

18.Posté par gpes le 24/07/2008 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A veve, il s'agit bien de moi, le tableau non exhaustif, que vs decrivez n'inclue pas certains conflits...notamment celui qui vs a permis de déverser dans nos territoires ces malheureux palestiniens!!! il y a aussi un conflit permanent, entre deux cousins, ismael et abraham, qui a généré des millions de morts et ce jusqu'a aujourd'hui...c'est tout de meme surprenant que des cousins avec un meme mode de fonctionnement, les memes rites religieux, les memes interdits alimentaires n'arrivent pas à s'entendre..

19.Posté par veve le 24/07/2008 19:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@gpes salam.:Non regardez bien la liste des conflits.Il n y a pas eu des millions de morts dans le conflit israeloarabe:51000.C est "peu "en regard des autres conflits.Je pourrais meme dire que le pire ennemi des musulmans sont les musulmans eux meme:regardez irak iran, les guerres civiles au Liban et en Algerie, etc etc .Pour les specialistes militaires le conflit israel palestine est considere comme un conflit de tres basse intensite surexpose mediatiquement.Lors de l intifada il y avait pres de 800 journalistes a Jerusalem alors que les conflits bien plus meurtriers(rwanda tchetchenie , darfour) etaient passe sous silence.Pour les ressemblances entre Arabes et Israeliens elles sont peu evidentes car les Israeliens vivent a L occidentale sans le poids politique de la religion existant chez les musulmans.Pour eviter deja l objection d un Israel theocratique sachez que le jour du Shabbat les plages les restos les discos les theatres les magasins sont remplisSalam gpes

20.Posté par zzz le 24/07/2008 19:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les libanais ont compris une chose.que sans la protection du pays voisin naturel frere qui est aujourd huit prouvé la liban risque le meme holocoste que les palestinien par les meme agresseur .bien a vous

21.Posté par malik le 24/07/2008 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé
Pas de slogan !

22.Posté par djamel le 24/07/2008 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'invite d'abord les internautes à aller sur Google et de chercher qui est au juste Gunnar Heinsohn.
Quand on organise le blocus d' une ville comme Gaza, qu'on empêche les ambulances d'en sortir ou les médicaments d'y rentrer pour ne citer que ces "petits détails", c'est aussi pour l'état sioniste, continuer sa guerre par d'autres moyens.
Quand des victimes meurent ou sont gravement blessés au Liban, même après deux années de la fin de la "dernière"(?)agression, à cause des mines et autres bombes à fragmentation larguées sur des champs, pour les rendre mortellement indiscrètes...
Quand le triste sociologue allemand préconise l'arret de l'aide de l'UNRWA aux palestiniens de Gaza pour prévenir un Génocide...
Quand enfin on nous apprend que les sionistes après tout , font "comme tout le monde" et même mieux , tuent un peu moins, on a envie de les embrasser et de leur décerner la médaille de la paix pour avoir laisser des survivants-alibis.

23.Posté par gpes le 24/07/2008 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a veve, Ces preceptes ethiques et moraux que vous decrivez , s'appliquent aux "goys"ou aux non pratiquants, mais le fil conducteur de vos gouvernants est exercé par ceux qui pensent etre investis d'une autorité religieuse. Et puis le nombre de morts généré par le conflit ne se traduit pas quantitativement mais par le bien fondé de cette guerre d'un autre age.
Quant à malik, ces slogans"vive les hezbollahis" sonnent creux. Quand on voit comment kuntar à été reçu au liban, il n'y a aucune gloire à feter ce triste individu qui à tout de meme fracassé la tete d'une gamine de 4 ans, dont la seule faute a été de se trouver sur les lieux de l'attentat. Et puis à choisir en l'occident et chiraz ou homs, je prefere encore l'occident avec tout son cortege de défauts et de luxures.

24.Posté par faysal le 25/07/2008 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne vois pas le décompte des victimes de l'invasion US en Iraq, les arméniens, et les juifs (tu sais ceux qui sont morts dans les chambres)..
Où peut être je dois mettre mes lunettes ?
Elle date de quand cette liste veve ? Je vois pourtant du 2006 ?
Il suffit heureusement d'une erreur pour que toute une "argumentation" s'écroule, cela dans tous les domaines.

Près de 100 lignes pour rien.

Même plus je te lirais tu manques de rigueur.


25.Posté par Moukawama le 25/07/2008 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bonjour,

Les principaux responsables de la tragédie palestinienne - et du désordre dans la région - sont les régimes anglais, français et le cancer sioniste. Les états-uniens - plus d'un siècle aprés le début de l'aventure coloniale européenne - veulent à présent leur part de crimes, de spoliations, de viols, de masscres de masse, de vols. D'aucun me diront que j'exagère. Les états-uniens ne veulent que le bien de l'humanité. "La plus grande démocratie du monde ne veut que propager ses valeurs de liberté et de démocratie pour tous. Un peu comme ce qu'elle est en train de réaliser en Irak. La comptabilité macabre comparative qui consiste à exonérer l'action criminelle de l'entité sioniste est stupide. Jusqu'à combien peut on tuer pour que cela reste acceptable ?
Pour se maintenir dans la région, Ben Gourion - illustre criminel dans l'histoire du sionisme - disait que la première défaite de l'armée des pleutres signifierait le début de la fin.
Encore un peu de patience.

26.Posté par samir le 26/07/2008 00:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sans le hezbollah, le liban aurait été colonisé depuis longtemps par les fachistes d'israel!

27.Posté par gpes le 26/07/2008 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a samir, et dis moi pourquoi ils n'ont pas colonisé la syrie"soeur"?, qui n'a pas les barbus pour la défendre? Il faut arreter ces slogans creux!!! Le liban fait partie de l communauté des nations et n'a pas besoin d'un groupe supplétif(milice) qui se substitue à l'état, avec son armée, son réseau de télécommunications, sa gratuité de fournitures électriques(branchements illégaux). Je suis d'autant plus à l'aise pour parler de ce probleme que je ne partage aucune affinité avec israel.

28.Posté par Moukawama le 26/07/2008 17:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Gpes, bonjour,

Lors des guerres iraèlo-arabes, c'est toujours sur le front syrien que les sionistes ont perdu le plus d'hommes. De l'aveu d'officiers criminels sionistes, les syriens sont durs au combat.
Même si aujourd'hui l'Israèl occupe le Golan, ses dirigeants savent que l'objectif syrien se paye tré cher. Et les sionistes - pareils aux criminels etats-uniens - ne sont pas prêts à mourir. Tout comme leur principal soutien, ils n'envisagent que des cibles faciles à écraser pour impressionner et terroriser le reste du monde. Il y a là un signe évident du niveau de courage qu'ils peuvent produire. En les analysant, quels sont les puissances réelles auxquels ils ont du faire face ? Aucune.
En s'attaquant à un Liban affaibli - les criminels sionistes -, ils ne s'attendaient pas à une telle resistance de la part des hommes du Hezbollah.
Pour conclure, sachez que Michel Sleimane - le président du Liban - est en totale adéquation avec la resistance libanaise. Il l'a considère comme partie intégrante des dispositifs de défense du Liban.
Ce n'est pas parce que vous vous dédouanez d'une quelconque affinité avec l'entité sioniste que pour autant ce que vous ecrivez est juste.
Cordialement.

29.Posté par gpes le 26/07/2008 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moukawama, premiere remarque, Quand vous parlez de cible facile, votre exemple du liban affaibli n'est pas approprié !!! Deuxieme remarque: Si la syrie, au lieu d'envoyer sur le front des libanais, essayait de reconquerir le golan, cela dure depuis tout de meme quelques décennies! peur etre que là parlerions nous de puissance réelle, qui ne garderait pas dans ses geoles des libanais ou des journalistes opposants.
En outre, l'appui de Sleiman au hezbollah, s'appliquerait dans le cadre légal des institutions, puisque la résistance est l'oeuvre de puissances étrangeres..
Cordialement

30.Posté par Diego le 27/07/2008 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amusant,
La guéguerre spy. s'amplifie. La bête sioniste est aux abois avec sa meute de petits collabos héritiers de Sabra et Shatilla. L'entité sioniste, Israel n'est "qu'une entre-parenthèses" de l'Histoire (De Villepin, juillet 2008). Pas de soucis les collabos libanais, votre maître Israel est en voie de disparition, d'effondrement au même titre que l'Allemagne nazie, L'Algérie colonialiste et l'URSS. Amicalement à tous.

31.Posté par Samuel le 27/07/2008 23:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une parenthese, qu aucun des enemis d'Israel n' a pu fermer !! Elle restera ouverte grace a tous les gens epris de paix dans la region.

Votre ialectique reste toujours la meme, a savoir les gens qui ne sont pas trop contre Israel , ne peuvent etre que des collabos de bas etage.

32.Posté par gpes le 28/07/2008 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est amusant de constater le fait que, si l'on est opposant à la politique des barbus on ne peut qu'etre collabo!!! ilfaut arreter ces slogans surannés, désuets et rétrogrades. Je ne vous apprécie guere, tous les deux...cousins, rien ne ressemble d'avantage à un hezbollahi qu'un israélien, n'oubliez pas que vous partagez les memes postulats fondamentaux, votre morale et votre theologie tirent leur quintessence des memes préceptes et valeurs, vous faites montre d'un égoïsme cynique dur et sordide, nous n'avons aucune valeur commune...

33.Posté par Samuel le 28/07/2008 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hello Gpes,

Que nvous n'appreciez pas les Israeliens, me semble un chose evidente, les rapports entre les 2 pays n'ayant ete que destruction.

Il faut je crois essayer d ' aller audela de ca, meme si c est plus difficile a dire qu a faire. Je n' apprecie pas le barbus non plus, Juifs ou Musulmans, ils sont en partie responsable de la situaution actuelle.
Soyons optimistes, 1500 morts c'est deja trop.

Je suis Medecin,dans Tsahal, et j'ai vu cette catastropne, qu a ete la guerre du Liban.
Quand j'ai soigne des blesse a Birnj belt ou ailleurs, je ne regardais pas la Nationalite ou Religion du blesse. j'ai porte des enfants libanais dans les bras et ca m' a appris une chose, on a tous du sang rouge , arretons de le faire couler.



34.Posté par gpes le 28/07/2008 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour Samuel, votre message empreint d'humilité et de paix appelle au respect . Si tous nous pensions de la meme façon...le bon dieu ne se cognerait pas la tete contre un mur!!

35.Posté par Samuel le 28/07/2008 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est meme pas de l'humilite, c est du desespoir, j ai 42 ans et je vis dans un atmosphere depuis ma Naissance. J'ai un nom Arabe qui veut dire forgeron (facile a traduire car il semble quee vous etes Libanais) puisque ma famille vient d'un pays du Magreb, alors forgeons la paix.

D'habitude on m'accuse de traitrise quand je dis ca sur les sites engages. Vivez vous en France?

36.Posté par gpes le 28/07/2008 15:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je suis un ultra marin, je vis aux antilles mais j'ai eu la "chance" de vivre au liban étant ressortissant libanais. Il est vrai que quand on parle de paix, dans ces régions, on est anachronique et considéré comme inepte aux moeurs et traditions d'une région. Moi je veux des frontieres ouvertes aux enfants, je suis contre tout obscurantisme et contre ce refus d'adpoter un comportement ouvert et liberal. Moi aussi je me fais traiter de traitre quand j'écris cela sur des sites, meme si je n'ai aucune leçon de patriotisme à recevoir de quiconque. j'ai suffisamment payé pour cela.

37.Posté par saadia le 29/07/2008 17:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au risque de me répeter , l'arme la plus destructive est celle de l'ignorance, la diffusion de fausses informations, l'education de la haine, le mensonge.

Dans le conflit proche oriental, c'est une évidence qui crève les yeux que la plupart des états arabes, animent ou cautionnent cette arme. Tant que cela durera il ne peut avoir de paix.

La paix ne pourra poindre à l'horizon que lorsque les systèmes éducatifs des états en conflits contre Israêl inculqueront à leurs enfants les réalités objectives, et les valeurs humaines

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires