Diplomatie et relation internationale

Le Président iranien empêché par les Etats-Unis d’assister à la session du conseil de sécurité


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



IRNA
Samedi 24 Mars 2007

 Le Président iranien empêché par les Etats-Unis d’assister à la session du conseil de sécurité


Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a indiqué vendredi soir que le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ne pourrait pas se rendre à New York pour participer à la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU sur le programme nucléaire de l’Iran, à cause du retard dans l’attribution du visa par les Etats-Unis.

Le président Ahmadinejad ne pourra pas parler devant le Conseil de sécurité de l’ONU à cause de "l’obstacle américain dans l’attribution du visa" le concernant lui et sa délégation, a expliqué le porte-parole du ministère, Mohammed Ali Hosseini.


C’est le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, qui se rendra à New York pour participer à la réunion et "expliquera la position de l’Iran sur le problème nucléaire", a-t-il ajouté.


"Les Américains ont tout fait pour empêcher le président iranien de se rendre à la conférence en retardant volontairement la délivrance des visas pour lui et sa délégation", a précisé M. Hosseini.


Plusieurs articles de presse et reportages de médias occidentaux, selon Mohammad Mir Ali Mohammadi, attaché de presse de la mission de l’Iran à l’ONU, ont aussi souligné que le gouvernement américain n’avait pas délivré à temps les visas demandés à l’ambassade américaine à Berne (Suisse) pour que le dirigeant iranien puisse se rendre à New York.


Mahmoud Ahmadinejad s’était préparé à se rendre à New York afin de s’exprimer lors d’une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU samedi, pour empêcher une autre résolution de l’ONU sur des sanctions à l’encontre de son pays.


Les Etats-Unis et l’Iran n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 27 ans. Les intérêts américains sont représentés en Iran par la Suisse.


Le droit international stipule que les USA en tant qu’hôte du conseil de sécurité ait dans l’obligation de délivrer un visa à tous les délégués voulant assister aux sessions des Nations Unies à New York.


Ce n'est pas la première fois que les USA n'accomplissent pas leur responsabilité ou retardent délibérément la délivrance de visa de sorte que les délégués ne puissent assister à temps à la session de l'ONU.


Samedi 24 Mars 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires