Politique Nationale/Internationale

Le Président du parlement palestinien devant un tribunal militaire israélien




Le Président du Parlement palestinien Aziz Doueik a été arrêté, il y a trois semaines, à son domicile avant d'être transféré dans une prison du régime sioniste. Aux premiers jours de sa détention, il a été harcelé et torturé, par les forces du régime sioniste et ce, à tel point qu'il été transporté à l'hôpital. Et trois semaines après son arrestation et sa mise en détention, on lui a organisé un procès devant un tribunal militaire israélien, ce qui mis en évidence, une fois de plus, la véritable nature des occupants sionistes.


IRIB
Samedi 19 Août 2006

Le Président du parlement palestinien devant un tribunal militaire israélien
"C'est un procès politique et illégal, organisé par les occupants qui, eux-mêmes n'ont pas de légitimité" a déclaré, le Président du Parlement palestinien dès sa comparution devant le tribunal. Suite à la victoire historique du Hamas, aux élections du 25 janvier 2006, le régime sioniste a entamé une vaste offensive contre la bande de Gaza et a enlevé le 28 juin 2006, huit ministres et 24 élus du Hamas. En dépit de toutes les tentatives des Etats-Unis et du régime sioniste, le Hamas a remporté les élections législatives palestiniennes. Il a obtenu la majorité parlementaire et a formé le nouveau gouvernement palestinien. Suite à cette victoire, les Etats-Unis et le régime sioniste ont eu recours à la politique de sanctions et de menaces pour renverser le gouvernement dirigé par le Hamas. Ceci dit, les occupants sionistes, échoués dans leur tentative de mettre à genou le peuple palestinien, ont lancé, au mois de juin 2006 une vaste opération contre Gaza où ils ont procédé au massacre des palestiniens et arrêté 8 ministres et élus palestiniens, issus du Hamas. L'arrestation des ministres et des députés palestiniens, issus du Hamas était destinée, indiquent les analystes politiques, à paralyser le nouveau gouvernement palestinien. Et au cours d'une opération commando, le régime sioniste dont la survie est liée à la guerre et à l'occupation, a enlevé, à son domicile, le Président du Parlement palestinien pour empêcher le Hamas de générer les affaires dans les territoires occupés palestiniens.


Samedi 19 Août 2006



Commentaires

1.Posté par paul le 19/08/2006 18:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ce qu'il y a de terrible dans tout ce qui se passe dans le monde, dès que Israel ou les usa sont impliqués il se fait un silence mondial assourdissant de la part des habituels donneurs de leçons démocratiques aux petits pays sans défense.
il va être très difficile d'expliquer la shoah à nos enfants.

2.Posté par André Tremblay le 19/08/2006 20:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une fois de plus, Les Israéliens nous prouvent, hors de tout doute, qu'ils sont de dangeureux terroristes qui ne veulent, en guise de solde, que le sang de tous ceux qui ne sont pas sionistes. Ils sèment la terreur partout dans le monde et ce, en ayant même la pitoyable prétention d'appeler leur armée sanguinaire « Le bras de Dieu »...

Ce matin ( samedi le 19 août 2006 ), ils ont poursuivi leurs bassesses en procédant à l'enlèvement du vice-premier ministre palestinien, alors qu'il était à son domicile. Les sionistes parlent d'arrestation ! Mais pour qui se prennent-ils ? Pour qui nous prennent-ils, ces terroriste de l'ère moderne qui se comportent encore comme des tortionnaires datant du Moyen-Âge ?

Ces « Élus » enlèvent, avec la bénédiction de l'empereur Brutus Bush, des gens qui ont été démocratiquement élus dans le seul pays de la région ayant procédé à de véritables élections démocratiques et ce, malgré toutes les embûches posées par le très « démocratique » empereur Brutus Bush. Ces bandits de sionistes parlent , sans broncher, « d'arrestation », même si cette série d'enlèvements a été perpétrée en territoire étranger. Ces « Élus » se comportent come si tout leur appartenait : « Élus », ils sont chez eux partout . Ils sont extrémistes, oui. Mais ils sont aussi très bien armés par leur nouvel allié dans le sang, Bush le nazi. Et maintenant qu'ils savent qu'ils ne sont plus invincibles, même pas lorsque leur armée, « le bras de dieu », sort toute sa quincaillerie militaire pour s'attaquer à des civils liibanais, ils doivent songer très sérieusement à se servir de la bombe atomique et ce, au nom de Dieu.

Et ce jour là n'est pas très loin, si personne n'ose leur faire face, si aucun état digne de ce nom n'arrête pas ces extrémistes terroristes de perpétrer leurs crimes, leurs meurtres, leurs masacres, leurs carnages et leurs tortures de civils innocents pour monayer la libértion d' un de leurs « élus » armés, soldat de carrière, en échange de tous les membres d'un gouvernement ayant été élus démocratiquement. Un état qui agit de la sorte au vu et au su de tous, sans que personne ne parle, est un état qui agit exactemnent comme le faisait jadis l'Allemagne Nazie d'Hitler. Ce que leurs parents et leurs grands parents se sont fait faire dans les camps nazis, les sionistes le font aux Palestiniens, aux Libanais, à la différence que, cette fois, c'est le pays tout entier qui sert de camp. Un pays avec un tel comportement est un pays prêt à utiliser la bombe nucléaire n'importe quand, sous n'importe quel prétexte.

Tout nous porte de plus en plus à croire que, pour les sionistes, tous ceux qui se comportent en honnêtes citoyens, qui prônent la paix, qui marchent contre la guerre, qui sont contre toute lutte armée, contre la violence et la torture, eh bien, tous ceux-là sont pour eux des « terroroste extrémistes ». Bush pense aussi comme ça, d'où ses excès de violence qu'il concrétise notamment en Irak, par le biais des « Boys » ! Par contre, toujours pour ces mêmes sionistes, tous ceux qui, comme eux, sont de véritables bandits allant jusqu'à tuer froidement n'importe qui , pour arriver à leurs fins, tous ceux qui pratiquent , comme eux et les Américains, la torture, les arrestations arbitraires et illégales, donc tous ceux qui, comme eux et les Américains se comportent comme des voyous, ce qui en fait les deux états voyous de la planète, selon la définition même qu'en donne G. W. Bush, tous ceux-là donc, sont, pour eux, des gens bien qui luttent pour la démocratie et la paix dans le monde : LE LEUR

J'ajouterais un dernier commentaire qui me semble à propos.

Pour assurer la survie et l'avenir d'Israël, les sionistes devraient peut-être utiliser l'argent qu'ils dépensent dans des guerres illégales et sanguinaires et des commandos de même nature , pour plutôt l''affecter à la nutrition des enfants habitant leur territoire, ces enfants souffrant de la faim dans une proposrtion de 40 %.

J'ai déjà écrit « qu'une Société qui veut mériter son avenir se doit d'abord d'assumer son présent ».

C'est vrai aussi pour Israël : C'est la population d'un pays qui assure sa survie , non la guerre. Et ce, même si elle peut parfois s'accompagner de conquêtes matérielles, cette guerre ne l'enrichira jamais de la population conquise : souvent et normalement voisine, cette population devient ennemie. Conséquemment, plus Israël conquiert de territoires voisins, plus elle se fait d'ennemis et plus elle est vulnérable. À chaque conquête ou tentative de conquête, la proportion de sionistes dans la région diminue d'autant.
Par contre, si elle nourrit convenablement les 40 % de ses enfants qui sont affamés et qui risquent d'en mourrir, si au lieu de se comporter comme un « état voyou » et terroriste, elle arrête ses guerres injustifiables pour s'occuper de ceux et celles qui assureront la relève dans quelques années, c'est-à-dire de leurs enfants, elle aura compris qu'en assumant son présent, son avenir sera assuré et, fort probablement, sans même être contesté.


André Tremblay, Québec, Québec, Canada.

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires