Politique Nationale/Internationale

Le Président Ahmadinejad : l’Arrogance au bout du rouleau



Jeudi 4 Décembre 2008

"L'ère de maximalisme, de l'arrogance et des incursions manu militari est bel et bien révolue." C'était le thème phare du discours présidentiel devant le rassemblement des habitants de Tabriz, au nord-ouest de l'Iran. Le Président Ahmadinejad y a insisté sur l'impératif du retrait des forces d'occupation de la Palestine, de l'Irak et de l'Afghanistan, avant de considérer l'esprit hégémonique des puissances mondiales comme le facteur générateur des problèmes avec lesquels l'humanité est aux prises. "Une poignée de puissances arrogantes ne se contente pas seulement de semer la graine de la discorde, de l'hostilité et de l'animosité, parmi les peuples, mais aussi, au sein des nations mêmes, pour baliser le terrain au pillage et à l'hégémonie.", a souligné le Président.

L'arrogance est la quintessence de la politique des puissances hégémoniques qui minent le chemin du progrès des nations, qui entravent le processus à l'accès à leurs droits inaliénables. Partant de cette base colonialiste, déclencher des guerres les plus létales, se permettre d'occuper, en toute impunité, les territoires d'autrui et sanctionner, économiquement, les peuples, sont les instruments qu'utilisent, largement, ces mêmes puissances, pour faire avancer leurs politiques.

L'Afghanistan et l'Irak en sont les exemples manifestes émergeant sur l'échiquier mondial, au tournant du 11 septembre 2001. Et depuis, la guerre contre le terrorisme des Etats-Unis n'est arrivée à aucun de ses objectifs. Les artisans de cette lutte antiterroriste, Washington et Londres, n'ont su réaliser aucune de leurs promesses. Ils se sont lancés dans un fol aventurisme, dont le bout du tunnel est à peine perceptible, ne laissant, dans son sillage, que désolation, ruines et massacres. L'Irak pleure plus de 800.000 morts ou blessés, la situation n'est pas meilleure, en Afghanistan et au Pakistan, où la population civile est la cible des raids de l'OTAN et des Etats-Unis ; et maintenant, le terrorisme a gagné l'Inde. Cela ne suffisant pas, Washington impose les frais de ses erreurs en série aux pays de la région qui doivent payer les pots cassés.

Le Liban et la Palestine incarnent une partie de la crise qui sévit, au sein du Moyen-Orient, une crise conçue et concoctée dans les think-tanks de l'Arrogance. Or, le Président Ahmadinejad tient à rappeler aux puissances hégémoniques cette vérité indéniable que si elles pensaient poursuivre ce même chemin, dans de nouvelles conditions, elles se leurraient, puisque l'ère de l'Arrogance et du bellicisme est, désormais, révolue. "L'impératif d'un changement de politique des puissances hégémoniques est une volonté mondiale.", a ponctué le Président, car, seul, un changement fondamental serait à même d'établir la paix et la sécurité sur notre planète terre.

En tout état de cause, ce qui reste incontournable, comme a tenu à le souligner le Président Ahmadinejad, c'est la nation iranienne, qui, plus que jamais résolue, est bien déterminée à défendre bec et ongles ses droits inaliénables, et ce qui est incontestable, c'est la leçon que doivent tirer les puissances modernes du sort que leurs comparses d'antan ont vécu

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Jeudi 4 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Manu le 04/12/2008 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'agonie de "la bête" sera longue, ses soubressauts violents et ses râles interminables mais elle disparaitra engloutie et digérée par ses propres enfants: l'impérialisme, le colonialisme, le libéralisme et le terrorisme. Alors l'ère de l'humanité pourra renaitre sur les cendres de cette idéologie funeste et néfaste. Mais ce ne sera pas pour la remplacer par une autre plus fourbe et sournoise qui ramènerait l'être humain aux temps les plus noirs de ses errances théocratiques.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires