Palestine occupée

Le Premier ministre israélien interrogé par une commission gouvernementale


Dans la même rubrique:
< >

Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert a été interrogé pendant 6 heures par la Commission gouvernementale chargé d’enquêter sur les raisons de l’échec de la guerre du régime sioniste contre le Liban.


IRIB
Dimanche 4 Février 2007

Le Premier ministre israélien interrogé par une commission gouvernementale

Olmert était le dernier des 70 responsables du régime sioniste qui ont été comparu devant la Commission d’enquête Winograd. Le Premier ministre israélien qui cherchait jusqu’à présent à minimiser l’échec de la guerre contre le Liban, a tenté de justifier devant cette commission la procédure de décisions. « La responsabilité de la guerre est en charge de tous les Ministres du cabinet et non pas uniquement la personne du Premier ministre » a-t-il déclaré la Commission d’enquête chargée d’enquêter sur les ratés de la guerre contre le Liban. « Les commandants de l’armée faisait des propositions et des recommandations et avait pris en main, le contrôle et l’initiative de la guerre » s’est-il justifié. Ceci dit cette Commission rendra public les résultats de son enquête, dans les semaines à venir. Et ce de quoi dépendra désormais le sort du Premier ministre. Si cette commission remet directement en cause le Premier ministre, il pourrait être obligé de s’en aller, d’autant plus que la course à l’abîme a commencée pour les responsables du régime sioniste. Après la démission du chef de l’Etat major de l’armée, le Ministre de la Guerre du régime sioniste, Amir Peretz est sur le point de se démettre. Devant la commission d’enquête, le Ministre de la Guerre du régime sioniste a déclaré que la capture des deux soldats israéliens par le Hezbollah n’était qu’un prétexte pour lancer une guerre contre le Liban avec pour objectif de mater et d’anéantir le Hezbollah. Les déclarations contradictoires des responsables du régime sioniste donnent parfaitement raison à ceux qui disaient et soulignaient que la guerre contre le Liban était bien préméditée et bien calculée, une guerre dont les effets négatifs de cessent de se retourner contre les responsables du régime sioniste. Fort conscient de la chute de son gouvernement, le Premier ministre du régime sioniste, Ehud Olmert a l’intention de créer un nouveau parti modéré composé du parti travailliste et du parti Kadima. Tout à indique à croire que le régime sioniste est confronté, actuellement à une crise à la fois politique, économique, sociale, et militaire. La création des nouveaux partis qui ne font pas, d’ailleurs, long feu et les gouvernements qui se succèdent sans pour terminer leurs mandats constituent les signes précurseurs d’un effondrement à l’intérieur de l’entité sioniste.


Dimanche 4 Février 2007


Commentaires

1.Posté par cémieu le 04/02/2007 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

que la Secte Sioniste le fasse entendre par Lahaie à cet energumène de faux juif complétement naze, pas ashkenaze....

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires