Politique Nationale/Internationale

Le Pentagone accélère la production de bombe de type “Bunker Buster”



Jim Wolf
Mardi 4 Août 2009

Le Pentagone accélère la production de bombe de type “Bunker Buster”
 Washington- Le Pentagone prévoit d’accélérer le déploiement, d’une énorme bombe de type « bunker-Buster », sur le plus avancé des bombardiers Américains d’ici Juillet 2010, a déclaré l’Air Force ce Dimanche, inquiet au sujet de la menace nucléaire en Corée du Nord et en Iran.
 
 La bombe non nucléaire de 13600 kg du projet Massive Ordnance Penetrator (MOP),  est encore en phase de test, elle est conçue pour détruire des cibles, tel des bunkers, enterrés à de grandes profondeurs, bien au-delà des missiles existants.
 
 Si le Congrès approuve l’augmentation du budget alloué à ce programme, le bombardier furtif de type B-2, « Northrop Grumman Corp » , « serait en mesure d’être équipé de ce missile d’ici Juillet 2010, », a déclaré Andy Bourland, un porte parole de l’Air Force.  
 
 « L’Air Force et le Département de la Défense cherche la possibilité d’accélérer le programme, » a-t-il dit. « Il y a eu des discussion avec les 4 Comité du Congrès avec les responsables en charge de la question. Il n’y a pas encore eu de prise de décision finale. »  Le bombe guidée de haute précision, construit par Boeing Company, pourrait devenir la plus grosse bombe jamais utilisée par les Etats-Unis.  
 Munie d’une charge explosive de plus de 2400 kg, cette bombe délivrerait une puissance d’explosion plus de 10 fois supérieure à celle du modèle précédant, le BLU-109 avec une charge de 900 kg, selon l’Agence du Pentagone de Défense pour la Réduction des Menaces, qui a financé et géré le programme de base.
 Boeing, basé à Chicago, 2ième fournisseur du Pentagone en termes de ventes, pourrait être mis sous contrat dans les 72 heures pour fabriquer le premier modèle de production de la MOP si le Congrès donne son feu vert, a déclaré Bourland.  
 L’Agence pour la Réduction de la Menace est en train de travailler avec l’Air Force pour faire passer ce programme d’une vitrine technologique à sa mise en production, a déclaré Betsy Freeman, une porte parole de l’agence.  
 
 De concert, le Commandement Américain au Pacifique, qui est à la tête des plans militaires Américains pour le Corée Du Nord, et le Commandement Central, qui se préparent aux éventualités contre l’Iran, ont semblé être derrière les requêtes pour accélérer ce programme, a déclaré Kenneth Katzman, un expert de l’Iran aux Service de Recherche du Congrès, la branche de recherche du Congrès.
 « C’est très possible que le Pentagone veuille envoyer un signal à de nombreux pays, particulièrement à l’Iran et à la Corée du Nord, que les Etats-Unis sont en train de développer une option militaire viable contre leur programme nucléaire, » a déclaré Katzman.
 Mais il a prévenu de ne pas tirer de conclusions hâtives sur le fait qu’il y ait une mission spécifique à l’esprit à ce jour.
 
 La plus grosse Bombe
 La MOP sera environ un tiers plus lourde que la bombe GBU-43/B (9500 kg),  « Massive Ordnance Air Blast » - baptisé « la mère de toutes les bombes » - qui a été lancé par 2 fois lors de tests en Floride en 2003.
 La Bombe MOP de 6 mètre de long a été conçue pour être lancée à partir d’un B-52 ou d’un bombardier furtif  B-2. Elle est conçue, selon l’US Air Force, pour pénétrer le sol sur plus de 60 mètres avant d’exploser.
 On pense que les installations nucléaires suspectées en Iran et en Corée du Nord seraient profondément enfoui sous terre pour échapper aux détections et pour augmenter leur chance de résister à une attaque.
 Lors de sa visite de la semaine dernière à Jérusalem, le Secrétaire d’Etat à la Défense, Robert Gates, a cherché à rassurer Israël sur le fait que les tentatives par le Président Américain Barack Obama pour convaincre l’Iran d’abandonner ses activités nucléaires n’étaient pas sans fin.  
 L’Iran affirme que son programme d’enrichissement d’uranium – un procédé qui peut permettre de fabriquer une Bombe– est seulement à des fins  énergétiques et a rejeté les demandes Américaines pour mettre un terme à
leur programme.    
 Pour sa part, le Corée du Nord a répondu aux nouvelles sanctions de l’ONU, imposées pour avoir procédé à un second essai de bombe nucléaire, en s’activant en Juin à la production d’armes nucléaires et en agissant contre les efforts internationaux pour les isoler.
 
traduction Alter Info

Article original: http://www.commondreams.org/headline/2009/08/03-5
 Auteur: Jim Wolf
 


Mardi 4 Août 2009


Commentaires

1.Posté par TheTruth le 04/08/2009 16:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à mettre en lien avec un article Alter Info parlant des conséquences de l'utilisation d'une telle arme. Des analyses scientifiques ont été faites pour estimer les retombés du nuage radioactif suite à l'utilisation d'une telle bombe. L'article disait que faire sauter une telle bombe a 60 mètres sous terre provoque bien plus de dommages que si elle sautait à la surface. En effet, le nuage de terre soulevé mélange aux particules radioactives contenues dans le coeur de la centrale nucléaire accentuerait la taille de ce nuage et ce nuage couvrirait une bonne partie de l'Iran, du Pakistan et de l'afghanistan et une telle attaque provoquerait quelques 20 millions de morts.

cherchez l'article si cela vous intéresse.

2.Posté par TheTruth le 04/08/2009 16:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici l'article en question:
http://www.alterinfo.net/Si-ISRAEL-US-Irradient-L-Iran,-VOUS-Serez-Aussi-Irradies-Souvenez-Vous-De-Tchernobyl-!_a34816.html://

3.Posté par ishtar le 04/08/2009 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est strictement impossible qu'une Bombe peut traverser 60 Métres D'épaisseur de rocher de cailloux de sable et de terre, je suis prés a me mettre a 61 metres sous -terre dans un buker ,avec mon thermos de café et mes cigarettes, et donner le top départ Pour lancer cette bombe, a cette Profondeur je n'entendrais méme Pas Le bruit de L'explosion

4.Posté par Virgile le 04/08/2009 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Pentagone qui utilise les média internationaux pour faire sa pub sur de nouvelles et terrifiantes armes...c'est inouï ! C'est ce 'toujours +++" à la SarkoSion. Toujours plus de morts et de milliards planifiés. Des milliards encore gaspillés alors qu'ils ont déjà de milliers d'ogives nucléaires et bactério-chimiques, etc. C'est de la pure DEMENCE et de la guerre psychologique à outrance. Ils développent parallèlement, des micro-bombes nucléaires...

Pendant ce temps-là, pour "faire des économies", des plans sont peaufinés pour éradiquer le "social", des millions d'Américains sont plongés dans la précarité, des plans sont peaufinés pour se débarrasser des "vieux" et...la mafia rabbinique fait du zèle sous l'œil attendrit du FBI, qui, pour justifier leurs salaires, en épingle un de temps en temps...comme Shaul J. Kassin, du New Jersey .( "chief rabbi of the Syrian Jewish" - trafics de stupéfiants, d'organes et de crimes financiers...) !

"L'American Dream of Way", c'est bien fini. C'est ce que j'essaie d'expliquer à Kelly, ma correspondante New-yorkaise" qui essaie de me casser sa Green Card depuis des mois !

5.Posté par briarée le 04/08/2009 19:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Ishtar

Les bombes anti-bunker sont des armes à uranium appauvri, mais uranium quand même. Elles fonctionnent sur le principe des charges creuses.
Il se pourrait même que la charges explosive soit une "mini nuke", ce qui permettrait d'atteindre les 60m.
Une mini nuke pour une centrale nucléaire, personne n'ira voir après si cette bombe était nucléaire ou pas.

6.Posté par ishtar le 04/08/2009 20:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ briaréé

strictement impossible, tu réve Briarée ,les ricains raconte des conneries percer 60 métres d'épaisseur de roche de terre etc...etc...strictement impossible,n'oublie pas que les tétes de Missiles sont que de La ferraille


"Aucun missile creusant sous terre ne peut pénétrer assez profondément pour contenir une explosion d'une puissance même équivalente à seulement 1% de la bombe de 15 kilotonnes d'Hiroshima. L'explosion projette tout simplement des déchets radioactifs" qui pleuvent sur la région attaquée, écrit Robert Nelson.

Ce serait le cas, précise-t-il, avec des armes déjà existantes, comme les bombes conventionnelles guidées GBU-28, capables de percer béton et acier à 10 mètres sous terre, et GBU-37, qui pourrait pénétrer les silos de missiles balistiques, ou encore la mini-bombe nucléaire B61-11 lancée en haute altitude et qui ne pourrait percer que quelques mètres.

7.Posté par TheTruth le 04/08/2009 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ishtar
ne soit pas aussi peromptoire, tu n'es pas expert en armement et tu ne peux pas rejetter d'un revers de main les choses car elles te semblent impossible selon tes connaissance. Les americains mentent beaucoup, mais il ne faut pas voir le mensonge partout. Tu as peut etre raison, ils peuvent tout simplement envoyer une bombe nucleaire et dire qu'ils ont fait sauter la centrale nucleaire en Iran, mais dans ce cas comme tu dis la centrale souterraine serait saine et sauve et les Iraniens verraient alors la supercherie et denoncerai les americains....

8.Posté par briarée le 06/08/2009 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ishtar n'est pas curieux et il oublie que google est son ami. Qu'il saisisse gbu-28 ou gbu-37 dans le moteur de recherche, et il aura tout images, vidéos et même technologie.
Malgré tout, il n'est pas nécessaire que la bombe par elle même pénètre profondément dans le sol. C'est le dard de fusion qui se chargera de faire le trou.
Merci The Truh pour ton rappel à l'ordre, car une démarche intérrogative apportera toujours des enseignements alors qu'une démarche dogmatique est toujours réductrice et finit toujours par créer des directeurs de pensée.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires