RELIGIONS ET CROYANCES

Le Patriarche latin de Jérusalem a lancé un appel à la paix au Proche-Orient


Dans la même rubrique:
< >


IRNA
Mardi 25 Décembre 2007

 Le Patriarche latin de Jérusalem a lancé un appel à la paix au Proche-Orient
Le Patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, a lancé à minuit un appel à la paix au Proche-Orient.

"Ce pays appartient à Dieu. Il ne peut pas être pour certains un pays de vie et pour d'autres un pays d'occupation", a-t-il dit lors de la messe de Noël à Bethléem.


Dans son homélie de la messe de minuit à Bethléem, le patriarche latin de Jérusalem Michel Sabbah a appelé lundi soir à l'indépendance pour les Palestiniens et dénoncé tous les extrémismes.


"Tout politique d'exclusion qui repousse l'autre partie ou impose occupation ou soumission ne respecte pas la vocation de cette terre", a-t-il lancé dans des commentaires visant Israël.


"Cette terre de Dieu ne peut être pour certains une terre de vie et pour d'autres une terre de mort, d'exclution, d'occupation ou d'emprisonnement politique", a lancé la plus haute autorité de l'Eglise catholique en Terre sainte.


"Chacun sait ce qu'il faut pour faire la paix (...) C'est aux plus forts, à ceux qui ont tout, de se détacher eux-mêmes et de donner aux plus faibles ce qui leur est dû".


"La violence ne peut se réclamer d'aucune religion", a-t-il ajouté
Dans la journée, des centaines de chrétiens de Gaza s'étaient pressés au poste frontière d'Erez, entre la bande de Gaza et Israël, après avoir obtenu le droit de se rendre en Cisjordanie.


La plupart se rendaient à Bethléem, ville de la naissance du Christ. D'autres se rendaient à Jérusalem-est occupée par Israël.


Même le Patriarche latin de Jerusalem, Michel Sabbah, plus haut représentant de l'Eglise catholique en Terre Sainte, n'a pu atteindre Bethléem qu'après être passé, sous escorte policière, par une monumentale porte d'acier percée dans la barrière et soigneusement refermée derrière lui.


Premier Palestinien à avoir été investi dans cette prestigieuse fonction, Mgr Sabbah a lancé à Bethléem un vibrant appel à la paix et à l'amour en Terre Sainte ainsi qu'à l'indépendance pour le peuple palestinien.


Comme le veut la tradition, le patriarche latin de Jérusalem Michel Sabbah célèbrera la messe en la basilique de la Nativité. Il a béni les nombreuses personnes venues l'accueillir à Bethléem.


Si ce Noël intervient dans un contexte politique plus calme, il ne fera sans doute pas oublier aux pèlerins et aux Palestiniens le mur de sécurité qui sépare Bethléem de Jérusalem ni un taux de chômage qui avoisine les 50 %.


http://www2.irna.ir http://www2.irna.ir



Mardi 25 Décembre 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires