EUROPE

Le Parlement européen va enquêter sur l’OMS et le scandale « pandémique »



F. William Engdahl
Jeudi 31 Décembre 2009

Le Parlement européen va enquêter sur l’OMS et le scandale « pandémique »

Global Research, F. William Engdahl, 31 décembre 2009



      Les membres du Conseil de l'Europe lanceront une enquête en janvier 2010 sur l'influence des compagnies pharmaceutiques dans la campagne mondiale de grippe porcine, en se concentrant plus particulièrement sur l'étendue de l’influence de l'industrie pharmaceutique au sein de l'OMS. Le Comité sur la santé du Parlement européen a adopté à l'unanimité une résolution exigeant une enquête. Cette démarche est une initiative attendue depuis longtemps pour assurer la transparence publique sur un « Triangle d'or » de la corruption thérapeutique entre l'OMS, l'industrie pharmaceutique et les chercheurs universitaires, qui ont compromis à jamais la vie de millions de gens et même provoqué la mort.



      La motion du Parlement a été présentée par le Dr Wolfgang Wodarg, ancien membre du SPD au Bundestag allemand et aujourd’hui Président du Comité européen sur la santé du Parlement. Wodarg est médecin et épidémiologiste, spécialiste en maladies pulmonaires et en médecine environnementale. Il considère que la campagne actuelle sur la pandémie de grippe porcine de l'OMS est « l'un des plus grands scandales médicaux du siècle. » [1]



      Le texte de la résolution venant juste d’être adoptée par un nombre suffisant au sein du Conseil du Parlement de l'Europe, dit entre autres choses, « Afin de promouvoir leurs médicaments et vaccins brevetés contre la grippe, les compagnies pharmaceutiques ont influencé les scientifiques et les organismes officiels responsables des normes de santé publique, afin d’alarmer les gouvernements du monde entier et leur faire gaspiller leurs maigres ressources de santé dans des stratégies vaccinales inefficace et exposer inutilement des millions de gens en bonne santé au risque d'un nombre inconnu d'effets secondaires des vaccins insuffisamment testés. La campagne de grippe aviaire (2005/06) combinée à la campagne de grippe porcine semblent avoir provoqué beaucoup de dégâts, non seulement chez certains patients vaccinés et dans les budgets de santé publique, mais aussi dans la crédibilité et la responsabilisation d’importantes agences de santé internationales. » [2]



      L'enquête Parlementaire se penchera sur la question de la « fausse pandémie » déclarée en juin 2009 par l'OMS sur les conseils de son groupe d'experts universitaires, le SAGE, dont il a été documenté que de nombreux membres ont des liens financiers profonds avec GlaxoSmithKline, Roche, Novartis, ces mêmes géants pharmaceutiques qui profitent de la production de médicaments et de vaccins non testés contre le H1N1. Elle étudiera l'influence de l'industrie pharmaceutique dans la création de la campagne mondiale contre la fameuse grippe aviaire du H5N1. L’enquête aura la priorité « urgente » à l'assemblée générale du Parlement.



      Dans sa déclaration officielle devant le comité, Wodarg a critiqué l'influence de l'industrie pharmaceutique sur les scientifiques et les responsables de l'OMS, affirmant que cela a conduit à une situation où « des millions de gens en bonne santé sont exposés inutilement aux risques des vaccins mal testés, et cela, pour une souche grippale « infiniment moins dangereuse » que toutes les épidémies de grippe antérieures.



      Wodarg dit que l'enquête du Parlement européen doit se concentrer particulièrement sur le rôle de l'OMS et sa déclaration de l’état d'urgence pandémique en juin. Pour la première fois, en avril 2009, au moment où étaient signalés les premiers cas au Mexique, les critères pandémiques de l'OMS ont été modifiée de manière à déclarer l’état « pandémique » non pas sur le risque réel de maladie mais sur le nombre de cas de la maladie concernée. En cataloguant pandémie la grippe porcine, les pays ont été obligés de mettre en œuvre les plans pandémiques et d’acheter les vaccins contre la grippe porcine. Du fait que l'OMS n'est soumise à aucun contrôle parlementaire, Wodarg affirme qu'il est nécessaire que les gouvernements insistent sur le fait qu’elle doit rendre compte de ses actions. L'enquête permettra aussi de jeter un coup d’œil sur le rôle des deux organismes déterminants en Allemagne dans la publication des directives sur la pandémie, l’Institut Paul-Ehrlich et Robert-Koch Institut.
Bravo !

Notes




      1. Rainer Woratschka, Schweinerei mit der Grippe, Der Tagesspiegel, 16 décembre 2009 :
www.tagesspiegel.de/politik/international/Schweinegrippe-Europarat;art123,2976433.



      2. Dr Wolfgang Wodarg, Motion for a Resolution and a Recommendation: Faked Pandemics - a threat for health :
www.wodarg.de/english/2948146.html.




      F. William Engdahl est l'auteur de plusieurs ouvrages en anglais dont deux sont traduits en français : OGM : Semences de destruction : L’arme de la faim et Pétrole, une guerre d'un siècle : L'ordre mondial anglo-américain. Il est joignable depuis son site, www.engdahl.oilgeopolitics.net.

Original : www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=16667
Traduction copyleft de Pétrus Lombard





Samedi 2 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Hannibal le 01/01/2010 21:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne criez pas victoire sur la vaccination, c'est loin d'être fini.

Vous croyez vraiment qu'ils ne savaient pas ce qu'ils faisaient quand ils l'ont fait ?

Vous êtes bien naïfs, la mutation va arriver dans le monde et là ce ne sera pas fictif, ce sera comme l'enfant qui criait au loup, personne n'y croira et les morts pleuvront...

L'histoire ne fais que commencer...

2.Posté par blaise le 01/01/2010 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si le parlement européen enquête, on est sûr d'avoir la vérité, objective et tout et tout...

3.Posté par Parfum le 01/01/2010 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le vaccin ne protégera pas contre la mutation, il est là le scandale. Ils recommenceront à vacciner quand le virus muté sera identifié et leurs poches se rempliront encore.

4.Posté par robin le 02/01/2010 09:17 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le tout est de faire croire qu'il existe encore des parlementaires independants : la question est donc : le croieront nous ou pas?
t

5.Posté par Bluboux le 02/01/2010 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Lot en Action. 22 décembre 2009 par Bluboux

Le ministère de la Santé vient de demander aux médecins généralistes, de prescrire « massivement » un anti-viral (Tamiflu) à toute personne présentant un syndrome grippal et aux personnes à risque ayant été en contact avec un malade. Auparavant, ce médicament était réservé aux cas graves.

Les syndicats de médecins s’organisent et entrent en résistance. Un collectif pour l'indépendance de l'information médicale a réunit plus de 700 signatures sur sa lettre ouverte-pétition au directeur général de la santé, laquelle réclame tout simplement un argumentaire et l'analyse exhaustive du rapport bénéfices/risques, estimant que cette préconisation est « en contradiction avec les données scientifiques fiables actuellement portées à notre connaissance. »

D’après Collège national des généralistes enseignants, le Tamiflu ne prévient pas les complications de la grippe, ne réduit que d'une journée à peine la durée des symptômes, s'ils sont pris assez tôt, et enfin provoque un nombre significatifs de cas d'effets secondaires.
Le vice-président du Collège National, Vincent Renard, précisait hier, lors d’une interview accordée à Rue89 :

« On n'a pas l'ombre d'une preuve que ça serve à quelque chose dans le cas de la grippe H1N1, en revanche les effets indésirables sont tels qu'au final la balance bénéfices/risques est clairement défavorable. Pire, le principe de précaution appliqué de cette façon nous fait prendre des risques. Imaginons si les 10 millions de personnes qui ont eu un syndrome grippal avaient été mis sous oseltamivir, on aurait eu, d'après les essais cliniques dont on dispose :
• des nausées et vomissements pour 1,5 à 3 millions de personnes
• des douleurs abdominales pour 1,2 à 2 millions de personnes
• des troubles du sommeil et du comportement pour 1 à 2 millions de personnes
• des effets neuropsychiatriques pour 100 000 personnes
• sans parler des allergies graves
Tout cela aurait conduit à surévaluer la gravité, des hospitalisations en série… pour sauver potentiellement 20 personnes, et encore sans certitude. C'est de la sur-précaution, qui au final fait prendre des risques. »

Les médecins commencent enfin à réagir et ils ne sont pas les seuls. L’association Cri-Vie a assigné Roselyne Bacchelot, qui comparaitra au TGI de Paris le lundi 4 janvier, aux fins de « mettre un terme dans les plus brefs délais à la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 ». Des procédures de plaintes collectives se mettent en place dans plusieurs départements.

Le gouvernement a fait preuve, dans la gestion de la grippe cochonne, d’une incompétence incroyable, privilégiant d’emblée une vaccination massive et en faisant des stocks de Tamiflu complètement disproportionnés. On ne maitrise pas encore les impacts sur la santé publique, mais la légèreté avec laquelle les autorités ont donné les autorisations de mise sur le marché (AMM) pour les vaccins, sera clairement la causes de nombreux effets secondaires graves, y compris neurologiques. A aucun moment il n’a été question de l’intérêt des citoyens. Les médecins parlent systématiquement, en matière de vaccination, du fameux rapport « risques-bénéfices », que la propagande organisée par le ministère a soigneusement occulté. Quant aux impacts sur le budget de la sécurité sociale, il est énorme et se chiffre à plus d’un milliard d’euros, au moment où les français se rendent compte qu’ils sont de plus en plus nombreux à ne plus avoir les moyens de se faire soigner. Un tel hold-up orchestré au profit des laboratoires est proprement inacceptable.

A lire ou relire sur Le Lot en Action :

* Le vaccin de la grippe Cochonne : pour faire le point sur les incohérences de ce vaccin. Dossier

6.Posté par cheyenne le 02/01/2010 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marrant le rapport avec le film "je suis une legende" avec will smith. Les gens se font vacciner contre le cancer et se transforme tous en zombies...

7.Posté par Spartacus le 03/01/2010 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une organisation corrompue enquête sur une autre organisation corrompue, ne vous attendez à rien comme résultat vous risquerez d'être déçu.

8.Posté par redk le 03/01/2010 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une certaine Roselyne B, a mis une annonce sur Ebay, "à vendre, et prix à débattre, 79 millions de doses de poison que je n'ai pas réussie à faire gober entièrement à mes moutons, que j'ai achetée au prix fort à l'industrie chimico-pharmaceutique, un chèques de 700 millions d'euros, je ne compte bien sur pas sur eux pour reprendre mes invendus et me faire rembourser, ça ne se fait pas, mais si intéresser faire offre".

9.Posté par Naullay le 03/01/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La nouvelle que Roseline Bachelot, est convoquée au tribunal pour un jugement en référé, a précédé l'annonce que le gouvernement souhaite revendre une partie de 'ses doses'. C'est un terrible aveu de leur échec. Que cette grippe est une fiction et une manipulation de masse, et que le peuple n'y a pas cru. Et surtout, que le peuple va chercher à connaître la vérité.
Nous sommes entrés dans les Temps réduits, dans les temps où tout s'accélère, il va y avoir sans aucun doute, un effondrement général de l'ordre ancien, l'ordre économique, probablement l'effondrement de la puissance des USA...C'est la volonté de Dieu. La Providence veut que les actions diaboliques des Elitistes qui ont gouverné le monde depuis des millénaires, soient vouées à l'échec.
Comprenez donc que l'échec partiel du complot de Copenhague, et l'échec de la vaccination et de la grande pandémie, sont le début des échecs qui mèneront à la victoire finale des forces du Bien.
Entre elles, les forces de la Cabale s'entre-déchirent. La CIA mène un duel occulte contre le président Obama et ceux qui lui sont fidèles, dont une partie des forces militaires. La cour internationale de Justice va tomber sur le dos des dirigeants criminels Sionistes, suite au rapport Goldstone. la criminelle Tzipi Livni fait l'objet d'un mandat d'arrêt international...
Notre Hongro-Khazar Sarközy de Nagy Bocsa est de plus en plus impopulaire...le peuple de France - quelque soit son origine - se réveille.

Mais surtout, surtout, ne tombez pas dans le piège de la haine et de la violence, car ce serait pour les Elitistes, le prétexte idéal pour imposer la dictature du NWO. Restons calmes, fermes et dignes, et réclamons la Vérité, rien que la Vérité, et toute la Vérité...

10.Posté par belh le 03/01/2010 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le début de leur fin à débuter le jour de la victoire divine du glorieux Hezbollah sur les maquereaux de la planète, en 2006.
Cette victoire, les fils de satan, ne sont pas près de la diriger, s'ils avaient les moyens de parvenir à détruire le Hezbollah, ils n'attendraient pas une seule seconde, mais ALLAH tient toujours ses promesses envers les Dignes, les pures.
Gesticulez, complotez, massacrez, pervertissez, détruisez en vain, LA VICTOIRE est à nous.
Sarkosy , sa secte et tous leurs petits soldats de psychopathes se croyaient les plus forts, mais ils comprendront de gré ou de force à qui appartient la vraie puissance, pas celle de leur maitre le lapidé.

11.Posté par la truie qui file le 04/01/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@@@
Ne criez pas trop vite victoire , un adversaire acculé devient mortellement dangereux .(Sun Tsu
http://artdelaguerreselonsuntzu.ifrance.com/)
Si la vérité arrive petit à petit à etre faite sur ce sujet il faut seulement rester tres vigilant contre toutes les contre attaques possibles et elles sont tellement nombreuses que cela se passe de commentaires .

Surveillez de pres votre etat physique et mental pour etre toujours dans les meilleures dispositions pour toutes sorte d'enventualités

Resserez vos liens sociaux et faites en sorte autant que possible d'avoir des points de repli stratégiques et toute sorte de reserves .

La connaissance en est une particulièment precieuse et l'autre est la confiance en cette Conscience Supérieure dans votre coeur qui vous relie à l'Immanence Infinie Celeste .

Paix et Amour à tous les etres bonne volonté !

12.Posté par Orion 21 le 05/01/2010 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne nouvelle,bien heureuse qu'il va y avoir une enquête.

Je me suis jamais trompé quand je disais que c'était la nouvelle économie de la poule aux oeufs d'or, des labos de l'enfer envers la masse humaine une aubaine.

La corruption et l'hostilité sont des germes criminels dont la science en a fait son allié.

13.Posté par calitu2b le 07/01/2010 00:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'OMS et les enquêteurs du parlement européen, c'est bonnets blancs et blancs bonnets, en un mot c'est la même limonade, le poisson va être noyé dans une mer de mensonges et de corruption, il faut réinstaurer la guillotine et raccourcir tout ce beau monde.liberta e viva la revoluziona

14.Posté par nadar le 12/01/2010 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me semble que Obama,( et ceux qui le financent, Paulson etc..) puisse peut etre avoir un poids pour contre balancer la corruption du parlement europeen, notamment ds l emission d un veto (ou d un frein) ds les ravages du trop fameux
"codex-alimentarius" ds notre alimentation et notre medecine. (voir google)

15.Posté par ORION le 12/01/2010 17:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je viens de lire tous ces commentaires, a propos du fameux vaccin. Ce qui me frappe le plus dans ces commentaires, c est les jugements extremistes,.Si la vérité était aussi simple que cela, ça se saurait depuis longtemps. Neanmoins ce qui m interpelle, c est que tout le monde attend comme un NOUVEAU MONDE, sans corruption,... J'ai la sensation que les politiks de tous bords sont bien installés dans leur tour d ivoire, avec un bon pactole à la fin du mois. La misere de la terre entière, ils s'en foutent completement, et ne se rendent pas compte qu une espece de vague déferlante est en train de monter chez les "sans grade" que nous sommes tous;;; GARE A LA CASSE !!!

16.Posté par francois luc le 12/01/2010 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est pas arrivé le temps ou tous ces cretins de francais qui se gave de tf1 et autres merdes televisuelles,se reveillerons.

17.Posté par LE DOUCE Alain le 13/01/2010 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La vérité sur cette grippe H1N1 est que l'OMS, et donc l'OMC, devraient se pencher davantage sur les origines de ce virus qui est issu de ces élevages concentrationnaires créés par les industriels américains de l'agrobusiness qui sont allés envahir le Mexique avec une ferme qui peut produire, à elle seule, plus d'un million de porcs par an.
Si on ne tolérait pas ces élevages concentrationnaires, comme l'étaient les élevages de volailles en Thaïlande lors de la grippe aviaire au virus H5N1, on ne connaîtrait pas ces virus.
Il serait peut-être temps que cette OMS se penche un peu mieux sur les réalités de ce marché pernicieux et nous permette de revenir à des pratiques agricoles plus humaines.
A quand la grippe qui nous viendra des élevages concentrationnaires des vaches élevées aux hormones, made in USA, où des milliers de vaches sont concentrées sur quelques hectares sans avoir le droit de manger le moindre brin d'herbe???
L'OMS l'appellera sous un autre code (H quelque chose) pour tenter de nous empêcher de rappeler qu'il s'agit de pandémies artificielles créées par la seule faute inexcusable, aggravée par les soutiens inadmissibles d'une OMC et d'une OMS, à la solde de ces industriels du Sacro-Saint Marché.
Merci de colporter ce message qui a le mérite de dire la vérité, en opposition aux mensonges réitérés de l'OMS et de l'OMC.
Alain

18.Posté par Amada le 13/01/2010 16:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
que ce soit "blancs bonnets et bonnets blancs", peut-être. En tout cas cet article a le mérite de nous mettre clairement la puce à l'oreille.
A relayer donc.
Cordialement
Amada

19.Posté par Smauth le 13/01/2010 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que cet article confond Conseil de l'Europe et Parlement Européen... à la lecture de cet article, je ne pige toujours pas si c'est l'une ou l'autre de ces deux institutions qui va lancer l'enquête...
Un peu de rigueur ne fait jamais de mal quand on écrit un article.

20.Posté par Gulliver le 13/01/2010 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai l'impression qu'il y a confusion entre le Conseil de l'Europe, garant des libertés sur le continent, qui a récemment condamné à l'unanimité le manque d'indépendance de la justice en France, et le parlement européen, organe législatif de l'UE.
Ne pas confondre non plus avec le Conseil européen, exécutif de l'UE.
C'est bien du Conseil de l'Europe qu'il s'agit ici, et on peut lui faire confiance pour aller jusqu'au bout des investigations car il n'a aucun pouvoir autre que... critiquer.
cf http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_l%27Europe

21.Posté par Cotillon le 14/01/2010 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une goutte d'eau analysée change-t-elle la corruption des rivières bretonnes par les nitrates ?
Le parlement européen va saisir un cas. Il est de droite, proche des patronats de tous pays, dont l'indutrie pharma est un des fers de lance. Les députés subiront avec patience, ou intérêt, les contacts des éclaireurs lobbyistes de cette machine à médicaments, avec la pondération qu'on imagine sur les votes qui pourraient sanctionner les corruptions, cooptations, manipulations de Big Pharma.

Si ça ne suffit ps, le Conseil, qui promulgue les lois en co-décision avec le Parlement européen, pourra enterrer les décisions trop pugnaces et honnêtes du Parlement UE.

Voilà pour la goutte d'eau.

Les rivières bretonnnes coulent toute l'année. Toute l'année des centaines d'organismes abritant, utilisant des milliers de lobbyistes - dont on peut voir la liste sur les sites UE - vont tarauder, saper, écoeurer, ou acheter en dernière instance, la volonté du Parlement d'agir pour l'intérêt général.

Toute l'année le Conseil montrera que quoique décide le Parlement c'est lui qui commande. On l'avait vu avec la réaction de l'omniprésent Coppé sur Hadopi menacé par un vote du Parlement Européen, disant clairement que tout ça serait vu au Conseil, qui choisirait le tiroir le plus profond.

Le Conseil n'a pas eu à agir bcp. Il y a des députés qui font du zèle, et pas forcément pour les volontés citoyennes, même s'ils ont une carte socialiste. Ainsi Trautmann qui a manipulé de telle manière que ce qui gênait le locataire de l'Elysée soit écrasé, évacué. Hadopi a vaincu.

Le grand changement serait d'éliminer les lobbies, de laur fermer les portes du Parlement Européen. Sans doute fraudrait-il arracher quelques mains coincées sous les dessous des tables en bois précieux des Palais de l'UE.

C'est bien pour cela que ça ne se fera pas. S'il y a changement réel en France, ou en UE, ce sera brutal et violent, puisque les élites sont constituées en gang qui se gave et écrase délibérement toute possibilité de revenir à une situation juste et positive, dans tous les domaines de la politique, de l'économie et du social.

22.Posté par PIMU le 27/01/2010 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A la lecture des commentaires, je suis inquiet à cause :
- des positions extrémistes de certain(e)s qui sentent mauvais ...
- des adeptes d'une espèce de révolution du "Bien", mais 1789 date de 220 ans !... et C pas demain la veille d'une autre ...
- des mentalités "tous les mêmes, tous pourris !..." qui alimentent la soumission par le laisser-faire, et par le même phénomène que l'abstention, ne font que renforcer les pouvoirs de ceux qu'ils ne voudraient plus subir ...

Au total, il n'est pas très positif de perdre du temps à lire la plupart des commentaires du "tout-venant" des bavards ...
Je me limiterai à cette analyse ...critique, j'en conviens.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires