Religions et croyances

Le Pape en Israël ?



Mardi 2 Décembre 2008

Le Pape en Israël ?
Le Pape Benoît XVI serait prêt à se rendre en Israël, acceptant ainsi l’invitation de Shimon Peres [1]. Ce serait la seconde visite d’un Pape en Israël, depuis que les relations diplomatiques ont été crées, assez tardivement (1994), entre les deux états.

Le fait d’aller sur les lieux Saints chrétiens ou de rencontrer les fidèles locaux semble normal et même bien, mais quand c’est pour répondre à une invitation diplomatique d’un pays qui participe en premier plan à la difficulté de vie des chrétiens – et des musulmans - dans les territoires palestiniens, l’approche est différente.

Michel Sabbah, ancien patriarche palestinien de Jérusalem, connu pour l’engagement auprès de son peuple, en 2006 au sujet d’une éventuelle visite papale répondait : « Je ne vois pas le pape franchir le "mur" et le repasser dans l’autre sens ! Je ne le vois pas venir bénir l’actuelle situation de séparation, les atteintes aux libertés et aux droits du peuple palestinien [2]. »


Michel Sabbah. AP Photo
Michel Sabbah. AP Photo
Dans une autre interview il faisait état des difficultés rencontrées par la communauté chrétienne : « Les chrétiens sont palestiniens, et comme tous les palestiniens, ils se trouvent en une situation de guerre et d’occupation. Ils doivent subir les représailles israéliennes qui s’adressent non pas aux seuls combattants mais à toute la population civile à la fois: ils doivent donc subir les humiliations, le bombardement des maisons... [3] »

Sami Hadawi écrivait dans les temps modernes (1967) : ‘‘élevé en Palestine dans la religion chrétienne’’, pourquoi devait-il, ‘‘renoncer à son foyer et sa patrie au profit d’un peuple étranger, qui est reconnu pour n’avoir aucun rapport matériel ou autre avec la Palestine, et qui a refusé le Christ.[4]’’


Photo : le Pape Chenouda III
Photo : le Pape Chenouda III
Visite qui ne serait pas du goût d'un autre Pape, celui de l’église copte orthodoxe, Chenouda III, qui a depuis longtemps émit une position très tranchée sur le sujet : interdiction de se rendre à Jérusalem.

« Je ne me rendrai pas à Jérusalem, aussi longtemps que la ville restera sous occupation » déclare-t-il [5].

Si la position du Pape Chenouda III est très ferme, puisqu’elle interdit et a même excommunié des membres du clergé qui ont dérogé à cette recommandation, elle est toutefois compréhensible dans le fond. Il soutient les palestiniens et protège aussi les chrétiens palestiniens d’éventuels soupçons de collaboration avec Israël. Il avait toutefois fait remarquer en 2001 qu’il pourrait se rendre à Jérusalem uniquement si la demande venait d’un palestinien, en l’occurrence, Yasser Arafat [6].

Si il ne faut pas que la religion s’immisce dans la politique, les représentants tout comme toutes personnes ont un devoir moral. Dénoncer les injustices, promouvoir la paix et se positionner contre une politique destructrice est aussi le devoir d’un représentant chrétien, le tout sans qu’il rentre dans des prises de positions liés à des partis politiques, mais uniquement sur visions humaines des situations.

Aujourd’hui se rendre en terre Sainte suite à une invitation israélienne reviendrait à cautionner ou tout au moins à ignorer les actes commis contre les arabes, minorité chrétienne ou non.

i[[1] « Le pape Benoît XVI pourrait effectuer une visite en Israël en 2009 », Le Monde, 28/11/08.
[2] « Il faut cesser de boycotter le Hamas », 2006. http://www.plateforme-palestine.org/article.php3?id_article=569
[3] Interview avec le Patriarche Michel Sabbah, 2001. http://www.al-bushra.org/0francais/sabbah1.html
[4] Rapporté par Catherine Dupeyron dans son livre « Chrétiens en Terre sainte », éd. Albin Michel, page 102.
[5] « Question copte, questions à l’Egypte », Le Monde Diplomatique, 2001.
[6] « Pope Shenouda visits Jerusalem only at Arafat's invitation », http://www.arabicnews.com/ansub/Daily/Day/010208/2001020837.html
]i


Mardi 2 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par z.abdelaziz le 03/12/2008 14:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Donnant suite à toutes les concessions qu'il ne cesse de présenter aux sionistes, malgré leurs flagrants délits, leurs crimes de guerres et contre l'humanité, leur génocide d'un million et demi de palestiniens, Bénoît 16 ira sûrement pour essuyer encore une nouvelle offense...

Nouveau commentaire :

Economie et pouvoir financier | Histoire | Philosophie politique | Religions et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires