Palestine occupée

Le Nobel de la Paix appelle Obama à accorder la priorité à la résolution du conflit israélo-palestin


Le prix Nobel de la paix Martti Ahtisaari a appelé mercredi le président-élu des Etats-Unis Barack Obama à commencer son mandat en accordant une "priorité élevée" au conflit israélo-palestinien, à l'occasion de la cérémonie de remise du prix organisée à Oslo. Lire la suite l'article
Articles liés


Jeudi 11 Décembre 2008

Photo: portal.unesco.org
Photo: portal.unesco.org
Associeted Presse


Le diplomate et médiateur finlandais s'est vu attribuer le prix Nobel cette année pour ses trois décennies passées au service de la paix dans le monde, notamment en Namibie, au Kosovo et en Indonésie. Lors de son discours, il a souligné que "tous les conflits peuvent être résolus" et que le conflit israélo-palestinien n'était pas condamné à durer indéfiniment.

"Nous ne pouvons pas simplement continuer, année après année, de se contenter d'essayer de faire quelque chose pour améliorer la situation au Proche-Orient. Nous devons aussi avoir des résultats", a-t-il déclaré.

"J'espère que le nouveau président des Etats-Unis, qui entrera en fonction le mois prochain, accordera une haute priorité au conflit au Proche Orient durant la première année de son mandat", a-t-il poursuivi, estimant qu'il s'agissait du "plus grand défi (à venir) en matière de construction de la paix".

Martti Ahtisaari a aussi évoqué la crise financière mondiale, avertissant qu'elle pourrait constituer un "autre revers majeur" pour les pays pauvres, déjà durement frappés par le changement climatique, l'augmentation du prix des denrées alimentaires et la baisse des échanges commerciaux internationaux. "Une baisse de l'aide et de l'investissement étrangers serait désastreuse" pour les économies dans le besoin, a-t-il averti. "J'appelle tous les gouvernements à respecter les objectifs fixés pour éradiquer la pauvreté".

Peu après, lors d'une autre cérémonie organisée à Stockholm, le roi de Suède Charles XVI Gustave remettait les prix Nobel de chimie, physique, médecine, littérature et économie.

Trois Français ont été honorés à cette occasion. Jean-Marie Gustave Le Clezio s'est vu décerner le prix Nobel de littérature. "Votre travail est une histoire des migrations; vous êtes vous-même un nomade du monde", a déclaré Horace Engdahl, le secrétaire permanent de l'Académie Nobel, en lui remettant le prix.

Les Français Françoise Barré-Sinoussi et Luc Montagnier ont reçu le prix Nobel de médecine pour leur découverte du virus du SIDA en 1983, aux côtés de l'Allemand Harald zur Hausen pour sa découverte du papillomavirus, des virus qui peuvent être à l'origine de cancers du col de l'utérus.

Par ailleurs, l'Américain Paul Krugman, prix Nobel d'économie, a été distingué "pour son analyse des schémas commerciaux et de la localisation de l'activité économique". Le Japonais Osamu Shimomura et les Américains Martin Chalfie et Roger Tsien se sont partagés le prix Nobel de chimie. Les Japonais Makoto Kobayashi et Toshihide Maskawa ont reçu le prix Nobel de physique. Agé de 87 ans, le troisième lauréat du prix, l'Américain Yoichiro Nambu, avait annulé sa venue à Stockholm pour des raisons de santé et devait recevoir son prix à Chicago. AP

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 11 Décembre 2008


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires