ALTER INFO

Le Moyen Orient sous les ailes de l’aigle américain


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes


A quelques mois de la fin de son mandat, George W. Bush bat ses dernières cartes. Les dollars américains affluent en direction de l’Autorité autonome alors que le Président vient d’évoquer l’idée d’une conférence sur le Proche Orient. Il est évident que les stratèges outre atlantiques comptent faire de Mahmoud Abbas leur pion.


www.MehrNews.com
Samedi 21 Juillet 2007

  Le Moyen Orient sous les ailes de l’aigle américain
La conférence dont Bush chante par avance les mille et une vertus devra se tenir en automne prochain. Les participants devront y débattre de la paix et des voies permettant de consolider les positions d’Abbas face au Hamas. Dans des contacts téléphoniques séparés avec les dirigeants de trois pays arabes concernés par la crise à savoir l’Egypte, l’Arabie saoudite et la Jordanie, Bush a sollicité leur soutien à cette conférence ainsi qu’à Abou Mazen.

Le Chef de la Maison Blanche ne fait aucun mystère sur son appuie inconditionnelle à Abbas. Outre les 190 millions de dollars déjà octroyés à l’Autorité, Bush vient de lui promettre 80 millions supplémentaires. Dans les couloirs du Capitole, on parle même de l’adoption d’un projet de loi prévoyant la création d’un fond d’une valeur de 228 millions de dollars et destiné à relancer l’économie palestinienne. Le Président américain se dit également favorable au mécanisme de la création de deux états israélien et palestinien limitrophes tout en exigeant la reconnaissance d’Israël et l’abandon de toute forme de résistance à ses agressions .



En dépite de cette vague de sympathie soudaine qui se déferle sur l’Autorité et son président, la presse américaine le juge incapable de faire avancer la paix vu qu’aussi bien Naplouse qu’Al Khalil échappent totalement à son contrôle. La presse se fonde sur les informations provenant des services des renseignements américains. Ces mêmes services sont inquiets du soutien trop explicite apporté à Abbas qui risque de produire l’effet inverse et de renforcer la popularité du Hamas auprès des Palestiniens. Il est vrai qu’une majorité d’entre n’hésite pas désormais à qualifier leur président de complice des ennemis.



Jeudi, au sortir de ses entretiens avec le Président polonais, Bush a réitéré son appui inconditionnel à Abbas. En juin ce dernier a décrété l’état d’urgence sur l’ensemble des territoires palestiniens avant de dissoudre le gouvernement d’Union nationale pour le remplacer par un cabinet d’urgence avec comme chef Salam Fayyad.



Il est significatif que la fameuse conférence sur l’avenir des palestiniens se tiendra sous les auspices de la secrétaire Rice et en présence des délégations israélienne, palestinienne et arabes. Désormais, l’alignement total d’Abou Mazen sur les politiques de la Maison Blanche à l’égard de la Palestine et du sort de ses habitants ne fait pas de doute. Il agit en acteur conscient du scénario américain dans la région.



En Europe, la Grande Bretagne n’a pas tardé à exprimer son soutien à la tenue de cette conférence. Un communiqué du Foreign Office a même qualifié de cruciales et de vitales les déclarations de Bush à ce sujet. Reste que l’appui du principal protagoniste de l’affaire fait défaut. Le Hamas a dors et déjà rejeté toute domination américaine sur le destin de son peuple. « Ce genre de manifestation à l’agenda prédéterminé ne sert que les intérêts de nos ennemis et ne fait de semer la discorde dans nos rangs, a estimé Ismael Rezvan, porte parole du Mouvement.



La rencontre de Bush et de Ban Ki Moon, secrétaire général de l’Onu, mardi à New York et les propos échangés entre les deux hommes au sujet de cette même conférence a donné entièrement raison à Rezvan.


Samedi 21 Juillet 2007

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires