Géopolitique et stratégie

Le Mossad et les événements du 11 septembre 2001


Un Web site américain a essayé, dans son analyse, de dégager le rôle du Mossad, dans les événements du 11 septembre, événements qui ont fait basculer, il y a cinq ans, les relations internationales, dans le sillage de l’effondrement des tours jumelles du World Trade Center de New York.


IRIB
Jeudi 14 Septembre 2006

Le  Mossad et  les événements du 11 septembre 2001
Le Web site américain « What Really Happened », qui analyse les événements internationaux, a consacré tout un article aux événements du 11 septembre 2001 et l’attaque attribuée à la nébuleuse d’Al-Qaïda des tours jumelles du « World Trade Center » de New York. Il a mis sur la planche la théorie de l’implication du Mossad dans ces événements. « En réponse à la question qui lui demandait son avis sur ces attentats, Benjamin Netanyahu, l’ancien Premier ministre israélien, a, immédiatement, déclaré : « Ces événements étaient très bons…très très bons. Ils pourront pourtant susciter la compassion d’Israël. », relate l’article, avant d’ajouter plus loin qu’en ce jour-là, cinq agents du Mossad, qui suivaient, allégrement, ces événements, ont été arrêtés. Ces espions du Mossad étaient en train de filmer les événements. Ils avaient planté une caméra, sur l’autre rive du Hudson, et une autre, sur les tours jumelles du « World Trade Center » de New York. » La police new-yorkaise avait reçu des plaintes, de la part des habitants de ce quartier, dénonçant des gens qu’ils avaient vus en train de danser de joie, lorsque le premier avion avait percuté les tours. Ces individus se sont, ensuite, rendus près des décombres, pour les filmer. L’auteur évoque, plus loin, dans son article, les tentatives de ces individus de lier ces attentats aux Palestiniens. « En même temps, un inconnu a appelé la police, alléguant que des Palestiniens roulaient, dans une camionnette bourrée d’explosifs, vers le tunnel Lincoln. » continue l’article. Cette information a été, aussi, divulguée, par NBC, ce qui est, selon l’auteur, dans le sens des mêmes démarches, pour imputer ces attentats aux Palestiniens. La conversation de cet inconnu avec la police est digne d’intérêt. « Ce sont des Palestiniens, ils portent des vêtements arabes. » On peut, donc, se demander comment cette personne a-t-elle su que ces individus déguisés en arabes pourraient être des Palestiniens, alors que tout le monde sait que les Palestiniens ne portent pas de vêtements arabes. Après cet appel, la police new-yorkaise a lancé des recherches, pour trouver cette camionnette blanche. Or, l’affaire est devenue intéressante, lorsque le véhicule a été arrêté, et que l’on a constaté que les passagers à son bord étaient des Israéliens. Dès qu’ils ont été arrêtés, explique le rapport de la police, ces individus ont crié « Nous sommes des Israéliens, nous ne sommes pas votre problème, ce sont les Palestiniens qui sont votre problème. » Selon un reportage de la chaîne ABC, la police avait trouvé dans les affaires de ces individus, 4.700 dollars, des passeports étrangers, et des cartes de New York, sur lesquels les points importants de la ville, notamment, le « World Trade Center », avaient été marqués. Des chiens de la police avaient détecté, dans leur véhicule, des traces d’explosifs. Un rapport du journal israélien Jesuralem Post et de la radio de l’armée du régime sioniste font état d’une camionnette bourrée d’explosifs, arrêtée, près du pont George Washington, sans dire que les passagers étaient des Israéliens. Alors que la chaîne ABC, le New York Post et New Gersey Bergen Record ont, tous, signalé, sans ambiguïté et avec précision, que les passagers de cette camionnette avaient l’intention de faire exploser le tunnel Lincoln. Tous les New-yorkais savent que ces points-là sont éloignés les uns et des autres. Ce qui suscite davantage la suspicion, c’est que les Israéliens arrêtés travaillaient pour une société de transport urbain, dont la majorité du personnel est israélienne. Un employé américain de la société indiquait, dans un entretien avec New Gersey Record, que tous les employés israéliens ne cachaient pas leur joie devant ces événements et disaient : « A présent, les Américains comprennent ce que nous endurons. » Toujours, selon la même source, quelques jours plus tard, il a été établi que ces personnes arrêtées étaient, toutes, des agents du Mossad, et que le propriétaire de la société s’était enfui des Etats-Unis, pour se rendre en Israël. Ces agents du Mossad ont été incarcérés pendant 71 jours. Quelque temps plus tard, les agents du FBI et de la justice américaine ont exclu les agents locaux de l’affaire et ont, discrètement, mis en liberté les agents du Mossad. On a, donc, tout fait, pour éclipser le rôle de ces agents dans les événements du 11 septembre. Par contre, les médias se sont évertués à les lier à Oussama Ben Laden. L’auteur de l’article évoque, à titre d’exemple, la réaction du Directeur de la CIA. « Dès que le premier avion a percuté les tours du « World Trade Center », George Tenet, à l’époque, Directeur de la CIA, a déclaré, sans vouloir se rappeler que Ben Laden n’avait pas à son actif une opération d’une telle dimension, que, partout, dans cet événement, on pouvait détecter la signature de Ben Laden. ». source: L’Agence Fars


Vendredi 11 Septembre 2009

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires