Politique Nationale/Internationale

Le Ministère iranien des affaires étrangères dément les allégations américaines


Le Porte-parole de la diplomatie iranienne a démenti les allégations des responsables américains sur le lien entre les 5 diplomates, enlevés, à Erbil, et les rebelles irakiens. Lors de son point de presse hebdomadaire, Seyyed Mohammad-Ali Hosseini a rappelé que toutes les activités des diplomates enlevés s'exerçaient conformément aux règles et lois qui régissent la diplomatie, et que c’était, plutôt, les Etats-Unis, qui, en attaquant le Consulat de la RII, à Erbil, et en enlevant des diplomates, avaient violé les dites règles et lois.


Lundi 15 Janvier 2007

Le Ministère iranien des affaires étrangères dément les allégations américaines
N’oublions pas, en passant, que la Secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a qualifié cette démarche illégale d’attaque contre les objectifs iraniens, en Irak, démarche, qui s’inscrit dans le cadre des vastes efforts pour faire face à l’Iran. Quelques heures après l’attaque des forces américaines contre le Consulat de la RII, à Erbil, Washington a indiqué que l’attaque et l’arrestation des diplomates iraniens avaient eu lieu sur l’ordre direct du Président Bush. Lors de son entretien avec son homologue sioniste, Condoleezza Rice a prétendu que son pays répondait aux interventions iraniennes, en Irak.

Les récents propos et démarches des responsables américains, après l'annonce de la nouvelle stratégie de Bush pour l’Irak, témoignent de deux objectifs principaux de ce pays : primo, faire pression sur l’Iran, par toutes les voies possibles et imaginables, et justifier son échec stratégique, au Moyen-Orient, sous prétexte de l’ingérence iranienne, en Irak. Secundo, nuire à la place puissante qu'occupe l’Iran au Moyen-Orient et dans le golfe Persique. Ceci dit, il n’y a pas l’ombre d’un doute que l’affaire nucléaire iranienne n’est qu’un prétexte pour permettre aux Etats-Unis de poursuivre leurs politiques anti-iraniennes. Mise à part l’hostilité de longue date des autorités américaines envers la RII, l’arrestation des diplomates iraniens, à Erbil, est une atteinte flagrante à la souveraineté irakienne et une offense manifeste au gouvernement irakien. L’attaque américaine contre le Consulat de la RII, à Erbil, montre, bel et bien, que la Maison Blanche regarde l’Irak en position d’occupant et qu’elle ne voit aucune limite à son champ d’action. En tout état de cause, même avec le prolongement de l’occupation de l’Irak et l’aggravation de l’insécurité et des massacres de ses habitants, l’Amérique sera le principal perdant, dans cette affaire, et ses allégations mensongères contre l’Iran et certains autres voisins de l’Irak ne pourront en rien changer le triste sort qui l'attend.

IRIB


Lundi 15 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par ALI14 le 15/01/2007 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ALLAH MAUDISSE LES NEOCONS , LES SIONISTES ET LEURS LAQUETS

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires