Palestine occupée

Le Liban soutient la Résistance



Samedi 14 Novembre 2009

Le Liban soutient la Résistance
Moins d'une semaine après la formation du cabinet d'union nationale au Liban, le Président Michel Sleimane a tenu à rappeler que l'Article concernant le droit de la résistance figurera à l'agenda du nouveau gouvernement libanais. Evoquant ses bonnes relations et d'autres groupes politiques avec le Hezbollah, Michel Sleimane a ajouté la priorité du nouveau gouvernement libanais consiste avant tout à défendre le pays et à soutenir la résistance face aux menaces de l'ennemi sioniste; il s'agit donc thème qui seront en bonne place au menu de l'ordre du jour du nouveau gouvernement. Le Président libanais a précisé : il va de droit du Liban de libérer ses territoires dont les fermes de Chebaa, la partie libanaise du village Ghajar et les hauteurs de Kafar Chouba, de l'occupation israélienne. A ce propos, Walid Joumblatt, leader druze libanais et chef du parti socialiste progressiste , PSP, tout en se déclarant content de la formation du gouvernement d'union nationale a émis l'espoir qu'en incluant la résistance en tant que principe, à l'ordre du jour du gouvernement, les menaces sécuritaires à l'encontre du Liban notamment celles des sionistes soient réduites au minimum. Selon Joumblatt, le texte de l'ordre du travail de l'ancien gouvernement doit être la base de celui du nouveau gouvernement, avant de préciser que les principaux appuis du peuple libanais pour la restitution des régions occupées sont l'armée et la résistance. Le Leader du PSP a souligné que les résolutions onusiennes n'a apporté rien pour le Liban et la communauté mondiale n'a pas réussi d'après ces résolutions à restituer au Liban même la partie nord du village Ghajar avant d'indiquer : il y a un consensus sur le fait qu'il ne faut pas s'en prendre à la résistance pour que les régions occupées et notamment les fermes Chebaa soient libérées. Le cheikh Naïm Qassem, secrétaire général adjoint du Hezbollah en soutenant le nouveau gouvernement libanais et en déclarant ce mouvement prêt à coopérer avec lui, a souligné que les récentes menaces des autorités politiques et militaires du régime sioniste contre le Liban étaient vaines et Israël sortirait encore vaincu de toute guerre contre le Hezbollah. Le cheikh Naïm Qassem a condamné les récents agissements militaires du régime usurpateur près des frontières libanaises et les menaces de autorités de ce régime contre le Liban et de marteler que le soutien du nouveau gouvernement et le peuple libanais à la résistance est le facteur le plus important de sa victoire contre tout aventurisme de l'ennemi sioniste. Tout en mettant l'accent sur le maintien de la résistance, le député libanais Hossein Moussavi a précisé que la résistance est la seule voie pour assurer la force censée contrer l'ennemi sioniste dans la région. Moussavi a ajouté que la voie du Jihad, du martyr et de la résistance se poursuivra pour que le Liban reste sain et sauf des métastases du tumeur cancérogène qu'est Israël. Il a salué la formation du gouvernement d'union nationale avant de rappeler que la résistance avait employé toute sa capacité pour la formation de ce gouvernement.

http://french.irib http://french.irib



Samedi 14 Novembre 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires