Palestine occupée

Le Liban manifeste: Plus de 5,1 millions de Libanais dans les rues de Beyrouth


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 11 Mai 2008 - 13:13 Les derniers développements au Liban

Dimanche 11 Mai 2008 - 11:25 Liban : au seuil d'une crise incontrôlable?



irib
Vendredi 1 Décembre 2006

Le Liban manifeste

L'heure est grave, on ne le sait que trop: l'obstructionnisme des courants pro-occidentaux au Liban a fini par faire de la "rue", l'unique tribune où l'opposition désormais majoritaire aurait une chance de se faire entendre. Ce vendredi 1er décembre, des centaines de milliers de Libanais descendront dans les rues de Beyrouth pour une marche pacifique et un sit in illimité au centre-ville à l'appel conjoint du Hezbollah, du mouvement Amal et du parti chrétien "Liberté". Pour ces hommes et ces femmes en colère, qui portent encore les sequelles de l'inertie politique de l'actuel Premier ministre pendant et après l'offensive estival d'Israël, l'objectif est un: réclamer la formation d'un gouvernement d'union nationale en prélude aux législatives anticipées. Formé à la hâte dans le sillage de l'assassinat de Hariri par les soins d'un parlement dominé par la coalition pro-occidentale du 14 mars, le cabinet Siniora est loin d'être, comme il le doit, le pendant de "ce kaléidoscope social" qu'est le Liban avec tout ce qu'il compte de richesses multi-ethniques. Ses larmes d'impuissances versées tout au long de l'offensive sioniste, ses hésitations à déclencher le processus de reconstruction depuis que la trêve est entrée en vigueur, font, en outre, planer de sérieux doutes sur ses capacités à mener à bon port un Liban pris au coeur de toutes les tempêtes. Pendant les jours difficiles de juillet et d'août, alors que le Hezbollah prêtait flanc aux attaques barbares d'Israël, lui, le Premier ministre, "garant constitutionnel de l'integrité de son pays" discutait en coulisse avec les Américains ; ces mêmes Américains dont le soutien éhonté à Israël avait indigné la planète entière. Une fois le temps de crise passé, il fallait se rendre à l'évidence. Siniora n'est pas et il n'a jamais été l'homme aux épaules assez larges à qui confier la tache si hautement délicate qui est celle d'assurer la survie du Liban. Le départ de 5 ministres chiites de son cabinet a fait d'ailleurs écho à ce juste constat. Illégitimé en vertu de l'accord de Taef qui fixe le nombre des ministres à 24, le cabinet siniora est politiquement mort. Ne pas en faire acte, c'est se placer aux antipodes des intérêts nationaux d'un pays qui traverse l'une des périodes les plus douloreuses, les plus périlleuses de son histoire.

Plus de 5,1 millions de Libanais dans les rues de Beyrouth


Les sources d'information rapportent que le nombre des Libanais qui se sont rassemblés vendredi dans les rues de la capitale a dépassé les 5.100.000 de personnes. Selon l'Irna, les appels à la manifestation au Liban trouvaient généralement leur réponse dans des rassemblements qui se limitaient à la place Riyad al-Sulh ou à celle des martyrs, de Beyrouth, mais cette fois-ci, la présence populaire est si massive qu'un grand nombre de manifestants n'ont pas réussi à atteindre le centre-ville pour se placer au cœur du rassemblement. Le Chef du courant patriotique libre, Michel Aoun figure, lui aussi, dans les rangs des manifestants. Chiites, Sunnites, Druzes, tous ceux qui ont participé au rassemblement évitent des slogans propre à un groupe quelconque ou qui risquent la division, ajoute la même source.


Vendredi 1 Décembre 2006


Commentaires

1.Posté par Mike le 01/12/2006 21:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cinq millions c'est simplement impossible en 2003 le Liban comptait 3.800.000 hbts

2.Posté par sidi el hicham le 02/12/2006 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

les infos de mike sont erronées.il n'y a pas eu de recensement au liban depuis le protectorat francais.alors merci d'étayer tes declarations Mike

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires