Palestine occupée

Le Hezbollah reporte sa manifestation


C'est ainsi donc qu'ils souhaiterait le voir! Enfoncé en pleine crise, amputé de ses forces vives, déchiré, désuni. Le Liban que les Américains et les Sionistes cherchent à planter au coeur de leur "nouveau Moyen Orient" à la couleur de sang. Depuis février 2005, date du lâche assassinat de Rafic Hariri, plus de 30 explosions et attentats terroristes ont frappé ce minuscule pays à qui on repproche visiblement la volonté si simple si naturelle de vivre "libre" et "indépendant", loin des ingérences occidentales. Le meurtre du ministre libanais


Zeynel CEKICI
Vendredi 24 Novembre 2006

Le Hezbollah reporte sa manifestation
de l'Industrie, Pierre Gemayel, fils et petit-fils de personnalités politiques de haut rang s'inscrit dans cette même logique. En criblant de balles le jeune Gemayel, c'était l'unité, la souveraineté voire l'integrité du Liban que les assassins ont cherché à atteindre. Or le pays du cèdre, et toutes les composantes qui forgent son paysage politique se refusent à se prêter à ce jeu. Le Chef du Hezbollah, fidèle à l'idéal d'unité et de liberté pour lequel son mouvement a vaillamment combattu Israël de 1982 à 2000 et encore plus récemment en juillet dernier a choisi de reporter la marche protestataire de ses partisans prévue initialement pour le jeudi 23 novembre. Une initiative louable en ces temps d'incertitude et de menaces où le Liban est assailli de toutes parts. On se rappelle fort bien, en effet, du scénario qui a suivi l'assassinat de Rafic Hariri. Cet acte savamment prémédité a servi de déclic à un mécanisme d'ingérence transaltantique qui a liquidé avec une incroyable vitesse les 20 années d'alliance constructive entre la Syrie et le Liban. Brandissant le crime, l'Amérique et l'Europe ont fait de Damas le bouc émissaire d'une affaire qui ne servait en fin du compte que leurs intérêts et ceux de leur éternel allié sioniste. Bref, a coup de résolution forcée, ils ont poussé la Syrie dehors, sachant que son absence risque à tout moment d'attiser la mèche des violences éthnique et de ramener le Liban à la case départ. Et aujourd'hui "bis répétita"! L'assassinat de Pierre Gemayel sonne comme un avértissement à l'oreille de tous les Libanais. Leur pays, qu'ils aiment et chérissent tant, est entré dans une mauvaise passe. A eux donc d'être vigilents et d'être prêts à faire face à un nouveau cycle de complots.


Dimanche 26 Novembre 2006


Commentaires

1.Posté par Mike le 24/11/2006 22:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre rédacteur a vite fait d’idéaliser la présence des Syriens au Liban qui a certainement servi les intérêts du Hezbollah mais certainement pas des chrétiens maronites.

La prise du centre stratégique de Beyrouth occupé par le général Aoun fut un carnage pour les milices chrétiennes.

Ici un article déplorant la présence Syrienne. http://switzerland.indymedia.org/frmix/2003/11/15957.shtml

Les Maronites ont eu pas mal de problèmes avec les Syriens qui n’ont pas hésité à canonner les villages des pourtours chrétiens de Beyrouth, à réquisitionner des maisons en haut des crêtes stratégiques. Habitations qu’ils ont laissées à moitié démontées lors de leur départ qui a été un énorme soulagement pour les chrétiens.

Le Liban compte 18 confessions religieuses (ce sont eux qui le dise) Les libanais très fière de leur identité nationale qu’ils font remonter aux phéniciens, qui fut une des premières cultures civilisatrice du monde méditerranéen, ont tous une grande conscience politique et ont payé le prix fort pour comprendre qu’ils sont les otages de forces qui les dépassent et risquent à tous moment de les écraser.

Ils ont majoritairement pris le parti d’essayer de vivre ensemble, ce qui leur semble la seule alternative raisonnable.

Malheureusement le reste du monde en a décidé autrement. Que Dieu protège ce magnifique pays et tous ses habitants

2.Posté par hartemisse le 25/11/2006 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

''Notre rédacteur a vite fait d'idéaliser la présence des Syriens au Liban...'' ?


3.Posté par azou le 25/11/2006 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un résumé fidele à la realité, en effet la presence syrienne a eu beaucoup plus d'effet positifs que negatifs. Une preuve tres simple a cela, les elections legislatives de 2000 qui ont permis au defunt ministre gemayel d'etre elu en tant que depute tout en etant farouche opposant a la presence syrienne de l'epoque, sans avoir ete victime de quelconque attentat.
Hormis la mise à la touche de 2 personalités maronnites de haut rang dont le general Aoun et Le criminel de guerre Geagea, la Syrie a maintenu pendant sa presence un climat de securite exceptionnel jamais connu au liban et respecter les equilibres ethniques du pays.
N'oublions pas que la classe politique libanaise d'aujourdhui qui mene une guerre ouverte a la syrie est celle la meme qui a collaboré pendant quinze ans avec le regime syrien tout en pillant massivement le liban, et joue maintenant la politique americano-sioniste de destabilisation du regime syrien. Le liban vit un hypocrisie sans precedents de ses dirigenats qui applique une politique plus americaine que bush lui-meme, a des fins d'interets personnel et avec une inconscience sans precedent. Comment peut-on faire croire aux libanis que les nations unies a travers le tribunal international veut aider et proteger le liban quand ces memes nations unies n'etaient pas capable de decreter un simple cessez-le feu durant la guerre la plus destructrice contre des civils depuis le vietnam. Comment voir le sioniste Bolton lever la main pour un veto a une simple condamnation des massacres de Henin et de Kana et croire qu'il veut l'interet du liban a travers la tribunal international. Tout ceci est plotisé et hautement hypocrite

4.Posté par azou le 25/11/2006 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

un résumé fidele à la realité, en effet la presence syrienne a eu beaucoup plus d'effet positifs que negatifs. Une preuve tres simple a cela, les elections legislatives de 2000 qui ont permis au defunt ministre gemayel d'etre elu en tant que depute tout en etant farouche opposant a la presence syrienne de l'epoque, sans avoir ete victime de quelconque attentat.
Hormis la mise à la touche de 2 personalités maronnites de haut rang dont le general Aoun et Le criminel de guerre Geagea, la Syrie a maintenu pendant sa presence un climat de securite exceptionnel jamais connu au liban et respecter les equilibres ethniques du pays.
N'oublions pas que la classe politique libanaise d'aujourdhui qui mene une guerre ouverte a la syrie est celle la meme qui a collaboré pendant quinze ans avec le regime syrien tout en pillant massivement le liban, et joue maintenant la politique americano-sioniste de destabilisation du regime syrien. Le liban vit un hypocrisie sans precedents de ses dirigenats qui applique une politique plus americaine que bush lui-meme, a des fins d'interets personnel et avec une inconscience sans precedent. Comment peut-on faire croire aux libanis que les nations unies a travers le tribunal international veut aider et proteger le liban quand ces memes nations unies n'etaient pas capable de decreter un simple cessez-le feu durant la guerre la plus destructrice contre des civils depuis le vietnam. Comment voir le sioniste Bolton lever la main pour un veto a une simple condamnation des massacres de Henin et de Kana et croire qu'il veut l'interet du liban a travers la tribunal international. Tout ceci est politisé et hautement hypocrite.

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires