Conflits et guerres actuelles

Le Hezbollah poursuit son combat


Rien ne peut les fléchir. Les combattants du Hezbollah sauront repousser l'offensive sioniste contre le Liban via les attaques-éclaires, selon leur secrétaire général, le Cheikh Hassan Nassrallah qui s'exprimait jeudi soir sur la chaine Al Jazira. " Nous ne déplorons aucune perte dans les rangs de nos responsables, a-t-il affirmé avant de démentir de façon catégorique les prétenstions d'Israël, selon lesquelles une semaine de bombardement du sud libanais aurait réduit de moitié la puissance de frappe du Hezbollah. " Non seulement nos chefs se portent bien mais encore nous conservons notre pleine capacité d'attaque ; l'offensive sioniste ne nous a pas surpris car nous étions préparé à l'avance, a-t-il ajouté. Narallah n'a pas manqué au cours de cet entretien d'évoquer la victoire sans précédent de son mouvement sur les forces navales sionistes.


IRIB
Vendredi 21 Juillet 2006

Le Hezbollah poursuit son combat
Le Hezbollah poursuit son combat

" Celles-ci, a-t-il dit, ont fini au bout de 20 ans par quitter les eaux côtières du Liban après le naufrage de l'un de leurs bâtiments de guerre, provoqué par le tir de nos combattants". Nasrallah a affirmé que son mouvement était capable de tenir tête encore longtemps à Israël. "Nous sommes encore au point de départ et nous allons poursuivre nos opérations, a-t-il assuré. Le Secrétaire général du Hezbollah a refusé d'adhérer à l'hypothèse avancée par les médias selon laquelle la capture de deux soldats sionsites aurait déclenché l'offensive.


"L'objectif recherché par Tel-Aviv, c'est d'éliminer le Hezbollah car ce n'est pas la première fois que notre mouvement abat ou arrête des soldats sionsites, a-t-il indiqué. Nasrallah a déploré la mort ces derniers jours de plusieurs citoyens israéliens. "Au contraire d'Israël, le Hezbollah tente de préserver au mieux qu'il peut la vie des civils mais la guerre est la guerre et ce genre de tragédie lui est inhérente".a-t-il ajouté. Nasarallah a critiqué ensuite la position de certains pays arabes et de leurs dirigeants.


" Notre résistance n'a jamais misé sur leur soutien. Ils se soucient plus pour les intérêts américains que pour les intérêts de leur peuple", a-t-il indiqué. Le Secrétaire général du Hezbollah a rejeté ensuite tout lien entre la résistance à l'offensive sionsite et le dossier nucléaire iranien ou encore les pressions occidentales sur la Syrie. "Notre mouvement a toujours pensé en priorité aux intérêts nationaux libanais, à mettre fin à l'occupation du Liban, a t il poursuivi. " ce que veut Israël c'est la capitualition du Hezbollah ; si Israël atteint cet objectif, le Liban, quel qu'il soit son gouvernement, devra composer avec lui; autrement dit, notre futur gouvernement devra obtenir non seulement le feu vert des Etats- Unis, de la France et de la Grande Bretagne mais encore celui d'Ehud Olmert, a-t-il conclu.


Vendredi 21 Juillet 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires