Conflits et guerres actuelles

Le Hezbollah entend envoyer des roquettes au-delà de Haïfa (Nasrallah)


Le mouvement chiite libanais le Hezbollah entend frapper le territoire israélien situé au-delà de la ville septentrionale de Haïfa.


RIA Novosti
Mercredi 26 Juillet 2006

Le Hezbollah entend envoyer des roquettes au-delà de Haïfa (Nasrallah)


"Nous allons passer à une nouvelle étape de la conduite des actions armées et en représailles aux destructions d'ouvrages civils au Liban nous pilonnerons des districts israéliens situés au-delà de la ville de Haïfa", a déclaré le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, dans une interview accordée mercredi à la chaîne de télévision libanaise Al-Manar.

"Nous nous reverrons à l'étape qui suivra Haïfa", a-t-il ajouté.

Hassan Nasrallah a souligné qu'Israël aurait attaqué le Liban même si le Hezbollah n'avait pas enlevé les deux militaires israéliens.

"Nous disposons de renseignements selon lesquels Israël préparait l'opération militaire pour fin septembre - début octobre. L'incident avec les soldats l'a contraint à avancer la date sans avoir achevé de collecter des informations, ce qui a joué en notre faveur", a indiqué le chef du mouvement chiite.

Pour Hassan Nasrallah, Israël tente de réaliser un plan américain visant à créer un Nouveau Proche-Orient.

"L'objectif de cette guerre est de mettre le Liban sous l'emprise totale des Etats-Unis et des sionistes, mais nous sommes prêts à poursuivre la guerre pour libérer le sol libanais occupé, pour défendre les intérêts nationaux, la souveraineté et l'indépendance du pays. Quant à la Syrie et à l'Iran, ils ne négocieront pas leur appui à la résistance au Liban et en Palestine", a dit en conclusion Hassan Nasrallah.

L'agence Associated Press annonce que dans cette interview à Al-Manar Hassan Nasrallah avait également déclaré que son organisation était disposée à débattre des conditions d'un arrêt de la confrontation armée avec Israël.

"Il n'est pas question que nous acceptions un procédé (de règlement du conflit) à des conditions humiliantes pour nous, pour notre peuple ou pour notre pays, surtout après toutes ces victimes. Nous sommes ouverts à des discussions politiques et à des solutions reposant sur la souplesse, mais l'intérêt national et la dignité priment avant tout", a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le chef du Hezbollah a dit qu'Israël ne remportera jamais une guerre terrestre contre ses combattants qui continueront de tirer des roquettes en direction du territoire israélien, indépendamment de la profondeur des incursions israéliennes au Liban.

"L'objectif de l'invasion - empêcher que des roquettes ne tombent sur les colonies - n'a pas été atteint", a dit le chef du Hezbollah.


Mercredi 26 Juillet 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires