Palestine occupée

Le Hamas s'oppose à la présence étrangère au passage de Rafah



Lundi 4 Février 2008

Le Hamas s'oppose à la présence étrangère au passage de Rafah
Le Premier ministre élu palestinien, Ismaël Haniyeh a rendu ‎hommage à la position de l'Egypte à l'égard des récents ‎évènements de Gaza. Les habitants de la bande de Gaza, qui ‎souffraient, énormément d'un blocus économique sans merci, ‎imposé par le régime sioniste, ont franchi à travers une brèche dans ‎le mur dressé sur la frontière avec l'Egypte, pour aller chercher ‎chez le voisin égyptien leurs besoins de première nécessité. Cette ‎démarche de l'Egypte, contestée par le régime sioniste, a été, ‎fortement, saluée au sein du monde arabe, traduisant la solidarité ‎régionale, ne serait-ce qu'en partie, avec le peuple opprimé ‎palestinien. En fait, le régime sioniste a intensifié, ces derniers ‎mois, le blocus de Gaza, et a multiplié ses attaques terrestres et ‎aériennes contre cette région en vue d'en finir avec la population de ‎cette région qui est à la première ligne de la lutte anti-occupation ‎israélienne. Depuis l'arrivée au pouvoir du Hamas, au cours des ‎élections libres et démocratiques en 2006, le régime sioniste a ‎intensifié ses agressions contre les habitants de cette région qui ‎avaient voté à la Résistance face à l'occupation. Le régime sioniste ‎a imposé un blocus total à cette région et procédé au massacre du ‎palestinien, avec pour objectif de mettre face à face les Palestiniens ‎et le gouvernement élu palestinien. Le régime sioniste s'attendait à ‎ce que l'Autorité autonome et l'Egypte contribuent à resserrer ‎davantage l'étau autour des habitants de Gaza. Mais, la percée du ‎mur et l'entrée des Palestiniens sur le territoire étaient un ‎évènement imprévisible que le régime sioniste n'avait pas calculé. ‎Cela a montré que la volonté du peuple palestinien peut basculer ‎les calculs du régime sioniste et déjouer ses complots. Le régime ‎sioniste qui avait comme objectif de provoquer une guerre civile ‎dans les territoires palestiniens et d'opposer l'armée égyptienne aux ‎habitants de la bande de Gaza qui avaient franchi la frontière pour ‎entrer sur le territoire égyptien. Pour le moment, le régime sioniste ‎est en train de fomenter un nouveau complot pour laisser ‎l'administration de Gaza aux forces internationales et au régime ‎sioniste. Alors que le gouvernement dirigé par le Hamas réclame ‎l'administration de la région frontalière de Gaza par les ‎Palestiniens et par le gouvernement égyptien

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Lundi 4 Février 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires