Palestine occupée

Le Hamas est prêt à régler les divergences avec l’Autorité palestinienne



IRIB
Vendredi 29 Février 2008

Le Mouvement de la résistance islamique de la Palestine (Hamas) a annoncé, encore une fois, qu'il était prêt à entrer en négociation avec les responsables de l'Autorité autonome du Président Mahmoud Abbas, pour mettre fin aux divergences inter-palestiniennes, par le biais du dialogue. Le Président Mahmoud Abbas avait, de son côté, annoncé son accord à la proposition de médiation du gouvernement yéménite, pour la reprise des négociations entre le Fatah et le Hamas. L'initiative de Sanaa consiste en la reprise du contrôle de la Bande de Gaza par les forces de l'Autorité palestinienne, la tenue d'élections anticipées, et la reprise des négociations, conformément aux accords de 2007 de la Mecque. Selon ce plan, le parlement doit élire les membres du gouvernement d'Union nationale. Le Président Mahmoud Abbas s'est dit d'accord avec l'application du plan proposé par le Yémen, mais les dirigeants du Hamas croient que les responsables de l'Autorité autonome pourraient changer aussitôt d'avis à ce sujet, et reprendre leurs complots, à l'encontre du Hamas et du gouvernement élu d'Ismaïl Haniyeh, en coordination avec les services de sécurité du régime sioniste. N'oublions pas qu'au moment où les habitants de la Bande de Gaza souffraient de pénuries d'eau, de nourriture et de médicaments, le Président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, avait accepté de négocier avec le Premier ministre du régime sioniste, Ehud Olmert, tandis que, dans le même temps, les raids aériens de l'armée israélienne dévastaient des zones résidentielles, à Gaza, dont les habitants souffraient des conséquences tragiques du blocus. Or, le Premier ministre du régime sioniste a annoncé, explicitement, que, contrairement au plan proposé par le Président américain, la paix ne serait pas possible avant la fin de l'année en cours. En tout état de cause, le vote démocratique des Palestiniens pour le Hamas, en janvier 2006, a prouvé que la population soutenait la résistance anti-sioniste, et qu'il incombait aux responsables de l'Autorité autonome du Président Mahmoud Abbas d'accepter la proposition du Hamas, pour régler les divergences inter-palestiniennes, afin de neutraliser les complots des Etats-Unis et du régime sioniste qui veulent diviser les Palestiniens

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Vendredi 29 Février 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires