Palestine occupée

Le Hamas dénonce la politique moyen orientale de Bush


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 19 Février 2017 - 00:10 Un nouveau départ pour la résistance palestinienne ?

Vendredi 17 Février 2017 - 00:07 Trump et Israël



Dimanche 13 Janvier 2008

Le Hamas dénonce la politique moyen orientale de Bush
Le mouvement de la résistance islamique de la Palestine, Hamas a ‎fustigé la politique moyen orientale de Bush, en tournée dans la région. ‎La tournée de Bush, entamée par sa visite en Palestine occupée et à ‎Ramallah en Cisjordanie où il s'est entretenu, tout d'abord avec le Premier ‎ministre du régime sioniste, Ehud Olmert et ensuite avec le Président de ‎l'Autorité autonome palestinienne, Mahmoud Abbas, loin de permettre la ‎relance du processus de paix, a suscité une vague de protestations. Au ‎cours d'une rencontre avec le Premier ministre du régime sioniste, le ‎Président américain a parlé de l'annulation du droit au retour des réfugiés ‎palestiniens. " Il faut payer des indemnités aux Palestiniens et clore ce ‎dossier" a-t-il prétendu, une position qui a été considéré comme un ‎soutien absolu à Israël et dénoncée, par le Hamas. Les milieux ‎palestiniens estiment que l'objectif de la visite dans la région du Président ‎américain est de donner une légitimité aux crimes, commis par les ‎sionistes, contre les habitants de la bande de Gaza. Lors de sa visite en ‎Palestine occupée, George W Bush tout en justifiant les actes de ‎provocation et d'agressions du régime sioniste dans la bande de Gaza, a ‎présenté le mouvement du Hamas comme responsable des souffrances du ‎peuple palestinien. Ce alors que les Palestiniens ont dores et déjà soutenu ‎le Hamas pour protester contre la politique criminelle du régime sioniste ‎et dénoncer un faux processus de paix. La Bande de Gaza dont les ‎habitants sont victimes de la politique inhumaine des Etats-Unis et du ‎régime sioniste, est, actuellement, au bord d'une tragédie humaine. En ‎fait, George W Bush, dont la politique moyen orientale a, totalement, ‎échoué, s'est déplacé dans la région dans l'espoir de pouvoir permettre ‎aux Républicains de retrouver leur crédibilité perdue. De l'avis des ‎analystes, la promesse de Bush pour la création d'un Etat palestinien ‎avant 2009 n'était qu'une manœuvre propagandiste, car le Président ‎américain, qui est aux derniers mois de son mandat, n'est, absolument, en ‎mesure d'établir la paix au Moyen-Orient, d'autant plus que le résultat des ‎‎7 années de sa présidence n'était autre chose que l'occupation de l'Irak, la ‎crise du Liban, la tragédie de Gaza et l'annulation des négociations de ‎paix avec la Syrie. Dans un tel contexte, le Hamas, fort du soutien ‎populaire, parle de la résistance contre les Etats-Unis et le régime ‎sioniste, en dépit du fait que les habitants de Gaza font, actuellement, ‎l'objet des sanctions et du blocus politique et économique.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Dimanche 13 Janvier 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires