Sciences et croyances

Le Grand collisionneur de hadrons sera arrêté en 2012 (CERN)



Jeudi 9 Septembre 2010

Le Grand collisionneur de hadrons sera arrêté en 2012 (CERN)
Le Grand collisionneur de hadrons (LHC) situé à la frontière franco-suisse sera arrêté pour un an au début de 2012, a annoncé mercredi à Novossibirsk Sergio Bertolucci, directeur de la recherche à l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).
"Les chercheurs recueilleront des données à une énergie de 3,5 téraélectronvolts (3.500 milliards d'électronvolts) jusqu'à la fin de 2011 pour mieux étudier les phénomènes déjà observés et envisager les possibilités de perfectionner l'accélérateur. Ensuite le collisionneur sera arrêté pour un an", a indiqué M.Bertolucci à l'issue d'un colloque sur les perspectives de la physique des hautes énergies.
En 2012, les chercheurs œuvreront pour que le collisionneur placé dans un tunnel circulaire de 27 km atteigne sa puissance maximale de 14 TeV (deux faisceaux de protons accélérés à 7 TeV). Ils mèneront des expériences jusqu'à 2016 tout en préparant un projet de modernisation du collisionneur. Le plus puissant accélérateur de particules au monde fonctionnera jusqu'en 2030, a précisé M.Bertolucci cité par l'antenne sibérienne de l'Académie des sciences de Russie.
Ensuite les scientifiques auront besoin d'un autre collisionneur - linéaire - pour étudier en détail les particules dites "supersymétriques" et le boson de Higgs, une particule instable qu'ils recherchent au moyen du LHC. "C'est un très grand projet qui réunit des instituts de nombreux pays, dont le nôtre", a annoncé Iouri Tikhonov, directeur adjoint de l'Institut russe de physique nucléaire.
D'un coût de plus de 6 milliards d'euros, le LHC est construit à 100 m sous terre sur la frontière entre la France et la Suisse. Il a démarré en septembre 2008 avant d'être arrêté pour un an à la suite d'un accident. La période d'exploitation actuelle du LHC a commencé le 20 novembre 2009, avec un premier faisceau en circulation à 0,45 TeV. Après un court arrêt technique en décembre, les faisceaux ont circulé de nouveau le 28 février dernier, et les premières collisions de protons à une énergie record de 7 TeV ont été enregistrées fin mars. Des physiciens, techniciens et ingénieurs de plus de 80 pays, dont la Russie, participent aux expériences du LHC.


Jeudi 9 Septembre 2010


Commentaires

1.Posté par Intellecterroriste le 10/09/2010 08:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En fait, c'est amusant parce que la physique il y a de ça des années, c'était l'observation du réel que l'on cherchait à modéliser mathématiquement.

A l'heure actuelle, c'est l'inverse! On a des modèles mathématiques que l'on cherche à tout prix à faire coller à la réalité.

Si les chercheurs ne parvenaient pas à démontrer l'existence du Higgs, ils seraient marrons! Car alors, comment expliquer la masse de l'Univers?

2.Posté par Arthur Gohin le 21/09/2010 13:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intellectuelterroriste

Je ne pense pas que l'on puisse dire cela de la physique. De tout temps on a cherché à calculer si les modèles mathématiques prédisaient des effets nouveaux, et à observer éventuelement ces effets nouveaux.
C'était beau quand cela était d'une complexité à dimension humaine. Mais aujourd'hui qui comprend réellement la théorie? Qui domine un peu les évènements? Même les cerveaux hypertrophiés dans une direction excessivement spécialisée de la pensée humaine capitulent.
C'était beau et cela ne coûtait pas trop cher...



3.Posté par Intellecterroriste le 21/09/2010 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Arthur,

tu n'as pas tort du tout de ce point de vue!

Mon sentiment est qu'aujourd'hui, les mathématiques pures ont tendance à absorber la physique, mais n'étant en rien un spécialiste de ces deux disciplines, je ne saurai développer plus ma pensée. Je dis ça après avoir visionné quelques reportages sur la théorie des cordes et autres, qui elles se basent uniquement sur des modèles mathématiques afin d'en démontrer la véracité.

Il est vrai qu'il est bien loin le temps de Newton... Le Higgs, on aurait du mal à le sentir nous tomber sur la tête...

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances


Publicité

Brèves



Commentaires