Economie

Le Forum économique mondial de Davos a mis en exergue les grandes incertitudes qui pèsent sur les économies mondiales



Lundi 1 Février 2010

Le Forum économique mondial de Davos a mis en exergue les grandes incertitudes qui pèsent sur les économies mondiales
Pour sa 40ème édition, le Forum économique mondial de Davos a mis en exergue les grandes incertitudes, que ce soit sur l'avenir des banques, de la croissance ou des finances d'Etats comme la Grèce qui planent dans de nombreux pays du monde.
Parmi les sujets débattus, il y a le président Nicolas Sarkozy qui a dénoncé les "dérives du capitalisme financier", lors d'un discours sur les causes de la crise économique et financière.

Les dirigeants politiques ont souligné le besoin d'une forte coordination internationale sur ce sujet dénonçant le plan du président américain Barack Obama, présenté quelques jours avant l'ouverture du Forum dont plusieurs banquiers ont dit tout le mal qu'ils pensaient de ces propositions.

Malgré la reprise de l'économie évoquée depuis l'automne 2009 et le relèvement des prévisions du Fonds monétaire international pour 2010, patrons et dirigeants politiques se sont dits "prudemment optimistes" soulignant une croissance qui reste fragile car elle reste dépendante des plans de soutien publics.

Le niveau élevé du chômage fait craindre également un affaiblissement de l'activité dans le courant de cette année.

Les agences humanitaires de l'ONU ont appelé à Davos les entreprises à contribuer à l'effort de reconstruction. "Il faut de l'argent liquide, non des marchandises", a dit Catherine Bragg, directrice adjointe de la coordination humanitaire de l'ONU (OCHA), citant toutefois "deux marchandises dont les Haïtiens ont besoin de manière désespérée: les repas prêts à consommer et les tentes"

Au lendemain de la conférence internationale de Londres, le président Hamid Karzaï, attendu à Davos, a annulé sa visite.

Le nouveau directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Yukiya Amano, a indiqué que son organisation essayait toujours de négocier avec l'Iran un accord sur l'enrichissement d'uranium."Nos propositions sont sur la table. Le dialogue se poursuit", a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki a affirmé que "de nouvelles idées ont été évoquées pour la fourniture du combustible pour le réacteur de Téhéran".


Lundi 1 Février 2010


Commentaires

1.Posté par asvel le 01/02/2010 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Préparez-vous au grand crash économique final !!!!

2.Posté par dan le 01/02/2010 17:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


sur le Blog de Pierre JOVANOVIC - quotidien.com

vous trouverez des news brulantes sur ce qui se prépare et dont les journaux télévisés ne parlent pas

à la lecture des revues de presses internationales contenues dans ce blog, il est certain qu'un autre krach se prépare et il semblerait que ce soit en synergie avec les effets de manche USA CHINE dont l'Iran serait peut être le théâtre

3.Posté par TheTruth le 01/02/2010 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il leur faut tuer sciemment le système politique et économique actuel pour justifier et faire que les gens acceptent leur Nouvel Ordre Mondial.

Le jeu des médias depuis la crise de 2008 consiste à dire que l'État fait tout pour relancer la machine, malgré des chiffres positifs, cela se reflète très peu sur le terrain.
Ils veulent que les gens pensent petit à petit que le système capitaliste que l'on connait actuellement n'est pas un système au service du peuple, mais d'une élite (ce qui est vrai, mais comme la plupart des gens lobotomisés par les médias ont longtemps cru et continue de croire en ce système, il faut que les médias leur enlève cette fausse idée de la tête). Le système capitaliste est intrinsèquement un système voué à l'échec dès le départ, les élites se sont servi de ce système pour générer les fonds dont ils ont besoin pour construire le Nouvel Ordre Mondial, et ils veulent maintenant petit à petit casser le mythe du capitalisme, pour proposer un système plus équitable.

Seul hic, ce sont les mêmes élites qui dominaient l'ancien système qui continueront à mener le Nouvel Ordre Mondial, même s'ils vont se prêter à une chasse aux sorcières d'une partie des ces élites la plus visible et la plus connue du peuple, leur faisant porter l'entière responsabilité des malversations du système Capitaliste, alors qu'ils étaient autrefois leurs complices. Bref une mise en scène destinée à nous faire croire que les "méchants sont partis", mais les vrais "méchants" ouvrent en coulisse maintenant et se présenteront comme des figures nouvelles lors de l'avènement officiel du Nouvel Ordre Mondial.


4.Posté par lambd1 le 01/02/2010 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bjr,

il y a un article intéressant sur Dedefensa.org
le Mad-As-Hell party
Le parti des “Fous-de-Rage”
"Reich nomme le parti des mécontents, dont Tea Party est la première manifestation pour la séquence, le Mad-As-Hell party, disons le “parti des Fous-de-Rage” – contre le gouvernement, contre Wall Street, contre le Big Business, ..."
http://www.dedefensa.org/article-le_parti_des_fous-de-rage__28_01_2010.html

suivi d' un commentaire qui rejoint ce que dit TheTruth

"c'est vraiment terrible !

Les gens sont comme posés sur des rails et ils avancent droit vers le destin qu'une certaine oligarchie leur a préparé, et tout ça en croyant, au contraire, être sur le chemin de l'émancipation....
(...)
Les gens deviennent de plus en plus au courant du faux nouvel ordre mondial, et la plupart des gens sont appelés à se révolter et à faire une révolution contre le nouvel ordre mondial; Et de ce fait, le faux nouvel ordre mondial faillira, ce qui fera croire aux gens qu’ils auront gagné et vaincu le malin, alors que le vrai nouvel ordre mondial, qui était caché depuis le début, sera introduit en tant que « nouvelle société » pour remplir le Nouveau Vide Mondial.

C’est le scénario classique de problème-réaction-solution:
Problème: Le Faux Nouvel Ordre Mondial
Réaction: Révolte global contre ce faux nouvel ordre mondial
Solution: Le Vrai Nouvel Ordre Mondial »

Renseignez-vous d'avantage pour ne pas commettre l'erreur de vous tromper de cible."
http://www.dedefensa.org/forum-le_parti_des_fous-de-rage__28_01_2010.html

il renvoit vers un autre forum qui permet de décrypter ce qui se passe
LE SILENCE DES LOUPS (Décryptage d’un monde interdit aux moins de 16 dents)
http://www.pro-at.com/forums-bourse/bourse-1-30072.html

5.Posté par kairouan le 02/02/2010 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il y a eu bizarement et on ne voit pas pourquoi l' intervention de Bil Clinton pour annoncer la croissance americaine dans le quatrieme trimestre de l' année 2009.
Ce qui est completement falacieux ,et c'est surtout la perte de leur hegemonie qui s' érode toujour un peu plus et les intentions de plusieurs pays de renoncer au dollar comme unique monnaie de reerence ..On connait comment marche la bourse americaine , tous l' argent consentit par le congres pour sauver les banques a etait virtuellement multiplier par 10 , et toute ces valeurs virtuelles sont arbitrairement comptabiliser sur le PIB . Les economistes charlatans comme les ""scienitifiques"" d' attac ne voient là aucune anomalie, ils ne voient non plus la necessité de faire des etudes de faisabilité de cette fraude.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires