PRESSE ET MEDIAS

Le Figaro: l’Occident n’a pas d’autre choix que d’accepter le cycle d’enrichissement d’uranium limité face à la diplomatie de Mahmoud Ahmadinejad


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Jeudi 10 Septembre 2009

Le Figaro: l’Occident n’a pas d’autre choix que d’accepter le cycle d’enrichissement d’uranium limité face à la diplomatie de Mahmoud Ahmadinejad
Pour le quotidien français « Le Figaro » qui évoquait la position du président Ahmadinejad sur le dossier nucléaire qui a expliqué, lundi, lors d'une conférence de presse à Téhéran, que l'Iran ne comptait ni stopper ses activités d'enrichissement de l'uranium ni négocier sur les droits de son pays à l'énergie nucléaire, « tandis que la montre tourne, l'éventail de choix qui s'offre à l'Occident se réduit. Reste une solution : celle d'une acceptation, par les six, d'un enrichissement d'uranium limité à 5 %, comme ont pu le proposer les Iraniens par le passé.
Le quotiiden souyligne qu'il s'agit "pour les Occidentaux, d'un aveu d'échec.

Mais selon François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France en Iran (2001-2005), c'est peut-être la meilleure option possible, «à condition d'une surveillance internationale renforcée permettant d'éviter les détournements à des fins militaires».

La semaine dernière, Saïd Jalili, le négociateur iranien sur le dossier nucléaire avait fait savoir qu'un «plan de la République islamique» avait été préparé et qu'il serait remis très bientôt au groupe des 5+1.

«Nous allons poursuivre nos travaux dans le cadre des traités internationaux et en étroite coopération avec l'Agence internationale de l'énergie atomique », a également précisé, lundi, Mahmoud Ahmadinejad, en signalant ainsi une volonté de maintenir le dialogue.

L'Iran, a-t-il ajouté, est également prêt à négocier et à coopérer en vue d'une exploitation «pacifique d'une énergie nucléaire propre» disponible pour tous les pays, tout en «combattant la prolifération».

L’Iran dénonce l’attitude des Etats-Unis qui pratique une politique de «deux poids deux mesures», en fermant les yeux sur d'autres puissances nucléaires comme l’Inde, le Pakistan, le régime israélien.

http://www2.irna.ir/fr/ http://www2.irna.ir/fr/



Jeudi 10 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 10/09/2009 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont 5 + 1 mais se prétendent « communauté internationale » !
Les autres, c'est à dire 191 pays, ne comptent pas ! Ce ne sont que des figurants sur la carte mondiale et leur avis n'est même pas sollicité !
Même le plus crétin des crétins, comme moi par exemple, a du mal à accepter cette auto élévation au sommet des sommets sans se poser la question fondamentale, et de la représentativité et de la crédibilité de ceux qui en sont les acteurs.
Malgré les échecs cuisants subis par « leurs sanctions » que personne ni ne considère ni ne respecte, ils persistent dans l'arrogance et la provocation à l'encontre d'une nation souveraine qui ne demande que le respect des accords internationaux et son droit inaliénable au progrès scientifique.
Incapables de nous fournir les raisons objectives de cette mascarade honteuse, ces nouveaux taxiarques, archaïques et présomptueux, se noient dans des démonstrations qui ne convainquent plus personne, tant leur rhétorique est fallacieuse.
Ils ont tout inventé, d'Israël à Al-Quaida en passant par l'extra-terrestre Ben Laden, tout tenté, du 11 septembre à la crise financière, tout imaginé, des révolutions colorées aux coups d'états meurtriers, mais tout semble leur échapper.
Ils vivent dans l'illusion ! Convaincus de leur invulnérabilité, ils attisent les feux de l'enfer qui finira par nous réduire en cendres, pour l'éternité.
Ceux qui menacent , ce sont eux, ce n'est ni le Président Ahmadinejad ni le Président Chavez ! Ce n'est pas l'hypothétique bombe iranienne que nous risquons de prendre sur nos têtes, mais l'israélienne, avec leur aide et leur consentement.
Six donc, premier chiffre du nombre de la « Bête », six cavaliers de l'apocalypse, six porteurs du flambeau de Satan !
Puisqu'on lui conteste le droit au nucléaire, l'Iran a raison d'exiger la dénucléarisation militaire de tous les états, et en premier lieu l'entité sioniste, cette vermine, ce rétrovirus, cette peste, ce déchet de l'humanité qui ne vit que par la violence, le meurtre, le mensonge, la falsification et la rapine.
Les six, pour être crédibles et conformes à nos opinions, nous les crétins dont seul le bulletin de vote a de l'importance à leurs yeux, doivent détourner leur regard de l'Iran pour le fixer une fois pour toutes sur le monstre damné qu'ils ont enfanté pour le malheur de l'humanité, pour le détruire à défaut de le dompter.
C'est à cette seule conditions que le monde retrouvera la paix, la fraternité et la justice.


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires