Palestine occupée

Le Fatah se rétracte au sujet du rapport fabriqué sur des Iraniens à Gaza


Sentant la force du mécontentement populaire au sujet de l'invasion et de l'incendie de l'Université islamique par les gardes présidentiels de l'Autorité Palestinienne (AP) vendre, la faction du Fatah s'est rétractée au sujet de l'histoire qu'ils avaient fabriquée pour justifier leur attaque haineuse, à savoir la présence d'Iraniens dans l'Université.


palestine info.cc
Dimanche 4 Février 2007

 Le Fatah se rétracte au sujet du rapport fabriqué sur des Iraniens à Gaza




Les gardes présidentiels de l'AP et la faction du Fatah avaient prétendu avoir arrêté sept officiels iraniens au cours de l'attaque de l'Université, et qu'un huitième s'était suicidé.

Azzam Al-Ahmed, le chef du bloc Fatah dans le corps législatif palestinien a déclaré : "Aucun communiqué officiel du Fatah ou du bureau du chef de l'Autorité Palestinienne n'a mentionné la présence des Iraniens" et il a qualifié ces nouvelles de "rumeurs".

La déclaration d'Ahmed reflète la confusion qui existe au sein de la branche des mutins du Fatah.

Entretemps, le Mouvement Hamas a appelé ses cadres et la population palestinienne à défendre à tous prix les mosquées et les fidèles dans la Bande de Gaza.

Des éléments des mutins ont dévasté un certain nombre de mosquées locales et tiré sur d'autres, tuant et blessant des dizaines de fidèles au cours des derniers jours, dont le massacre de la Mosquée Al-Hedaya, la semaine dernière, qui a écoeuré les Palestiniens.

"Le Hamas, ainsi que les factions islamiques et nationales de l'arène palestinienne empêcheront sans relâche ces groupes malveillants et défendront les mosquées à n'importe quel prix", a affirmé un rapport établi par le Mouvement, dont une copie a été faxée au Centre Palestinien d'Information.

Plusieurs mosquées, dans le district de Khan Younis, au sud de la Bande de Gaza, ont été attaquées par ces voyous, tuant un certain nombre de citoyens palestiniens pieux qui avaient tenté de les bloquer.

Dans une autre affaire, le citoyen palestinien Khaled Al-Najjar, cadre de la force exécutive du Ministère de l'Intérieur de l'Autorité Palestinienne, a été kidnappé et torturé par les forces de sécurité de l'AP loyales à Abbas. Il est toujours détenu et interrogé dans l'un des quartiers généraux des forces à Gaza.

A Naplouse, des vandales du Fatah se nommant eux-mêmes "Force exécutive du Fatah" ont kidnappé le citoyen Fayez-Al-Bishtawi, 30 ans, samedi a midi. Bishtawi est propriétaire d'un boutique d'ordinateur dans la ville.


Source : Palestine Info
Traduction : MR pour ISM


Dimanche 4 Février 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires