Politique Nationale/Internationale

Le Conseil de sécurité appelle à la fin des violences et souligne la nécessité urgente de fixer un cessez-le-feu durable


Le Conseil de sécurité a appelé à mettre fin aux violences et à fixer d'urgence un cessez-le-feu durable.


RIA Novosti
Lundi 31 Juillet 2006

Le Conseil de sécurité appelle à la fin des violences et souligne la nécessité urgente de fixer un cessez-le-feu durable

Au nom des membres du Conseil de sécurité des Nations Unies, le président du c pour le mois de juillet, l'ambassadeur français Jean-Marc de la Sablière, a déclaré que "le Conseil de sécurité est extrêmement choqué et bouleversé par le bombardement par les forces israéliennes d'un bâtiment résidentiel à Cana, dans le Liban sud, qui a causé le mort de dizaines de civils, majoritairement des enfants, et en a blessé beaucoup d'autres".

Dans le document le Conseil de sécurité "déplore fortement la perte de ces vies innocentes et la mort de civils dans le conflit actuel et invite le secrétaire général à lui présenter un rapport d'ici une semaine sur les circonstances de ces incident tragique".

"Le Conseil de sécurité exprime sa préoccupation face à la menace d'escalade de la violence qui aurait de nouvelles conséquences graves pour la situation humanitaire, appelle à la fin des violences et souligne la nécessité urgente de fixer au Liban sud un cessez-le-feu durable, permanent et qui résiste", est-il indiqué dans la déclaration.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies exhorte toutes les parties à accorder un accès immédiat et illimité à l'aide humanitaire. Il déplore toute action contre le personnel de l'ONU et affirme sa détermination à travailler sans plus de retard pour adopter une résolution pour un règlement durable de la crise.

La déclaration du président du Conseil de sécurité a été adoptée tard dimanche soir à l'issue de consultations intenses convoquées sur la demande expresse du secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

"Il était d'une urgence extrême que le Conseil de sécurité se prononce enfin sur la situation humanitaire dans la zone du conflit et appelle à la cessation de la violence", a déclaré le représentant permanent de la Russie à l'ONU, Vitali Tchourkine, qui s'entretenait avec des journalistes.


Lundi 31 Juillet 2006


VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires