Diplomatie et relation internationale

Le 7ème Sommet Asie-Europe à Pékin


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Samedi 25 Octobre 2008

Le 7ème Sommet Asie-Europe à Pékin
‎Le 7ème Sommet de l'Asem a commencé, vendredi après-‎midi, ses travaux au Grand Palais du Peuple de Pékin, capitale ‎chinoise. Le Dialogue Asie-Europe (Asem) regroupe les dix ‎membres du Sud-Est asiatique (Asean), les 27 pays de l'UE et ‎six autres pays d'Asie. Le premier Sommet Asie-Europe a eu ‎lieu, en 1996, à Bangkok, capitale thaïlandaise tandis que ses ‎réunions suivantes s'étaient déroulées, respectivement à ‎Londres, à Séoul, à Copenhague, à Hanoi et à Helsinki, toutes ‎avec pour objectif l'élaboration d'un cadre censé promouvoir ‎l'interaction dans le domaine économique et l'accès à la stabilité ‎économique. Figurent à l'ordre du jour de ce Sommet de Pékin, ‎la situation des pays, les modalités de la collaboration mondiale ‎ainsi que la coopération euro-asiatique. Certes, les discussions ‎se feront avec en filigrane la crise économique qui sévit à ‎l'échelle planétaire. Parmi d'autres sujets à examiner, on peut ‎noter l'essor des coopérations commerciales et économiques ‎euro-asiatiques, les investissements ainsi que l'attention ‎particulière accordée à la lutte contre le terrorisme. Certains ‎analystes politiques estiment que l'Asem n'a pas encore su ‎réaliser ses objectifs, malgré toutes les réunions qu'il a tenues, ‎durant ces dernières années. Car ses membres, qui représentant ‎trois cinquième de la population mondiale (60%) et produisant ‎la moitié du PIB mondial, n'ont pas en effet exploité toutes leurs ‎potentialités. La Chine, le Japon, la Corée du sud, l'Inde et ‎l'Australie à côte de certains pays développés de l'Asean, qui ‎constituent les poids lourds de l'économie asiatique, s'ajoutent ‎aux pays de l'UE, avec toutes leurs hautes potentialités ‎commerciales et industrielles, pour franchir d'importants pas en ‎faveur de la réalisation de leurs objectifs, sans pour autant rien ‎enregistrer dans ce domaine. Malgré le bon et acceptable niveau ‎de coopérations d'échanges commerciales entre les membres de ‎l'Asem, les experts en la matière estiment que toutes les ‎réunions de ce Dialogue Asie-Europe ont eu lieu, alors que le ‎spectre des politiques unilatéralistes des Etats-Unis plane sur ses ‎membres. En effet l'unilatéralisme et l'expansionnisme ‎américains en Asie, ont dérobé l'occasion aux membres de ‎l'Asem de créer un équilibre dans les marchés économiques. Et ‎n'oublions pas que Washington s'évertue, comme toujours, de ‎faire aligner les membres de l'Asem sur ses positions et ‎politiques, en ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, un ‎des sujets de discussions de ce Sommet de Pékin. L'interaction ‎de certains membres de l'Asem avec les Etats-Unis notamment ‎les politiques et prises de position des pays européens ont ‎lézardé ce forum. Ceci dit, il semble que l'Asem veut réaliser ses ‎objectifs, tout en prenant en considération, ses intérêts nationaux ‎et extranationaux, sans oublier de se conformer aux nouvelles ‎conditions du monde. ‎

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 25 Octobre 2008


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires