Palestine occupée

Le 25 février, la terre de Palestine sera vendue à des colons illégaux de Teaneck, New Jersey


Le 25 février, les colons seront à Teaneck dans le New Jersey en espérant convaincre les Américains idéologues d'acheter des maisons dans des endroits (ndt : colonies) comme Karnei Shomron, Eli, Otniel, Kiryat Arba et Shiloh.
Des colons feront appel à des juifs américains pour qu'ils achetent des maisons en Cisjordanie et qu'ils les louent à des jeunes familles à des taux accessibles pour aider à consolider la mainmise d'Israel sur la région.

Par Michal Lando et Tovah Lazaroff
Greer Faye Cashman et Shelly Paz ont contribué à ce reportage.


Michal Lando et Tovah Lazaroff
Dimanche 18 Février 2007

Photo : Annonce du Mouvement des colons, Amana, destinée à inciter des investisseurs américains à construire dans les colonies illégales israéliennes de Cisjordanie
Photo : Annonce du Mouvement des colons, Amana, destinée à inciter des investisseurs américains à construire dans les colonies illégales israéliennes de Cisjordanie
Pour sauver leurs communautés, des colons font appel à des juifs américains pour qu'ils achetent des maisons en Cisjordanie et qu'ils les louent à des jeunes familles à des taux accessibles pour aider à consolider la mainmise d'Israel sur la région.

Dans un appel dramatique qui a montré à quel point le manque d'aides du gouvernement à la construction en Cisjordanie a arrêté la croissance, les colons ont prévenu les juifs américains que, sans cela, les habitants de Judée et de Samarie, en particulier les jeunes couples, pourraient partir.

Ils ont demandé à des juifs américains de combler financièrement le vide laissé par le gouvernement israélien, qui, à une époque, subventionnait massivement les logements en Cisjordanie. Cette aide a disparu petit à petit au cours de cette décennie et a finalement disparu cette année, selon les colons.

Le 25 février, les colons seront à Teaneck dans le New Jersey en espérant convaincre les Américains idéologues d'acheter des maisons dans des endroits (ndt : colonies) comme Karnei Shomron, Eli, Otniel, Kiryat Arba et Shiloh.

"Presque toutes les communautés de la Yesha (Judée et Samarie) sont pleines, sans possibilité d'accepter de nouveaux jeunes couples ou familles", a déclaré le Mouvement des colons d'Amana dans une lettre aux acheteurs américains potentiels.

"Si nous ne trouvons pas une solution maintenant, nous créerons notre propre gel de population, qui pourrait, à son tour, commencer un phénomène inconnu avant pour la Yesha, celui de familles quittant nos communautés," a alerté Amanai, qui est la plus grande et la plus ancienne organisation qui travaille la terre en Judée et Samarie.

Amana n'a pas été soulagé par l'augmentation de 5,2% de la population juive en Cisjordanie, qui était presque trois fois plus forte que la croissance de 1.8% enregistrée dans le reste du pays en 2006.

La majeure partie de cette augmentation de population reflète les augmentations de population dans trois grandes villes et ne reflète pas la majorité des communautés dans la région où la croissance stagne.

Il n'y a pas que les habitants actuels qui sont dissuadés par le manque d'appartements disponibles, a indiqué au Jérusalem Post le directeur d'Amana, Alon Farbspein.

"Un bon nombre de gens veulent habiter dans le Yesha et ils n'ont aucun endroit où aller. Nous devons construire plus," a déclaré Farbspein.
Construire des lotissements est possible dans les secteurs autorisés pour la construction en Cisjordanie, ce sont les financement qui manquent, a ajouté Farbspein

Comme preuve que la construction légale existe dans les territoires malgré une condamnation internationale, en 2005 le gouvernement a publié environ 1.500 appels d'offres pour des logements en Cisjordanie.
D'autre part, 1.728 maisons ont été construites. Mais ces maisons construites étaient des maisons privées, a indiqué Emily Amrusi, le porte-parole du Conseil des Communautés juives de Judée, Samarie et de la Bande de Gaza. Ce qui manque, ce sont des constructions subventionnées, a-t'elle ajouté.

Tandis qu'Amana accueille des acheteurs américains dans toutes les colonies "légales" de Cisjordanie, dans un mouvement qui accentue, Amana a favorisé 10 petites et moyennes colonies dont au moins sept sont à l'extérieur de la "barrière de sécurité", pour accentuer l'aspect idéologique de la campagne.
Elles sont également en dehors des blocs de colonies qu'Israel suppose conserver dans un accord de statut final.

Dans une annonce colorée publiée par Amana dans les médias juifs, dont une qui sera envoyée aux membres de JPost.com, il invite les acheteurs à marcher sur les traces d'Abraham et à aider à consolider le rêve sioniste.

"Ce sera un investissement idéologique", dit Aliza Herbst, le porte-parole de Pinchas Wallerstein, Président du Conseil régional de Binyamin.
"Cela s'adresse aux gens qui croient qu'il est important d'avoir une forte présence en Judée et Samarie, pour répondre aux besoins non seulement en termes de sécurité, mais également puisque c'est là où les jeunes familles ont les moyens de s'installer."

À la lumière du problème lié aux constructions illégales en Cisjordanie, Amana a promis que les maisons seraient construites sur des "terres du gouvernement assignées par le Département de la Colonisation de l'Organisation Sioniste Mondiale", et que "des permis de construire corrects" seront obtenus.

L'idée est que des Américains achètent des maisons et les louent à des colons, sans avoir à s'occuper des problèmes qui accompagnent les locations. Tout, de la gestion de propriété à la location jusqu'aux virements, sera géré par Binyanei Bar Amana, une filiale spécialisée dans le logement de l'organisation d'Amana

Le projet est vendu comme une opportunité pour les juifs américains d'avoir leur mot à dire sur le futur d'Israel. La campagne d'Amana rappelle aux juifs américains qu'ils pourraient laisser leur "empreinte" sur le destin d'Israel.

"Nous essayons d'aider les colonies pour nous développer et prospérer, et nous voyons cela comme un investissement dans le futur d'Israel", dit le Rabbin Pruzansky de la Congrégation de Bnai Yeshurun. Sa synagogue Orthodoxe dans le New Jersey accueillera l'événement du 25 février avec Amana.

"Nous pensons qu'il est bon de rappeler aux Israéliens et au gouvernement israélien, qu'il existe des juifs dans le monde qui croient que Dieu a donné la terre d'Israel aux Juifs. C'est notre travail que d'assurer sa survie, sa viabilité et sa prospérité et c'est notre première motivation." a ajouté Pruzansky.

Il a ajouté qu'il avait parlé avec un certain nombre des membres de sa congrégation qui avaient montré un intérêt, cependant certains des détails du projet doivent toujours être résolus. Par exemple, est-ce que les Américains qui achètent des maisons seraient dédommagés si les colonies étaient évacuées, demande Pruzansky.

Des maisons seront vendues à partir de 93.000 dollars et seront louées à un prix minimum de 250 dollars par mois, bien que les prix varient.

Amana a accepté de se charger du financement, et fournit des visites guidées dans les communautés en question. Si les acheteurs américains souhaitent vendre leur maison, Amana libèrera la maison et la préparera pour la vente.

L'espoir est de faire d'une pierre deux coups : Les Américains qui soutiennent idéologiquement les colonies peuvent sécuriser la terre dans les territoires en construisant plus de maisons, et s'assurent en même temps que les jeunes familles peuvent continuer à repeupler les colonies.

A Karnei Shomron par exemple, dit Amrusi, 100 couples se sont mariés l'année dernière. Dans sa colonie de Talmon, un tiers des habitants vivent dans des caravanes ou louent des sous-sols parce qu'il n'y a pas de logements.

Dror Etkes, de l'organisation non-gouvernementale, La Paix Maintenant, qui surveille les territoires a indiqué qu'il était sceptique qu'Amana obtienne des permis pour construire les maisons même s'il persuadait des Américains de les acheter.

À la différence de l'image présentée par les colons, il sait par expérience que les gens ont beaucoup de mal à se débarasser de leurs maisons dans les territoires.

"Nous savons que dans certaines colonies, ils ont du mal à se débarasser des maisons. Ce que je pense, c'est qu'elles essayent de récupérer de l'argent à l'extérieur, et ainsi ils auront plus d'argent, et une meilleure marge brute d'autofinancement. Ils veulent avoir plus d'argent disponible à utiliser."

Etkes dit que Shilo et Kiryat Arba, deux colonies où les américains peuvent construire, ont des maisons vides.

Pour l'instant, Amana a rallié à sa cause le parlementaire de l'Etat de New-York, Dov Hikind, qui représente le 48ème District, un secteur en grande partie Orthodoxe de Brooklyn.

Hikind, qui était un disciple de la Ligue de Défense Juive du Rabbin Meir Kahane, est revenu d'Israel la semaine dernière où il a rencontré divers intellectuels israéliens pour discuter du rôle des juifs américains en Israel, et des projets pour promouvoir le projet de toute puissance.
Pour commencer, Hikind a indiqué qu'il achètera l'une des maisons avec un ami.

"A chaque fois que que je parle de la situation en Israel, les gens me demandent toujours ce qu'ils peuvent faire." dit Hikind.
"Je vais leur donner quelque chose à faire, quelque chose dont ils seront vraiment fiers. C'est comme les Obligations d'Israel, c'est un engagement envers la terre d'Israel, pas simplement par des mots, mais également par l'action."

Hikind dit qu'il a l'intention de faire tout ce qu'il peut "pour faire passer le message."

Quand on lui demande s'il s'inquiête des juifs américains qui sont politiquement opposés à l'achat de terre dans les colonies, Hikind répond : "Il y a assez de gens dans la communauté juive qui s'inquiètent profondément de la terre d'Israel et cela concerne l'investissement dans la terre d'Israel."



Colonies concernées par l'action du groupe Amana

Karnei Shomron
Neria
Cochav HaShachar
Otniel
Shilo
Kiryat Arba
Maale Hever
Sussia
Eli
Carmel

Source
Traduction : MG pour ISM


Dimanche 18 Février 2007


Commentaires

1.Posté par léondelatronchenbiais le 18/02/2007 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est ça le FELLA-SIONISME !!!


2.Posté par soakely le 18/02/2007 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'une petition circule afin de mettre un terme à cette spoliation déguisée !

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires