Diplomatie et relation internationale

Lavrov à Clinton: Moscou ne se ralliera pas aux sanctions contre l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mercredi 14 Octobre 2009

Lavrov à Clinton: Moscou ne se ralliera pas aux sanctions contre l'Iran
La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a concédé mardi à Moscou que l'heure n'était pas encore aux sanctions dans le dossier nucléaire iranien, après avoir échoué à convaincre la Russie sur cette question.
 
"Nous pensons qu'il est important de poursuivre sur la voie diplomatique et de tout faire pour que celle-ci aboutisse", a déclaré Clinton à l'issue d'entretiens avec son homologue russe, Sergueï Lavrov. "Elle pourrait toutefois ne pas aboutir. Nous avons (donc) toujours envisagé la possibilité de (nouvelles) sanctions", a-t-elle ajouté. "Mais nous n'en sommes pas encore là".
 
Dimanche encore, Clinton avertissait pourtant que la communauté internationale "n'attendrait pas indéfiniment" des gages de Téhéran sur la nature du programme nucléaire iranien.
 
Cependant, Lavrov a clairement fait savoir que Moscou ne se ralliera pas pour l'heure à l'idée de sanctions. "Sanctions, menaces, pressions sont dans la situation actuelle contre-productives", a-t-il dit. "Il y a des situations où elles deviennent inévitables, quand tous les autres procédés sont épuisés (..) Avec l'Iran, on en est très loin", a-t-il martelé.
 
Notons que Clinton a prétendu ne pas être venue à Moscou pour demander des engagements à la Russie, concernant de possibles sanctions, et a tenu à souligner "l'extrême coopération" de Moscou.
Or, avant sa visite, un responsable américain avait pourtant affirmé, sous couvert d'anonymat, que Mme Clinton voulait savoir quelles pressions Moscou serait prêt à exercer sur l'Iran, aux côtés des Occidentaux, si les négociations avec Téhéran n'aboutissent pas.
 
Selon un responsable du département d'Etat, s'exprimant également sous couvert d'anonymat, les Russes "n'étaient pas prêts dans ce contexte de parler des mesures spécifiques" qu'on pourrait prendre sur l'Iran.
 
Par ailleurs, Clinton et ses interlocuteurs ont parlé de réchauffement des relations russo-américaines, malgré d'inévitables "désaccords", notamment sur la Géorgie.
 
La secrétaire d'Etat a appelé à une "collaboration rapprochée" avec la Russie sur la défense antimissile, un sujet longtemps délicat entre les deux pays.
 
 
M. Lavrov s'est une nouvelle fois réjoui de l'abandon du projet initial mais a demandé à "en savoir plus" sur la nouvelle configuration avant de décider comment la Russie pourrait y être associée.
 
 
Dans les négociations sur le désarmement nucléaire, autre sujet emblématique des relations bilatérales, des "progrès substantiels ont été accomplis", a-t-il assuré, tout en laissant entendre que des divergences demeurent, notamment sur la réduction du nombre de vecteurs.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 14 Octobre 2009


Commentaires

1.Posté par Nouba le 14/10/2009 16:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca, c'est une bonne nouvelle... J'espère qu'ils sauront également tenir leur place au conseil de sécurité et éviter le pire...

2.Posté par Alexandre le 14/10/2009 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Soyons vigilants. Les USA dominé par les sionistes cherchent à provoquer une guerre contre l’Iran.
Les USA en possédant plus de 10'000 bombes nucléaires et à une distance de plus de 12000 KM prétendent que le programme nucléaire civil Iranienne est un danger !!!
Je trouve que l’Iran est le pays le plus opprimé dans le monde concernant son programme nucléaire civil.
Je vous laisse juger.

3.Posté par Abdulrahim le 14/10/2009 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vendredi le 2 octobre après la négociation de Genève, les USA et Clinton disent que la discussion avec l’Iran était constructive.

Le samedi 10 octobre la même ministre vient en Europe pour inciter certains pays de soutenir les USA pour prendre des sanctions contre l’Iran.

C’est ici qu’on comprend que l’Iran est sincère et sérieux et le but des USA est le contraire.
Franchement quel hypocrite et menteur les USA et Clinton.

4.Posté par VIRGILE le 20/10/2009 00:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Hillary ! Dur dur d'être une fille d'Eve, de confession baptiste, liée aux Jésuites (Bill sort entre autre, de l'université Georgetown, fief prestigieux des conversos juifs-jésuites, purement lucifériens) sans compter les "affinités" avec les diaboliques Skull & Bone, les Bohemian's de Kissinger, etc. Bref, Jézabel la Nouvelle est à l'oeuvre. Reste à savoir si la famille Rotschild inscrira son nom sur une des pierres du nouveau Temple de Salomon, prêt à être reconstruit sur Al Aqsa avec les milliards excroqués aux goyim ...

L'occident, via les "banquiers internationaux", a trop "biaisé" les Russes (bolchévisés à dizaine de millions de morts !!!) pour les convaincre d'un nouveau génocide pour les beaux yeux des Sax-Sions. La "Place Rouge" de Moscou n'est pas encore sèche du sang versé.

Les Perses ont une Histoire multimillénaire inscrite sur la Main de Dieu (Cyrus II, la Reine Esther, Reconstruction du Temple à Jérusalem par les Perses par commandement de Dieu, etc.). Les talmudistes qui utilisent les Sax-Cons actuellement auront de toute façon du fil à retordre avec cette grande civilisation perse qui a toujours été LE PLUS IMPORTANT FOYER REFUGE ISRAELITE DE LA DIAPOSRA EN ORIENT et ce, depuis des siècles !

Hillari me fait penser également à "elle a rit", bibliquement, qui signifie ISAAC. Car Saraï (ensuite Sarah) avait "rit" lorsque l'Eternel lui annonça un enfant lors de sa vieillesse !
Dieu a tenu promesse ! C'est la raison pour laquelle nous sommes en Isaac, les enfants de la Promesse. Et maudit soit ceux qui les exterminent ! Je ne sais pas si les Baptistes - dont je fus hélas un temps - insistent sur ce point capital de l'Enseignement de la divine Parole. Dieu tient toujours Parole.

Nous sommes actuellement, que sur des rapports de force, à coups de "ruses et de violences". Reste à savoir si les US-Saxons, hyper-endettés et ensanglantés par leurs divers crimes, auront la force "spirituelle", de rester les "gens d'armes" du monde face à des alliances Russie-Chine, etc. La gloire appartenant à Dieu seul, les ruses talmudiques ont des limites. L'Europe défroquée, sortie de la cuisse de Jupiter, ne vaut guère mieux.

Etrange amnésie talmudique, qui risque de leur coûter l'Apocalypse.

5.Posté par VIRGILE le 20/10/2009 00:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Alexandre (post 2)

Je ne sais si cela va vous rassurer mais nos amis Russes ont légèrement plus d'ogives nucléaire que les Ricains (officiellement). De plus, il y a une alliance stratégique entre Russes et Chinois. Donc même si les Saxons-Ricains s'unissent avec l'Europe et les imposteurs de Sion, ils n'auront aucune chance à terme de s'en sortir indemne car les Russes-Chinois sont infiniment plus résistants et persévérents que les enfants gâtés-pourris du Capital dont la grande majorité ne sait même plus ce que c'est que le "service militaire" !

N'oublions pas tout de même que le but des talmudistes est d'amener toutes les nations goyim à s'entretuer afin de garder seuls l'Héritage. Les germano-saxons ne sont que des marionnettes que les talmudistes élimineront progressivement, tout comme le sionisme (produit de façade) et la Franc-Maçonnerie (petites mains et levier occulte), etc. qui ne sont que des "instruments" de l'Anti-Christ.

Game is over.


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires