Palestine occupée

Large offensive de l'armée israélienne à Naplouse


Les soldats israéliens ont commencé dimanche matin à l'aube une offensive militaire à grande échelle dans Naplouse, au nord de la Cisjordanie.
L'offensive englobe pour l'instant, au moins six enlèvements, l'imposition d'un couvre-feu, des raids dans des maisons et des stations de télévision, la séparation en deux de la ville et l'encerclement d'un hôpital.

Par Saed Bannoura


Par Saed Bannoura
Lundi 26 Février 2007

Large offensive de l'armée israélienne à Naplouse
L'invasion de la ville a été décrite comme la plus importante depuis six mois ; des dizaines de véhicules blindés, de jeeps et de bulldozers des Forces de l'Occupation Israélienne ont envahi Naplouse et y ont imposé un couvre-feu, interdisant aux habitants de quitter leurs maisons.

Des sources de sécurité palestinienne locale ont indiqué que les soldats avaient envahi le quartier d'Al-Yasmin, dans la Vieille Ville, le quartier d'Al Kasaba ainsi que d'autres secteurs de la ville, qu'ils sont entrés par effraction dans des dizaines de maisons et qu'ils ont utilisé certains des bâtiments attaqués comme postes militaires et tours de surveillance

Les habitants des maisons attaquées ont été enfermés dans une pièce alors que les soldats contrôlaient leurs propriétés.

En outre, les soldats ont cerné l'hôpital national dans le centre de naplouse, recherché et ont interrogé les habitants qui tentaient d'entrer dans l'hôpital ou essayaient d'en sortir.

Les bulldozers de l'armée ont placé des blocs de béton devant le Ministère de l'Education et ont empêché les habitants d'entrer dans ce secteur.

Six habitants ont été enlevés par l'armée après que les soldats aient pénétré dans la maison où ils se cachaient.

 Selon des sources de sécurité palestinienne, les six hommes sont : Ammar Hijab, 40 ans, Nayif Hijab, 36 ans, Nawwaf Hijab, 27 ans, Tamer Hijab 17 ans, Saed Tuffaha et son frère Khader.

D'autre part, les soldats ont également pénétré dans plusieurs stations de radio et de télévision locales où ils ont diffusé les noms des combattants recherchés.

Les soldats ont également utilisé les stations attaquées pour prévenir les habitants qu'ils seraient punis s'ils sortaient de leurs maisons, et s'ils s'approchaient des établissements publics et des banques.

Les troupes ont également déclaré que cette large offensive militaire avait pour but d'enlever les combattants recherchés, en particulier, les personnes suivantes : Mahdi Abu Ghazala, Ammar Akoub, Sufian Qandeel, Amin Lubbada, Abdul-Rahman Shinnawi, et Mahdi Akoub

Selon des sources de l'armée, deux soldats ont été légèrement blessés pendant l'offensive militaire.

En plus d'empêcher les employés et les ouvriers de quitter leurs maisons, le couvre-feu a empêché plus de 45000 élèves et 16000 étudiants d'université d'atteindre leurs établissements éducatifs

 


L'armée israélienne envahit Naplouse, impose un couvre-feu et place des milliers de personnes en état d'arrestation à la maison

Saed Bannoura - IMEMC & Agencies; Sun, 25 Feb 2007 11:56

 

Les soldats israéliens ont envahi dimanche à l'aube la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, et y ont imposé le couvre-feu en plaçant des dizaines de milliers d'habitants en état d'arrestation à la maison, selon d'agence d'informations, WAFA.

 L'agence a déclaré que des dizaines de jeeps et de véhicules blindés de l'armée israélienne ont envahi la ville en venant de plusieurs directions et ont tiré des salves de balles réelles sur des dizaines de maisons avant d'imposer le couvre-feu. L'agence a déclaré que les soldats étaient entrés dans des dizaines de maisons pour les fouiller dans les quartiers de Rafidia et d'Al Sharqiyya ainsi que dans la Vieille Ville de Naplouse.

 Les Forces de l'Occupation Israélienne ont également installé des dizaines de barrages routiers dans la ville et ont totalement bouclé un secteur près du Ministère de l'Education.

 Des sources israéliennes ont signalé que les soldats avaient découvert "un laboratoire d'explosifs et que les troupes d'invasion se sont retrouvées sous les tirs des combattants de la résistance.

 Selon des sources de l'armée israélienne, les soldats ont répondu aux tirs mais il n'y aurait aucun blessé.

 L'invasion est soutenue par environ 80 jeeps militaires et plusieurs bulldozers de l'armée.

La vie dans Naplouse n'est pas totalement interrompue pendant les opérations de l'armée, mais plusieurs écoles et universités ont annoncé qu'elles annulaient leurs cours en raison de l'invasion israélienne et du couvre-feu

 Source : http://www.imemc.org/

Traduction : MG pour ISM



Lundi 26 Février 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires