Diplomatie et relation internationale

La visite, en Iran, de Michel Aoun


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Mardi 14 Octobre 2008

La visite, en Iran, de Michel Aoun
Le leader du Courant Patriotique libre libanais, le CPL, Michel Aoun, qui se trouve à Téhéran, lors d'une conférence de presse commune avec le Chef de la diplomatie iranienne, Manoutchehr Mottaki, a mis l'accent sur le rôle de l'Iran, dans le maintien de l'unité nationale du Liban. Michel Aoun a précisé que l'Iran avait, constamment, soutenu l'unité nationale, au Liban, et n'avait jamais aidé les ennemis de ce pays. Mottaki, pour sa part, a mis l'accent sur la politique de Téhéran concernant la coopération avec tous les groupes libanais, avant d'ajouter que l'Iran continuerait de soutenir l'unité nationale et les relations sincères entre tous les groupes libanais. Mottaki a souligné que la RII estimait de son devoir de participer au règlement des problèmes politiques libanais et d'aider à la reconstruction du Liban, et, dans ce droit fil, de jouer un rôle actif dans les concertations régionales, pour le règlement de la crise libanaise, à la réunion de Doha. Michel Aoun qui est un homme politique d'expérience, sur la scène politique libanaise, et l'un des leaders des courants influents de la Communauté chrétienne du Liban, joue un rôle déterminant dans les développements politiques libanais. Ses points de vue transparents et ses prises de position catégoriques, face aux démarches déviationnistes des ennemis, au Liban, comptent parmi ses remarquables caractéristiques politiques. De ce fait, la visite de Michel Aoun, en Iran, rend le terrain propice à des consultations soutenues avec les autorités iraniennes, au sujet des évolutions régionales et internationales. De l'avis des experts politiques, compte tenu du rôle éminent de l'Iran, dans la convergence et l'unité politique et religieuse, au Liban, cette visite permettra de tourner une nouvelle page, dans les relations irano-libanaises. Les négociations d'aujourd'hui de Mottaki et Aoun font état des points de vue transparents des deux parties, au sujet des développements libanais et régionaux et montrent que l'Iran et le Liban ont une compréhension commune des questions régionales. C'est ainsi que, dans le cadre de cette entente, les deux parties sont décidées à utiliser les capacités des deux pays pour promouvoir les coopérations bilatérales et régionales. Etant donné que l'Iran et le Liban partagent des inquiétudes et des intérêts communs, leurs consultations sont d'une grande importance. Et ce, alors que la visite de Michel Aoun, en Iran, s'effectue, au moment où le régime sioniste, après son échec cuisant, face au Hezbollah, cherche à diviser les groupes libanais. Dans une telle conjoncture, la vigilance et le réalisme des personnalités politiques et religieuses du Liban pourront empêcher la réalisation de ce complot, question, sur laquelle, les deux parties ont mis l'accent, lors de la visite de Michel Aoun, en Iran.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 14 Octobre 2008


Nouveau commentaire :

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires