Politique Nationale/Internationale

La visite de Shimon Peres en République d'Azerbaïdjan



Samedi 11 Juillet 2009

La visite de Shimon Peres en République d'Azerbaïdjan
Depuis 1918, les Sionistes commettent de nombreux crimes, à l'encontre des Palestiniens, et à la suite de la mise sur pied du régime sioniste, en 1948, ils ont multiplié leurs crimes, dans le cadre du terrorisme d'Etat. Ils ont tué et blessé un grand nombre de Palestiniens et des millions de Palestiniens ont été déplacés. Dans un tel contexte, les territoires palestiniens ont été occupés par les Sionistes. Les Palestiniens sont encore réprimés, dans les territoires occupés, autrement dit, dans leur propre patrie, alors qu'ils s'efforcent de recouvrer leurs droits. La tragédie du blocus de la bande de Gaza et le massacre de centaines de femmes et d'enfants sont de nouveaux crimes contre l'humanité des Sionistes dont les séquelles se font encore sentir. Certes, les crimes des occupants de Qods sont perpétrés bien au-delà des frontières palestiniennes. Dans ce droit fil, ils ont lancé des offensives contre les pays arabes et leur ont infligé d'incommensurables dommages. C'est pourquoi les Musulmans et les hommes épris de la liberté, à travers le monde, qualifient les Sionistes d'usurpateurs et d'ennemis de l'humanité et expriment leur solidarité et leur sympathie envers le peuple opprimé et innocent palestinien.
Il va de soi que, lorsqu'un pays musulman établit des contacts avec le régime usurpateur de Qods ou qu'il accueille un responsable sioniste, les Musulmans ne peuvent pas s'empêcher d'exprimer leurs regrets et leur colère, à l'égard de tels compromis. Les relations étroites que les Sionistes ont établies avec certains pays islamiques, dont la République d'Azerbaïdjan, corroborent ce que l'on vient de dire précédemment, et cela, au détriment des Musulmans du monde. Le Président du régime sioniste, Shimon Peres, a visité, du 28 juin au premier juillet, le Kirghizistan et la République d'Azerbaïdjan, provoquant la colère des Musulmans azéris et kirghizes. Le peuple azéri a réagi de manière plus remarquable à la présence du Chef du régime factice qu'est le régime sioniste. En effet, les Azerbaïdjanais ont manifesté, avant l'arrivée de Perès, à Bakou, la capitale azérie, et les affrontements entre la police et les manifestants ont, finalement, dégénéré en violences. Les manifestants ont publié une déclaration dans laquelle ils demandaient au gouvernement azerbaïdjanais de tenir compte de la demande faite, auparavant, par les partis musulmans azerbaïdjanais.
Musique
Après l'effondrement de l'ancienne Union Soviétique, en 1991, le régime usurpateur sioniste a tenté d'établir des relations avec les pays indépendants de l'Eurasie (ex-URSS), pour mettre, ainsi, fin à l'isolement du régime occupant Qods. Au demeurant, se rapprocher des Républiques musulmanes de l'ex-URSS, qui étaient, en réalité, en quête de partenaires, pour leurs propres intérêts, laissait supposer que les Sionistes n'avaient aucune animosité à l'égard des Musulmans. Par ailleurs, de telles relations permettraient de concrétiser les autres objectifs de la partie sioniste. En d'autres termes, les relations avec les Sionistes pourraient, peu à peu, dissuader les Azerbaïdjanais de soutenir les combats anti-sionistes des Palestiniens. Sur cette base et à la suite de l'indépendance de la République d'Azerbaïdjan, les Sionistes ne se sont pas faits attendre pour reconnaître l'indépendance de ce pays, et depuis1992, entretiennent des relations diplomatiques avec le gouvernement de Bakou ; et, depuis, profitant de certaines politiques injustes des dirigeants azerbaïdjanais et des problèmes de ce pays, dans la région du Karabakh, ils ont renforcé leur influence, dans la capitale azérie.
Le régime sioniste essaie d'élargir ses relations avec la République d'Azerbaïdjan , afin de faire croire que tous les Musulmans du monde ne sont pas hostiles au régime de Tel-Aviv, tandis que le peuple musulman azerbaïdjanais est contre les violences et les crimes que commettent les Sionistes dans les territoires occupés. Par ailleurs, les responsables sionistes convoitent les ressources pétrolières de ce pays, d'autant plus que le pétrole de l'Azerbaïdjan a eu un rôle de premier plan dans le lancement de la machine de guerre du régime usurpateur sioniste, pour massacrer le peuple innocent palestinien. De même, les responsables sionistes ont réussi à trouver, dans ce pays, un marché, pour exposer leurs produits et leurs armes. Les responsables des deux pays ont, notamment, signé, ces dernières années, de nombreux contrats de ventes d'armes au gouvernement de Bakou, sujet qu'ont évoqué les deux parties, lors de la dernière visite de Perès, en République d'Azerbaïdjan.
Musique
L'un des objectifs que les Sionistes poursuivent, en Azerbaïdjan, est de procéder, d'une manière ou d'une autre, à des activités d'espionnage contre le voisin de ce pays, à savoir, l'Iran, pays qui ne cesse de soutenir le peuple innocent palestinien. Dans la foulée, ils font tout leur possible pour détériorer les relations au beau fixe entre Bakou et Téhéran. Malheureusement, les Sionistes, épaulés, par les Etats-Unis, ont développé leurs activités sur le sol azerbaïdjanais. C'est, bien entendu, certaines autorités azéries qui ont collaboré avec les responsables sionistes, dans ce domaine, à la grande contrariété de la RII. Tout acte éventuel d'Israël contre l'Iran, via le sol azerbaïdjanais, aboutirait, sans aucun doute, à la détérioration des relations des deux pays voisins.
Il semblerait que les responsables de Bakou soient en quête d'alliés qui les soutiennent, dans le conflit du Karabakh, et le régime sioniste a, de son côté, saisi l'occasion pour s'infiltrer dans cette région. Depuis longtemps, la région de Karabakh a été occupée par les séparatistes que l'Arménie soutient. Les dirigeants de Bakou s'efforcent, donc, de retenir l'attention de l'Occident pour pouvoir, peut-être, libérer, avec la collaboration de l'Occident, cette région occupée. D'une part, les responsables de Bakou pensent qu'établir des relations étroites avec le régime usurpateur sioniste leur permettra de retenir l'attention de l'Occident, tandis que, de l'autre, ils s'imaginent que, dans une telle conjoncture, le lobby sioniste parviendra à convaincre les décideurs de la Maison Blanche à venir en aide aux responsables azerbaïdjanais, dans la crise du Karabakh. "Je me réjouis de votre visite, en Azerbaïdjan", c'est ce qu'a déclaré le Président azéri, Ilhma Aliev, cité, par un ancien diplomate sioniste.
En tout état de cause, la décision de la République d'Azerbaïdjan d'établir des relations cordiales avec le régime illégitime sioniste a suscité la colère des Musulmans de cette région, alors que si elle avait fait appel à l'Organisation de la Conférence islamique (OCI), elle n'aurait pas eu besoin de se tourner vers l'ennemi des Musulmans.
L'expérience a montré que les relations bilatérales Bakou/Tel-Aviv ont toujours été dans l'intérêt des Sionistes.
En vérité, la visite de Peres, en République d'Azerbaïdjan et au Kirghizistan, non seulement, n'a pas été en faveur des deux Républiques musulmanes de l'ex-URSS, mais encore, elle a terni leur image auprès des pays musulmans.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 11 Juillet 2009


Commentaires

1.Posté par Madame Marie Adelaïde DUGLAN le 12/07/2009 17:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



EXCELLENT ARTICLE SUR LA PERVERSITE DU SIONISME !

LA SOUVERAINETE IRANIENNE A ENCORE BEAUCOUP DE CORDES A SON ARC !

JE PENSE QUE LES SERVICES SECRETS IRANIEN SONT EN CE MOMENT LES MEILLEURS AU MONDE !

ALORS ISRAËL, ILS PEUVENT FAIRE CE QU'ILS VEULENT, C'EST PLUS UN GRAND SOUCI !

POUR CE QUI EST DU KIRGHIZISTAN ET LA REPUBLIQUE D'AZERBAÏ DJAN .....LES DIRIGEANTS EHONTES SONT SUR UN SIEGE EJECTABLE ET C'EST LE PEUPLE QUI AURA LE DERNIER MOTS !

LA REACTION DU PEUPLE FACE AU
" TOTALITARISME PLANETAIRE A RESONANCE SIONISANTE "
NE DEVRAIT PAS TROP CE FAIRE ATTENDRE !

Madame Marie Adelaïde DUGLAN
marie.adelaide.duglan@hotmail.fr



Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires