Diplomatie et relation internationale

La visite d'Hugo Chavez en Russie peut influer négativement sur les rapports Moscou - Washington (Vedomosti)


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Hugo Chavez effectuera une tournée en Russie, en Biélorussie et en Iran. Le programme de son séjour en Russie est intense : il aura des rencontres avec Vladimir Poutine, les députés, les gouverneurs et les entrepreneurs, mais de nouveaux contrats militaires ne seront pas conclus avec le Venezuela.


Ria Novosti
Mercredi 27 Juin 2007

La visite d'Hugo Chavez en Russie peut influer négativement sur les rapports Moscou - Washington (Vedomosti)


A Moscou, le président vénézuélien rencontrera les représentants des milieux d'affaires. A la fin de 2006, Lukoil a découvert du pétrole dans les puits prospectés au Venezuela, Gazprom possède également une licence, rappelle Vadim Teperman, vice-directeur de l'Institut des pays d'Amérique latine. Hugo Chavez a besoin d'étendre la coopération avec les compagnies russes dans le contexte du départ d'une partie des firmes occidentales, ainsi que d'une assistance technique et financière pour mettre en oeuvre le projet de construction d'un grand gazoduc reliant le Venezuela à l'Argentine via le Brésil, indique l'expert.

Après la conclusion, en 2005-2006, des contrats avec Rosoboronexport (agence russe d'exportation d'armes) d'une valeur totale d'environ 3 milliards de dollars, le Venezuela figure parmi les cinq grands acheteurs d'armes russes, indique Konstantin Makienko, expert du Centre d'analyse des stratégies et des technologies. Cette fois, de gros contrats d'achat d'armes ne seront pas conclus, estime une source proche de Rosoboronexport.

Les pourparlers sur les livraisons de sous-marins du projet 636 et, en perspective, du type Amour, ainsi que de systèmes de DCA et d'armements terrestres se poursuivront, mais la conclusion de gros contrats serait probablement mal perçue par les compatriotes d'Hugo Chavez, car le Venezuela éprouve une pénurie de produits alimentaires en raison de la réglementation des prix par l'Etat, précise la source.

Le président vénézuélien avait commencé sa visite précédente en Russie par Volgograd, cette fois, sa visite se terminera le 30 juin à Rostov-sur-le-Don, par la course hippique pour le prix du président russe.

Hugo Chavez se rendra de Rostov à Minsk. Selon une source proche du ministère de la Défense de Biélorussie, Minsk propose de créer pour le Venezuela un système de direction automatique de DCA, dont les moyens de feu seront les systèmes S-300 PMU-2 Favorit et Tor M1. A Téhéran, le président vénézuélien prévoit de débattre de l'expérience iranienne de conversion des prix du pétrole de dollars en euros. Il a plusieurs projets pratiques avec les Iraniens : dans l'agriculture, les transports, l'industrie du ciment, l'extraction de minéraux utiles métallifères, indique Vadim Teperman.

Malgré l'itinéraire Russie-Biélorussie-Iran, il ne faut pas exagérer l'importance du voyage d'Hugo Chavez, estime Alexeï Malachenko, expert du Centre Carnegie de Moscou, pourtant, cette tournée aura des effets négatifs sur les rapports entre Moscou et Washington.

Cet article est tiré de la presse et n'a rien à voir avec la rédaction de RIA Novosti.


Mercredi 27 Juin 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires