ALTER INFO

La vision kafkaïenne de Netanyahu sur un Etat palestinien


Dans la même rubrique:
< >

Il ne fait pas de doute que le laïus odieux de Netanyahu dimanche à l’Université Bar Ilan est une gifle à ceux qui croient encore au soi-disant « processus de paix » entre le peuple palestinien et Israël. C’est d’abord un affront impudent et direct au Président Obama, qui pensait plutôt naïvement que des paroles gentilles sur la paix pousseraient la direction israélienne à modifier sa mentalité fasciste et à reconsidérer son approche colonialiste envers le peuple palestinien.

Par Khaled Amayreh > amayreh@p-ol.com


Khaled Amayreh
Lundi 15 Juin 2009

La vision kafkaïenne de Netanyahu sur un Etat palestinien
La semaine dernière, Obama a réaffirmé l’engagement de l’Amérique envers la sécurité d’Israël, comme si l’entité sioniste, qui possède des centaines de têtes nucléaires, subissait la moindre menace de la part de ses voisins.

Cependant, à la lumière du discours de Netanyahu hier soir, il est amplement clair que le soutien américain d’Israël ne sert qu’à enhardir l’Etat d’apartheid et à le pousser à adopter une posture encore plus extrémiste sur la question palestinien. Le Président Obama doit vraiment et profondément réfléchir à ce point spécifique et reconsidérer la politique entière de l’Amérique vis-à-vis d’Israël.

Cette tirade haineuse est ensuite un gifle aux régimes arabes dits « modérés » comme l’Egypte, l’Arabie Saoudite et la Jordanie, qui se sont avilis, ainsi que leurs peuples, dans le but d’encourager et de se faire aimer d’Israël pour conclure un accord avec les droits palestiniens minimaux.

Certains de ces régimes jouent par exemple un rôle actif dans la famine et le supplice du peuple palestinien dans la Bande de Gaza, dans l’espoir de se voir remettre un bon point de la direction sioniste. Aujourd’hui, ces tyrans devraient avoir le courage et la dignité de revoir leurs positions honteuses envers Israël et réaliser que peu importe tout ce que pourront faire les Arabes et les musulmans pour apaiser et répondre aux caprices racistes d’Israël, l’entité sioniste restera fidèle à ses principes diaboliques de domination et de colonialisme.

Néanmoins, il est évident que la plus grande gifle est pour le régime palestinien de Ramallah, soutenu par les Américains, en particulier le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas et son premier ministre de facto Salam Fayyadh, le chéri de l’ancienne administration Bush.

Nous savons tous trop bien comment ce régime collaborationniste a fait tout ce qui était en son pouvoir pour démontrer sa totale soumission à Israël, l’occupant simili-nazi de notre patrie.

Le Judenrath de Ramallah persécute le peuple palestinien pour plaire à Israël. Il a raflé des milliers de militants islamiques palestiniens pour prouver sa « compréhension » des conceptions sécuritaires forgées par l’armée israélienne. Et plus récemment, il a impitoyablement assassiné les combattants de la résistance au nord de la Cisjordanie, un « exploit » qui lui a valu de nombreuses louanges de ce peuple même qui a assassiné Abu Jihad, Ahmed Yassin et a peut-être bien empoisonné Yasser Arafat.

De fait, ce que Netanyahu a dit à ces collaborateurs minables hier soir, c’est que peu importe jusqu’à quelles bassesses ils peuvent s’enfoncer devant Israël, même en tuant leur propre peuple pour sauvegarder la sécurité des colonies israéliennes, ils continueront à être traités avec le profond mépris qu’ils méritent.

Le discours de Netanyahu représente la négation complète de tous les « arrangements et accords » signés depuis la conclusion des infâmes Accords d’Oslo, il y a plus de 16 ans.

Bien sûr Netanyahu a dit qu’il pourrait accepter un Etat palestinien castré quelque part sur « la terre d’Israël ». Cependant, il a souligné qu’une telle entité devrait être sévèrement contrôlée par Israël et privée de tout semblant de souveraineté ou de dignité.

L’Etat que le dirigeant sioniste à la mentalité nazie a en tête a des caractéristiques kafkaïennes manifestes, puisque son espace aérien, ses eaux territoriales, ses frontières, ses carrefours frontaliers, ses ressources en eau et ses relations avec l’étranger seraient contrôlés par les Ubermenschen, le « peuple élu », la « race des maîtres ».

Il est intéressant de noter que le premier ministre israélien a exigé plusieurs fois que les Palestiniens reconnaissent Israël comme l’Etat du peuple juif.

Eh bien, pour ceux qui ne comprennent pas la phraséologie sioniste, il est important de clarifier que des termes comme « Etat juif » ou « Etat du peuple juif » sont en fait des euphémismes exprimant les intentions israéliennes à demi-révélées mais bien connues d’expulser les 1,5 million de Palestiniens citoyens israéliens vivant dans l’Etat sioniste.

D’où la demande de Netanyahu et ses sbires que le peuple palestinien et sa direction reconnaissent solennellement qu’Israël aura le droit de nettoyer ethniquement les citoyens palestiniens, au moment de son choix, parce qu’Israël est « l’Etat du peuple juif » et que quiconque souhaite être traité comme un citoyen à part entière devra être juif, ou se convertir au judaïsme.

De plus, l’arrogant premier ministre sioniste a réitéré ses positions extrémistes sur al-Quds al Sharif, jurant que la ville sainte de Jérusalem resterait la capitale indivisible d’Israël. Il a aussi promis de maintenir l’expansion des colonies en Cisjordanie, sans tenir compte des souhaits de l’administration Obama.

Menteur pathologique et prévaricateur notoire, Netanyahu a dit que l’entité palestinienne concevable devrait être totalement démilitarisée, de manière à écarter l’émergence d’un régime Hamas.

Il a complètement ignoré le fait que son propre gouvernement est composé de partis semblables au parti nazi, dont certains ne reconnaissent pas l’humanité même des non juifs.

On est donc légitimés à demander à Netanyahu et à ceux qui continuent d’être grugés par sa rhétorique mensongère comment il expliquera au monde que les Juifs d’Israël ont le droit d’élire des parties manifestement néo-nazis comme ”ha’Bayt ha’Yahudi” et “ha’Ichud ha’Leumi”, pendant que les Palestiniens sont interdits d’élire un parti comme le Hamas, qui fait figure de boyscout comparé aux groupes juifs racistes comme Chabad et les Kookites, dont les rabbins continuent de se demander pourquoi le Très Haut a créé des non juifs avec deux jambes et non quatre, comme Il a fait avec les autres animaux.

Le discours de Netanyahu était sans aucun doute la caricature de celui d’un dirigeant arrogant et mégalomaniaque, peu différent d’Adoph Hitler, celui d’un Fuhrer qui pense que les non juifs vivant sur la « Terre d’Israël » sont les enfants d’un Dieu inférieur, ou de misérables sous-hommes que la race des maîtres devrait utiliser comme coupeurs de bois et porteurs d’eau. Et s’ils refusent leur servitude et leur sujétion, ils devront être bannis dans le désert arabe, ou simplement massacrés en masse selon le style biblique.

Maintenant, la balle est dans le camp de la Maison Blanche. Soit Obama prouvera qu’il est un homme de parole en agissant immédiatement pour contraindre ce monstre néo-nazi, qui veut à tout prix brutaliser 5 millions de Palestiniens qui demandent leur émancipation de décennies de cruauté sionistes juives.

Si Obama s’avère incapable ou réticent à agir selon ses proclamations du Caire la semaine dernière, les Arabes et les Musulmans, comme tous les autres peuples partisans de la paix du monde entier, devront en tirer la bonne conclusion et regarder en face l’affreuse réalité de cette partie du monde, à savoir qu’Israël est une entité nazie malfaisante, déterminée à propager les guerres et le chaos au Moyen Orient et au-delà.

Finalement, les turbulences et la violence immenses qui résultent de la menace sioniste embourberont tôt ou tard les Etats Unis dans des guerres sanglantes, dans de nombreuses parties du monde musulman, des guerres qui finiront par détruire l’économie américaine et coûteront la vie aux meilleurs des milliers de fils et filles de l’Amérique, pour Israël.

Traduction : MR pour ISM


Lundi 15 Juin 2009


Commentaires

1.Posté par joe l'indien le 17/06/2009 02:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à lire à ce propos :

http://blogduglobe.wordpress.com/2009/06/14/netanyahu-ahmadinejad-meme-methodes-meme-cynisme/

http://blogduglobe.wordpress.com/2009/05/05/israel-et-le-racisme/

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires