VIDEOS

La vision gaullienne du proche-orient. [vidéo]



syryne3@hotmail.com
Samedi 22 Septembre 2007



Samedi 22 Septembre 2007


Commentaires

1.Posté par ESPOIR le 22/09/2007 12:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Chaque pays porte en lui sa part d'infamie mais aussi de grandeur. Voilà l'expression du génie français. Cela me redonne un peu de fierté. Combien le vieux combattantl doit être triste et révolté de là où il est... Merci de nous avoir rappelé la vision du grand Charles. Je sens en ce moment la résurgence de l'esprit qui prévalait au pire des années noires et qui devait conduire à la constitution du Conseil National de la Résistance. Le temps des alliances inattendue et sacrées est peut-être venu... J'espère ne pas me tromper. Sinon...

2.Posté par hé rot dote le 22/09/2007 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas que parallèlement à ce discourt, fort con sensuel et bien pensant, la france fournissait l'arme nucléaire à cet état belliqueux et nauséabond!!!!!!

donc, près de 40 ans plus tard n'essayez pas de nous induire en erreur face a l'attitude de la france vis à vis de ce conflit, qui dure encore de nos jour, entre la position officielle et la position officieuse qu'elle prônait a l'époque

Les intérêts,de celle ci, qui étaient déjà à l'époque le pétrole des pays arabe!!!! il n'y a qu'a voir sont attitude face à l'Iran de l'époque, l'Irak et les autre pays pétrolifères du moyen orient...

l'histoire détient encore des analogies et des secrets pas toujours identifiables au premiers regard.

3.Posté par "ESPOIR" REPONSE A HE ROT DOTE le 22/09/2007 15:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je dois bien reconnaître que ce que vous dites est vrai et que rien n'est simple. Néanmoins, regarder cette vidéo n'affirme rien en soit. Quelques réflexions qui se veuilent seulement très personnelles:

Un jour je vois un groupe d’hommes barbus brûlant un drapeau israélien et je me dis qu’il s’agit probablement de la très ostensible mais légitime démonstration du désespoir d’orientaux face à la tyrannie sioniste… Et bien non !!!! Il s’agissait de pieux juifs orthodoxes, anti-sionistes et très pacifiques, à propos desquels j’apprends qu’ils sont persécutés par les juifs « ordinaires » à Vienne (les enfants d’un couple appartenant à cette mouvance ne peuvent plus aller à l’école talmudique malgré de multiples condamnations financières de la direction de l’établissement par les juridictions autrichiennes…).

Parallèlement, je relève souvent sans plus m’étonner que nous rencontrons des alliés et des informateurs de premier ordre dans des rangs qualifiés de « conservateurs », militaires, personnels issus du renseignement,…, bref, des personnes avec qui je ne prendrai pas le thé en temps ordinaires et il ne m’a pas échappé non plus que ces analystes talentueux, particulièrement féroces contre les « néocons » étaient bien plus activistes que ma propre famille, c’est peu de le dire… Mais il est vrai qu’on a appelé « Jean JAURES » une fédération relevant du National Endowment for Democraty, alors…

Un autre jour, je vois un iranien ayant fui la théocratie mais bien conscient de la désinformation qui règne en occident concernant l’Iran, tout prêt à aplanir provisoirement ses profonds et légitimes différents avec les autorités de son pays pour faire cause commune devant la menace d’un holocauste nucléaire sur l’antique Perse, plurimillénaire, à laquelle nous devons tant. Je capte au passage dans son regard une étincelle qui ressemblait à un feu sacré, mais je savais que le culte de la lumière et la Perse, c’était une vieille histoire…

Tout cela, je le comprends, étant moi-même fils de Don Camillo (le bon chrétien ordinaire qui triomphe de sa propre réaction) et de Pépone (putain de stalinien mais si grand cœur…), de de Gaulle (admettez qu'un de Gaulle par les temps qui courent, ça manque…) et du Che (que j’aime tant et pourtant…) ; et préférant mourir pauvre à Cuba que nabab en Floride (inutile de chercher à me faire renoncer à mon affection indéfectible pour Fidel Castro... J'ai essayé, je n'y parviens pas)…

Je comprends donc et tout cela me fait espérer que peut-être en ce moment commence à émerger un esprit proche de celui qui présidait à la constitution du Conseil National de la Résistance, au pire des années noires. En attendant, je prie mon agitateur galiléen crucifié, je relis mon bréviaire d’analyste marxiste de l’histoire, je pleure de Gaulle, j’embrasse Fidel et j’exige son prompt rétablissement.



VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires