Croyances et société

La vie une quête sans fin..


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


La recherche de la vérité est la quête de toute une vie diraient certains, point de vue que je partage allègrement. Le plus drôle ou le plus dramatique, question de point de vue, est que nous ne savons pas quand nous atteignons le but recherché à savoir la vérité. Comme mon ami Thanatos je pense qu’une croyance trop rigide et pas assez souple est une prison pour l’esprit et un danger pour l’humain. Je crois donc que comme le christ l’a montré dans la bible il faut une approche sensible, sensée et intelligente des croyances aux risques de commettre des atrocités.


cybermoine3000@yahoo.fr
Samedi 27 Février 2010

La vie une quête sans fin..
Je suis personnellement à la recherche du pourquoi et tant que je n’aurai pas une réponse satisfaisante je continuerai cette quête. Mes amis croyants disent que j’aime regarder à l’autre bout du monde quand la réponse est au bout de mon nez. Je leur réponds ceci : « si vous avez trouvé des réponses à vos préoccupations, c’est tant mieux, mais laissez les autres faire leur chemin et trouver leur vérité ». Car je pense que chaque homme qui est unique a aussi sa vérité spécifique. Nous sommes tous différents ce qui est la fois quelque chose de bon, j’aime la diversité et quelque chose de dangereux puisque nous sommes sans doute condamnés à vivre dans un état instable. J’ai entendu toute sorte d’explications sur la cause du mal qui ronge le cœur de certains hommes et encore une fois on pourrait débattre dessus pendant longtemps. Les croyants des divers paradigmes comme les appelle mon pote Thanatos buttent sur des incompatibilités entre leurs croyances. Et moi je mets les pieds dans le plat en disant qu’ils n’ont pas la même foi et je me demande même s’ils prient la même divinité. Question sensible j’en conviens mais qui mérite d’être posée au risque de rester dans une hypocrisie qui ne me plait guère. Les chrétiens parlent d’une divinité qui a sacrifié son fils unique pour sauver cette humanité qui en dépit de ses efforts sincères ne l’écoute pas dans sa grande majorité. Les musulmans considèrent une telle affirmation comme blasphématoire et jurent mordicus que le créateur de l’univers n’a point de fils et n’a pas besoin d’une telle astuce pour sauver le genre humain. Quant aux juifs pour beaucoup d’entre eux je les considère comme des égarés qui n’utilisent le titre de juifs que pour défendre des intérêts parfois purement matérialistes alors que le titre de juifs devrait avoir une connotation spirituelle. Ces trois groupes ne coopèrent que par hypocrisie ou par compromis mais j’entends ce que des membres de ces idéologies disent dans les coulisses. Dans les coulisses ils n’hésitent pas à dire que les autres groupes sont des égarés et donc n’iront pas au paradis que la plupart des croyants espèrent après leur mort.
Or je vous le dis en toute franchise, je n’aime pas l’hypocrisie qui est malheureusement un mal nécessaire dans un monde pourri et gangrené comme le nôtre.  
 Oui un monde où ce sont les imposteurs qui réussissent le mieux et les impostures qu’elles soient effroyables ou non qui sont acceptées facilement par le commun des mortels. Quoi d’étonnant à ce que la farce du 11 septembre
2001 ait convaincu beaucoup de gens ! Qui est habitué à accepter le faux, ne reconnaît plus le faux quand celui-ci se présente à lui, pire il le plébiscite. Et voilà un grand problème du genre humain il s’habitue à tout même à l’omniprésence du mensonge surtout quand il pense que son intérêt ou ses intérêts égoïstes et partisans dépendent de la prostitution aux mensonges et à des concepts immondes. Croire en la version officielle du 11 septembre 2001 était l’option la plus rassurante, la plus facile, un peu comme le « côté obscur ». Le mensonge procure à certains le pouvoir et à d’autres une certaine « tranquillité d’esprit ». Car suivre sa conscience est un chemin difficile et fatiguant et beaucoup n’aiment pas cela. Alors comment croire que d’une créature qui bien souvent accepte le mensonge puisse sortir quelque chose de vraiment positif et de réellement bon ? Je suis d’accord avec mon ami Thanatos quand il parle de « combat intérieur » car la vie est effectivement un combat intérieur permanent. Je ne crois tout simplement pas à la paix dans ce monde. Et je ne vois pas où et comment elle pourrait exister cette paix puisque les germes du chaos y sont partout plantés.
La nature est capricieuse, les humains sont des gamins quand aux animaux je préfère ne même pas en parler. Je recherche donc le pourquoi mais c’est comme chercher une aiguille dans une meule de foin et tout en étant sûr que nous cherchons dans la bonne meule. J’ai très peu de certitudes dans ce monde et je remets constamment les choses en question. Il m’est difficile d’accepter les choses comme cela sans chercher à les comprendre. Cependant je suis frustré par mes capacités limitées de simple humain. A ce propos je trouve d’ailleurs que le sommeil est une perte de temps dont je me passerai bien. Mais je ne suis pas comme ces fous qui n’ont pas compris pourquoi nous avons un certain nombre de faiblesses et qui veulent les gommer sans penser aux conséquences éventuelles. Il est étonnant que ces cons n’aient pas compris qu’en perturbant un système on peut observer des réactions imprévisibles.
Vouloir modifier ce que l’on ne comprend que partiellement est pure folie, mais eux ou leur descendance le comprendront tôt ou tard.  
 Oui j’aurai voulu un texte qui explique les choses avec une simplicité telle que même un enfant de 7ans puisse les comprendre. Je ne nie cependant pas qu’avec nos différences on ne trouvera jamais un texte qui convaincra tout le monde. Mais enfin chacun ses certitudes et ses obsessions et chacun sa quête.
Une chose est sûre en ce qui me concerne ma quête est ma quête donc une affaire strictement personnelle. Je le répète, chaque être humain est unique et a normalement un rapport unique à la nature et aux croyances diverses. Je ne laisserai jamais personne penser à ma place comme je ne me permettrai jamais de penser à la place de quelqu’un d’autre. Quand je fais une erreur, j’estime être le premier responsable. Je ne crois pas aux miracles spectaculaires sauf comme source de manipulation. Si vous ne me convainquez pas par un raisonnement bien senti, vos tours de passe-passe ne me convaincront pas, bien au contraire. Je cherche la vérité avec des faits concrets que mon esprit cartésien puisse accepter. Mais j’ai accepté aussi l’idée que peut-être que je ne la trouverai pas, cette vérité. Ce fut difficile à accepter mais il ne sert à rien de se mentir. Alors ma maison spirituelle garde constamment une porte ou une fenêtre ouverte pour que de nouvelles idées puissent s’y glisser. J’espère juste dans ma quête de vérité ne blesser ou ne faire du mal à personne. En vérité je suis un pacifique dont les seules armes sont la pensée et la parole. Mais attention je ne tends pas l’autre joue et si vous me voulez du mal vous pourriez bien trouver en face de vous une bête féroce.
Je suis un homme qui marche dans les ténèbres à la recherche d’une lumière tout en sachant qu’il y a beaucoup de contrefaçons.  
 Le cyberblasé.



Samedi 27 Février 2010


Commentaires

1.Posté par Rudolph le 27/02/2010 23:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Peut être, cela ira mieux demain, je vous le souhaite.
A mon sens il ne peut y avoir de texte simple et complet, une explication "cartésienne" chaque texte qui nous interpelle est un dialogue avec Dieu et à l'intérieur de ce dialogue la lumière ce fait.

Un enfant de 7 ans n'a d'ailleurs pas besoin de texte pour entendre son Dieu...

Après bien des ans, à me dire et à être Chrétiens, je me suis aperçu que comme les musulmans je priais seulement Dieu.
Je me suis aperçu que Jésus à fait un travail demandé par Dieu et qu'il n'a jamais demandé un culte pour cela!
Au contraire, il parle du Père, mais il dit que Dieu est le père de tous, et de n'appeler personne d'autre par ce nom et lorsque d'autre disent qu'il est le fils de Dieu il répond "tu le dis".

Je crois que Dieu est son père mais sans notion de filiation, le catholicisme à tout confondu.
Jésus est un élu.
Matthieu 1:18. Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit.

Peux de différence avec la version du coran ou Gabriel dit : Ton Seigneur a dit : "Cela m’est facile". Nous ferons de lui un Signe pour les hommes ; une miséricorde venue de nous. Le décret est irrévocable."

Tendre l'autre joue c'est, pour moi, accepter la grâce de Dieu, rien de cartésien la dedans!
De toute façon la vie n'est pas cartésienne, je suis le locataire d'un corps dont je ne pourrais pas assumer une seule minute le commandement sans l'endommager gravement. Sur une planète, qui ne m'appartient pas et dont je ne puis que courber le dos, face à sa fureur parfois.

Dieu! Je suis celui qui suis celui qui est, je suis, il est et je le suis.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires